Fin novembre 2018, l’information française est dominée, saturée même par … « les gilets jaunes ».

Les journées nationales d’actions s’enchaînent, les rendez-vous de dialogues et concertations se succèdent entre des membres du gouvernement (qui ne cessent de préciser qu’ils entendent les revendications) et des personnes qui tentent de se faire passer pour des représentants des Gilets Jaunes.

Mais ces rencontres sont appelées à ne déboucher sur rien d’autre que des déclarations fermes et véhémentes à propos de sujets passablement anodins. Pire qu’un dialogue de sourds, un dialogue d’autistes !

Autistes, les membres de la majorité présidentielle, autistes les pseudo-représentants des Gilets Jaunes, tout simplement parce que leurs vraies intentions, leurs réelles revendications sont innommables, et surtout inavouables !

 

Les premiers ne peuvent pas dire à ceux qu’ils appellent les lépreux ou les Gaulois réfractaires : « Nous voulons vous repousser dans le néant, vous n’êtes rien pour nous, vous devez être remplacés ».

Et ces derniers n’ont pas le droit de dire « Vous devez arrêter de financer l’immigration sauvage et reporter vers les Français les aides sociales afférentes ». Non, impossible, trop populiste. Même prononcées, ces paroles seraient immédiatement stoppées par la presse subventionnée.

 

Alors on y parlera de transition écologique, de taux d’imposition et de coût du gas-oil, on parlera « social » à propos des aides financières pour acheter un véhicule écoresponsable ou pour payer le permis aux jeunes des quartiers « sensibles » mais avant tout, on évitera l’essentiel.

 

L’essentiel c’est la formidable perte de confiance qui sous-tend maintenant les rapports houleux entre peuple et gouvernement. Un gouvernement et ses réseaux d’opinion qui multiplient les superlatifs à l’adresse de ses ultra-opposants, pour mieux dévier le regard des Français sur la caste mondialiste ultra-corrompue !

Et dans cet essentiel, il y aura bientôt aussi le ressentiment d’un électorat immigrationniste, certes versatile, hypocrite et revanchard, mais à l’intention froide et déterminée, et qui entendra bientôt faire payer sa défaite au jeune outsider de l’élection présidentielle de 2017.

Comme dans « M le maudit », les petites frappes des classes supérieures vont faire apposer la marque infamante sur le manteau du maudit par l’aveugle (les classes moyennes et populaires, la justice ?) qui l’a reconnu comme étant « M » le meurtrier (de l’utopie libérale et mondialiste ?).

 

Tant d’espoir avait été placé en ce banquier-fonctionnaire, mi-jacobin, mi-libéral, qui était censé redresser la France, à coup de rafales de réformes. Tant de naïveté avait été placée dans le cerveau des Français à coups de préceptes écologiques, ‘diversitaires’ et sociétaux ! Mais il aura fallu peu de temps finalement, pour découvrir que l’écologie est devenue l’autre nom du marketing global et que les réformes sociétales, ainsi que les vulgates anti-spéciste et anti-raciste, sont faites pour diviser les Français !

Alors, il est possible que ce Malheureux subisse le même sort qu’un autre « M », le Maréchal, qui lui aussi reçut inopinément des Français les pleins pouvoirs, un torride mois de juin, à qui ont demanda aussi de faire cohabiter au mieux les Français avec leurs envahisseurs, et qui lui (aussi ?) fut condamné pour avoir fait ce qu’une bourgeoisie affolée (mais bien peu reconnaissante) lui avait demandé de faire.

 

Print Friendly, PDF & Email
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
néo
néo
il y a 2 années

Tout à fait Pif… et je dirais même plus que « M » s’inscrit au rapport identitaire et sociétal du « M » comme MUZZ.

Machinchose
Machinchose
il y a 2 années

bravo Pif 😆

 » et surtout inavouables ! » » c’est si vrai! mais tous les concernés le pensent si fort que ça s’ entend a présent de partout……partout on se libère, en bandes, plein le Q de l’ immigration et des clandestins! partout la même demande: dehors! annulation de la nationalité française bradée a des gens qui haïssent la France… a des gens qui forment le gros contingent de réclameurs de l’ islam et ses dérives

«  »L’essentiel c’est la formidable perte de confiance qui sous-tend maintenant les rapports houleux entre peuple et gouvernement. » »

tout est resume dans cette phrase !

le reste prix du gazole, taxes, retraites, divers, c’est comme les masques de la trangedi antique grecque…c’est sinçère mais ça sert aussi a diluer la verité…(giga ultra droite, populistes,racistes, xénophobes, etc etc )

TEMPLIER
TEMPLIER
il y a 2 années

Une honte !
> > Bon, ça vous étonne ??
‌Hormis le journal local (l’Union), la presse écrite et télé a passé ces « détails » sous silence…
Chers amis,
La visite du roi à Reims me donne l’occasion de dénoncer (au courrier des lecteurs de l’Union) une nouvelle fois le fonctionnement hors sol de notre exécutif.
> > Cordialement,
Daniel
Les pratiques royales sous Louis XIV ont été conservées .
Lors de son passage à Reims , le chef de l’État avait prévu de dîner dans un restaurant réputé de la ville.
Le Président ayant accumulé les retards, le dîner sur place a été annulé et transféré vers les Ardennes mais l’organisation de ce repas laisse pantois.
> > Ce restaurant remarquable a eu l’honneur de voir arriver préalablement le cuisinier en chef de l’Élysée venu goûter les plats prévus et les valider (avait t’on peur d’un empoisonnement ?) puis il a regardé la brigade du restaurateur faire son travail. Le cuisinier du roi n’est pas venu seul, il avait emmené avec lui une foultitude de personnes : Agents de sécurité, service du protocole et la table a été dressée selon les codes de l’Élysée avec les nappes du palais par les serveurs de l’Élysée. Ne manquaient qu’un ou deux huissiers, la garde républicaine et ainsi le Président n’aurait pas été dépaysé.
Aussitôt annoncé que le Président ne prendrait pas son repas dans le restaurant, tout fut emballé rapidement car il était impératif que le chef cuisinier de l’Élysée arrive avant le Président à Charleville-Mézières. Le repas a été amené sous bonne escorte à la préfecture des Ardennes. (craignait t’on que les langoustines et le saint Pierre soient tentés de sauter en route dans les cours d’eau ardennais).
Rien ne justifie une telle gabegie, une telle suffisance parisienne qui veut qu’en tout lieu le Président soit comme au palais. Le restaurateur rémois n’était il pas en mesure de se surpasser pour offrir, sans être chaperonné, un repas de grande qualité au chef de l’État ?
> > Multiplié par le nombre de déplacements annuels avec des mesures de sécurité qui confinent à la paranoïa, combien cela coûte t’il ? Le Président s’offusque du pognon de dingue que la France dépense au titre des transferts sociaux, nous sommes en droit de nous étonner du luxe et du train de vie qui règnent encore à tous les étages du palais, au bénéfice de quelque uns.
Notre république est magnifique en façade mais gravement fissurée de l’intérieur, de moins en moins respectée par la faute exclusive de cette classe politique qui a perdu tout sens commun. Elle conserve et protège envers et contre tout son luxe et son apparat, à son seul profit, pendant qu’une majorité d’entre nous croule sous les difficultés quotidiennes et que la pauvreté gagne partout du terrain.
C’est du populisme, vont s’offusquer ces messieurs qui ne veulent pas voir le ras le bol grandissant. De prochaines élections vont leur ouvrir les yeux.
Transmis par:
Daniel LEBLANC
6 rue de la PAIX 51350 CO
[email protected]

Frejusien
frejusien
il y a 2 années
Reply to  TEMPLIER

Hallucinant ! à l’échafaud !!

Fomalo
Fomalo
il y a 2 années
Reply to  TEMPLIER

Bravo,[email protected] J’espère que les prochaines élections nous ouvriront les yeux , A TOUS ! Ceci dit, pendant qu’on remet au chaud les taxes diesel, essence, EDF, aux bons soins des responsabilités des gilets jaunes (et à leurs infiltrés casseurs) , on oublie les « toques blanches » les tarbouches et les voiles de Marrackech, où le 10 et 11 décembre prochains, le maqueron – voyageur , raidi dans ses grimaces, s’apprête à signer dans 10 jours le pacte le plus ignoble cuisiné jusqu’ à ce jour sur les migrations internationales, qui va réduire nos Gilets jaunes français à néant et préparer la sauce pour nous faire engloutir les restes…Bon appétit pour le 26 mai 2019!

Hellen
Hellen
il y a 2 années
Reply to  TEMPLIER

Quand est-ce qu’on ressort la grande faucheuse???? je crois qu’il est plus que temps…. pour ne pas dire que nous avons trop tardé… il y a longtemps qu’on aurait dû la sortir…!!!!

Baribal
Baribal
il y a 2 années

Voici le lien d’un article de Mediapart daté du 10 avril 2018. Certains passages sont prémonitoires quand on constate le mépris souverain de Macron et ses sbires envers les GJ.

https://blogs.mediapart.fr/yann-meteau/blog/100418/letat-cest-emmanuel-macron

Machinchose
Machinchose
il y a 2 années

«  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »Si nous ne sommes pas capables de faire vivre la démocratie, nous ne la méritons pas. » » » » » » » » » » » » » » » » »

on dirait la plume du « nègre » de Macron 😆

Frejusien
frejusien
il y a 2 années

 » Quand les lois sont injustes, elles ne sont plus légales  » citation d’un inconnu

Frejusien
frejusien
il y a 2 années

La marque jaune, on va la lui coller au cul, marqueur de l’infamie du collabo, suceur des Français

Machinchose
Machinchose
il y a 2 années

a propos de M le Maudit

je réclame le licenciement de Monsieur LANG qui n’ a que trop bénéficié de cette sinécure généreuse, trés généreuse même qu’est sa place de Directeur de l’ institut du Monde Arabe, privilège qu il doit au piston de son vieux bouffi de pote : HOLLANDE

cadeau inestimable dont il continue de profiter en se prenant pour le big boss inamovible de cette pétaudière, ou il ne règle même pas ses notes privées au restau du dernier étage….
il n’ est pas plus arabisant, ni orientaliste que le curé de ma paroisse

voilà ce que les gilets jaunes, tout comme moi, comme nous en avons plus que ras le bol de subir

ce vieux déglingué nous pompe l’ air depuis 40 ans, allez ZOU !! dehors a grand coups de babouches au cul frippé!

et dans la foulée je réclame la fermeture définitive de l’ ENA ……..autre fabrique de cranes creux, prodigues en merdouilles pour faire chier les Français

Gérard
Gérard
il y a 2 années

Fermer l’ENA, et science pute alors, il ne faut pas l’oublier, parmi d’autres niches, bien d’autres niches. Je sais, les niches sont faites pour les chiens, mais, ces chiens-là nous font trop chier!
Tout le monde dehors!

Hellen
Hellen
il y a 2 années

Les autistes ont en général des personnes intelligentes, mais refermées dans leur monde, et cela n’est pas de leur faute….
Par contre les hommes politiques autistes sont des crétins finis qui n’ont pas encore compris que le peuple leur est indispensable, alors s’ils font tout contre le Peuple, celui-ci tôt ou tard, mais mieux vaut tôt que tard pour l’un comme pour l’autre, car lorsque c’est tard, le Peuple est prêt bien souvent à tout pour se débarrasser de cette chiant-lie!!!!

Lire Aussi