Débandade des pouilleux de la Zad

Rebelle débandade…
 
Dans un boueux baroud, les pouilleux de la Zad,
vivent piteusement la fin de leur croisade…
Las, le discours des lacrymo,
va les chasser prestissimo !
Et leur « Monde Nouveau », finit en débandade…
 
PACO Extinction de voix.
10/04/2018.

 33 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. En plus, tout le monde sait bien que le VRAI problème n’est pas là…Mais quand on se fait engueuler par son patron, c’est le chien qui trinque, puis la femme, puis les enfants… heu pardon, le chien , le mari, la bonniche. Ha bon ? Bonniche c’est discriminatoire ? C’est bonnichophobe ? M’enfou !

  2. zen mettent du temps pour virer 200 trou-duc encore la preuve que nous sommes mal protégé tous des incapable , qu’arriverait -il si une dizaine d’attentats éclaterais en même temps sur notre territoire ? je crois que les force de l’ordre serais complétement déborder !!!!!

  3. Les zadistes ne me dérangent pas. Ils vivent leur vie avec leurs poux, dans la fange et s’oppose au béton-partout. Grand bien leur fasse.
    Ce qui me dérange c’est que les médias détournent notre attention des lois votées en catimini, des problèmes que causent encore et toujours les migrants, des manifs et revendications légitimes, de l’islamisation galopante etc
    Ce qui me préoccupe c’est que les têtes de noeuds qui nous gouvernent ont le doigt près du bouton rouge.
    Rien à cirer des zadistes.

  4. Allez les feignants et fouteurs de merde, dehors. Allez bosser bande de rigolos

  5. Sur la Zad, il y aura sans doûte une intervention plus musclée des forces de l’ordre (non pas à pied mais à cheval) et dans quelque temps.
    Des cavaliers dispersant des gauchistes, cela aurait de la gueule…
    Au galop !

  6. OUI, OK, mais vous n’avez pas remarquer, ils y a plus de fric sur la zad, quils y en a devant vos écoles, votre supermarché, sur vos boulevard, dans vos rues, sur vos lieux de festivités, la bas ils n’y a plus rien à défendre, un jour ou l’autre ils auraient finis par partir lentement mais sûrement sans violence, ma question et pourquoi s’acharnent ils avec autant de violence pour les déloger, alors que les migrants eux ont tout les droits même de chiés sur les trottoir dans des couloirs de métros, ou cabines de photographies, ont n’a pas les moyens de mettre des flics supplémentaires pour nous protéger contre les extrémistes, mais pour défendre une zone où ils n’y a plus rien à défendre, là ont trouvent les moyens, je ne sais pas moi, mais ne trouvez vous pas qui il a un problème quelque part.

  7. Il y a pas moyen de les ligoter et de les mettre dans des bateaux en direction sur une des plages de la Méditerranée et déposer les colis, ni vu, ni connu.
    Je crois que les envies nous manquent pas pour se débarrasser de ces fouteurs de merde partout, et mettons plusieurs escrocs imposteurs du pouvoir mafieux avec.
    Et chute, bon débarras, nous aurons moins de frais à nos dépends avec ces escrocs imposteurs aux pouvoirs.

  8. pourquoi ne pas faire intervenir la légion ou les paras en envahissant la zone à l’aide d’hélicoptères

  9. rentrez leur dedans bordel de merde un peu de courage
    quelques brigades a cheval et hop je leur part au cul
    et la nuit des hélicos avec des bombes a eaux pour éviter de reprendre du terrain

Les commentaires sont fermés.