L’horreur : des centaines de femmes voilées à la brocante de Lys-Lez-Lannois le 30 Juin

Publié le 2 juillet 2019 - par - 17 commentaires

.

Suite et complément à mon très bref coup de gueule qui était plutôt un cri de désespoir…

http://resistancerepublicaine.com/2019/06/30/roubaix-en-1-heure-jai-vu-57-voilees-de-la-tete-aux-pieds-au-centre-commercial/

Après le centre commercial, la brocante…

.

Rue Jules-Guesde 30 juin 2019, 12 h 30 : l’islam sans voile

 

A ceux qui, les yeux pédonculés, et contre toute évidence, ne souffrent pas d’entendre parler d’islamisation de la France, qui compissent (quand ils ne le tuent pas carrément par une nazification  pavlovienne) quiconque, sur un plateau de télévision, dans un livre ou ailleurs ose croire, en la matière, ce qu’il voit et non l’inverse, bref à tous ces tchékistes dont les poches sont pleines de petits poteaux réservés à ceux qui auraient osé dire le mot et la chose, nous voudrions répliquer ceci :

 

A rien ne sert d’aller traîner ses guêtres en Seine-Saint-Denis pour toucher du doigt ce phénomène si puissamment décrit dans « L’histoire de l’islamisation française, 1979-2019 », récente monographie sur cette tragédie et sur ses causes dont la principale gît, chacun le sait, dans la lâcheté assumée de nos gouvernants en la matière.

.

A rien ne sert puisqu’il suffisait de se rendre, le 30 juin 2019, rue Jules-Guesde à Lys-Lez-Lannois (banlieue lilloise) à l’heure méridienne. S’y tenait ce qui constitue l’une des activités dominicales préférées des Français en général, et des habitants des Hauts-de-France en particulier, un vide-grenier.

 

Je croyais avoir vu tout ce que ma raison peut encore supporter sur l’islamisation de nos villes (et villages), à savoir des femmes en nombre, musulmanes de confession, aussi voilées qu’une roue arrière en contre-sens dans une rue roubaisienne.

Mais, ce que j’ai vu ce jour-là dépasse l’entendement, du moins le mien.

 

Ne nous racontons pas d’histoire, les digues, à l’évidence, sont rompues. Les faits sont là, la quantité parle d’elle-même. La bascule est clairement opérée : les musulmanes non voilées sont désormais mi-no-ri-taires !

Ainsi, ce 30 juin, deux heures durant (12h-14h), des centaines de femmes voilées se sont offertes, si l’on ose dire, à ma vue.

Ad nauseam, la rue en vomissait les vagues toujours recommencées. Impossible d’y échapper. Schéma ultra classique du couple : lui, barbe mahométane, short ou jogging de marque, le cas échéant, dans les chaussettes, t-shirt au diapason, ses lattes de milord aux pieds, il cherche à embellir sa garde-robe. L’œil en maraude, il repère enfin quelques parures à son goût. Ici, un bermuda grand style, là un blouson, le genre canaille, plus loin encore un éclatant sweat-shirt plus rose que l’Aglae de notre enfance. Bref, tous les bienfaits de l’Occident décavé… pour moins de 15 €.

Pendant ce temps, elle, sa dame, comme on dirait son chien, attend fidèlement à 5 pas, sans mot dire. Ses mains nerveuses ajustent son voile encore et encore ; gare à la boucle rebelle…Bébé dort dans la poussette en attendant celui qui s’insinue sous le voile. Comme il y a 14 siècles, toutes choses égales par ailleurs.  14  siècles, autant dire hier ; le temps passe si vite…même s’il s’est arrêté pour elle. Certes, le voile ne couvre pas toujours le corps entier de ces dames. Mieux, d’aucune se permettent même de donner leur avis sur l’objet des désirs (vestimentaires) de monsieur. Dans tous les cas, toutefois, Minimum minimorum, le voile leur couvre les cheveux. Obligation coranique oblige. Même pas 30°. Même, faudrait-il dire surtout, dans cet espace collectif qu’est la rue où la musulmane doit se faire respecter. Car il est là, le sujet, le vrai, le seul et l’unique ; le fait que ces dames, ou ce qu’il en reste, soient ou non soumises étant parfaitement indifférent.

.

Sauf à être sourde, aveugle ou d’une inculture crasse, nulle musulmane n’ignore, en effet, combien son voile fait saigner le cœur (au bord des lèvres) de ceux pour qui révolution rime avec 1789 et non 1979, à Téhéran. De ceux, de plus en nombreux, qui savent combien cette étoffe est l’hydre aveugle et sourde d’un islam tel qu’en lui-même : conquérant, donc guerrier, guerrier donc maupiteux. Mais qu’importe à ces musulmanes que la Constitution du pays dans lequel elles vivent (à défaut de le comprendre, encore moins de l’aimer) consacre une république laïque et égalitaire en droits entre les femmes et les hommes. Du sein de leur mère à leur dernière heure, la Oumma les en a-t-elle assez tympanisés, elles se le tiennent pour dit : le Coran et les hadîths du Prophète sont leur Constitution.

Hic et nunc et de toute éternité. Mais souriez, musulmanes,  si les braderies pourraient, un jour, vous être hostiles, il vous restera les sorties scolaires…Peut-être,  un autre jour, y entendrez-vous l’exorde de la première Catilinaire de Cicéron : « Jusques à quand, enfin, vas-tu, Catilina, abuser de notre patience ? »

Print Friendly, PDF & Email

17 réponses à “L’horreur : des centaines de femmes voilées à la brocante de Lys-Lez-Lannois le 30 Juin”

  1. Avatar berger dit :

    Chez moi c’est pareil, en Belgique, si je dépose un ustensile désuet ou déclassé sur le trottoir, c’est immédiatement emporté par des foularoïdes. Et si c’est fête du quartier, on ne vient pas au repas, on ne vient pas à la soirée, on ne vient pas aux jeux mais on vient rapiner à la brocante. Mais on ne peut pas le dire….

  2. Avatar Machinchose dit :

    grand classique depuis une dizaine d’ années chez ces blédardes impénitentes

    les brocantes dites « foire au trc » ou on ne troque plus rien

    mais ou ces insultes a la vue (et a l’ odorat, quand il fait soleil) se fournissent en « cadeaux » a ramener au bled pour la famille………Robes defraichies, godasses a pobelle, j’ ai même vu une moukère acheter une crêpiere electrique d’ occaze .
    par contre JAMAIS vu une des ces traineuses de stands acheter le moindre bouquin….
    Clientes aussi de faitout,casseroles et autres ustensiles de cuisine qui seront promus a une nouvelle vie sur les hauteurs vivifiantes de l’ Atlas , devant le gourbi

  3. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce joli texte par la forme, mais tellement horrible sur le fond …

  4. Avatar Rock Lenormand dit :

    Oui nation très bon exemple de vie ,qui reflète celle de ma ville du nord de France . Ou on ne peut faire un pas sans êtres confronté a un barbus accompagné par sa karba voilée, sans parler de la rue de la république fermée tout les vendredi après midi pour permettre leur prière de rue… Et la , la tentation est trop forte…qu’un camion puisse déraper réaliser notre rêve. De viande hachée halal ….

  5. Avatar palimola dit :

    Et dans les ventes Emmaüs ….l’autre jour j’ai fait demi tour !

  6. Avatar christian 59 dit :

    Bonjour

    LYS LEZ LANNOY est l’orthographe exacte et aussi dans ma ville le même jour
    à Toufflers les mêmes cauchemars.

    Là est la vision exacte de l’invasion.

    Pauvre France….

  7. Avatar Jules F dit :

    … » aussi voilées qu’une roue arrière en contre-sens dans une rue roubaisienne. » !!!
    Formaidable ! J’adore !

    Merci pour ce beau texte. C’est comme si on y était !

    La dernière fois que je suis allé à un vide grenier, j’ai assisté à un « crêpage de voile » au sujet d’une pièce manquante d’un jeu d’enfant…

  8. Richard Richard dit :

    Cet article est doublement intéressant. D’abord parce que son contenu cauchemardesque est le miroir des réalités banlieusardes et ensuite parce que l’auteur manie la plume avec une adresse surprenante. Je LIKE comme on dit ! Je pense que cet auteur est face à son AZERTY comme un bon pianiste devant son clavier… Je demande à NATION de continuer à pianoter de la sorte!!!

  9. Avatar Pugnacité dit :

    Dans toutes les foires à la brocante ces formes toutefois informes déambulent ..
    Des femmes ? Paraît il?
    C’est l me semble t’il la plus grande insulte que l’on peut faire à la gente féminine au 21ele siècle en occident et de surcroît en France .
    Ces grosses vaches informes sont des insultes aux femmes et à notre culture de l’égalité entre femmes et hommes.
    ?
    Jusqu’où comptons nous retrograder ?

  10. Avatar gaston dit :

    PAS ASSEZ, PAS ASSEZ …AUX EUROPEENNES MACRON TALONNAIT MARINE..50% N’ONT PAS VOTE..DONC OUI PASSER D’EMBURKINEES ET DE COLORES!

  11. Avatar Jean-Charles dit :

    Anecdote : Un vide grenier où ma chérie vendait. Une voilée s’intéresse à une petite bourse à 50 centimes. La trouvant trop chère nous lui faisons à 20 centimes. La voilée contente lui glisse une pièce jaune dans la main. Une fois partie, ma chérie regarde son maigre butin : un dinar ! Salope.

  12. Avatar Joël dit :

    Bien rares aussi sont les marchés où, si on n’y voit pas au moins une voilée, c’est qu’elle est en vacances au bled.

  13. Avatar NATION dit :

    Merci pour vos encouragements, chers amis. La prochaine fois, je tâcherai moyen de faire mieux : sans faute d’orthographe… 🙁

  14. Avatar Flupke dit :

    Il paraît qu’il y aurait une baisse de la fécondité, et pourtant en général elles poussent un landeau, et le polichinelle suivant est déjà dans le tiroir…, grand remplacement et allocations obligent

  15. Avatar PUGNACITE dit :

    Je m’interroge chaque jour davantage pour savoir quel est effectivement le seuil de tolérance des Français que nous sommes et qui avons subi acculturation organisée au plan sociétal et inculture initiée et distillée par un mammouth agonisant(soit l’éducation nationale).
    En effet ,tous les jours davantage nous sommes contraints d’accepter des modes de vie et de fonctionnement antagonistes ou différents des nôtres.
    Les femmes nous auront par leur taux de fécondité extravagant et que nous finançons par nos impôts (pour ceux qui en paient et qui sont certes minoritaires).
    FRANCE ET FRANCAIS DEBOUT ET RESISTANTS…ENFIN

  16. Avatar M B dit :

    « des centaines de femmes voilées à la brocante »
    la prochaîne étape sera:
    des centaines de fmmes VIOLEES à la brocante!

Lire Aussi