Droit de réponse de Christian Piquemal

Publié le 28 février 2019 - par - 26 commentaires

Suite à l’article que j’ai publié le 19  février dernier, j’ai reçu le message ci-dessous de Christian Piquemal, qui ne m’a apparemment pas pardonné de l‘avoir fustigé quand il avait, en 2016, craché sur le Président de Pégida. Il n’a pas apprécié que je critique les solutions qu’il préconise pour sortir de la crise des Gilets jaunes, bien que cela fasse partie des débats actuels, menés sur tous les ronds-points et même dans les medias officiels. Je lui reproche d’avoir oublié, comme trop d’autres,  les revendications premières des Gilets Jaunes et il le prend mal. D’ailleurs il ne répond pas sur le fond…. se contentant d’attaques ad hominem et d’affirmations fantaisistes sur ma vie, mes occupations et mes pensées dont je lui laisse la responsabilité, mais peu importe.

J’ajoute qu’il n’avait pas besoin de me menacer de poursuites judiciaires pour que je publie son droit de réponse, je l’aurais fait de toutes manières, rien que pour le plaisir du débat 😉

 

 

Le mercredi 27 février 2019

 

A Madame Christine Tasin, Résistance Républicaine

Suite à ma mise en cause  grave dans votre site internet dans un article que vous avez signé la semaine dernière, et conformément aux dispositions de l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881, dite loi sur la liberté de la presse, je vous demande de publier mon droit de réponse ci-joint. Dans le cas contraire, en tant que victime de la publication concernée, je me réserve le droit de déposer une plainte pénale en refus d’insertion.

Madame,

Une nouvelle fois votre plume au vitriol a frappé sans aucun discernement, ni bon sens. Je pensais que votre prurit s’était apaisé et que vous aviez enterré définitivement la hache de guerre !

Hélas non! Peine perdue! Avec perfidie, vous la ressortez et comme d’habitude vous utilisez le coup de poignard dans le dos, discipline favorite dans laquelle vous excellez digne des gladiateurs les plus méprisés de l’époque romaine !

Ne pensez-vous pas que vous pourriez utiliser votre talent épistolaire à d’autres fins plus nobles ? Mais non, vous préférez vous complaire avec haine dans des propos lamentables, des attaques ad hominem de la hauteur du caniveau. Croyez- vous faire honneur à la corporation des agrégés de lettres à laquelle vous vous targuez pourtant fièrement d’appartenir ? J’en doute !

Sur le fond, était-ce opportun de porter le fer sur le mouvement des Gilets Jaunes auquel, en tant qu’enfant du Peuple, je suis fier d’appartenir et de revendiquer mon appartenance ? Par ressentiment, rancune ou calcul, vous vous êtes égarée et avez signé cet article pitoyable et venimeux qui ne vous honore pas ! De plus ne perdez pas de vue que l’outrage public tombe sous le coup de la loi…

Permettez-moi de vous poser une question : Avez-vous déjà porté le gilet jaune ? Avez-vous été comme moi sur les Champs Elysées avec eux et pris la parole au milieu des manifestants ? Ma mémoire, pourtant non défaillante, n’en possède pas le moindre souvenir ! Alors pensez-vous qu’il était utile, de vous comporter comme une gauchiste repentie, et de donner le spectacle attristant de Patriotes se déchirant haineusement.

Oui, vous le savez aussi bien que moi, les Gilets Jaunes doivent poursuivre le combat mais modifier la stratégie. J’ai rencontré des responsables Gilets Jaunes et tous sont conscients qu’il faut se repositionner et changer de cap. Et vous osez m’accuser de trahison !

Honte à vous ! Oui Macron doit se « bidonner » devant l’image affligeante que vous donnez ainsi du camp des Patriotes. Votre comportement délétère ne peut s’expliquer que par l’aversion profonde et le mépris que vous portez à l’armée et aux militaires.

En définitive, condamner publiquement votre comportement haineux et inqualifiable me serait facile. Toutefois, je préfère vous plaindre et penser que seul un égarement passager vous a conduit à perdre momentanément la raison.

Oui, dans un moment douloureux, difficile et inquiétant de son histoire, la France méritait mieux, vraiment beaucoup mieux que votre minable et déplorable pamphlet. Avez-vous un seul instant pensé à la France éternelle longtemps phare du monde ?

Qui d’après vous a supplicié les Gilets Jaunes?

Qui a trahi leur solidarité et la noblesse de leur combat ?

Madame le professeur agrégé de lettres, n’oubliez jamais la parole de Nietzsche « Tout ce qui ne tue pas rend plus fort » ! Gardez aussi constamment à l’esprit: « La critique est facile, mais l’art est difficile ».

Bon vent et longue route dans la médiocrité et la bassesse !

Recevez l’expression de ma pitié et de ma profonde indignation!

 

Christian PIQUEMAL

Président du Cercle de Citoyens Patriotes

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

26 réponses à “Droit de réponse de Christian Piquemal”

  1. Avatar SPQR dit :

    Je ne lui ai jamais pardonné sa trahison de Calais en 2016.
    C’était indigne d’un général béret rouge. On ne s’engage pas pour ensuite se retirer lamentablement. Impossible d’oublier cette tache indélébile.
    Par ailleurs, ce courrier qui transpire la crise de nerfs ne m’étonne pas également. Il n’est, là encore, pas digne d’un personnage qui se veut être un meneur. Tout cela dénote de la rigidité maladive.

    • Avatar lepelblanc dit :

      Entièrement d’accord avec SPQR. J’ai été fortement déçu de son « retournement » car je vénère les bérets rouges, les para, la Légion. Il a été une chiffe molle!

  2. Avatar Fantomas dit :

    Bouh ! Il n’a pas l’air tres content mais on ne comprend pas trop de quoi il parle. Peut on voir l’article initial ? Merci

  3. Avatar Kasual dit :

    Quelle violence primaire et primitive dans ces mots !. J’eu préféré une réponse vraie argumentée et pourquoi pas polémique. Mais là. ! C’est du bas de gamme vraiment, un caprice d’enfant coléreux, une éructation gastrique ;. Et écrire « Bon vent et longue route dans la médiocrité et la bassesse » à une femme comme Christine qui depuis plus de dix ans a largement prouvé son courage et son engagement, risquant sa vie, ne comptant pas son temps, sa fatigue et les milliers d’injures et de menaces reçues , ce n’est pas faire honneur à ce qu’il est censé défendre. J’ai peine à croire que cette daube diarrhéique soit de sa main…J’ai relu l’article en cause et je ne comprends pas une telle réaction ..Mauvaise nuit ? Mauvais café ?

  4. Paco Paco dit :

    Bouuuh, il est pas content en effet !S’il pouvait garder sa grandiloquence pour les bonnes causes, ce serait pas mal en effet !

  5. Avatar Samia dit :

    Eh ben, il n’est pas piqué des vers le petit monsieur. Des vérités qui dérangent ?

  6. Avatar UN GAULOIS dit :

    J’aurai attendu mieux d’un général PARA. C’est pas comme ça qu’on galvanise les troupes.

  7. Avatar hebe dit :

    pourtant l’article de C Tasin était simplement une confrontation d’idée et non une pamphlet de caniveau … au contraire :

     » J’ai des désaccords avec Piquemal, … mais j’ai par ailleurs du respect pour lui, c’est un Résistant et un combattant, un patriote. Il ne s’agit donc pas ici de le discréditer ou de le mettre au niveau des salopards qui trahissent la France …  »

    bizarre …

    • Avatar pauledesbaux dit :

      Merci de reconnaître ses qualités et son courage il s’est expliqué sur ses relations avec PEGIDA et il a eu raison de le faire mais tout le monde ne semble pas être au courant je vais me faire un devoir de le faire en rapportant ses propres paroles que je ne mettrai pas en doute « ..les patriotes ont été déçus parce qu’ils n’ont pas compris que j’ai refusé de me laisser politiser.les gens de Pegida étaient les organisateurs de la manifestation et auraient dû être très nombreux sur le teraain. Ce qui n’était pas le cas, 2 ou 3 seulement.
      En outre, j’ai eu le sentiment d’avoir été piégé et lâché. calaisiens seulement se sont rendus à la manifestation : pourtant c’était leur ville.
      Quand j’ai été arrêté, j’étais bien seul.Pegida n’était pas là.j’étais furieux et conscient de m’être fait manipuler.Je n’ai reçu aucun soutien de leur part.C’est la raison pour laquelle j’ai tenu à dire que je n’avais rien à voir avec eux et que je les ai mis en cause.
      A ma sortie de garde à vue, j’ai profondément déçu par l’absence de mobilisation des Français pour me soutenir.J’ai tenu à le dire sans ambages.
      Peut-être n’ai-je alors pas été compris par les patriotes.Je le déplore.MAIS JE N AI EN AUCUN CAS RECULE COMME CELA A ETE ECRIT..
      J’ai d’ailleurs poursuivi depuis, au sein du CCP le combat contre le déclin de la FRANCE, l’immigration massive et incontrolée, et l’islamisation rampante de la FRANCE.
      Alors, aujourd’hui je dis « Qui avait matière à être réellement déçu?
      Qui a montré l’exemple et a payé le prix fort pour Calais ? Qui a été détenu arbitrairement dans une géôle républicaine ? »
      Alors messieurs et Dames à vos claviers pour donner vos impressions – merci à l’avance – paule

  8. Avatar Baribal dit :

    Ce texte est affligeant par le mépris et la violence qu’il affiche et les images employées à votre égard sont totalement déplacées et d’une rare inélégance. Du coup, le fond de son message est totalement pollué par la forme employée.

    Je pensais qu’un général se comporterait d’une manière chevaleresque dans sa manière de se défendre contre les critiques qui lui sont adressées. Bien au contraire, il a réagi comme un pauvre type qui ne sait pas ce que le mot « panache » signifie.

  9. Avatar Alexcendre 62 dit :

    Malheureusement pour certains la vieillesse ne bonifie pas les choses , nous avançons tous dans cette direction avec plus ou moins de bonheur ou de chance ? gardons a l’esprit que dans ce cas l’essentiel est ailleurs .

  10. Maxime Maxime dit :

    Quand on relit le communiqué critiqué dans l’article initial, il paraît clair que le général Piquemal n’a pas une vision politique précise. Je n’ai pas réussi à dégager de sa prose obscure la moindre idée claire quant à ce qu’il faudrait faire SUR LE FOND.
    Attaquer la démocratie indirecte malgré la fréquence des scrutins en France et l’importance des couleurs politiques représentées à chaque fois ne me convainc absolument pas…
    La France est un pays de presque 70 millions d’habitants, il est inconcevable de restaurer une démocratie directe que seule Athènes avait expérimenté pour 10.000 citoyens tout au plus, et ce, parce qu’il y avait des esclaves.
    La démocratie directe ne serait pas un progrès dans un pays aussi grand que le nôtre. Même ceux qui évoquent l’exemple suisse et ses « votations » conviennent rapidement que ce modèle a ses limites. La Suisse n’a jamais pu aller aussi loin que l’Athènes antique à cause de sa taille déjà trop grande.
    Enfin, il me semble qu’on explique cela aux enfants au collège en présentant la démocratie athénienne ? peut-être même en classe de 6ème en éducation civique (souvenirs d’écolier du tout début du XXIème siècle) ?
    Quant à son cercle, quelle est son influence sur l’opinion publique ? Je n’ai vu ni site internet, ni réseaux sociaux… ce cercle a-t-il davantage que le diamètre d’un nombril même très dilaté ?
    Quoi qu’il soutienne avoir encore bon pied bon oeil, le général semble avoir aussi manqué l’article du 17 novembre qui contredit ses propos :
    http://resistancerepublicaine.com/2018/11/17/porteurs-de-gilets-jaunes-nous-avons-passe-une-journee-extraordinaire-macron-prends-garde-a-toi/
    Pas difficile je pense de retrouver en quelques clics dans les archives un article datant du jour du début du mouvement !

  11. Avatar mhollandouillelafripouille dit :

    Bof papy fait de la résistance et monte sur ses grands chevaux signes avant coureurs de la sénilité n’est ce pas docteur ? pour le reste quelles que soient les arguties et les paradoxes des uns et des autres sur la situation actuelle la simple réalité de ce pays est qu’il est soumis et ruiné par des impôts et taxes sur toute la classe moyenne au profit exclusif d’une immigration sociale avide de droits gratuits sans devoirs en retour à l’inverse des pays qui pratiquent une immigration de travail comme la Suisse par exemple avec un taux de chômage de moins de 4% et des salaires de près du double de ceux pratiqués dans ce pauvre pays ruiné et soumis par une submersion migratoire non réglementée depuis tant d’années et une situation de non retour….adieu vieille europe que le diable t’emporte …;le crabe tambour …. in mémoriam de nos glorieux pères …..

  12. Avatar pauledesbaux dit :

    si tous les papys faisaient de la resistance comme LUI la FRANCE serait dans un autre état autrement plus glorieuse, mais çà on oublie l’honneur, le patriotisme et la rage de vaincrequi chevillaient au corps de nos anciens quant à Lui la jeunesse est dans l’esprit et çà n’est pas donné à tout le monde, pour nous il est encore ce jeune homme plein d’allant et de la volonté qu’il faut à quelques plus jeunes qui préfèrent regarder les évènements à la téloche :
    LES CHIENS ABOIENT LA CARAVANE PASSE…..et en attendant les bateaux accostent, les frontières sont béantes et NOUS FRANCAIS il va nous falloir chercher une crèche qui voudra bien nous y accueillir bientôt peut-être Bethléem qui sait. Voyez ceux que l’ont appelle les « palestiniens » ces bergers d’arabie qui ont envahi cette PALESTINE PAYS DE JESUS qui ont volé la terre, et ne ont pris le nom : des voleurs, ils arrivent ils sont là…..on les appelle déjà FRANCAIS

    • Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

      @pauledesbaux
      … ou Les chiens aboient, l’âne passe.

      Ceci étant, j’ai bien lu votre message concernant la déception du Général Piquemal et si c’est vraiment ainsi que cela s’est passé, je compatis sincèrement car il n’y a rien de pire, à mon sens, que la trahison d’autrui ou de se sentir trahi à juste titre.

      N’empêche, il aurait dû – pu – utiliser son droit de réponse avec des arguments solides sans le ton aussi méprisant et, disons-le, un tantinet injurieux qu’il a cru devoir adopter.

      On peut faire preuve de hauteur sans être pour autant homme de lettres, me semble-t-il…

  13. Avatar frejusien dit :

    sa colère s’explique par l’accusation de trahison,
    pour un vieux militaire patriote, c’est la pire des accusations,

    cette accusation qui pourrait paraitre anodine pour un discoureur de salon, n’a pas la même signification pour un soldat , c’est bien la plus grave atteinte qu’on puisse porter à son honneur et à son intégrité morale, d’autant qu’elle n’est pas justifiée,
    si le reste de l’article est modéré, par contre , l’insulte est grave et impardonnable ,
    Christine, vous vous êtes fait un ennemi à vie, je parie qu’il n’a jamais entendu un truc aussi horrible de toute sa carrière

    • Avatar pauledesbaux dit :

      Il en a vu d’autres mais a toujours répondu ce qui devait être dit, il est droit dans ses bottes et nous lui connaissons des qualités que d’autres ne savent pas voir ou NE VEULENT PAS VOIR obnubilés qu’ils sont de leurs antécédents, d’être traité de traite à des idées qu’il défend c’est tout simplement abjecte : le texte ci-dessus que j’ai retranscrit prouve le contraire de ce qu’on lui met sur le dos, d’avoir été radié par des gens qui n’ont jamais fait un jour d’armée si ce n’est dans les bureaux à l’abri de toute éventualité le cas de hollandouille à Alger….
      on ne salit pas un général d’armée de la sorte voilà nos pensées à nous patriotes respectueux de notre NATION.

  14. Avatar Dorylée dit :

    « …J’ai rencontré des responsables Gilets Jaunes et tous sont conscients qu’il faut se repositionner et changer de cap… » Des responsables ???? Quels responsables ? Le secrétaire général de la CGT ? Le leader des antifas ? Vous rigolez, mon général. Les gilets jaunes n’ont pas de chefs, de responsables ni de leaders sauf autoproclamés. Et il n’est pas question de changer de cap ! Non aux taxes, non aux taxes sur les taxes, non aux impôts sur les impôts; Quant à votre comportement en 2016, c’est d’avantage le comportement d’un pleutre que d’un béret rouge ! Quand on n’a plus le cran correspondant à son béret, on range le béret et on se fait oublier.

  15. Avatar Christian PIQUEMAL dit :

    Dans son article Christine Tasin m’a accusé publiquement de « trahison » pour avoir dit que « les Gilets jaunes devaient changer de stratégie » Ce terme « trahison » est inacceptable, injurieux, blessant et insultant. Est-ce un ton modéré ? Je laisse à mes détracteurs le soin de répondre.
    Oui comme le dit le fréjusien « ma colère s’explique par l’accusation de trahison,
    Pour un vieux militaire patriote, c’est la pire des accusations ». Il a parfaitement raison.
    La violence et le mépris de mon propos à l’égard de Christine Tasin se justifient par l’atteinte inqualifiable à mon honneur de soldat et de patriote qu’elle a portée en utilisant le terme « trahison ».

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Je suis désolée, nous nous sommes compris je ne vous aipas traité de traître, je n’ai parlé que de trahison d’idées, au sens courant, compris comme cela par la majorité des Français, je n’ai pas pensé une seconde que vous étiez militaire, que je respect, comme je l’ai écrit dans mon article, et que vous alliez associer trahison et traître, qui n’ont rien à voir, bien sûr, dans le contexte. La trahison des Gilets Jaunes c’est simplement le fait d’avoir oublié leurs demandes premières, rien à voir avec la trahison en temps de guerre.

Lire Aussi