Pas une larme pour l’immigrationniste de la CDU Walter Lübcke, assassiné

On ignore les raisons et circonstances de sa mort.

Walter Lübcke, 65 ans, président du district de Kassel a été retrouvé mort dans la nuit de samedi à dimanche sur la terrasse de sa maison, à Wolfhagen, dans la banlieue de Kassel. Il avait reçu une balle tirée à bout portant et baignait dans une mare de sang, selon la police. 

La police n’exclut aucune piste

« Nous n’avons pas encore d’indications sur les coupables et, surtout, rien sur le mobile », a déclaré Sabine Thurau, la patronne de la police judiciaire locale. « Nous enquêtons dans toutes les directions et n’excluons aucun mobile », privé, politique ou autre, a-t-elle ajouté.

Peu importe. Qu’il soit mort pour une raison privée, par suicide, dans un assassinat crapuleux, dans un règlement de compte… on s’en fiche. Tout ce qui nous importe c’est qu’il y a, en Allemagne, une crapule immigrationniste de moins.

C’est que, comme les écolos de EELV qui, en France, invitent les Français à quitter notre pays si l’immigration ne leur plaît pas…

Ce sale type invitait les Allemands n’acceptant pas l’immigration à dégager. Comme si seuls les immigrationnistes étaient propriétaires de l’Allemagne et en droit d’en faire ce qu’ils veulent :

En octobre 2015, après la décision d’Angela Merkel d’ouvrir les frontières à plusieurs centaines de milliers d’Irakiens et Syriens, il avait défendu les droits des réfugiés, s’attirant les foudres de l’extrême droite.

« Vous devez défendre les valeurs. Et quiconque ne représente pas ces valeurs peut quitter le pays à tout moment s’il n’est pas d’accord. C’est la liberté de tout Allemand », avait-il lancé lors d’une réunion publique.

https://www.bfmtv.com/international/en-allemagne-un-dirigeant-politique-local-tue-par-balle-1704689.html

 

.

Voilà où nous mènent ces traîtres à la patrie. A nous réjouir de la disparition d’un homme, ce qui est contraire à notre culture, à notre éducation, à nos bonnes moeurs.

C’est que nous savons, nous, que nous sommes dans une guerre qui ne dit pas son nom. Et un ennemi qui meurt c’est un soldat ennemi de moins… terrible.

Je ne connaissais pas ce Walter Lübcke, peut-être était-il au demeurant un homme charmant avec les siens, avec ses amis ; peut-être était-il un mari et un père exemplaire… mais quand je surfe sur le net, je me dis qu’il est bien qu’il ait fini de sévir.

https://fr.sputniknews.com/international/201906031041328842-membre-pro-migrants-parti-merkel-mort/

.

Quand nous aurons repris le pouvoir, nous organiserons des tribunaux de Nuremberg, nous ferons le procès des traîtres ; s’ils sont reconnus coupables ils seront fusillés, parce que nous sommes en guerre, parce que notre survie même et celle de notre civilisation est en question, parce que la situation est pire encore que pendant les années 40-45.

 

 50 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Et si tous les Allemands se barraient….
    Fini la deutsche technology 😁🖍️☺️

  2. Remarquez que Walter Lübcke les aimaient et il a quitté le pays quand même…

  3. Aimez les ou quittez le pays,
    Mais voilà nous sommes chez NOUS et nous n’avons pas a céder la place
    pour accueillir n’importe qui , sans réflexion, sans qu’il en soit de notre intérêt et de notre avis
    D’accueillir des populations en masse dont les réelles motivation sont : profit , conquête de territoires , vie facile , et djihâd pour d’autre au détriment de tous
    La guerre est l’alibi trop facile pour quitter un pays et s’implanter ainsi en europe mais tous ne fuient pas la guerre
    les immigrationnistes et autres gogo quitteront le pays quand arrivera le chaos, car leur cher invité réfugié ne feront pas la différence entre les welcome réfugié et les autres
    quand se sera le chaos ici se sera chacun pour sa pomme

  4. C’est sûrement du fait du RN et de la faute à Marine Le Pen nous dirons les enfoirés du genre » Con-Bandit » et autres bobos gauchiasses immigrationnistes

  5. une histoire d’ amour ……déçu… (vous remarquerez que je n’ ai pas oublié la cédille 😆 ) entre un vieux blanc et un café (un petit noir )

  6. Bonjour Catherine Terrillon ,
    et combien de milliers de djihadistes sont rentrés en Europe avec les faux réfugiés , grâce à la complicité des élus et du gouvernement ,sans qu’ils ne fassent rien pour les mettre hors d’état de nuire ? Préparons-nous ,préparons-nous amis Patriotes , les événements vont s’enclenchés d’ici peu de temps !

  7. « aimez les ou quitter votre pays » : comme si on pouvait aimer sur commande !
    Ca veut dire quoi : « aimez les » ? Les migrants peuvent être des victimes, des gens très bien ou au contraire, des criminels, des djihadistes fanatiques ou des opportunistes qui font leurs petites magouilles en Occident parce que l’occident est laxiste !
    Il y a même une femme yézidie réfugiée qui s’est retrouvée nez à nez avec son tortionnaire, lui aussi « réfugié » !

  8. Je me pose la question:
    Ca marche quand même les vierges rafistolées à la glu?

Les commentaires sont fermés.