Prôner la préférence nationale serait-il devenu un délit ? Steeve Briois et Sophie Montel poursuivis…


Prôner la préférence nationale serait-il devenu un délit ? Steeve Briois et Sophie Montel poursuivis…

Je reviens sur l’information que nous a communiquée Amélie Poulain hier : le Parlement européen a levé – à mains levées ! – l’immunité parlementaire de Steeve Briois et Sophie Montel pour faire droit à une demande de juges parisiens.

http://resistancerepublicaine.com/2018/10/25/la-persecution-contre-le-rassemblement-national-continue/

Je découvre, ahurie, pourquoi ils sont poursuivis, à la demande d’une émanation de SOS Racisme  » la Maison des Potes » ( dont Antiislam, à la fin de l’article d’Amélie) a dit tout le bien que l’on pouvait et devait en penser.

Les noms des deux eurodéputés apparaissent dans une enquête menée par un juge d’instruction de Nanterre, près de Paris, à la suite d’une plainte contre X déposée en mai 2014 par la Fédération nationale des « Maisons des potes », réseau d’associations spécialisées dans la lutte contre les discriminations.

La Maison des potes dénonçait le « Petit guide pratique de l’élu municipal Front national », estimant qu’il « incit[ait] » les élus FN à « mettre en place la discrimination dans l’accès au logement social en réservant la priorité » aux Français.

Dans ce guide de recommandations édité avant les municipales de 2014 et rédigé par le secrétariat national aux élus, le FN exhortait ses futurs élus à « réclamer l’application des nombreux points du programme Front national », et notamment la « priorité nationale dans l’accès aux logements sociaux ». Il avait été préfacé par Steeve Briois, alors secrétaire général, Sophie Montel étant chargée de la coordination des élus au sein du secrétariat général.

https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/10/24/plainte-pour-discrimination-steeve-briois-et-sophie-montel-prives-d-immunite-parlementaire_5374134_3214.html

 

Si je reviens là-dessus, c’est que, dans l’univers stalinien dans lequel nous avons la chance de vivre, nous sommes passés en quelques années de la plainte pour discrimination effective à la plainte pour avoir juste émis une opinion politique qui, si elle était appliquée, votée par le Parlement, mènerait à ce que d’aucuns appellent de la discrimination, la pratique de la préférence nationale.

Si je sais encore lire, l’article du Monde est clair. Le FN exhortait ses élus à RECLAMER la priorité nationale dans l’accès aux logements sociaux. Il n’est pas écrit :  » le FN exhortait ses futurs élus à appliquer la priorité nationale »…

Il s’agit bien, sauf à ce que je ne sois plus capable de faire une explication de texte, de rappeler sans cesse, en tant qu’élu, les principes du FN, comme les autres élus n’ont de cesse d’agir et de parler selon les principes de leurs partis.

Nous sommes bien ici dans du « délit d’opinion ». Dire que la préférence nationale est une bonne chose est donc devenu un délit pour le procureur qui poursuit le FN. Le penser aussi, sans doute.

On se souviendra de quelques épisodes fameux de la guerre judiciaire engagée contre Pierre Cassen et votre servante.

En 2012, le procureur avait demandé ( et obtenu ) la condamnation de Pierre et de Pascal Hilout en invoquant « le délit d’intention »…

En 2017, le Président de la Cour d’Appel avait obtenu ma condamnation en défendant l’idée que « islam assassin » signifiait  » tous les musulmans sont assassins », que dire « communisme assassin » signifiait « tous les communistes sont des assassins »….

Ah liberté d’expression chérie, qui a disparu dans l’Europe de Juncker et Macron !

On appréciera en passant l’énormité prononcée par Samuel Thomas, président de la fameuse Maison des Potes : 

« L’Union européenne s’est fondée contre les discriminations, contre la préférence nationale. »

Double énormité. L’UE a été au départ fondée ( elle ne s’est pas fondée toute seule, ignorantus Samuel Thomas ) pour la paix entre les peuples d’EUROPE ! Pas contre les discriminations des étrangers non européens que Samuel Thomas  couve hystériquement. Et, par ailleurs, même si c’était vrai, cela signifierait que sans loi, sans constitution, sans code pénal, les prétendus objectifs de l’UE seraient devenus des lois d’airain applicables à chaque citoyen français !!!!

Samuel Thomas, tu es un âne. Et le procureur qui suit tes délires en est un autre.

Et je suis polie et mesurée. Très mesurée…

On rappellera par ailleurs au passage que les élus du FN ne sauraient être condamnés pour un tel motif et que, par ailleurs,  la préférence nationale est encore pratiquée légalement en France avec le statut de fonctionnaire, réservé aux Français ( mais cela ne va pas durer, Macron au travers de ses caniches Taché ou Castaner, je ne sais plus lequel, a déjà dit à quel point c’était insupportable).

On rappellera aussi que la préférence nationale n’a même pas besoin d’être votée pour être appliquée, la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 réserve nos droits et devoirs… au Citoyen. Et exclut, de fait, les autres de tous les avantages dont ils profitent actuellement, en toute illégalité, spoliant les Français d’origine du produit du travail, de la sueur, de la mort parfois de leurs ancêtres.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Prôner la préférence nationale serait-il devenu un délit ? Steeve Briois et Sophie Montel poursuivis…

  1. AvatarHollender

    Très bien dit Christine. Mais quelle perte de temps et d’énergie pour répondre à ce connard et à ses semblables.
    Il en accueille combien chez lui des
     » potes  » cet ahuri ?
    La France déborde de ces crétins; elle est devenue une décharge à ciel ouvert peuplée de rats, exemple sordide du triomphe de la nullité et de la médiocrité de ceux qui nous font les poches pour pratiquer la charité avec les sous des autres.

  2. AvatarUN GAULOIS

    On sait à qui obéit macron, mais à qui obéissent les juges?
    Je lis avec attention le livre d’E.Zemmour et une phrase m’a interpellée page 264. Il s’agit d’un propos de F.Mitterrand, un connaisseur, datant de 1995 qui est encore d’actualité.

    « Méfiez vous des juges. Ils ont tué la Monarchie, ils tueront la République ».

    En ce qui concerne la Monarchie, Maupéou avait prédit la fin tragique de Louis XVI qui voulait contourner le blocage des juges.
    Tout çà laisse entrevoir que si le peuple s’en prenait une bonne fois à cette caste, en plus des politiques les choses pourraient changer. Ils n’ont pas été élus et malgré tout détiennent le pouvoir en imposant leur loi aux réfractaires.
    Le pouvoir des urnes ne résoudra pas tout en 2019

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Très juste.

      C’est pourquoi, comme Zemmour, je suis partagé sur l’affaire Méluche : les juges n’ont pas à surplomber les politiques.

      1. AvatarJoël

        L’affaire Méluche n’est qu’un paravent pour faire croire que la justice traite tout le monde de la même manière. Tout le monde sait bien que méluche n’est absolument pas dangereux pour le régime et son « affaire » se dégonflera aussi vite qu’elle est apparue.
        Le vrai but, en coulisses, c’est de casser la seule vraie opposition (les populistes) par tous les moyens possibles avant les élections. Ils l’ont dit et ils le font.

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Oui, je pense, comme vous, que Méluche est instrumentalisé par Macron pour en faire son unique opposant.

          Opposant bien moins dangereux pour Macron qu’un bloc patriotique uni …

          Reste, et ce n’est pas contradictoire, que la dictature de la justice sur le politique est totalement odieuse.

    2. frejusienfrejusien

      Bonsoir LE GAULOIS
      il y a une pétition qui circule sur la fin de l’immunité des juges,
      et une autre pour un droit d’amendement citoyen, mettre un peu de démocratie dans un système qui n’en a plus du tout

  3. AvatarHector

    A noter une chose : l’aristocratie médiatico-artistique française bénéficie ,elle, de la préférence nationale à travers ce que l’on appelle « l’exception culturelle »
    à savoir subventions , obligation de diffusions de productions , chansons françaises , régime dérogatoire pour les intermittents etc.
    Pourquoi pas après tout ?
    Mais les memes « enfoirés » parlent de fascisme quand d’autres professions osent revendiquer pour elles les avantages dont les « artistes » bénéficient.
    Enfoirés est en définitive le terme adapté

  4. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Très bien dit Christine, comme toujours.

    Un Parti élu est là pour appliquer son programme qui est tout à fait en accord dans le cas précis avec ce qui fonde la France à savoir sa Constitution (vous le rappelez Christine et c’est bien car beaucoup l’oublient à travers le filtre de leur bêtise).

    Ainsi, entre autres arguments tout à fait légitimes, c’est aussi une attaque envers les Français qui ont élu ce Parti au grand dam de certains, on est d’accord, mais, sur le fond, c’est de fait un déni de Démocratie.

    Et s’il suffisait d’ôter l’immunité pour un parti « élu » afin de l’empêcher d’appliquer son programme, c’est très grave.

    Je rajouterai que le niveau de ceux qui dirigent des associations (avec l’argent des contribuables, il faut le rappeler) est parfois consternant… J’ai eu l’occasion de le constater, il y en a qui prennent des responsabilités sans avoir conscience des limites qui sont les leurs, et cela, bien sûr, fait le jeu politique.

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    VIDEO : Agir contre l’ensauvagement en milieu scolaire
    URL : https://www.youtube.com/watch?v=YnhsdGjc0ps
    INTERVENANT : Marine Le PEN
    DATE : 25/10/2018
    DURÉE : 22mn 56s

    DESCRIPTION :
    – Assemblée Nationale (25/10/2018) – Conférence de presse de Marine Le Pen avec Jordan Bardella et Aymeric Durox. Thème : Agir contre l’ensauvagement en milieu scolaire

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    En complément de mon commentaire sur l’intervention de Marine Le Pen à propos de l’ensauvagement de la société française et plus particulièrement celui des lycées.

    Voici les résultats de requêtes en rapport avec la violence en milieu scolaire ; pour avoir un aperçu de la situation en France.

    En France, « l’école est obligatoire pour aller casser la gueule ou se la faire casser » ; lamentable mais ça e vient une réalité.

    Entre les heures de cours passées à apprendre comment se tripoter ; que l’on n’est pas un garçon ou une fille même si c’est ce que l’on pensait jusque là ; qu’il faut se pousser et s’écraser pour accueillir des migrants ; que l’on doit apprendre l’arabe pour pouvoir comprendre le Coran et savoir le mémoriser ; apprendre à lutter contre tous les actes de violence musulmans qu’ils soient des crimes individuels ou des attentats en leur envoyant des bises, des fleurs, des bougies et des nounours ; … et à faire avec la violence. Les cours de sports, de visites d’exposition d’art ultra moderne ; les récréations.

    Il ne reste plus beaucoup de temps à étudier sérieusement les choses qui en valent la peine et qui enrichissent un être humain en formant son intellect.

    Rien d’étonnant que l’on pousse à 130% de réussite au BAC -20.

    :::: https://www.startpage.com/do/search?q=%28lyc%C3%A9e+%2Bagression+%2Bcouteau%29&l=francais&lui=francais

    :::: https://www.startpage.com/do/search?q=%28lyc%C3%A9e+%2Bviolence%29&l=francais&lui=francais

    :::: https://www.startpage.com/do/search?q=%28France%2B+%C3%A9cole+%2Bviolence%29&l=francais&lui=francais

  7. ConanConan

    C’était déjà la préférence étrangère à l’embauche des travailleurs détachés, provenant d’Europe de l’est, du au différentiel de chargement social, mais il y a maintenant pléthore d’africains et autres immigrés provenant d’outre méditerranée qui louent leurs bras aux mieux offrants …
    D’ailleurs, à ce sujet, le smic a-t-il survécu au démantèlement du Code du Travail ?.. Ceci pouvant expliquer cela …
    On peut se demander ce qu’il restera comme possibilités d’emploi à nos compatriotes réfractaires aux études et qui ne peuvent briguer que des métiers manuels…
    Parallèlement, nos zélites ont pratiqué depuis toujours la préférence étrangère pour l’attribution des logements sociaux qui sont devenus des casbahs interdites aux « céfrans » …Ce qui obligent nos enfants à se loger chez des bailleurs privés !!…
    Alors, s’il fallait condamner et emprisonner tout français pensant qu’il serait équitable de rétablir la préférence nationale (que pratiquent d’ailleurs tous les pays du monde hors UE…), le besoin de places de prison représenterait plusieurs dizaines de millions !!…
    Un referendum sur ce sujet, au niveau européen, serait le bienvenu !

  8. Avatarnéo

    Je n’Y comprends plus rien… On n’aurait plus le droit de préférer un arabe, musulman, islamiste, égorgeur, violeur et FRANÇAIS. Ben quoi, c’est ça la PRÉFÉRENCE NATIONALE ! NON

  9. Avatarpauledesbaux

    Dès qu’on défend notre identité nationale on est passible de justice, par contre quand sur les marchés de Provence on voit des stands de vente du coran on n’est passible de rien alors que le coran est un appel au meurtre à chaque sourate les gouvernement SERAIT IL COLLABO ?
    otez-moi un doute ! la justice à 2 vitesse et souvent en marche arrière : tout est bon pour instaurer la charia dans un pays qui fut jadis LA FILLE AINEE DE L EGLISE papé ciccio là n n’entend plus ta voix non plus ! serais-tu collabo de soros , combien t’alloue-t-il pour tes oeuvres de bienfaisance aux migrants ?
    LE SEUL SURSAUT DE NOTRE FRANCE C EST LE RETOUR DES CHRETIENS DANS LEURS EGLISES AVANT QUE CELLES CI NE DEVIENNENT DES MOSQUEES LA OU SE TRAME TOUS LES EGORGEMENTS LES ATTENTATS tout le monde le sait elles ne sont jamais inquitées, jamais traduites dans un tribunal comme le sont CHRISTINE ET PIERRE CAMUS ET TOUS CEUX QUI DEFENDENT LEUR PAYS
    cherCHONS l’erreur.

  10. ConanConan

    Abrogation de l’immunité parlementaire votée à main levée à Bruxelles …
    Sait-on si les LR s’y sont associés ?

  11. AvatarAlexcendre 62

    La seule et unique réponse c’est de voté en 2019 afin de faire sauter le verrou qui nous enferme dans notre propre pays , surtout n’allons pas nous disperser par nos voix sur des 4% sans avenir et qui le lendemain du vote négocieront une place au chaud avec les représentants du système . Surtout cette fois ne recommençons pas les erreurs du passé car cette fois ça risque de couter très très cher a la France , même ça risque de la placer dans une situation irréversible face a sa disparition . Il ne faut plus raisonner en électeur et nous faire balader par les divers baratins , non cette fois il faut se comporter en authentique Patriote ! il faut se dire qu’ils vont tout tenter pour nous faire changer d’avis alors soyons fermes ( nous le voyons ailleurs comment ça se passe pour ne pas lâcher le pouvoir )

Comments are closed.