« Immigrée de merde » « chienne » « sale pute »: la coach de Bischheim harcelée après ses propos sur le voile

« Immigrée de merde » « chienne » « sale pute »: la coach de Bischheim d’origine ukrainienne harcelée après ses propos sur le voile

L’affaire révélée par Alsace Actu il y a quelques jours prend de l’ampleur…

Lire la suite sur Alsace-actu :

http://alsace-actu.com/immigree-de-merde-chienne-sale-pute-la-coach-de-bischheim-dorigine-ukrainienne-harcelee-apres-ses-propos-sur-le-voile/

Tout cela ne manque pas de sel…

Un Mohammed, une Leïla ou un Mouloud qui engagent une Française d’origine ukrainienne à rentrer à Kiev, ça se déguste… Du petit lait, je vous dis.  Ayman et Mouloud se croient en pays musulman en France et chez eux ? Ils vont vite en besogne, les haineux. Et ce n’est pas parce que Macron est au pouvoir qu’ils doivent croire que c’est arrivé. Surtout quand on voit leur élégance, leur politesse, leur culture, leur orthographe… Et ce n’est pas parce que Orange bleue est à genoux devant les adorateurs du prophète illettré et pédophile que toute la France l’est également.

On apprécie naturellement le choix des mots, la légèreté des critiques et surtout le vocabulaire typiquement français, sentant à plein nez la culture occidentale : chienne, salope, prostituée, sale pute… Toute une vision de la femme. Toute une vision d’un monde qui n’est pas le nôtre, de façon évidente.

Si cette jeune femme d’origine immigrée nous lit, qu’elle prenne contact avec les réseaux résistants via Résistance républicaine, elle ne doit pas rester seule face à la haine, face au tribunal, face aux prudhommes.  Nous sommes un certain nombre prêts à l’aider, de plusieurs façons possibles.

 123 total views,  2 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. « On apprécie naturellement le choix des mots, la légèreté des critiques et surtout le vocabulaire typiquement français, sentant à plein nez la culture occidentale : chienne, salope, prostituée, sale pute… Toute une vision de la femme. Toute une vision d’un monde qui n’est pas le nôtre, de façon évidente. »

    Eh oui ! C’est une « culture » de haut vol ! L’Etat dans l’Etat est bien là : la pieuvre s’étend. J’étais sidéré, hier soir, en me baladant dans mon petit quartier pavillonnaire, plutôt épargné (jusqu’à maintenant…) de constater que des maisons commencent à être habitées par de gentils barbus et des bâchées…Les « Ken et barbie » du totalitarisme sans complexe :
    Al andalous puis « Al France » et « Al Europa »…

    Dormez braves gens…

  2. Tout est dit dans ces propos haineux il ne faut pas s’étonner après ça qu’il y ait des attentats et que ceux qui en sont les auteurs soient soutenus par les même qui agressent ceux qui ne sont pas d’accord avec leur religion de paix et d’amour (il est interdit de rire).
    Vous avez deux faces pour représenter l’Islam celle fausse du dhimmi Boubaker et de l’autre la vraie que l’on peut constater à longueur de messages haineux sur internet qui se traduisent à la fin par de morts dans les rues

  3. J’ai comme dans l’idée que, si un patriote avait tenu les mêmes prropos à l’endroit d’un migrant, il n’y aurait pas eu besoin de plainte pour que madame le procureur de la 17ème chambre s’en saisisse d’office (immigrée de merde, l’islam est la seule vraie religion, toi même n’est pas française, c’est bien de la discriminaation en raison des origines et de la religion) comme la loi l’y autorise (le procureur de la République à l’opportunité des poursuites CPP Art 40.1) Sans doute Fesse de Bouc aurait-il également supprimé les commentaires insultants avant de faire un signalement aux autorités. Dans le cas présent, la victime paraît un peu trop pâle pour être innocente en plus d’être mécréante….

  4. Illettrisme et analphabetisme. L’ignorance de la langue française dans ses subtilités et son élégance leur échappe totalement. Avant de renvoyer quiconque dans son pays d’origine. Qu’ils commencent donc par eux même à retourner dans leurs pays d’origine. A part pour les poubelles nous n’avons jamais eu besoin de leur envahissante présence distinguée à l’envers. Adiesas les musuls mahométans

  5. Ces bâtards se croient tout permis ! C’ est vrai qu’ avec la justice actuelle, ils sont protégés !!!!!

  6. Dans le lot des insultes LEILA, nous traite de consanguins. FAUT LE FAIRE, de la part d’un peuple musulman ou le taux de consanguinité est une véritable catastrophe. (49% dans certains pays régis par la sharia de leur prophète pédophile)
    Ou alors LEILA, LE MUSULMANE ne connait pas la signification du terme. Elle qui est possiblement doute une consanguine.
    Je note que ces attardés qui vivent comme au 7 ème siècle, savent cependant utiliser leurs tels portables et les réseaux sociaux.A des fins de haine bien sur.
    ETONNANT NON?

    • Dans les archives départementales, il n’est pas rare de trouver des dispenses de consanguinité au quatrième degré. Nos ancêtres se mariaient « entre eux », dans un rayon de 30 à 50 km autour de leur ville ou village souvent afin de conserver leurs terres et c’était très bien. Cela n’a rien à voir avec les barbares maghrébins et africains qui se croient chez eux et bientôt vont nous dicter qui doit rester en France et qui doit partir. A la limite c’est comique…

  7. Une remplaçante?

    Au chômage, l’énorme baleine de terre Emmanuelle Cosse est en dépression lourde
    Rappelons qu’elle a été ministre du Logement d’un gouvernement français.
    Cet immonde tas de graisse est surtout une des plus grosses importatrices de togoïdes de l’histoire de France.
    https://francais.rt.com/france/29927-emmanuelle-cosse-preconise-accueil-de-migrants-chez-particuliers

    Tous ces ratés pullulent dans le cirque politique pour la seule raison qu’ils sont inutiles et inaptes pour la société civile. Ces parasites ne valent pas mieux que les arabes ou les togoïdes qu’ils nourrissent avec l’argent du prolétariat. En fait, ils sont pire.
    https://youtu.be/gCSIo1zDcUg

  8. Comme je l’ai déjà posté,Christine,j’ai pu parler à la jeune femme directricE du centre incriminé.Elle m’a dit qu’elle avait eu « une conversation » avec cette employé et ne m’a pas paru hostile envers elle.
    Juste soucieuse de la mettre à l’abri de ce déchainement « politique et religieux » selon ses propres termes et a exprimé une réelle inquiétude à propos de « la sécurité du Centre de fitness » qu’elle dirige .Ce qui signifie qu’elle a reçu des menaces sérieuses et qu’elle se sent en danger ,elle et ses clients.
    On peut peut être la rappeler pour laisser un message pour son employée mais vu la tournure violente que prennent les choses elle ne divulguera pas son adresse ni téléphone,ce qui se comprend très bien.
    On voit bien maintenant le visage de la vraie fachosphère.La haine,l’injure,la calomnie se manifestent d’une seule voix et d’ un seul visage en France,celui de l’islam politique et de tous ses excès , même dissimulé sous l’infâme voile.

  9. Il est temps de remettre de l’ordre dans ce foutoir que devient l’Europe qui est devenue Eurabia (terre des muzzs)

    • Pourriez-vous préciser le sens de votre phrase, svp ?

      Si vous faites un parallèle entre les musulmans haineux qui se croient, à tort, chez eux en France et les Français « Pieds noirs » qui habitaient les départements français d’Algérie, alors je vous prie de rectifier le tir. Merci.

  10. C’est las l’Orange Bleue, c’est l’Orange Halal
    Et quelle agressivité contre cette ukrainienne, c’est à peine croyable. J’espère que ces propos ont été massivement signalés à qui de droit
    Quand on exprime son rejet de l’islam, de la manière la plus soft qu’il soit, on est mis au ban de la société. Inadmissible dans notre société soit-disant civilisée
    On sombre dans la barbarie et l’obscurantisme musulman

  11. Qu’attend Facebook pour fermer les comptes de ces insulteurs haineux ? Je croyais que c’était proscrit ?! Personne pour signaler à ce réseau social ? PS : Je ne possède pas de compte Facebook et mon choix est de ne pas en avoir.

  12. Des médias suisses ont révélé qu’un imam qui souhaitait la destruction «des chrétiens, des juifs, des Russes, des hindous et des chiites» dans ses prêches, a bénéficié pendant 13 années d’aides sociales, pour un montant supérieur à 500 000 euros.

    «Oh Allah, je te demande de détruire les ennemis de notre religion, détruis les juifs, les chrétiens, les hindous, les Russes et les chiites. Allah, je te demande de les détruire tous et de rendre à l’islam sa gloire passée» : c’est notamment en ces termes que l’imam Abu Ramadan clamait ses prêches, comme l’a révélé l’émission Rundschau sur la chaîne suisse SRF.

    L’enquête du programme télévisé sur l’imam, menée conjointement avec le journal Tages Anzeiger, a en outre révélé qu’Abu Ramadan avait touché 600 000 francs suisses (526 000 euros) d’aides sociales de la part du gouvernement sur les 13 dernières années. «C’est un fait, un chiffre que nous pouvons confirmer. Il n’a jamais appris l’allemand ou le français et n’a donc jamais pu intégrer le marché du travail. Sans travail, il était éligible aux aides sociales», a expliqué à RT Georg Häsler, un des journalistes qui a participé à l’enquête.

    «Evidemment ses opinions ne l’excluent pas de l’aide sociale, mais il a reçu cet argent de la société contre laquelle il prêche», a fait remarquer Georg Häsler.
    Chassé de Libye à cause de son prosélytisme en faveur des Frères musulmans

    Abu Ramadan s’est réfugié en Suisse en 1998 après avoir fui la Libye du général Khadafi. Il affirmait être poursuivi par les autorités à cause de son prosélytisme en faveur des Frères musulmans.

    Après avoir reçu l’asile politique et un permis de résidence, Abu Ramadan a néanmoins peu travaillé, vivant principalement des aides sociales entre 2004 et 2017. Durant cette période, il a prêché dans les villes de Bienne et Neuchâtel et fait quelques apparitions sur la chaîne islamique libyenne Tanaush TV.

    Les journalistes affirment en outre avoir découvert des photos de lui dans des hôtels de luxe, prises alors qu’il accompagnait des pèlerins à la Mecque et à Médine, en Arabie saoudite. Et selon le Tages Anzeiger, il n’a jamais terminé ses études de théologie et nie être un imam.
    «Les discours haineux mettent en péril les sociétés ouvertes»

    Par la biais de son avocat, le prédicateur a fait suivre une déclaration au Tages Anzeiger afin de défendre son point de vue. «L’amour, la tolérance et la générosité sont les lignes directrices de mes relations avec les musulmans et les non-musulmans», a-t-il écrit dans son message.

    Mais les enregistrements obtenus par les médias suisses donnent un autre son de cloche. «Une personne qui se lie d’amitié avec un non-croyant est maudite jusqu’au jour du jugement», peut-on notamment l’entendre prêcher.

    «La diversité, la liberté d’expression et la démocratie sont les forces d’une société ouverte, et les discours haineux la mettent en péril», a analysé Georg Häsler au micro de RT. «Cette affaire montre l’importance de notre nouvelle législation sur le renseignement : les autorités ne sont pas en mesure de surveiller les extrémistes même dans les mosquées. Notre société doit éliminer ces facteurs de désintégration afin de protéger notre société ouverte, protéger la liberté d’expression et la diversité», a-t-il fait valoir.

    Conséquence de cette enquête journalistique, les autorités sont en train d’évaluer les mesures légales susceptibles d’être prises contre Abu Ramadan. Le directeur de l’action sociale et de la sécurité de Bienne, Beat Feurer, a déjà fait part de sa volonté de voir l’imam expulsé.

  13. Mais on ne peut pas porter plainte contre de tels propos ? C’est inimaginable de lire cela. Et quel niveau….. Si ce n’est pas une incitation à la haine, c’est quoi…. ?

    Cela me rappelle certaines choses me concernant… Je me souviens avoir dit, en substance, à celle qui m’avait insultée de la sorte que bien souvent celles que l’on appelle « p…. » (je reprenais ses propos bien sûr car ce n’est pas mon langage) ne se voient pas de façon évidente, les vêtements ne voulant rien dire de la personne, et que leurs tenues finalement étaient commodes en la matière car elles pouvaient se cacher et agir en catimini.

    J’en frissonne encore et je plains cette femme, c’est vraiment criminel e à peine croyable de la laisser subir cela. L' »Orange Bleue », vous n’aurez certainement pas mon adhésion que je projetais pourtant….

    • Je pense qu’on pourrait porter plainte et je suis prête au nom de RR à déposer plainte, mais il me faut le contact avec cette femme, quant à l’identification des auteurs de ces propos orduriers, elle ne sera sans doute pas facile et les policiers auront-ils mandat de tout faire pour savoir ?? A suivre

      • Oui vous avez raison, ce n’est pas simple.

        Pourtant, il faudrait enfin un couperet à ces agissements insupportables qui se généralisent trop facilement, avec les répercussions sur la vie privée (perte d’emploi) et l’état psychologique de la personne agressée (insultes, menaces – pourtant puni par la Loi – voire parfois,agressions physiques, et bien d’autres choses encore… car tout cela relève d’un un véritable traumatisme… etc…) que ce genre de comportements engendre.

        Enfin, j’imagine qu’une plainte en effet, serait très difficile à mettre en oeuvre.

      • Christine,
        Je l’ai contactée facilement par face book au nom suivant:

        • Merci Myrtille grâce à vous j’ai pu entrer en contact avec elle, je lui ai proposé notre aide, elle réfléchit.

      • Alertez la lira, SOS racisme, la ldh, les associations féministes.

        Pour une fois que ces associations pourraient servir à quelque chose…

    • le deux poids deux mesures..cela ne signifie pas qu’il ne faut pas porter plainte mais on sait bien de quel coté se place la « justice »… On les savait gonflés ces salauds là mais on en apprend tous les jours.

    • Je vois qu’un des messages de haine émane de Facebook, et l’autre de Windows Messenger! Alors, qu’attendent ces sites pour supprimer ces comptes?

      Sinon, il est possible de signaler les messages de haine et les insultes sur le site de la police :
      https://www.internet-signalement.gouv.fr/

      Cela permettra de voir si le deux poids deux mesures existe bel et bien!

Les commentaires sont fermés.