Theresa May diffère encore «l’heure de vérité» pour le Brexit

Publié le 26 février 2019 - par - 2 commentaires

Theresa May a repoussé le vote sur le Brexit au 12 mars et espère décaler de deux mois la sortie de l’UE.

L’opposition lui reproche de jouer la montre, alors que le Brexit est toujours prévu pour dans 32 jours.

Theresa May a promis que le vote de la Chambre des communes sur le Brexit prévu pour le 27 février aurait lieu d’ici au 12 mars, repoussant une nouvelle fois ce rendez-vous décisif pour la suite de la procédure de divorce entamée entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

L’accord de retrait négocié par Londres et Bruxelles a été entériné fin novembre par les dirigeants européens.

La Premier ministre britannique est depuis dans l’incapacité de le faire ratifier par son parlement.

Un premier rendez-vous avait été fixé au 11 décembre. Constatant la veille l’absence de majorité autour de ce texte, Theresa May l’avait retiré in extremis de l’ordre du jour de la Chambre des communes.

Un premier vote a fini par s’y tenir, le 15 janvier dernier: il a tourné au désaveu massif pour May, les députés le rejetant par 432 voix contre 202 avant de charger la Première ministre d’obtenir des modifications.

Un nouveau vote aux allures d’« heure de vérité » devait avoir lieu le 27 février.

Le 24, Theresa May l’a enterré.

…./….

https://www.euractiv.fr/section/royaume-uni-en-europe/news/may-differe-encore-lheure-de-verite-pour-le-brexit/

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “Theresa May diffère encore «l’heure de vérité» pour le Brexit”

  1. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    En France a-t-on du matériel médical en trop ? Même d’occasion, les dispensaires, les centre médicaux de régions, les structures hospitalières et les cliniques sont-ils tous bien pourvus en appareillage médical ? pour que nous nous permettions cela ? Je crois que la nouvelle pourrait en faire bonir plus d’un en France. Et pour les étudiants ça ne pourrait pas servir ?
    _________________________________________
    Du matériel médical à destination du Maroc termine à la déchetterie en France
    :::: https://fr.sputniknews.com/international/201902261040168100-maroc-materiel-medical-dechetterie-france/

    Du matériel médical d’occasion, stocké dans les locaux de la mairie de la ville de Vimoutiers, en Basse-Normandie, et destiné à équiper des structures sanitaires au Maroc, a terminé à la déchetterie. Le maire de la ville a affirmé avoir été contraint de prendre cette décision, mais a promis de trouver des équipements de substitution.

    Du matériel médical d’occasion, rassemblé par l’association des musulmans de Vimoutiers, en Basse-Normandie, et destiné à être acheminé au Maroc, a été jeté par la commune à la déchetterie de la ville, selon Hakim Miftah, président de cette association, cité par le site d’information actu.fr. Contacté par le média, Guy Romain, le maire de la ville a affirmé avoir pris cette décision malgré lui, tout en promettant de remplacer les équipements jetés par d’autres.

    Tout en affirmant que son association acheminait depuis plusieurs années des ambulances et du matériel médical dans des régions reculées du Maroc, M.Miftahi a déclaré que «nous avons un convoi en partance de Vimoutiers, lundi 25 février».

    Selon lui, un rendez-vous était fixé avec un responsable des services techniques de la ville pour le vendredi 22 février, afin de récupérer trois lits médicalisés. Cependant, le même jour, Hakim Miftah a reçu un texto du maire de la ville lui annonçant que le matériel en question, stocké dans un bâtiment de la mairie, a été jeté à la déchetterie.

    «Dans l’obligation de libérer le local où ils étaient entreposés en zone industrielle, les lits et autres matériels ont été mis à la déchetterie», a écrit Guy Romain. «J’en suis désolé mais il est trop tard pour les récupérer car c’était il y a un mois», a-t-il précisé.

    Contacté par actu.fr, le maire de la ville de Vimoutiers a expliqué la raison pour laquelle il a pris cette décision: «Le bâtiment où ces matériels étaient stockés, sera détruit par la Cdc des VAM [la Communauté de communes des vallées d’Auge et du Merlerault, ndlr]. Il nous a été demandé de tout retirer et j’ai donné l’ordre que tout soit évacué», a affirmé le responsable.

    Affirmant qu’il regrette cette décision due à «une erreur des services» de la mairie, mais qu’il assume totalement, M.Romain a assuré «qu’ayant de bonnes relations dans le milieu hospitalier, je vais tâcher de trouver des lits médicalisés d’occasions pour compenser».

  2. Avatar Machinchose dit :

    Theresa May diffère encore «l’heure de vérité» pour le Brexit :mrgreen:

    a chacun son heure de vérité ( si je mens !!)………….

    Macron diffère encore «l’heure de vérité» pour le Benallah Gate 😆

    « Alexandre Benalla et Vincent Crase obtiennent leur remise en liberté
    L’ancien conseiller de l’Elysée et l’ex-employé de La République en marche ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire, mardi, après une semaine en maison d’arrêt.

    Par Nicolas Chapuis Publié aujourd’hui à 16h50, mis à jour à 17h25

Lire Aussi