Avec son allocation de demandeur d’asile, Ali se drogue et démolit la voiture de ses bienfaiteurs…

                      Tribunal de Perpignan : Le demandeur d’asile détruit la voiture de l’association qui le loge

Ali, tout juste 20 ans, a débarqué du Koweït pour demander l’asile en France. Il est logé par une association d’aide aux migrants, c’est cette même organisation qui l’appuie dans ses démarches administratives. Jeudi, le courrier qu’il attend depuis si longtemps tombe enfin dans la boîte aux lettres, mais la nouvelle n’est pas celle espérée : sa demande d’asile politique est rejetée.
Ali entre aussitôt dans une colère noire. Il se met à littéralement démolir la voiture de l’association. Il faudra l’intervention des gendarmes pour réussir à le calmer, non sans qu’il invective encore et encore la directrice de l’organisation et les militaires.

Du coup, voici Ali traduit devant le tribunal correctionnel de Perpignan.
« J’étais fatigué et pas content« , lâche-t-il en guise d’explication par le biais d’une interprète.
« Vous aviez consommé pas mal d’alcool et de cannabis, non? s’inquiète le président.Mais, au fait, comment avez-vous pu vous les offrir? »
« 
Avec l’allocation versée aux demandeurs d’asile!« 

« Il a surtout expliqué qu’il avait été prétendument mal accueilli et mal logé, fait remarquer le procureur, et comment rembourser ce véhicule qui offrait à tous la possibilité d’aller effectuer des démarches? » Il requiert 8 mois d’emprisonnement avec sursis.

Ce sera en fait 3 mois ferme avec maintien en détention.

Et ensuite ? Ce qui est sûr c’est l’association caritative ne veut plus entendre parler du Koweït…

https://www.lindependant.fr/2019/01/23/tribunal-de-perpignan-le-demandeur-dasile-detruit-la-voiture-de-lassociation-qui-le-loge,7968091.php

 

 137 total views,  3 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Retour au pays riche vite. On lui demande s’il a bu de l’alcool !!!??? Défense de rire

    •  » des Français sans ressources crèvent »
      normal le Français n’est par porteur pour l’image d’une asso, et surtout il n’y a pas de subvention dans ce cas là !

  2. Je suis d’accord avec tout ce qui est dit plus haut. Marre que nos impôts servent à financer des associations de merde qui déplient le tapis rouge à tous ces parasites de musulmans, d’envahisseurs, de poules pondeuses et j’arrête là la liste. Ces associations qui veulent nous faire culpabiliser de ne pas vouloir aider tous ces pseudos demandeurs d’asile., qui réclament à Jupiter, comme cette gourdasse, passée au JT, des hébergements pour ses protégés. Il y a deux semaines environ, nous avions eu droit à la TV à un reportage sur un couple qui avait hébergé deux blacks (du Ghana je crois ; ils parlaient en anglais) pour leur offrir un réveillon de rêve, au sein d’une bonne famille française. La femme avait eu pitié et les avait ramassés dans la rue. Son mari était d’abord réticent, mais après quel bonheur pour lui de partager sa dinde (non pas du porc, dommage !) avec ces pôoovres demandeurs d’asile. Sans parler des huitres que ces blackos dégustaient pour la 1ère fois ! Cela aurait été regrettable de leur faire râter cela;
    Alors, c’est très bien tout cela, mais pourquoi ne pas avoir cette générosité avec nos sans-abris ? Eux aussi aimeraient passer un réveillon avec huitres et dinde dans la chaleur d’un foyer français.

  3. putain la tronche du mec au premier plan de la photo de l’article ! un faciès qui rayonne d’intelligence de connaissance d’amour et de paix qu’apporte a l’humanité cette sainte religion ………….et dire que des connards de  » français  » montés en associations aident ce genre de bourrins incultes et dangereux a nous envahir !

  4. Celui là comme beaucoup il doit pratiquer le coran alternatif. On pollue notre vivre ensemble, nos tribunaux, nos organismes sociaux, nos prisons,.. avec ces merdes qu’il faut renvoyer chez eux presto.

  5. C’est bien ça devrait arriver plus souvent ! en espérant que la prochaine fois les putes de ces associations se ramassent quelques beignes , Le seul point négatif c’est que la bagnole c’est nous les contribuables qui l’avons payée

  6. « Ce qui est sûr c’est l’association caritative ne veut plus entendre parler du Koweït… »
    Que toutes ces assoss ne voudraient plus entendre parler de pays qui ne sont pas en guerre seraient bien aussi.
    Surtout pour les finances nationales.
    Quant à leur bagnole de l’association détruite, je m’en tamponne car sans doute financée par des subventions publiques.

Les commentaires sont fermés.