Les détenus ont ciseaux, couteaux… pour attaquer les gardiens : pourquoi et comment ?

Christine Tasin, dans l’article consacré au détenu qui a agressé 3 gardiens de prison, dit :  « comment se fait-il qu’un détenu en isolement ait à disposition des ciseaux, fussent-ils à bout rond, et une lame de rasoir ( selon d’autres sources ce serait un couteau de cantine ) ? Moi je dis ça, je dis rien… »

Il y a plusieurs hypothèses à mon avis :
comme sur l’île de Ré, atelier cuisine pour leur rendre la prison moins déprimante… avec un scénario allah akbar du même type.
http://resistancerepublicaine.com/2017/06/23/prison-de-lile-de-re-le-detenu-en-formation-cuisine-tente-degorger-un-surveillant/

– ou bien encore couteaux lancés par dessus les murs extérieurs par des tiers comme cela a eu lieu dans des prisons.

Je me souviens avoir vu un reportage pendant les fêtes à ce sujet mais je ne sais plus où : les surveillants étaient mécontents et inquiets car l’année précédente, des objets avaient été envoyés par dessus les murs par des personnes se trouvant à l’extérieur et profitant d’une baisse du personnel à la saison hivernale à cause des congés. Or, on leur avait répondu qu’installer des filets coûtait trop cher compte tenu des restrictions budgétaires.

Tant qu’on fera passer l’intérêt des autres avant le nôtre, nos surveillants de prison, nos policiers, nos militaires et nos pompiers continueront à souffrir, jusqu’au jour où plus personne ne voudra faire ces métiers.

Ceux qui s’en tamponnent, qui « veautent » avec leurs pieds, méritent qu’un jour, leur maison prenne feu, mais que personne ne réponde au 18, parce que les pompiers en ont tellement marre de se faire caillasser, qu’ils ne se déplaceront pas ; ils méritent qu’un jour, ils réclament justice et que le mandat de dépôt ne soit pas exécuté car il n’y aura personne pour garder la prison, etc.

Dans le même genre :
http://www.sudouest.fr/2017/08/16/a-la-prison-de-valence-les-detenus-se-font-livrer-un-colis-par-drone-3699462-4697.php
https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-quand-les-colis-volent-au-dessus-du-mur-de-la-prison-4828868
https://www.laminute.info/un-surveillant-pris-en-otage-dans-le-haut-rhin-a-la-prison-densisheim/

 120 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Bah, ça va bientôt s’arrêter. Grâce aux téléphones dans les cellules, c’est leurs copains qui sont dehors qui vont se charger des gardiens.

  2. Et quand ils sortent de là ils sont encore plus haineux que quand ils sont rentrés. Mais on les garde chez nous pas question d’expulsion, les assos veillent au grain.

  3. Gardien de prison… C’est bien le dernier métier que j’aurais voulu faire.

    Non pas que je les méprise, au contraire. Mais quel pouvoir ont-ils face à ces caïds ?

Les commentaires sont fermés.