Un accouplement en burqa dans l’ascenseur, ça vous dit ?

Halalalala oué l’bar…

Il y a dans le « haram », quelques petites niches !
Là on peut s’exhiber et déballer ses miches,
sans qu’à cette issue graveleuse,
il n’y ait une foule houleuse !
Oui, mais cela n’a cours que chez les super riches….

PACO Dresseur d’animots.
21/03/2018

.

 

Maxime s’étonnait hier des contradictions de Bella Hadid, affirmant sa fierté de musulmane tout en montrant « l’origine du monde »…

http://resistancerepublicaine.com/2018/03/21/la-musulmane-bella-hadid-montre-son-cul-a-cannes-mais-se-dit-fiere-detre-musulmane/

(Machinchose s’interroge par ailleurs sur la réalité de sa « religion » avec un article montrant la « musulmane  » fêtant Noël aux Etats-Unis et son père à Beyrouth le faisant devant des sapins… La Balla Hadid ne serait pas une chrétienne se donnant l’air d’une musulmane pour justifier son opposition à Trump ? Mais ceci est une autre histoire…).

Cela m’a fait penser au témoignage d’un ami vivant en banlieue parisienne, dans une enclave musulmane, et qui m’a raconté avoir entendu, un jour, des gémissements sexuels en provenance de l’ascenseur qui devait le ramener à son appartement. Le temps de la descente de cet ascenseur, entre deux étages, une femme musulmane habillée en voile intégral se livrait à une exhibition sexuelle avec son compagnon…

Or, la burqa a été inventée pour réfréner le désir et les pulsions sexuelles chez les hommes, ces derniers étant considérés comme incapables de se tenir convenablement et de respecter une femme si elle n’est pas voilée. Or, plus une société recouvre le corps des femmes, plus il s’agit d’une société arriérée, malade et hypocrite. La burqa est un vêtement de bédouins venu tout droit des âges obscurs.

La burqa est un voile intégral d’origine islamique porté par les femmes de confession musulmane principalement en Afghanistan, au Pakistan et dans les pays du Golf.

Ce vêtement est défendu par les mouvements intégristes salafistes, notamment par les talibans en Afghanistan. En Occident, il est considéré comme un étendard politique et un signe d’oppression de la femme. En France, burqa et niqab ont été interdits, car ils masquent le visage.

   Burqa                                                                Niqab

Hidjab

Les défenseurs du voile islamique, du niqab ou de la burqa comparent même souvent ces tenues musulmanes à celles portées par les religieuses catholiques afin de légitimer ce vêtement islamique oppressant et privatif de liberté. Or, cette comparaison est erronée car la symbolique de ces différents marquages religieux est en réalité tout à fait antagoniste. Dans le christianisme, les femmes ordonnées religieuses font vœux de chasteté et d’obéissance en entrant dans les ordres. Ces femmes font don de leur vie à Dieu, elles renoncent à une vie de famille et consacrent toutes leurs activités autour de l’église et de la parole du Christ, elles portent un uniforme. A l’opposé, les femmes musulmanes appartiennent à l’islam et à la communauté de l’Oumma, elles sont destinées à se marier, elles ont des relations sexuelles et des enfants.

C’est un faux débat que de parler de pudeur avec le voile islamique quand on dévoile, en réalité, le vrai visage des pratiques sexuelles en islam. Nous commencerons par évoquer une réalité tangible, à savoir la forte clientèle féminine musulmane qui achète de la lingerie fine, que ce soit des soutiens gorge colorés, des strings provocants et autres dessous sexy. Les princesses des Emirats Arabes sont aussi les plus grandes consommatrices de produits de beauté, maquillages et parfums, notamment auprès des prestigieuses marques de cosmétiques françaises.

Nous pouvons poursuivre en évoquant l’hypocrisie de la communauté musulmane autour de la fausse virginité des femmes promises au mariage. Le Coran exige, en effet, de façon très stricte, que les femmes musulmanes soient vierges lors de la noce, certains versets condamnant sévèrement la copulation en dehors des liens du mariage. La fornication est considérée comme une abomination en islam, au même titre que l’homosexualité et l’adultère. Afin de respecter cette obligation virginale, certaines femmes musulmanes pratiquent la sodomie de façon à sauvegarder cette apparence de perfection lors du mariage. La sexualité et le corps de la femme sont perçus négativement au sein de la communauté musulmane, ce qui entraine une multitude de dérives, de névroses, de frustrations et de violence chez ses adeptes. Or, l’acte sexuel fait partie de la vie, de l’équilibre mental et de la santé physique. La sexualité ne pourra jamais être anéantie par l’islam, elle se pratique en cachette, dans le mensonge et la dissimulation.

 

 204 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. tirer son coup entre les trois étages ?? mais ce sont de vrais lapins et lapines !!

    enfoncé le Chirac qui a cet exercice avait gagné le surnomde « Monsieur 5 minutes, douche comprise  » 😆

    Pauvre Chichi aprés avoir coché tant de femmes (de poules ?) en agitant au dessus ses quelques battements d’ ailes…..le voilà finissant ses jours lamentablement..il n’ y a plus de « Capitaine Némo » ……. juste des hableurs des mots
    heureusement qu il nous reste encore des dresseurs d’ animots !!

  2. Les sœur Chrétiennes ne demandent pas à a société laïque et Républicaine de leur payer les allocs et je ne crois pas qu’elle touchent de retraite.
    Elles se consacrent à Dieu corps et âme pas comme ces gonzesses en burqua qui passent plus de temps chez les marchands du temple que sont les centres commerciaux qu’à la pratique de la religion.
    De toute façon le Français qui croit être dans un état laïc et Républicain se trompe en payant les allocs et le logement des burquinées il paye aussi la bouffe Hallal!
    Une sœur Chrétienne se débrouille seule et même si je ne suis pas un pratiquant j’ai vite fait de juger la valeur des unes et des autres.

  3. Les soeurs chrétiennes en tailleur (jupe et veste) d’accord ça se pratiquait déjà chez les Religieuses de la Visitation il y a des décennies,comme quoi l’Eglise catholique sait effectivement évoluer.
    Mais pour les dessous en lingerie « fine » et excitante, hors de prix, les muzz femmes battent le record, et pas besoin d’être une princesse des Emirats ou du Qatar depuis que ladite lingerie s’achète sur internet! .En outre, faire rechaper sa virginité en France, par des chirurgiens esthétiques de cliniques françaises, est le premier sport national de la taqqya,venant surtout des marocaines et maghrébines nanties, depuis au moins les années cinquante!… « On va y voir li cousins en France quilques jours.. »

    • les tarifs se font plus « populaire » on a un joli hymen pour 800 euros…..alors qu ‘il en fallait le double il y a 5 ans
      Eh! elles ont « évolué » les beurettes, le morceau de beurre sur le fion,pour accueillir le zguègue du Beur c’est dépassé pour beaucoup d’ entre elles
      ce « succés damné  » ne leur convient plus, elles veulent elles aussi prendre leur pied ! 😆

  4. ça fait belle lurette que les bonnes sœurs s’habillent en tailleur. L’Eglise sait évoluer elle.

  5. justifier la burqa par le voile chrétien, sommes-nous si imbécile pour croire de tels sornettes !!

  6. [ certains versets condamnant sévèrement la copulation en dehors des liens du mariage.]
    Pourtant j’en connais pas mal de muzz qui passent outre cet interdit, et pourvu que cela soit des blanches et blondes si possible!

Les commentaires sont fermés.