Une fille de migrant de 11 ans a accouché…


Une fille de migrant de 11 ans a accouché…

Le vivre ensemble qu’on nous propose et nous impose.

Une enfant de 11 ans, a enterré son enfance… la voilà devenue mère.

[L’article ne parle pas de viol, ni de violence, ni du père de ce nouveau né.  Quelle est le fond de l’histoire ? En tous cas, les enfants et les petites filles, même les femmes migrantes vivent leur chemin de croix et ce n’est pas fini ! Demain, cette histoire d’immigration massive, quelle qu’elle soit, créera ce type de problème sur tous les territoires envahis et touchera toutes ces catégories de personnes, immigrées ou autochtones. Les joies du vivre ensemble, oui ! mais pour les cocos en rut. Et je ne parle pas que de la « furie verte » ; puisque toutes les frontières sont ouvertes que nos zélites sont allergiques à leur fermeture et encouragent cette imigration, la protègent, la bichonne envers et contre nous.]

A Murcia (Espagne), une enfant de 11 ans accouche !
::: http://www.elperiodicodearagon.com/noticias/sociedad/nina-11-anos-da-luz-murcia_1261749.html
EL PERIÓDICO
04/02/2018

L’hôpital universitaire Virgen de la Arrixaca de Murcie a contacté la police pour l’informer qu’une fillette de 11 ans avait accouché, protocole qui est toujours activé dans les cas d’accouchement et plus encore tenant compte de l’âge de la fille.

Selon « Cadena SER » [chaîne de télévision], les parents et la plus jeune, une famille immigrante bolivienne, ont averti les urgences et demandé un transport en ambulance parce qu’ils pensaient qu’il s’agissait d’un «grave problème d’estomac». Cependant, après l’examen des médecins et certains tests, il a été constaté que ce qui s’est passé était qu’elle était « en travail » quand elle est arrivée à l’hôpital. Elle a donné naissance à un enfant sans avoir besoin de passer par la salle d’opération, selon les mêmes sources.

Le but du protocole est de déterminer s’il existe un type de crime derrière cette naissance. Des sources de la Communauté Autonome [Régión de Murcia] ont confirmé à Europa Press que la mineure et son fils sont en bonne santé.

Après l’accouchement et comme le stipule le protocole dans ces cas, les médecins ont alerté le quartier général de la police étant donné le jeune âge de l’enfant. De même, il a été porté à l’attention de la Cour de Justice correspondante de garde et des services sociaux de la Communauté autonome, qui se sont saisi de l’affaire.

Traduction pour Résistance républicaine par Marcher sur des oeufs

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


8 thoughts on “Une fille de migrant de 11 ans a accouché…

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Et un petit espagnol de plus!! Donc petit Européen qui pourra avec sa mère se balader partout et notamment venir en France là où on est soigné gratis et où les allocations sont bien grasses et juteuses sans compter que toute la smala va rappliquer bin oui faut pas laisser cette pauvre petite seule hein? Donc la tribu va la rejoindre et continuer à proliférer sur notre sol avec notre argent et comme ils vont s’emmerder ils arrondiront leurs fins de mois avec du trafic en tous genre, agressions et rapines en pourrissant la vie de ceux qui se lèvent le matin pour gratter leur salaire.

  2. AvatarMachinchose

    je n’ ai pas tout compris
    c’est une petite Colombienne ? enceinte des oeuvres d’ un Migron ?

    pas trés clair

    mais, pauvre gosse tout de même….

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Bonjour @Machinchose ;

      Non ! il s’agit d’une petite bolivienne immigrée avec la famille en Espagne.

      11 ans, elle accouche et donne naissance à un garçon.

      Ce que ne dit pas l’article, c’est « qui qui est le papa » et ne donne pas non plus les circonstances de la conception.

      Donc on ne sait pas s’il s’agit d’un viol ni quel est l’auteur de la fécondation.

      C’est peut-être quelqu’un de la famille, donc un latino-espagnol ; c’est peut-être quelqu’un de leur communauté ; c’est peut-être un espagnol ; il y a des pédophiles qui profitent de la précarité de la situation des migrants pour assouvir leurs pulsions.

      « Oeuvre d’un Migron » comme vous dites ; peut-être, comme non. Mais pas forcément d’un migron mais de « un migrante » ☺

    2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Personnellement, le fait que la famille, même après 9 mois de grossesse, justifie le manque de suivi de la petite et leur silence par « nous pensions qu’il s’agissait d’un GROS MAL d’ESTOMAC » . Me laisse penser que de toutes façons la famille est en cause ; soit parce que le concepteur est un membre de la famille, soit parce que la petite a été vendue à la prostitution à quelqu’un de la communauté ou tout simplement à un pédophile.

  3. AvatarRévolution

    vraiment je crois qu’on touche le fond de l’âbime
    on retourne carrément à l’âge des cavernes
    merci au politi cons
    aux assos pourries
    aux droit de l’hommisme de nous apporter tout les jours ces belles histoires du multiculturalisme !!

  4. AvatarDorylée

    Le père, sans doute le plus jeune de ses arrières-grands-oncles, n’a guère plus de 78 ans et avait acheté la petite à son père pour 2 chèvres malades et un kilo d’oignons. Une fortune dans ce pays pauvre… Très bientôt sur nos écrans !!!

  5. Avatarpatito

    si vous saviez ce qui se dit dans le quotidien Guadeloupéen ‘ France -Antilles  » vous verriez qu’il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’en Bolivie

Comments are closed.