Hidalgo cumule déboires, scandales et condamnations : sa réélection en 2020 compromise

Publié le 26 février 2018 - par - 20 commentaires

Et on ne parlera pas de sa politique anti-pauvres qui n’ont plus le droit de venir à Paris en voiture, de ses dépenses somptuaires quand elle est allée fêter la nomination de Paris à Lima, des fêtes du Ramadan à la Mairie de Paris,  des cadeaux somptueux également faits au CFCM ( 49000 euros de dette effacés d’un trait de plume, un local de 100 mètres carrés  pour un loyer de 100 euros annuels… )…

Et en plus elle est détestée…

Ça fait beaucoup pour quelqu’un qui se rêvait en icône de la gauche. Elle aurait même failli se présenter pour les présidentielles, susurrent quelques mauvaises langues…

Elue en 2014, celle qui a pris le parti-pris d’originalité et a mené Paris à la faillite n’a plus le vent en poupe, et elle est obligée de le reconnaître.

Même son accord avec les deux autres sinistres femelles que sont Taubira et Aubry s’en va à vau-l’eau. Qui se souvient, d’ailleurs, du nom de leur « mouvement  » ? Dans la panique, Christophe Girard a même lancé un club de réflexion,  « La gauche en mouvement » censé sauver les meubles et trouver les solutions miracles pour que Paris reste dans l’escarcelle de Hidalgo et du PS moribond.

Mais LR et LREM veillent et affûtent leurs longs couteaux.

 

Il faut dire que la Hidalgo leur a fourni mille pierres pour la lapider… Voici quelques-unes de ces 1000 pierres.

 

Elle a mis  Paris à sac, jamais la ville n’a été aussi endettée et ce ne sont pas les JO qui vont arranger l’affaire :

-6 milliards de dettes pour Paris en 2018. C’était un milliard en 2001… Cela fera 12% de hausse par rapport à 2017… Son opposant LREM prétend que les dépenses de fonctionnement de la Mairie y contribuent grandement, 50300  personnes contre 48400 l’année précédente. On se demande bien d’ailleurs à quoi elles sont payées, eu égard aux rats et autres détritus qui font de Paris un cloaque. Mais il ne faut pas oublier les énormes dépenses dues au logement social ni le coût faramineux de ses préemptions de logements dans les immeubles chics pour les transformer en logements sociaux afin d’imposer la mixité chère à son coeur…

https://francais.rt.com/france/46432-heure-bilan-pour-hidalgo-six-milliards-de-dette-pour-paris-en-2018

quelques milllions d’euros échappent même à la ville de Paris parce que Hidalgo a commis une double erreur ; depuis 2011 un réglement interdit la publicité lumineuse à Paris et elle a signé un contrat la liant à Decaux permettant ces tablaux publicitaires lumineux sous les abris bus ; le tribunal casse donc le contrat. Elle signe donc un autre contrat avec Decaux… sans faire d’appel d’offre. Et hop, condamnée et contrat cassé à nouveau.

https://francais.rt.com/france/47011-panneaux-publicitaires-vides-procedure-millions-euros

 

Elle a fait de Paris une ville poubelle 

Depuis son arrivée à la mairie de Paris, Anne Hidalgo a précipité la Capitale dans un marasme encore plus profond que Bertrand Delanoë l’avait fait. Travaux incessants, saleté, insécurité, la ville lumière n’est plus que l’ombre d’elle-même… Celle désormais surnommée « Notre Drame de Paris ».

http://resistancerepublicaine.com/2017/11/26/hidalgo-lynchee-publiquement-par-serge-federbusch-un-regal/

 

Rien que ces derniers temps, les tribunaux -bien que, sans doute, des juges socialistes aient pu y siéger – lui ont donné tort à de multiples reprises, ce qui dit clairement que la Hidalgo pensait être au-dessus des lois, et pouvoir imposer « le fait du prince ».

-la piétonnisation des voies sur berge, notamment, inventée par Hidalgo dans le seul dessein d’en faire un peu plus baver aux automobilistes et les contraindre à utiliser les transports en commun surchargés et régulièrement en panne ? Circulez, il n’y a plus rien à voir.

C’est d’ailleurs sur ce point que le tribunal a fait reposer son jugement, estimant que la procédure initiée par le maire avait été adoptée «sur le fondement d’une étude d’impact du projet qui comportait des inexactitudes, des omissions et des insuffisances» quant aux conséquences sur la circulation. Qui plus est, le tribunal a relevé que le maire ne pouvait pas, selon le Code général des collectivités locales, prononcer une «interdiction permanente d’accès des voitures mais uniquement à certaines heures».

Ce jugement place la mairie de Paris dans une situation particulièrement inconfortable. Si Bruno Julliard, le premier adjoint d’Anne Hidalgo, a annoncé que la mairie ferait rapidement appel du jugement, celui-ci n’est pas suspensif, contraignant dans l’absolu la mairie à rouvrir les berges à la circulation. La municipalité a d’ores et déjà annoncé son intention de présenter devant la cour administrative d’appel une requête pour obtenir un sursis à l’exécution du jugement, mais rien ne dit qu’il sera accordé.

https://francais.rt.com/france/48246-mesure-phare-dhidalgo-pietonnisation-voies-berges-annule-tribunal

 

Et, cerise sur le gâteau, rien ne marche…

-les velib ? Le nouvel opérateur pas efficace ou pas doué ? Il n’y a a plus que 64 stations sur 1200 qui fonctionnent correctement… et Paris est engagé par contrat avec  Smovengo pour 15 ans ! Là encore un appel d’offre bancal, et le contrat est tombé dans l’escarcelle d’une entreprise n’ayant ni la trésorerie ni le personnel nécessaire pour faire face au remplacement du parc. Sans parler des plaintes des utilisateurs :

Tarifs revus à la hausse (30%), retard dans la livraison des stations de location, non-reprise des avantages cumulés par les clients… Les doléances s’accumulent à l’encontre du repreneur

https://francais.rt.com/france/47166-anne-hidalgo-utilisatrice-furieuse-nouveau-velib-fonctionne-mal

On ne parlera pas de la plainte d’Hidalgo contre Capital et le Canard enchaîné qui prétendent  qu’avant de devenir le Maire de Paris elle aurait été rémunérée pour un emploi imaginaire..

https://francais.rt.com/france/45400-paris-anne-hidalgo-son-emploi-imaginaire-canard-enchaine-relance-affaire

On ne parlera pas non plus des nombreuses  plaintes que l’icône du Je suis Charlie a déposées contre Riposte laïque pour une caricature la représentant…

Aussi incompétente et sinistre que son copain Hollande, que ses copines Aubry et Taubira mais les cons de Parisiens l’ont élue, comme ils ont contribué à 90 pour cent à l’élection de Macron. Qu’ils continuent donc de pédaler dans la semoule et de payer pour leur petite chérie.

Print Friendly, PDF & Email

20 réponses à “Hidalgo cumule déboires, scandales et condamnations : sa réélection en 2020 compromise”

  1. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Vu la chaise musicale avec les mêmes comiques incompétents au niveau national, je crains fort que les Parisiens n’aient rien appris de la leçon…

    L’illustration et la légende en haut de l’article m’ont fait bien rire. Félicitations à son auteur !

  2. Avatar claude t.a.l dit :

    Hidalgo, c’est un peu un condensé du communisme, de l ‘  » UE « , et des Shadoks :

     » si ça ne marche pas, c’est bien la preuve qu’il faut continuer !  »

    ( Tout le monde n’approuve pas forcément :
    « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. » Albert Einstein. )

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Bonne définition !

    • Avatar Fomalo dit :

      Excellente allusion à nos regrettés Shadoks (Je me dis que 1968 avait du bon quelque part…)

    • Avatar YKempenich dit :

      Après la chute du mur de Berlin et « la fin de l’histoire », je croyais que le communisme allait disparaître.

      Effectivement, plus personne ne vote PC mais on retrouve tous les crypto-communistes au pouvoir, dans les médias ou à la Justice : Ian Brossat à la mairie de Paris, Federica Mogherini à la vice-présidence de la Commission européenne, les juges « Mur des cons » (25,2 % des voix des magistrats aux élections syndicales), Plenel à Médiapart et tant d’autres que j’oublie…

    • Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

      « « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. » Albert Einstein.  »

      Bien dit. C’est exactement ce que l’on vit en France.

      • Conan Conan dit :

        Magnifique rappel !
        Et c’est aussi le postulat en usage à la tête de l’UE !!!……
        On est vraiment mal barrés …
        Encore et toujours dans le sens de l’inversion des valeurs : les cancres au tableau d’honneur, la préférence étrangère etc… etc..
        M’enfin, qu’est ce que ça peut faire, puisque c’est l’Etat qui paye !!!………..

  3. Avatar Alain Bobo dit :

    Ils vont la réélire, sans doute, ils sont tellement cons !
    Ils se basent sur la gueule, ahh, elle est tellement sympathique !

  4. Charles Martel02 Charles Martel02 dit :

    Le souci c’est que ce sont tous les français et notamment les provinciaux auxquels on ne pense que lorsqu’il s’agit de leur envoyer les feuilles d’impôts, qui devront mettre la main a la poche pour payer les frasques de cette abrutie!!

  5. Avatar gb dit :

    C’était inutile de lire son programme avant son élection. Il suffisait de la regarder devant un micro. Le regard oblique, tout respire la fausseté chez cette personne. Le mensonge érigé en certitude et l’incompétence comme ligne directrice. La socialo.. dans toute sa suffisance.

  6. Avatar frejusien dit :

    Comment des personnes aussi incultes, aussi incompétentes, aussi bornées, peuvent -elles arriver à des postes de responsabilité aussi prestigieux que la mairie de Paris ?

  7. Avatar frejusien dit :

    Une bonne femme imbue de sa personne, sure de son « bon droit » comme la taube et l’aubry, elles sont du même tonneau, des femmes complètement stupides, on dit bien qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis,

    elle voit que ça marche pas, mais elle s’entête en bonne PRIMAIRE qu’elle est, finalement primaire et primitif ça fait ami-ami, ou ami-ali

  8. Avatar Joël dit :

    Côté gestion du pognon (celui des autres, cela va de soi pour un socialiste) on jurerait un copié-collé de Ségolène.

  9. Avatar PERONNET dit :

    N’y aurait t’il pas moyen légalement de virer les élus incompétents et anti-France avant la fin de leur mandat ?
    Dans les entreprises, ça se passe bien comme ça ! ?

  10. Avatar Des abusés dit :

    Une connasse conseillée par des trous du cul (Brossât chiotte) : vous attendiez vous à autre chose ?

Lire Aussi