Tarascon : David Collard héberge des Français, il est condamné ; Herrou, lui, a été relaxé

Voilà une affaire scandaleuse qui dit à quel point nous ne sommes plus maîtres chez nous, à quel point la propriété privée est devenue un vain mot, à quel point nous sommes ligotés par des lois et règlements pointilleux et absurdes, ne prenant pas en considération la vraie vie, venant de technocrates à l’abri dans leurs bunkers bruxellois.

David Collard vient d’être condamné à une amende de 5000 euros, il devra en sus payer 1600 euros à la commune de Cabannes, qui s’est portée partie civile. Il devra également, dans un délai de 9 mois, mettre à la rue les gens qu’il héberge sur son terrain et remettre ce dernier dans son état initial sauf à payer une astreinte de 75 euros par jour !

https://www.ledauphine.com/faits-divers/2019/01/26/david-collard-condamne

Les mauvaises langues diront qu’il s’en sort bien puisque le Parquet avait requis la modeste somme de 30 000 euros !

Qu’a-t-il fait de grave ?

Il a autorisé une dizaine de pauvres gens sans abri à s’installer sur son terrain perdu au milieu de nulle part, qui avec une vieille caravane, qui avec un vieux bus transformé en appartement… pour un loyer symbolique de 150 euros mensuels servant à installer des infrastructures comme les sanitaires. David Collard fournit le terrain, l’eau et l’électricité.

Où est le problème, me direz-vous ?

C’est un problème de règlements d’urbanisme… de règles, de règlements, venant de l’UE notamment.

Le terrain où logent ces pauvres gens est inondable, les règles urbanistiques sont quelque peu traitées par-dessous la jambe…

Le Maire de la commune a porté plainte. Il ne veut pas de ça chez lui.

[…]

Cet artisan de 48 ans, propriétaire d’un vaste domaine paumé au milieu de terres agricoles à Cabannes (13), est un personnage.  Sorte de fils putatif de Robin des Bois et de Mère Teresa, il est renvoyé devant le tribunal pour avoir transformé en camping social son terrain et une parcelle voisine qu’il loue à un agriculteur. Comme ça, par idéal sûrement mais en se moquant totalement des règles en la matière.   Pour la bonne cause explique-t-il, car « on ne peut pas laisser des gens sans logement ».  Lui-même est d’ailleurs passé par là.

[…]

Sauf que le maire de Cabannes ne l’entend pas de cette oreille. C’est que cette aventure humaine pleine d’audace se joue au milieu de nulle part, en zone agricole inondable et non constructible. Si une catastrophe devait se produire, Christian Chasson pourrait se retrouver à son tour devant un tribunal.  Il anticipe donc. Dans l’intérêt de la dizaine de familles qui vivent ici, dont il souhaite l’expulsion, et dans le sien.

[…]

David Collard, qui globalement ne conteste pas les infractions qui lui sont reprochées, mène le combat sur un ring qui ne repose pas sur les tables de la loi : « Je suis coupable, mais il y a un problème de logements sociaux dans la commune. La mairie a construit un magnifique pôle culturel mais pas de logements sociaux.  »

[…]

https://www.ledauphine.com/vaucluse/2018/06/29/david-collard-hors-la-loi-pour-la-bonne-cause

Certes, le Maire joue gros s’il devait y avoir une catastrophe, une inondation par exemple..

Mais c’est bien là que se trouvent les limites de ces entraves à notre libre arbitre, à notre liberté fondamentale.

Qu’un Maire soit responsable s’il donne, sciemment, à un promoteur, une autorisation de construire sur un terrain inondable, je veux bien le concevoir, cela évite les pots de vin et évite en effet des catastrophes.

Mais qu’un propriétaire qui héberge sur son terrain  des gens qui, sans lui, dormiraient sur les trottoirs ou sur les rives d’une rivière susceptible de déborder et qui préfèrent le campement improvisé de David Collard, connaissant les risques et les acceptant (c’est la seule chose que la justice aurait dû vérifier !) soit condamné, c’est monstrueux, c’est insupportable.

Et c’est d’autant plus insupportable qu’il y a en France deux poids deux mesures.

Il y a trop d’histoires de squatteurs qui s’installent dans des maisons vides, refusant de les rendre, parce que la loi, au-delà de 48 h d’occupation, ne permet plus à la police d’intervenir pour que l’histoire de David Collard ne fasse pas hurler. Le « Droit au Logement », ce n’est  pas pour tout le monde.

Il y a trop de camps et campements de clandestins étrangers qui occupent sans le demander des terrains, à Calais, à la Grande Synthe… et s’y installent durablement, avec des infrastructures, containers, cabanes, tentes, repas… fournis par l’Etat et donc le contribuable pour que l’on puisse accepter le verdict qui touche David Collard.

Et on ne parlera pas de l’exemple de Notre Dame des Landes… Les normes, les règlements, les zones inondables… personne n’a même osé en parler pendant les années d’occupation par des zombies et autres junkies, entre autres.

Il y a eu trop de clandestins introduits en France par Herrou et ses pareils, logés, hébergés… Et Herrou a fini par avoir gain de cause et être relaxé, la Cour de Cassation ayant décidé qu’il n’y avait pas de délit de solidarité et qu’il était interdit de condamner qui aide au séjour irrégulier et donc illégal… Apparemment avec les étrangers tout est permis, avec les Français tout est interdit.

http://resistancerepublicaine.com/2018/07/06/coup-detat-il-est-interdit-de-penaliser-laide-au-sejour-irregulier-salaud-de-fabius-herrou-a-gagne/

Gageons que si les invités de David Collard avaient été des « migrants », il n’aurait pas été condamné, des associations subventionnées se seraient installées sur les lieux pour interdire l’expulsion des sans abris, auraient remué ciel et terre pour

Les gauchos et autres associations droidelhommistes se sont bien gardé d’intervenir et même de paraître dans le dossier David Collard, c’est donc que les hébergés sont tous des Français d’origine. Démonstration imparable.

J’espère que David Collard qui a l’air d’un homme déterminé pourra faire appel et aller le plus loin possible pour contester ce jugement inique. Même si je ne suis pas sûre qu’il aura un jour raison du monde kafkaïen, bureaucratique, macronien, européen, digne du Meilleur des Mondes… qui nous met en coupe réglée. 

Sauf à espérer un retournement de situation politique en France, voire en Europe, qui fasse exploser tout cela, et je ne désespère pas de voir ça de mon vivant.

 

 283 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. C’est après 68 que cette guerre contre le peuple français a commencé. Je m’en souviens. J’ai même vu sur internet un discours de Pompidou là dessus. D’où les tracasseries administratives et judiciaires pour ruiner le petit commerce, les petits artisans, les petits agriculteurs, les classes moyennes . C’est une guerre d’usure qui arrive à son terme.

  2. Ce maire LR mérite au moins 30 caravanes de gens du voyage sur sa commune. On verra s’il est content de ramasser la merde.

  3. Il faut jouer avec le système !
    Aujourd’hui les gens honnêtes sont punis.
    Ce qu’il fallait faire : Jouer les fausses victimes : ils sont sur mon terrain ; je vais porter plainte (ne pas le faire évidemment).
    Virer des gens sur un terrain en l’absence de plainte du propriétaire promet de belles joutes juridiques.
    Le truc aurait persisté pendant des années.

  4. encore u$ne preu ve, être français c’est : marche ou crève, nous ne sommes mêmes plus maîtres chez notre chez nous,

  5. on n’a plus aucune liberté, on n’est même plus maître chez soi,

    l’état vient fouiner partout et oblige ceci, interdit cela, contraint à ci et à ça,
    tout est décortiqué, tout est surveillé, tout est millimétré, tout est bien encadré, rien ne doit dépasser,

    c’est le pays où l’administration pléthorique étouffe l’individu et l’empêche de vivre,
    il y aurait tant de lois à abroger, et pour commencer diminuer le nombre de législateurs, car ils font trop de zèle et légifèrent à tout va et tous azimuts,
    basta !

  6. En France, on a le droit de mourir…à condition de payer ses impôts et de ne pas remettre en cause ceux qui nous gouvernent.

  7. bonjour,
    en effet en 2015 cette ordure de françois hollande a fait passé une loi , nommé loi Allur , ou il est stipulé que vous n’avez plus le droit de vous installer sur un terrain même si celui si vous appartient . avent cette loi , vous avez le droit de mettre un habitat mobile sur votre terre et y’vivre , ainsi qu’une construction ne dépassant pas les 40mc et en rais de chaussé . désormais avec la loi allur les maires et les institutions ont tout les droits et peuvent vous faire rasé votre habitat avec vos affaires dedans , sans aucun avertissement .
    donc si vous avez un terrain a la campagne, vous ne pouvez plus y’vivre , tout simplement . dans ce système soit tu est riche, soit tu loue des taudis ( comme ceux du drame de Noailles a Marseille ) a des marchands de sommeil , inchauffable l’hiver ,avec les bruits des voisins ……
    aujourd’hui un anarchiste individualiste ou un épicurien ne pourrais plus mettre en application ses valeurs et mode de vie . fini les phalanstère et les communes libres . toute est désormais rationalisé , capitalisé … bref le capital vous enlèverez même l’air que vous respirez (quoi que avec la pollution ).
    pour les riches et les bobos , la belle vie , et pour les pauvres la vie de merde , dans des villes de merdes , au milieu des racailles .

  8. Cela me rappelle les paroles du personnage de la série  » The mentalist « , où l’ex-faux médium Patrick JANE dit à la responsable Térésa LISBONN, de l’unité de police appelée CBI ceci :

     » C’est tout la différence entre nous : vous défendez la loi, je suis pour la JUSTICE !!!  »

    C’est exactement ça …

    Les déchets qui nous envahissent peuvent le faire parce que la loi – faussement humaniste – le permet, et – de plus en plus – pour ces ETRONS, alors que la JUSTICE imposerait l’aide à tout Français, c’est toute la DIFFERENCE entre les deux …

    Soutien à David COLLARD pour son action !!!

    Comme l’écrit très bien Charles MARTEL 02, si cet homme hébergeait des ENVAHISSEURS MUZZs, nul doute qu’aucune action en justice ne l’aurait menacé, et il s’enrichirait très bien en plus, avec les subventions qu’il percevrait…

  9. Si les juges se prenaient une décharge de gros sel dans le cul de temps en temps ils réfléchiraient à deux fois avant de rendre des verdicts contraires à la justice

  10. Mr Collard n’a qu’à remplir les caravanes de son terrain de bons migrants violeurs et délinquants venus clandestinement en France, et là je suis certain qu’il touchera même des subventions et deviendra intouchable car protégé par nos politicards pourris et toutes ces associations de merde qui monteront au créneau sous la bienveillance de notre justice corrompue et vendue.
    C’est sûr qu’en logeant de pauvres hères probablement des français oubliés par nos connards de gouvernants il risque gros.

  11. Excellent article !!!! J’ai horreur de l’injustice envers nos compatriotes dans la misère !!! On loge les migrants et les Français nada. La France risque d’exploser cette année à cause de ce gouvernement et de ce système de MERDE !!!!

    • dans ma ville du centre ‘est de la France, les hôtels formule 1 logent des migrants ! il en arrive toujours plus malgré l’incitation à partir !

    • Ce que je trouve curieux, c’est que personne ne semble s’émouvoir du drame survenu à Courchevel… Pourtant ,en fouillant un peu quant aux responsabilités pénales il s’en découvrirait des choses loin de l’excellence affichée ici où là…Le luxe a ses raisons que la raison ignore ,sans doute…

  12. Merci Christine d’avoir publié mon opinion divergente sur le traité d’Aix-la-Chapelle. Belle preuve d’ouverture d’esprit de votre part.
    S’agissant de cet article, je lisais justement hier un certain nombre de décisions de la Cour de cassation qui prennent acte de celle du Conseil constitutionnel à propos de Herrou. Plusieurs affaires vont être révisées, des poursuites remises en cause à la suite de la modification de la loi intervenue en septembre après la décision estivale du CC. Je les présenterai peut-être prochainement dans un article avec d’autres décisions valant le détour.
    A propos de la présente affaire, je crois que c’est à tort que l’Europe est évoquée car l’urbanisme n’est pas harmonisé au niveau européen. C’est une compétence qui échappe à l’Europe. Ici, ce qui est en cause, c’est plutôt l’idée que le citoyen devrait être protégé contre lui-même, donc un interventionnisme étatique qui finalement a partie liée avec l’émergence de l’Etat-nation. C’est du même ordre que les restrictions à la liberté de jouir de son corps, de conclure un bail d’un logement dit « indécent »… La puissance publique veut se faire Robin des bois et parfois en fait un peu trop.

  13. L’esprit de tous les Européens à été aliéné,depuis de nombreuses années,par une petite catégorie d’individus,pourtant bien connue,mais contre lesquels,il n’est plus possible de se retourner,car ils ont investi notre inconscient collectif,grâce à leur venin. Désormais,le sentiment de culpabilité nous ronge perpétuellement,et ils n’ont plus rien à faire,car nous sommes devenus notre propre ennemi,qu’il nous faut anéantir. Tout se fait en douceur,et nous courons tout droit vers notre perte. Je ne dénoncerai plus les coupables de ce complot monstrueux,car je sais par avance,que ceux qui en sont les victimes,se retourneront contre moi..! Simplement,j’aimerais bien qu’ils en prennent conscience…

Les commentaires sont fermés.