Le vice fondamental de l’européisme expliqué par le psychologue Paul Watzlawick

Publié le 4 mars 2019 - par - 6 commentaires

Paul Watzlawick est un pyschologue théoricien, fondateur de l’ « Ecole de Palo Alto » :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Watzlawick

Une de ses principes  s’applique fort bien au fanatisme des Européistes.

Principe expliqué humoristiquement  expliqué dans son livre hilarant

« Comment réussir à échouer, ou la recherche de l’ultra-solution ».

Ce principe explique que nombre d’individus s’entêtent dans l’erreur car ils expliquent leur échec non par la fausseté de la méthode ou de la théorie appliquée, ou de l’idéologie, mais par le fait qu’on ne l’a pas bien suivie, ou pas suffisamment, qu’il faut aller encore plus loin: « plus de la même chose »

 

Marche très bien avec le communisme, le socialisme et l’ultra-libéralisme.

Ou l’Europe: c’est parce qu’on n’est pas allé assez loin dans la construction européenne qu’il y a des plantages:

il faut donc encore « plus d’Europe ».

Et ne me dites pas que vous ne l’avez jamais entendue, celle-là.

En désespoir de cause, quand la réalité s’entête bêtement à ne pas vouloir se plier à la théorie, on passe à l’explication alternative: c’est la faute aux ennemis de l’idéologie, aux traîtres à la cause si cela ne marche pas : aux eurosceptiques, aux koulaks, aux ennemis de la révolution, aux contre-révolutionnaires, aux bourgeois, à l’esprit petit-bourgeois, aux anti-communistes primaires… ou bien sûr aux juifs.

Tous ceux qui empêchent l’avènement des lendemains qui chantent, la survenue du paradis.

Attention, c’est là qu’ils deviennent en général méchants et commencent à massacrer en masse ceux qui s’opposent à leurs beaux rêves fumeux.

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Le vice fondamental de l’européisme expliqué par le psychologue Paul Watzlawick”

  1. Avatar clairement dit :

    L’ecole de PALO ALTO est intéressante. Toutefois dans l’acharnement PROJECTIF ( c’est pas moi qui est en question c’est à cause de l’autre ) de l’Europeisme il y a peut être aussi quelque chose de la jouissance de l’échec qui pousse à recommencer et qui ne peut pas être reconnue parce que le narcissisme de la suffisance en prendrait un sale coup et qui est compensé par la jouissance du pouvoir avec l’argent qui peut se présenter comme bénéfice secondaire à leurs errements.

  2. Avatar Hellen dit :

    Il y a eu un référendum en 2005…
    Chirac a été un traître, car il aurait dû mettre en avant le NON, et basta…
    Alors que Sarko, nous y a vendu 2 an plus tard, avec un référendum qui disait majoritairement NON…

    C »est à ce moment-là qu’on aurait tous du sortir en Gilets Jaunes… ou avec des fourches ou marteaux ou autres…
    Si nous en sommes là aujourd’hui, on devrait enterrer Macron, pour continuer ce que les autres ont fait… Hollande avec, et quand à sarko, il faudrait le pendre haut et court…
    Violation d’un référendum dont le NON était suffisamment explicite…!
    Bien à vous

  3. Avatar mia vossen dit :

    MERCI! J’apprécie énormément Watzlawick, ai lu tous ses livres et les recommande.
    NB. Il n’aimait pas Freud…

  4. Avatar J dit :

    Ils s’entêtent parce qu’ils veulent à tout prix avoir raison.

  5. Avatar Stéphane dit :

    Excellent Paul Watzlawick.
    J’avais adoré « Une logique de la communication ».

Lire Aussi