Edouard Philippe croit nous faire peur en évoquant la nuit de cristal, du 9 novembre 1938…

 

Ce jour bruisse d’un message du Premier ministre Edouard Philippe à l’occasion du 9 novembre 1938, la nuit de cristal, premier grand pogrom nazi à l’encontre des juifs !
https://www.facebook.com/EdouardPhilippePM/posts/2466336686926329

« C’était il y a 80 ans, jour pour jour. Le 9 novembre 1938, les nazis livrèrent l’Allemagne à une nuit de violences dirigées systématiquement contre les synagogues, contre les magasins tenus par des Juifs, contre les habitations des Juifs. Le bruit sinistre des vitrines brisées a donné son nom à cet épisode terrible de l’histoire : la nuit de cristal.

Pourquoi rappeler, en 2018, un aussi pénible souvenir ?

Parce que nous sommes très loin d’en avoir fini avec l’antisémitisme. Je viens de prendre connaissance des chiffres les plus récents sur l’évolution des actes antisémites dans notre pays. Ils sont implacables. Alors qu’il était en baisse depuis deux ans, le nombre de ces actes a augmenté de plus de 69 % au cours des 9 premiers mois de l’année 2018.

Elie Wiesel nous l’a enseigné en peu de mots : « le vrai danger, mon fils, se nomme indifférence ». Le Gouvernement a précisément choisi de ne pas rester indifférent.

Ne pas rester indifférent, c’est mieux accueillir les victimes, savoir prendre en compte leurs plaintes, pour mieux sanctionner les auteurs. Dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, nous avons décidé d’expérimenter un réseau d’enquêteurs et de magistrats spécifiquement formés à la lutte contre les actes haineux, avec un nouveau modèle d’audition. Je souhaite que cet effort soit poursuivi et amplifié. Le dispositif de « pré-plainte » en ligne est désormais opérationnel pour les victimes d’actes haineux (https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr).

Ne pas rester indifférent, c’est éduquer les jeunes générations au respect de l’autre. Dès la mi-novembre, au ministère de l’Éducation nationale, une équipe nationale sera mobilisable en permanence pour intervenir dans les établissements scolaires en appui de tout enseignant confronté à l’antisémitisme. Sur ce sujet, comme sur toute violence, le gouvernement préfèrera toujours la transparence et l’action à la peur et au silence du #PasdeVague. Et je souhaite aussi mettre en valeur les initiatives menées pour défaire les préjugés racistes et antisémites. A ce titre, je remettrai, début 2019, le prix national Ilan Halimi, nouvellement créé.

Ne pas rester indifférent, c’est ne rien laisser passer sur internet et les réseaux sociaux. Le Gouvernement engagera, en 2019, un chantier législatif pour obtenir le retrait rapide des contenus haineux. Il se battra pour que ce sujet soit traité comme une priorité par le Parlement européen et la Commission qui seront issus des élections de mai 2019.

Chaque agression perpétrée contre un de nos concitoyens parce qu’il est juif résonne comme un nouveau bris de cristal. Le Gouvernement définit et met en œuvre des « plans contre » : contre l’antisémitisme, contre le racisme, contre l’homophobie. Il le fera avec détermination. Mais il appartient aussi à chaque Français de se mobiliser « pour » : pour la vie en commun, pour l’identité de la France, pour les valeurs de la République. »

Et d’embrayer sur l’effroyable montée de l’antisémitisme en France, les actes antisémites ayant augmenté de 69% sur les neuf premiers mois 2018 !

Dans un premier temps, on ne peut qu’être d’accord, la suite cependant porte à réflexion…

Et de nous rappeler une phrase d’Elie Wiesel « le vrai danger, mon fils, se nomme indifférence » et de poursuivre par « le gouvernement a précisément choisi de ne pas rester indifférent ». Et de poursuivre sur ce choix…

Je ne vais pas lui reprocher ce choix, sauf s’il est tronqué de l’essentiel !
Et de faire un résumé sur le plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, et les actes haineux…
Anti-sémitisme on croit savoir ce que cela concerne, cela va bien aux faits contre des/les juifs et… pas contre une autre population qui essaie sémantiquement de s’y rattacher.
Le racisme, on devrait savoir, mais il  faut se poser la question de « quel ou quels ? » racisme(s), un véritable doute s’est insinué depuis déjà bien des années…
Actes haineux, une formulation nouvelle dans une bouche politique. Au-delà des mots, il est à craindre un fourre-tout destiné à poursuivre ceux qui ne veulent plus se laisser faire dans un contexte de remplacement de population et de civilisation ! On voit d’ailleurs gonfler le vocabulaire en cours aujourd’hui quitte à réactiver certaines assertions désuètes. Populiste, nationaliste, colonialiste, lépreux -une palme pour cette introduction macronienne- se rajoutent à extrême droite, fasciste, et au summum nazi ou néo-nazi. L’expression extrême-droite étant usée, voilà le néologisme ultra-droite…
Voyons, si le racisme et l’antisémitisme avaient vraiment été combattus, déjà dans l’Ecole où ils font florès et pas du fait de n’importe qui, puis dans la vie publique sans instrumentalisation politique au point d’en faire une idéologie inquisitoriale sans prôner  la suspicion immédiatement d’un délit d’intention… Il n’y aurait pas besoin d’un plan national de lutte… Bien sûr le gouvernement Macron n’est pas responsable de tout le passé, mais il en rajoute plus d’une couche…
Jouissif, quand cela se retourne contre ceux qui en usent, l’épisode fort désagréable que vient de subir le président chéri d’Edouard Philippe au sujet de Pétain en est un exemple ! Cela dit, ce n’est pas cher payé pour les crimes contre l’humanité en Algérie dont Minus a accusé la France…

Et de poursuivre par « ne pas rester indifférent » !
Voilà qui vient bien à propos, cela devrait être ne pas faire de différence entre ceux qui sont à l’origine de l’antisémitisme… Mais voilà, une origine est occultée, assurément la principale, M. Edouard Philippe en est parfaitement informé, Collomb n’a pas manqué dans son testament de lui envoyer dans la figure même s’il faut entendre au delà de ses paroles ! En somme nous sommes tous concernés, certes, mais nous sommes tous coupables pour Philippe, et soyons clair, la culpabilité assénée n’étouffe guère les vrais coupables ! Quand il annonce le prix Ilian Halimi nouvellement créé, il devrait rappeler de qui est mort Ilian Halimi ignoblement torturé plusieurs jours durant, pas par des nazis à proprement parlé même si les coupables en ont toute l’infamie. Ce n’était nullement un bris de cristal, mais un hurlement bien différent !

Alors on va s’attaquer à internet !
Pour ce qui est de la cause de l’antisémitisme en France, on ne cherchera pas ailleurs ! C’est dit ! On va trouver les moyens légaux de vous faire taire démocratiquement, quitte avec l’appui du Parlement et de la Commission européenne tant messieurs (et mesdames) les populistes, les lépreux, etc., vous êtes méprisables, nous les oligarques savons ce qui est bien et bon !

Et d’annoncer, le Gouvernement met en place des « plans contre » !
L’antisémitisme… des nazis et fascistes qui prolifèrent en France ?
Le racisme… des blancs hétéros de plus de 50 ans, les jeunes pouvant encore être formatés ?
L’homophobie… de ceux qui dénoncent le lobby LGBT parce il est bien connu que ce sont eux qui agressent les homos dans la rue et ailleurs ?

Tu n’as pas oublié un truc Phillipe (je me permets que de te tutoyer tant tu m’inspires une sympathie débordante) ? Et les femmes ! Tu vas te faire remonter les bretelles par Schiappa ! Fais gaffe qu’elle ne t’accuse de discrimination, voire de harcèlement par le mépris que tu montres à elle et à ses semblables ! Bien sûr, celles qui sont absentes des rues de certains quartiers, de toute évidence, elles ne sont pas concernées, Schiappa le sait…

Voyons Philippe, certes l’indifférence, mais l’occultation de la réalité, ce n’est pas encore plus que de l’indifférence quand on a des responsabilités nationales comme toi , n’est-ce pas de la complicité ?

 125 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Qui est coupable des agrèssions je ne pense pas qu’ils soient français ! Nous savons tous que tous les pays arabes et musulmans reve de rayer de la carte ISRAEL !

  2. Qui recevra le prix « Ilan Halimi » ?

    Eric ZEMMOUR ? peut- être ?

    Ils sont fichus de l’offrir à la religion de pets

  3. Les populistes deviennent donc les antisémites en France comme en Europe mais pas les muzzs… Bravo, sale CON.

  4. Voilà qu’Édouard Philippe, en visite au VN, non seulement se permet de louer Hô Chi Minh dirigeant communiste qui fait encore souffrir aujourd’hui son peuple et les minorités ethniques après sa mort, mais en plus emboîte le pas à son maître à penser, le locataire de l’Élysée, en déclarant qu’il craint une réédition de la Nuit de Cristal du 9 novembre 1938, en sous-entendu de la part des Lépreux. Il a beau sous-entendre, on l’aura compris.

    Quant aux femmes, Agnès Thil, députée de l’Oise, s’est fait remonter les bretelles par LaRM parce qu’elle a osé dénoncé le lobby LGBT au sein de l’Assemblée Nationale :
    http://www.valeursactuelles.com/politique/pma-une-elue-lrem-denonce-un-puissant-lobby-lgbt-lassemblee-100603

    et http://www.valeursactuelles.com/politique/lobby-lgbt-derniere-mise-en-garde-de-lrem-lelue-fautive-100623

    LaREM n’est plus en marche mais est déjà dans la dictature de la pensée unique, ne nous cachons plus la réalité des faits.

  5. Tentative de Récupération après le Bug de macron avec Pétain. Ces gens sont indécents, leurs manœuvres ignobles . Leur petit jeu de rôle à 2 balles ( le pov président surmené qui dit des. Bêtises mais qui est courageux et le brave M.Phillipe honnête et laborieux tâcheron plus humain et à l’écoute des français, ne doit pas tromper les électeurs et encore moins tous ceux qui ont souffert dans l’intimité de leur chair mémorielle de la politique des nazis. La photo de 2 ignobles manipulateurs à jeter à la poubelle de l’histoire de France.

  6. La question mon cher Edouard c’est « QUI » commet des actes antisémites en France.
    Des Végans, des Femens, des Gauchistes, des chômeurs, des handicapés, des minorités ethniques ?
    Il y en a mare d’être suspecté en permance.
    Si c’est tout le monde, c’est personne ……!

  7. La situation est plus que gênante! PAS D’AMALGAME pour une fois!
    Pas d’amalgame entre les moments!
    En Allemagne nazie les juifs ont été massacrés parce qu’ils sont juifs! INCONCEVABLE pour tout le monde.
    Aujourd’hui le sentiment anti-musulmans ne vient pas du fait qu’ils sont des musulmans ! ça c’est aussi INCONCEVABLE!
    Mais ce sentiment vient de leurs comportement social basé sur des agression de chaque instant et tout le temps et partout .
    Pour ça je m’insurge contre CET AMALGAME (entre les juifs et les musulmans) Arrêtons de se prendre aux juifs (le mêler partout) pour sauver le comportement des musulmans.

    • Pas d’amalgame@ Annie!! :=))

      Ceci dit, si vous faites allusion à un actuel itinérant mémoriel, la séquence du souvenir a permis juste à point de nous remémorer la décision d’un certain Conseil constitutionnel (Pierre Mazeaud?) http://resistancerepublicaine.com/2014/01/20/ils-ont-supprime-de-la-constitution-ce-qui-nous-permettrait-de-nous-debarrasser-de-hollande-par-philippe-jallade/ juste avant l’élection de Sarkozy. Peut-être que l’état de santé de Chichi à l’époque impliquait de prendre la forte décision de ne pas tirer sur une ambulance. Mais la LOI, c’est comme l’Histoire ou la constitution, ça évolue!

    • Ce dont il est posé la question par  » il faut se poser la question de « quel ou quels ? » racisme(s) »…
      Dans ce texte à usage de RR, nous connaissons très bien les causes. Je me suis fait un gageure de rien nommer expressément comme Edouard Philippe, lui qui suspecte tout français comme antisémite dans l’esprit de son texte, ce que je contre de façon plus large, introduisant même les agressions et la discrimination à l’encontre des femmes !
      J’en profite pour rajouter, qu’avant que le tribunal européen ne condamne la France pour inégalité de traitement au détriment des hommes concernant le calcul de la retraite, une règle prenait réellement en compte la maternité !
      Pour le moins, c’était une compensation plus ou moins partielle de cette charge naturelle…

    • Bonsoir Annie ;

      Non ! Non ! Faut surtout pas en parler ; sont très sensibles paraît-il les nouveaux froncés ! Alors on les ménage, on les cajole, on les bichonne parce qu’on a peur de très grosses bouses nerveuses. ☺

Les commentaires sont fermés.