Affaire Clément Méric : ils veulent faire le procès de « l’extrême-droite » et de la légitime défense

Rien n’a changé depuis 2013. Ils puent la haine. Ils sont prêts à utiliser la mort d’un homme pour exsuder la haine qui les tord quand ils nous voient, nous lisent, nous entendent. Nous osons ne pas penser comme eux.

Les copains de Méric, avec ce dernier, faisaient partie de milices gauchistes, ceux qui cassent tout, ceux qui brûlent les voitures de policier avec les policiers dedans, mais ce sont les autres, ceux d’en face, qui sont traînés dans la boue, qui dont traînés aux Assises. Et on les appelle Skinheads. Ben voyons.

Esteban et Samuel, les deux accusés, sont tombés dans un guet-apens tendu une bande d’antifas, Méric et ses amis qui les attendaient au bas de l’immeuble. Appelé en renfort, Esteban est venu…

La suite on la connaît, Clément Méric attaque par derrière Esteban qui, en situation de légitime défense, lui donne deux coups de poing. Méric tombe, il ne se relèvera pas.

Le juge d’instruction a osé  les renvoyer aux Assises pour violences VOLONTAIRES ayant entraîné la mort sans intention de la donner…  Certes, « sans avoir l’intention de la donner », mais quand même… Violences volontaires, en légitime défense ?

Violences volontaires, en situation de légitime défense ? Face à des fachos violents ? Oui il y avait des fachos en face d’Esteban et de Samuel. Méric en faisait partie. C’est pour cela qu’il a attaqué, par derrière, Esteban, a contraint ce dernier à se défendre… Méric en est mort.

Déjà, en 2013, la presse avait été en-dessous de tout, accusant « les skinheads « d’avoir tué le « militant d’extrême-gauche »…

http://resistancerepublicaine.com/2013/06/06/mort-de-clement-la-presse-en-dessous-de-tout/

Quant aux politiques… Naturellement, Hollande, depuis le Japon avait condamné ce crime odieux… avant même que l’enquête soit faite ! Hollande de toutes les causes indéfendables, Meric, Leonarda, Theo…

Et, tout de suite, il fallait dissoudre tout ce qui ne pensait pas juste, c’est tout juste si le FN a échappé à l’hallali.

 

POLITIQUE – Émotion et réactions de toutes parts, dès mercredi 5 juin au soir, après la mort d’un jeune militant d’extrême-gauche à Paris. Clément Méric, 19 ans, a succombé à ses blessures après une agression « à caractère politique » commise par une bande de skinheads. Plusieurs voix s’élèvent pour exiger la dissolution de plusieurs groupes d’extrême-droite.

François Hollande « condamne » jeudi « avec la plus grande fermeté l’agression », « dans une altercation avec un groupe de ‘skinheads' ». Dans un communiqué, le chef de l’Etat précise avoir « donné des instructions les plus fermes pour que les auteurs de cet acte odieux puissent être interpellés dans les plus brefs délais ».

Le président de la République s’est ensuite exprimé depuis le Japon où il est actuellement en visite:

https://www.huffingtonpost.fr/2013/06/06/reactions-deces-clement-meric_n_3394192.html?utm_hp_ref=france

 

5 ans après, voici le procès, qui doit durer 15 jours ( ! ). Rien n’a changé.

Tout le monde s’acharne sur les deux accusés, Samuel et Esteban. Que voulez-vous, le problème ce n’est pas tant qu’il y ait eu mort d’homme, c’est qu’ils faisaient partie d’un mouvement dit d’extrême-droite, dissous depuis, bien que sans raison objective. Ils sont tous là, la famille, les amis, les soutiens de Méric, pour faire le procès du grand danger qui menace la France. Ah la gueule de Tubiana,  sans sa robe d’avocat, cette fois, dans la video qui a été tournée au tribunal…minute 5) et les parents qui enfoncent le clou d’emblée. Les agresseurs auraient appartenu à un parti neo-nazi. Carrément… Les néo-nazis ont fait bien peu de dégâts jusqu’à présent, par rapport aux antifas à qui appartenait le Meric…

On peut comprendre que des parents ne pardonnent pas, jamais, à celui qui a tué leur enfant, volontairement ou involontairement. Mais on ne peut pas comprendre qu’ils se croient obligés de mentir, d’inventer, de construire un monde qui n’a jamais existé, des paroles et des actes qui n’ont jamais existé.  sont-ils obligés de nier la responsabilité de leur fils, qui a attaqué par-derrière ?

Quant au pauvre Esteban, on le cuisine, on le torture, il doit tout justifier, même ses tatouages… C’est vrai que « travail, famille, patrie » n’a pas bonne presse à cause de Pétain, mais ce n’était pas la devise d’Hitler ! Il avait un poing américain, le bougre… Ses amis tombent dans une embuscade, une poignée contre une douzaine, ils l’appellent à l’aide, il prend de quoi se défendre, non ? J’en connais qui se baladent avec des couteaux, qui égorgent à tour de bras… Vous avez déjà entendu les gauchistes les traîner dans la boue et demander la dissolution des associations musulmanes qui gèrent les mosquées ?

https://www.lci.fr/justice/en-direct-affaire-clement-meric-proces-paris-les-skinheads-esteban-morillo-samuel-dufour-juges-pour-la-mort-de-l-antifa-2097352.html

Je ne sais dans quel état d’esprit est Esteban. Il demande pardon, il semble bouffé par le remords. Il est sans doute sincère, tuer sans le vouloir, quand on est tout jeune, avec la vie devant soi, ça ne peut que laisser des traces.

Ses avocats lui ont-ils demandé de prendre de la distance avec ses anciens amis comme il le fait ? Peut-être.

Si c’est vrai, on ne peut pas le juger, face aux rouleau compresseur en face de lui. Il est vivant, il a une femme, des enfants peut-être, une vie à vivre. Il ne doit pas la passer en prison pour un accident causé par des sales petits fachos hargneux. Alors s’il doit cracher sur les nationalistes qu’il fréquentait, sur tous les patriotes même, pour pouvoir sortir de ce cauchemar, qu’il le fasse. Pas d’état d’âme face aux ordures. Il risque jusqu’à 20 ans de prison..

Et il est face à des ordures dont on n’a pas idée. Les antifas, c’est la même plaie que l’islam, la violence, la haine… Ils ne lui feront pas de cadeau, les amis de Méric…

Courage, Esteban ; courage Samuel.

La grosse  inquiétude, évidemment, est que ce procès ne soit pas équitable du tout, et que, même s’il l’était, le jugement soit sévère, pour offrir la tête d’Esteban à la gauche…

 

 258 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Merdic a voulu jouer les gros bras, il a perdu! Ces abrutis de parents n’ont qu’à s’en prendre qu’ à eux même pour l’éducation de merde donnée à leur crétin de rejeton!

  2. Ces antifas, pourrissent la vie française depuis trop longtemps !!! Collabos-islamos-pro-migrants !!!! Ce Méric a eu une fin tragique, c’est sûr, mais il faut le dire, c’était une raclure agressive, ses parents eux parlent de naziis qui lui aurait donné un mauvais coup ! Faut atterrir les gauchiasses, 70 ans se sont écoulés ! Que vient faire Adolf dans cette galère ? Eux, les Méric ont léché les pompes à Pétain, ils ont la mémoire courte. Je m’égare un peu, mais devant tant de lâchetés, difficile de ne pas réagir. Je souhaite que les Jurés soient clairvoyants face à ce déferlement de mensonges envers les trois accusés.

  3. « C’est vrai que « travail, famille, patrie » n’a pas bonne presse à cause de Pétain, mais ce n’était pas la devise d’Hitler ! »

    Oh que non, en effet! Préambule à la Constitution du 4 nov 1848, art IV:

    « Elle a pour principe la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. Elle a pour base la Famille, le Travail, la Propriété, l’Ordre public. »

    https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-de-1848-iie-republique

  4. Merci Christine pour cette prise de position, que je partage. Une énième injustice contre des patriotes. Qu’ils condamnent Esteban et Samuel, c’est un fait entendu et compréhensible: ce qui est insupportable, c’est la légende noire montée par les médias. Méric et sa bande de lâches ont provoqué, attaqué par derrière en surnombre, et ont été terrassés car ils sont tombés sur plus fort qu’eux. Méric a ce qu’il mérite, c’est dur, mais c’est ainsi.

    • Oui il a eu ce qu’il a cherché et mérité, point barre. Je ne dirais pas, par contre, qu’il serait compréhensible que Samuel et Esteban soient condamnés mais je pense que tu as voulu dire que dans le contexte actuel on s’y attend, malgré l’injustice énorme que cela sera(it)

  5. Malheureusement, ni Esteban ni Samuel ne seront tranquilles pendant tout le reste de leur vie. Je vous rappelle que le slogan des antifas et autres gauchistes est « ni oubli, ni pardon » (ce qui est d’ailleurs cocasse quand on pense que ces gens-là ne jurent que par la culture de l’excuse…). Quand ils sortiront de prison, ils devront s’attendre à être harcelés en permanence par ces abrutis qui ne les laisseront jamais en paix. Leur calvaire n’est, hélas, pas près de finir. Je suis de tout coeur avec eux.

  6. l’habileté de l’avocat et je l’espère celle de l’expert devraient les sortir de cette mauvaise affaire.
    Je connais ce genre de procès.
    Il s’agit de remettre d’aplomb la situation et les accusations feront pschitt !.
    La défense a été proportionnelle.Malheureusement l’agresseur est mort.
    Il existe même des gens tordus qui provoquent des situations pour obtenir des intérêts civils. Il suffit de trouver un conseil complaisant spécialiste de ce genre de travail. L’argent a parfois des odeurs de remugle
    Courage !

  7. A noter, le père de Meric se dit confiant, cela voudrait signifier qu’il sait avoir affaire à des juges cocos, à des juges du mur des cons, qui vont en faire un procès politique, les trois accusés n’ont aucune chance !

  8. Le pire c’est que normalement ce petit trou du cul n’aurait pas dû mourir, le coup de poing l’a envoyé sur une borne métallique qui se trouvait derrière lui, pas de chance pour Esteban,

    A voir le profil, de Méric, je dirais de type mongolien,
    le nom suggère une origine bretonne, style des antifas de Rennes et Nantes

    A attaquer dans le dos, il pensait ne rien risquer, mais voilà, il a perdu la vie,
    Chercher la faute des parents qui l’ont élevé dans la haine de ses semblables qui ne pensent pas comme eux, cette haine s’est retournée contre lui,

    Le procès a lieu à la Cour d’Assises de Paris, pour ceux qui pourraient y aller

    https://www.lci.fr/justice/en-direct-mort-de-clement-meric-la-personnalite-de-samuel-dufour-au-coeur-de-la-2e-journee-d-audience-du-proces-2097352.html

  9. Il est clair que les parents de ce gamin sont d’extrême . Pauvre gosse finalement victime de ses parents .

  10. Comme c’est confortable de se proclamer  » Antifasciste  » quand on est même pas conscient de la pourriture qui obscurcit ses neurones.

  11. Dommage vous avez loupé un bon mot de titre : « Affaire Clément Méric : ils veulent faire le procès de « l’extrême-droite » et de la légitime défense » il fallait ecrire « Affaire Clément Méric : « ils veulent faire le procès de « l’extrême-droite » c’est a dire de la légitime défense »
    cordialement

  12. Méric cet étudiant aux études chères a préféré les leçons de la rue et en a appris quelques-unes, notamment celle d’attaquer, courageusement, et par derrière un adversaire (tiens, cela me rappelle certaine communauté issue de la religion d’amour, de paix et de tolérance), n’a eu que ce qu’il mérite.

    Je ne peux éprouver de la compassion pour des lâches faisant partie d’une mouvance ultra-gauchiste comme les antifas qui crachent sur le système mais en douce profitent de ses bienfaits (allocs en tout genre, aides ponctuelles et récurrentes que ce soit de la part de la famille ou de la société, etc… et pour certains comme Méric se payant le luxe de se balader pour casser de l’extrême-droite au lieu d’user ses pantalons sur les bancs de l’amphithéâtre et mériter le sacrifice de ses parents).

  13. clement merdic était une petite merde qui cherchait la bagarre partout ou il était, il a agressé une fois de trop et les mauvaises personnes, il en est mort, bon c’est un peut con de crever comme cela mais il l’a cherché, et les accusés ne sont que ses victimes, des victimes de plus au tableau de cette merde…..
    je ne vais pas pleurer sur la mort d’une ordure…..

  14. Bien triste affaire. Déjà 5 ans qu’il doit passer régulièrement son temps à se défendre et ce n’est pas encore fini… Là aussi on voit que la justice, en dehors du verdict, se plaît à torturer mentalement nos français. La peine avant la peine. Le supplice du bain pour arriver à l’aveu de culpabilité de l’innocent. Courage à lui.

Les commentaires sont fermés.