Alerte rouge en Allemagne : 42% des jeunes Allemands, et 25,5% de la population sont issus de l'immigration

Record historique !

Ce sont les derniers chiffres officiels : le nombre de résidents issus de l’immigration en Allemagne a atteint un nouveau record historique avec 25,5% de la population, tandis que  42% des jeunes enfants allemands sont issus de l’immigration.

Bon travail Merkel – et ses prédécesseurs , qui ont dit « oui » à l’immigration et à l’islamisation.

20,8 millions de résidents allemands issus de l’immigration
Les nouvelles statistiques proviennent d’un rapport publié cette semaine par l’Office fédéral de la statistique allemand qui indique qu’il y a maintenant 20,8 millions de résidents allemands issus de l’immigration, définis par au moins un parent né à l’étranger, rapporte le  Kronen Zeitung.
Sur ces 20,8 millions, un peu plus de la moitié, soit 52%, sont titulaires d’un passeport allemand, les 48% restants étant des citoyens de pays étrangers.
Le rapport indique que 13,5 millions de résidents allemands sont des immigrés et a constaté que le regroupement familial, appelé également « migration en chaîne » par les Allemands, constituait la principale motivation du déménagement dans le pays.


Allemagne : 42% des jeunes enfants issus de l’immigration
Les raisons familiales comme principal motif de migration.
19% déclarent s’être installés en Allemagne pour des raisons d’emploi, tandis que 15% étaient venus dans le pays en tant que demandeurs d’asile. Seulement 5 % ont déclaré être en Allemagne dans le cadre de leurs études.
La grande majorité des migrants sont venus en Allemagne pour vivre avec leur famille. 72%, provenaient d’un autre pays européen, tandis que près de la moitié des demandeurs d’asile provenaient du Moyen-Orient (Turquie etc).

L’islamisation de l’Allemagne est en bonne voie grâce aux bons offices de Merkel qui a ouvert bien grand les vannes, montrant l’exemple à la France.
 
Diminution spectaculaire de la population autochtone allemande.
Les faibles taux de naissance, le taux élevé d’émigration et l’immigration massive ont entraîné une diminution spectaculaire de la population autochtone allemande.

Quelques exemples de villes : des chiffres qui donnent le vertige.

Plusieurs villes allemandes ont connu d’importants changements démographiques, Francfort devenant la première ville allemande où les Allemands de souche étaient minoritaires en 2017.

Francfort est rejoint par les villes d’Offenbach, Heilbronn, Sindelfingen et Pforzheim, qui comptent également une minorité allemande. À Offenbach, seulement 37% de la population est allemande.

Le nouveau rapport indique que seulement 8,2% des enfants issus de l’immigration de la ville allemande de Duisburg parlent couramment l’allemand.

Dans plusieurs autres grandes villes allemandes, les Allemands d’origine tendent également à devenir une minorité, comme à Nuremberg, où 44,6% de la population est d’origine immigrée, à Stuttgart, où elles représentent 44,1% et à Munich, avec 43,2%.

Cependant, lorsque l’on décompose les chiffres par tranche d’âge, 60% des moins de 18 ans à Stuttgart sont issus de l’immigration, illustrant ainsi l’évolution démographique future de la ville.

Accélération récente.

Les chiffres indiquent une forte augmentation du nombre de résidents issus de l’immigration par rapport à l’année dernière, lorsque l’office de la statistique avait signalé qu’il y avait 19,3 millions d’habitants issus de l’immigration.

Départ de nombreux Allemands.

Alors que les migrations massives ont été un facteur majeur dans les changements démographiques rapides en Allemagne, des centaines de milliers d’Allemands partent également à l’étranger chaque année. En 2017 seulement, près de 250.000 Allemands ont déménagé à l’étranger.

La culture traditionnelle allemande bientôt « kaput ».

Chants de marins, c’est la fin.


En Bavière, les dernières bières.

Le cochon, dernières générations.

Weisswurst (saucisse blanche) : À Baindlkirch, tout est question de saucisse | Souabe et Bavière

Autres sources + d’infos (liens en Anglais et en Allemand) :
https://www.breitbart.com/europe/2019/08/22/one-quarter-of-germans-now-come-from-migrant-backgrounds/
https://www.welt.de/politik/deutschland/article182116686/Ein-und-Auswanderung-Deutschland-gewinnt-so-viele-Einwohner-ueber-Migration-wie-durch-Geburten.html
 

 98 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Heidi ! Heido ! Allah !
    Heidi ! Heido ! Allah !
    Heidi ! Heido ! Allah, la la la la la la la …. (air connu )

  2. Je connais des amis Allemands qui attendent leur retraite professionnelle dans deux ans et veulent partir de la région de Stuggart. Ils n’en peuvent plus, seulement, ils souhaitent venir s’installer en France ! J’ai bien insisté auprès d’eux pour leur dire que ce n’est peut-être pas la meilleure idée de déménagement. Je connais d’autres Allemands qui partent en Hongrie ou en République Tchèque. C’est terrible ce qui se passe…

    • Il faut aller au Groenland, avec les phoques et les ours blancs. Moi,je me vois bien y aller avec ma copine, et nous construirons notre igloo, et vivrons en harmonie avec la nature en pêchant de temps en temps du poisson pour nous nourrir. Et puis surtout.., pas un seul musulman pour nous emmerder..hi hi..!

  3. Un statistique manque, LA PLUS IMPORTANTE: DE CES 20,8 MILLIONS ISSUS DE L’IMMIGRATION, COMBIEN DE MUSULMANS? Car ils ont une forte proportion de radicalisés (33% et 45% chez les jeunes) qui foutent la merde

  4. Effroyable! à côté de ça des millions d’allemands de l’est sont abandonnés à leur sort, au chômage et à la pauvreté depuis la chute du mur de Berlin dont on nous a fait tout un cinéma…Pas assez typés les allemands de l’est?
    Ce matin 2 emburkinées sur la plage à Six Fours : le coin Six Fours/Sanary/Bandol était jusqu’à présent épargné, c’est foutu chez nous aussi j’en ai peur, pourtant dans le Var les scores du RN ont explosé aux européennes – depuis on ne les entend guère ,à quoi sert-il qu’on vote pour eux? Au moins en Italie Salvini fait de la résistance, sincèrement je croise les doigts pour l’Italie, s’ils tombent on est cuits.

  5. Commet et pourquoi les Allemands ne se révoltent-ils pas ? Est-ce toujours le syndrome de la culpabilité des camps ?

    • Oui,je pense en effet que vous avez raison,c’est bien ce syndrome de culpabilité,qu’utilisent habilement tous les médias de l’information,pour détruire l’Allemagne toute entière,et même les plus gros mensonges ne leur font pas peur. C’est également de cette façon,qu’ils arrivent à installer qui ils veulent,au pouvoir;comme par exemple également,Macron,en France. Et devinez voir,qui peuvent bien être ces médias,qui ont tous changé de nom,comme d’ailleurs partout,dans toute l’Europe.?! Je n’en dis pas plus,car sinon,je vais être accusé d’avoir des propos nauséabonds,et de vouloir faire ressurgir les heures les plus sombres de l’histoire…hi hi..! On se fait tous avoir,par ces gens extrêmement malicieux,et tout le monde le sait,mais personne ne réagit. Alors,laissons faire..!.

  6. Ils sont en train de tout perdre, jusqu’à leur identité. mais ils ont voté merkel et personne ne descend dans la rue, apparemment ils sont contents.Comme en France.

    • ils sont quelques uns à réagir, ils se font traiter de nazi et de fachos

Les commentaires sont fermés.