Danemark : l’ancien ministre demande aux Somaliens de « rentrer chez eux et de reconstruire leur pays « 


Danemark : l’ancien ministre demande aux Somaliens de « rentrer chez eux et de reconstruire leur pays « 

.

Comme tous les pays d’Europe occidentale qui ont accueilli un grand nombre de migrants musulmans du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, le Danemark a eu du mal à empêcher ces migrants non occidentaux de se ghettoïser. Ils ont eu encore plus de mal à les faire travailler.

Inger Støjberg, ancien ministre danois des migrations, a déclaré : « Si vous n’avez plus besoin de notre protection et que votre vie et votre santé ne sont plus menacées dans votre pays d’origine, et plus particulièrement en Somalie, vous devez bien sûr rentrer chez vous et reconstruire le pays dont vous êtes originaire ».

Depuis 2017, le Service danois de l’immigration a commencé à procéder à des examens complets des « permis de séjour des réfugiés » et a révoqué le permis de séjour de près de 1 000 migrants somaliens.

En outre, le parlement danois a également approuvé une nouvelle politique qui prévoit la réinstallation des migrants criminels sur une île inhabitée avant leur expulsion. L’idée qui sous-tend cette politique vise à limiter la propagation des migrants.

Si seulement leur voisin scandinave, la Suède, pouvait adopter la même attitude.

Une étude récente menée par le professeur émérite d’économie Lars Calmsfors a révélé que la Suède – par rapport à la Norvège, au Danemark et à la Finlande – a le plus de difficultés à faire travailler les migrants nouvellement arrivés.

La situation s’est tellement détériorée en Suède que les fonctionnaires de la municipalité suédoise de Bengtsfors ont été contraints de demander l’aide du gouvernement national en raison de l’énorme fardeau financier que représente pour les contribuables l’accueil d’un trop grand nombre de migrants non actifs et dépendants de l’aide sociale.

L’échec de la plupart des migrants musulmans à s’assimiler et à s’intégrer dans la société européenne continue d’être un problème massif que la plupart des partis progressistes de gauche et des partis de centre-droit refusent de traiter. À cet égard, le Danemark a été exceptionnel en ce sens que ses partis de gauche ont été disposés à s’attaquer au problème de front.  En conséquence, la montée des partis nationalistes et populistes de droite au Danemark a été limitée.

Tant que les gouvernements européens ne seront pas plus nombreux à adopter des politiques raisonnables en matière de migration, les attaques extrémistes islamiques, les viols en groupe, les patrouilles de la charia, les tribunaux de la charia, les zones interdites, les mutilations génitales féminines, le mariage des enfants et l’antisémitisme continueront tous à proliférer.

Source : Voice of Europe, 27 août 2019.

Traduction : Julien Martel.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


11 thoughts on “Danemark : l’ancien ministre demande aux Somaliens de « rentrer chez eux et de reconstruire leur pays « 

  1. Avatardmarie

    Messieurs et Mesdames les politiques bien-pensants de toute l’union européenne, vous êtes tous et toutes responsables, à des degrés divers, de la situation cauchemardesque dans laquelle vous avez plongée vos pays respectifs !
    La sagesse, que vous n’avez pas, aurait été de mettre le halte-là dès le début des constatations de la non-intégration de ces peuplades qui ne souhaitent ni se civiliser et encore moins s’intégrer.
    Elles sont là uniquement pour détruire notre civilisation, tout en profitant de l’argent facile, pour elles, gagné sur le dos des populations travailleuses des divers pays d’accueil.
    Aucune reconnaissance n’est à attendre de ces peuplades. Uniquement de la haine et le vif souhait de nous remplacer dans nos maisons !!!
    Tous les Européens souffrent de votre incurie et votre aveuglement imbécile.
    Préparez-vous à la grande révolte qui vous jettera tous en bas de votre tour d »ivoire !
    La colère peut faire de grandes choses, soyez-en certains !
    Votre tour viendra et votre volonté de nous mettre en esclavage de vous portera pas bonheur.
    Nous sommes déterminés à nous battre pour nos familles et notre civilisation et nous n’avons aucune envie d’adopter les moeurs barbares de ces demeurés que vous nous imposez et encore moins en subir le joug.

  2. Avatarclaude t.a.l

    Et, pendant ce temps , la France accueille tout à bras ouverts et n’expulse personne.

    Les  » réfugiés  » de l’open arms, ceux du ocean viking …..

    C’est comme les cheveux d’Éléonore, quand il n’y en a plus il y en a encore.

    Vous connaissez sûrement cette expression qui est d’autant plus d’actualité que le prochain  » navire humanitaire  » qui s’apprête à nous fourguer ses  » réfugiés  » s’appelle : Éléonore !

    1. AvatarFomalo

      Seraient-ce encore les cavaliers de Malte qui vont introduire les futurs clandestins ? Ils sont les potes de quelles « ONG »? D’Aquitaine peut-être???

  3. Avatarclairement

    Enfin une parole sensée ! Espérons que tous ces allo- gènes n’ont pas les oreilles bouchées.

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Mon beau-frère, ingénieur agronome, a passé plusieurs années de sa vie à mettre en place des plantations en Somalie.

    A bouffer tous les jours des spaghettis et des langoustes !

    En revenant quelques années après, tout avait été pillé par les hommes de mains des « ministres » pour être revendu …

    Bref un travail, offert par la France, totalement inutile !

    Il est temps d’arrêter net toutes ces c**ries monstrueuses : immigration, aide au développement etc etc

    1. AvatarJ

      J’ai plusieurs connaissances qui ont témoigné avoir fait du bénévolat pour développer des villages en Afrique. Les gens là-bas laissaient faire au lieu d’apprendre à faire. Ils n’ont aucune volonté de travailler. Ils se laissent vivre. La majorité est ainsi. Pas étonnant que l’Afrique ne soit toujours pas développée.

  5. Avatarpauledesbaux

    j’allais écrire : « ENFIN UN MINISTRE QUI A COUILLES! » ben il faut que ce soit une FEMME qui ose dire aux étrangers envahisseurs de retourner dans leur pays et d’y travailler pour rendre ce pays vivable NOUS NE SOMMES PAS RESPONSABLES DE LEUR FAINEANTISE : allez des manches de pioches des pelles c’est çà qu’il faut leur envoyer et pas du fric, des logements, des téléphones portables etc…la listes des cadeaux n’étant pas exhaustives je m’arrête là…..

  6. Avatardmarie

    Ce qui leur manque, comme disaient les anciens, c’est l’huile de coude !
    Ils ont tellement été habitués à voir les blancs venir les aider pour leur montrer comment faire qu’ils ont préféré venir directement chez les blancs pour continuer à voir comment faire !
    Mais ça s’arrête là : regarder comment faire ! Mais faire eux-mêmes, ça ne leur vient pas à l’esprit, tant qu’on leur fournira de quoi vivre sans travailler !
    Alors faut-il que nous continuions à travailler pour les entretenir ?
    La connerie a des limites que nous avons allégrement dépassées depuis longtemps !

  7. AvatarJoël

    Imaginez chez nous, un politique qui dit aux Algériens, Marocains, Tunisiens : la guerre est finie chez vous, allez reconstruire votre pays.
    Oh, la, la, l’orgasme d’enfer des plenel, mouchard, etc.

Comments are closed.