Même au Japon, les restaurants proposent du halal !

Il y a pourtant encore relativement peu de musulmans au Japon, et il est assez difficile de s’y installer… mais les touristes musulmans y sont de plus en plus nombreux, et les restaurants japonais, là-bas comme ici se mettent au halal.

La cerise sur le gâteau ? La municipalité de Tokyo finance les mises aux normes halal des restaurants qui veulent se faire certifier… La cuisine ô combien traditionnelle niponne qui change ses règles et ses recettes pour attirer le touriste musulman de Malaisie ou d’Indonésie. C’est un sacré coup.

Ah ! l’attrait de l’argent… Il a pris un rôle majeur dans toutes les sociétés. Il achète tout. C’est aussi pour cela qu’il faut lutter contre la mondialisation.

Désespérant. Mais cela confirme qu’il faut saper cette saloperie de religion à chaque fois qu’on en a l’occasion et qu’il faut réclamer son interdiction. Sauf à faire de la planète un enfer musulman avec ses moutons égorgés à l’Aïd, la disparition du porc et de l’alcool et les délices de la cuisine arabe et de ses épices qui puent.

Ils ne poussent pas encore comme des champignons dans le paysage urbain, mais c’est en bonne voie : les restaurants japonais qui affichent des plats halal au menu commencent à fleurir à Tokyo, désireux de satisfaire les papilles des touristes musulmans, majoritairement en provenance d’Indonésie et de Malaisie, dont l’engouement pour leur contrée ne se dément pas depuis 2003.

Ainsi, il n’est plus rare de voir les restaurateurs du terroir mettre les petits plats dans les grands pour complaire aux exigences d’une clientèle musulmane en recrudescence, en espérant décrocher la fameuse certification, gage d’une cuisine traditionnelle concoctée à la sauce halal.

Afin d’obtenir le label de plus en plus convoité, des sociétés à but non lucratif ainsi que des entreprises privées ont vu le jour en vue de proposer leurs services aux établissements hôteliers et de restauration du Japon. La société Malaisie Halal Co. Corporation basée à Tokyo et dirigée par Abou Hassan Akmal, un musulman malais de 42 ans, fait partie de celles-là. Depuis sa création en 2010, la structure a émis ses propres certificats halal pour six hôtels et huit restaurants nippons, en vérifiant si leurs plats, incluant les assaisonnements et les additifs, étaient bien mitonnés conformément aux règles islamiques, y compris la manière dont les ingrédients étaient conservés. Les hôtels certifiés par l’entreprise sont dorénavant habilités à fournir des informations sur la”qibla”, la direction de la Mecque pour la prière, ainsi que sur les restaurants halal.

Pas moins de 17 restaurants dûment certifiés halal ont ainsi renouvelé leur carte dans la localité de Taito Ward, grâce à des subventions allouées par la municipalité qui leur ont permis de supporter le coût financier engendré.Lorsque vous voyagez, vous voulez naturellement découvrir les beautés du pays où vous séjournez, mais aussi goûter ses spécialités culinaires. Ici, à Taito Ward, les plats du terroir sont délicieux et nous étions frustrés de ne pas pouvoir en faire profiter les touristes musulmans”, a déclaré le directeur du tourisme, Takuji Kwai, heureux d’avoir réussi à pallier ce problème en se donnant les moyens de diversifier une offre culinaire qui était jusqu’à présent l’apanage des restaurants indiens.

Le Japon n’est pas un pays musulman et le marché du halal n’en est qu’à ses frémissements”, a commenté pour sa part le président du Comité Japon Expo halal, Yoshichika Terasawa, en prédisant néanmoins l’essor de cette niche économique au vu du nombre croissant de touristes musulmans qui s’offrent volontiers une escale de dépaysement au pays du Soleil Levant.

https://oumma.com/les-restaurants-japonais-de-plus-en-plus-nombreux-a-proposer-une-cuisine-traditionnelle-halal/

Nous avions déjà alerté nos lecteurs sur les mosquées mobiles que le Japon est en train d’installer pour les Jeux Olympiques de 2020

http://resistancerepublicaine.com/2018/07/26/des-mosquees-mobiles-au-japon-pour-accueillir-les-musulmans-aux-j-o-de-2020/

 167 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. a force de provocations la société Hallali finira par se mettre en marche

    facile d’ hallaliser un pays, encore plus comme le Japon ou tout le plus gros de la nourriture tourne autour du poisson et de sproduits marins

    la viande est trés minoritaire, donc juste elle seule est a halaliser

    tout le reste ne pose aucun problème aux musulmans, qui peuvent manger tous autres mammifères, insectes, oiseaux, pas de restrictions

    mais un restau qui voudrait faire du « cacher » au japon, impensable! ils va direct vers la faillite, et c’est pour ça qu il n’ y en aura jamais au japon

    bon faut aussi dire qu ils sont un petit milliers, et le poisson est si bien cuisiné..EN GUISE DE VIANDE RESTE LE POULET 😆

  2. Ici les restos vietnamiens pour la plupart servent du halal et c’est indiqué en grand , et dire que leurs grands pères ont résisté aux Français puis aux Américains et les ont vaincus , leurs descendants se soumettent a l’islam ……quelle honte !

  3. Faut avertir les japonnais , L’islam et le halal c’est dangereux pour la santé

Les commentaires sont fermés.