Chemnitz : interview choc d’un Pakistanais « oui, il y a des viols, des agressions » c’est ça le problème

L’interview d’un Pakistanais de nationalité allemande concernant les manifestants pendant les évènements de Chemnitz :

Traduction

Q :

Pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous avez rejoint la manifestation ?

Réponse :

Je ne me joins pas à la manif mais je suis venu pour voir et me rendre compte  par moi-même. Je suis aussi allé à la manif des gauchistes. Puis ensuite au rassemblement des Pro-Chemnitz pour un moment et ensuite à celui des Pegida/AfD. Je voulais juste voir par moi-même pour pouvoir en faire l’écho. Parce que ces derniers jours, les média ont voulu donner l’impression que pour une personne avec la peau foncée, il n’était pas possible de  circuler, que cette personne serait harcelée. Ma famille en Allemagne de l’Ouest m’a bien recommandé de me méfier, de ne pas sortir. Chemnitz est un repaire de néo-nazis avec des bandes d’extrême-droite.

Q:

Et quelle est votre impression alors ?

R:

Voici mon impression et je tiens à être très clair, j’ai traversé la foule des manifestants Pro-Chemnitz, on ne m’a rien fait, ils se tiennent tous bien. Je ne peux pas dire qu’on ne m’a pas jeté des regards méchants. Pour résumer, tout a été fait en parfaite légalité, je ne peux pas me plaindre.

Q:

Alors, que pensez-vous de tout ce qui s’est passé depuis le décès de cet Allemand la semaine dernière ?

R:

En fait, je suis véritablement surpris qu’il ait fallu attendre aussi longtemps, qu’autant de temps se soit passé avant que les gens descendent dans la rue. C’était absolument prévisible et une conséquence logique que les gens utilisent les moyens qu’ils ont contre un gouvernement qui les ignore, et même pire, qui travaille contre eux.

Q:

Avez-vous ressenti de l’hostilité à votre égard depuis que vous êtes ici ?

R:

Je vis à Dresde depuis trois ans et j’ai entendu des histoires depuis le début, et même avant que j’arrive. On m’avait dit : »Fais bien attention ». Tout cela remonte aux média qui créent de l’hostilité contre leur propre population. Quand on parle des réfugiés, il faut être très prudent, il ne faut pas tout mélanger, tout généraliser, pas faire d’amalgame. Mais avec la population de la Saxe, c’est autorisé, on peut les mettre tous dans le même panier. Les gens de droite ? Ils sont tous pareils. On ne parle pas de « discours de haine », de « discrimination », on peut généraliser sans problème. C’est le deux poids, deux mesures. Je me sens personnellement très concerné mais là n’est pas la question. Cela créé un véritable problème sociologique et c’est ce que nous constatons aujourd’hui.

Q:

En fait, ce qui me gêne, par exemple, c’est quand dans un train, les gens regardent avec méfiance autour d’eux et chacun s’accroche à son sac à cause de l’augmentation des vols. Est-ce que ça, c’est un préjugé  ?

R:

C’est un préjudé que je comprends parce que je fais la même chose. J’aimerais ajouter quelque chose en plus, c’est la Loi de l’Attraction, il vous arrive ce à quoi vous vous attendez. Ce n’est pas totalement applicable à cette situation mais la dynamique existe. D’une façon générale, les regards mauvais ne me gênent pas, ce qui me gêne vraiment, ce sont les viols, les meurtres, les attaques sexuelles, les vols, les agressions, Et c’est ce qui se passe ici et tous les jours en Allemagne. Prenez les journaux et lisez, il y a des incidents tous les jours et c’est ce qui me dérange. Je prends parti en listant mes priorités. Que les étrangers se prennent des regards mauvais ou qu’on leur crie après, ce n’est pas le problème dans ce pays. Le problème est beaucoup plus évident et se situe à une toute autre échelle comme je viens de le dire.

Q:

Que pensez-vous de l’attitude des hommes politiques concernant les réfugiés ?

R:

Ce qui s’est passé il y a trois ans est d’une négligence lamentable. Ce qui s’est passé est le résultat de la stratégie du « laissez-faire ». C’était un acte absolument irresponsable de la part des politiques. En vérité, ils n’ont rien fait du tout. Ce n’est pas vrai que Merkel a ouvert les frontières. C’est l’argument préféré des gauchistes. Il n’y a pas eu d’ouverture des frontières. Au lieu de protéger les frontières, comme la police le demandait, au lieu d’intervenir pour réguler, rien n’a été fait pour éviter ces images déplorables aux frontières. Et les politiques ne veulent toujours pas accepter la responsabilité de la situation actuelle. C’est aussi un symptôme de l’état mental de la société en 2018. Les élites politiques et les journalistes refusent leur responsabilité. Les meurtres n’en finissent pas et personne ne démissionne. Personne n’a quitté son poste au gouvernement.

Q:

Trouvez-vous, par exemple, normal de mettre tout le monde dans le même panier quand seuls, quelques uns se conduisent mal ?

R:

Ce n’est pas juste, ce n’est pas juste. C’est la mauvaise cible. Nous devons aller au fond des choses. Je sais qu’il y a des jeunes, je ne dis pas tous, c’est une théorie intéressante, des groupes de jeunes arabes qui, dans les espaces publics, sont les groupes les plus dangereux, selon la police. C’est ma théorie et je sais que nombreux sont ceux qui partagent mon avis. Et les statistiques criminelles le disent aussi. Ce sont des jeunes, il n’y a pas de doute là-dessus. L’accusation de racisme arrive quand on dit que ce sont de jeunes ARABES. Je sais que c’est vrai, je sais que mes compatriotes se conduisent comme cela. Je sais même comment ils se conduisent dans les pays voisins. Je le sais et je le dis d’une voix forte. C’est la réalité que nous devons affronter. C’est la racine du problème. A cause de ça, une femme va changer de trottoir en me voyant arriver dans sa direction. Je ne peux pas faire des reproches à ces gens. Comme j’ai déjà dit à la télévision, ils se conduisent comme cela parce qu’ils ont peur. La peur est une émotion et on ne doit pas devoir se justifier pour une émotion. Je ne peux faire aucun reproche à qui que ce soit. Les reproches doivent s’adresser à ceux qui sont responsables de cette situation, comme je l’ai déjà dit, les hommes politiques au niveau du gouvernement, du pays, prenez-en un au hasard.

Traduction pour Résistance républicaine par Rochefortaise

https://vladtepesblog.com/2018/09/05/wonderful-interview-with-pakistani-german-on-the-people-of-chemnitz-during-this-set-of-events/

 96 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. D’une certaine manière c’est un peu le Salem Ben Ammar de Pegida ou de l’AFD.
    Un très bon point. Et cela montre à quel point Madame Merkel et ses amis mentent.
    C’est une réaction populaire allemande qui n’a rien à voir avec des mouvements néonazis du genre qui lèvent le bras bras sur lesquels des croix gammées sont tatouées et au crâne ras.
    Il y a un intellectuel apostat allemand je crois d’origine irakienne je crois qu’il s’appelle Ahmad Samad ou quelque chose comme d’approchant qui aurait pu se présenter dans cette manifestation.
    Le fascisme n’est pas du côté de l’AfD ni de Pegida, mais bien du côté de l’obscurantisme musulman à Geert Wilders , un bon voisin de l’allemagne de Merkel , qualifie d’ailleurs le Coran de livre fasciste!
    C’est d’ailleurs bien ce qui manque à la France des partis de type « Parti pour la Liberté /Partij voor de Vrijheid » de Geert Wilders où comme l’AFD, partis très farouchement hostile à l’islam et à l’islamisation qui en est le processus mais également partis extrêmement démocrates dans leur fonctionnement et très responsables dans leurs manifestations sur la place publique.
    Rappelons d’ailleurs que Viktor Orban est issu d’un parti de centre-droit et qu’il n’a jamais été comme les médias le dépeignent un homme d’extrême droite en Italie Salvini n’est absolument pas Fini, mais au départ un régionaliste identitaire quant a son allié di Maio et Cinque Stelle c’est plutôt un parti de centre gauche.
    Ils ne sont pas racistes ils sont hostiles à l’islamisation et à l’immigration qui ravagent leur civilisation ils en sont conscients et ils réagissent!
    Tant mieux d’ailleurs si des personnes d’origines diverses commencent à rejoindre ces partis, tant mieux d’ailleurs même si on peut trouver des apostats de l’islam ou des personnes à la peau foncée au sein de ces partis et même à des postes importants car ces personnes sont parfaitement conscientes du danger manifeste pour les libertés et la continuité d’une civilisation dans laquelle ils vivent et dontils jouissent et que représente l’islam!
    Je ne crois pas que ce jeune ingénieur et pianiste pakistanais pratiquer la taqiya Carole le piano, la musique, c’est tout de même pas trop la tasse de thé à la menthe de l’islam.
    De toute façon derrière les boucliers les sarisses, les hommes , les hoplites se ressemblent tous pour foutre à la porte ce qui menace la liberté des citoyens non seulement ils constituent une digue mais en plus ils avancent et font reculer l’ennemi.
    Espérons que c’est parti de la Résistance enfleront et deviendront de plus en plus compacts et constitueront vraiment une digue qui avance pour faire reculer un danger aussi considérable que le totalitarisme islamique.
    Voilà l’Europe qui se fait aimer pas l’Europe qui s’aplatit pas l’UE et ses vendus, mets une robe qui n’est absolument pas raciste mais résolument et civique man hostile à l’invasion!

  2. Mêmes aux le reconnaissent quand ils sont suffisamment honnêtes,

    Le gros point noir, en Allemagne comme en France, c’est le laxisme et le déni

  3. Je suppose que ce n’est pas diffusé par une chaîne de tv allemande. Ce témoignage restera inconnu pour la plupart, hélas…

  4. Très bon article, excellentes traductions (grâce à Misspiggy j’ai pu suivre la video de l’allemand vers l’anglais..). J’ admire l’allemand courant -et même rapide-du Pakistanais interrogé, car trois ans à Dresdes pour acquérir une telle maîtrise de la langue, bravo! Les réflexions de cet homme et ses remarques sont vraies, ici aussi. Son appréciation sur la « bonne tenue » des manifestants devrait inspirer Merkel et le maqueron et nous, Français.

  5. Merci Christine pour cet Interview qui remet bien des choses en place.J’ai récemment remis en place deux amis qui avaient posté sur Facebook des photos « Wir sind mehr » (« nous sommes plus nombreux » que les racistes, nazis, etc…). Cela montre que la propagande gouvernementale marche si même des gens intelligents et réfléchis se laissent avoir

  6. je reviens sur la tragédie du garçon violé par trois déchets du même age
    deux afghans l’ immobilisant et le troisième le sodomisant !!

    ces Afghans, dernière race pseudo humaine, sont les créateurs du baisodrome national, dit Bacha Bazi, ou un riche bourgeois recrute un ou des garçons qu il déguisera en femme, et qui dansera avec force attitudes lascives et suggestives devant les potes mâles de l’ amphitryon
    lesquels étant émoustillés par le garçon pourront enculer la pauvre chose, avec délices

    ces sous-hommes n’ ayant pas acçès aux femmes hors mariage , sous peine de mort, se sont vu obligés de se rabattre sur les anus de pauvres mômes miséreux!!

    immonderies devenues traditionelles, comme offrir un gueuleton a des amis chez nous, bien arrosé pour fêter un anniversaire par exemple….

  7. En conclusion sans doute : « Et pourquoi pas la charia ? ; et si on en parlait ; c’est la solution !!! » Gros comme une maison ! que dis-je comme la Kaaba.

    • Je vous trouve un peu injuste M.sur des Oeufs. Ou bien c’est une taqya avérée, façon zadiq khan, ou bien c’est un de ces brillants « exilés » que l’on se plaît à écouter, si rarement!

Les commentaires sont fermés.