« Sans raison particulière » un Afghan a tenté de s’emparer de l’arme d’un policier

Cela se passe à Créteil, l’homme a 32 ans, il sort du commissariat après sa garde à vue (on ignore le motif… apologie du terrorisme ? petite ou grande délinquance ? Trafic d’armes ? Toujours est-il qu’il en est libéré et qu’il en profite pour essayer de dégommer… ).

Dégommer un ou des policiers ? Dégommer un ou des passants ? Allez savoir.

Mais comme il n’y avait, forcément, aucune raison pour cela, c’est que le malheureux souffre, forcément, de troubles psychiatriques…

Apparemment journalistes et enquêteurs ne savent pas qu’en Afghanistan on est musulman de père en fils, qu’on est même parfois taliban, et qu’on est susceptible de tuer uniquement parce que l’EI l’a demandé à tous les musulmans.

Sans raison particulière, un homme de 32 ans s’est jeté sur la policière en faction à l’entrée du commissariat pour s’emparer de son arme. Aucun coup de feu n’a été tiré pendant le corps à corps.

Un Afghan de 32 ans a tenté de s’emparer du pistolet-mitrailleur d’une policière alors qu’il sortait du commissariat de Créteil (Val-de-Marne) jeudi en fin d’après-midi, rapporte Le Parisien vendredi

Il n’a pas dit un mot. L’homme venait d’être libéré de sa garde à vue. Il s’apprêtait à quitter l’hôtel de police lorsqu’il s’est jeté sur la policière en faction pour lui prendre son arme, sans dire un mot, après avoir fait mine de ramasser un papier par terre. Une collègue est alors immédiatement intervenue pour maîtriser l’agresseur en le plaquant au sol. Finalement l’aide de quatre autres fonctionnaires a été nécessaire pour maîtriser totalement l’Afghan. 

« Il ne semble pas avoir toute sa tête ». Les deux policières ont été légèrement blessées, mais aucun coup de feu n’a été tiré, précise Le Parisien. « C’est sans doute un déséquilibré, il ne semble pas avoir toute sa tête« , a glissé un enquêteur par la suite.

http://www.europe1.fr/faits-divers/creteil-un-homme-tente-de-semparer-de-larme-dune-policiere-3418886

Il est vrai que les journaleux formés dans les écoles de journalisme depuis quelques lustres ont un petit cerveau, ils sont recrutés uniquement si leur QI est inférieur à 90 et s’ils ont prouvé que toute pensée devait passer par leurs pieds avant d’arriver à leur cerveau. Je serais quand même gênée de devoir en dire autant des enquêteurs de police que nous fréquentons assidument, Pierre et moi et qui se contentent pour l’immense majorité d’entre eux, de faire juste ce qu’on leur demande, sans faire de zèle. Pas tous…

 

 96 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Le « déséquilibré » de Marseille s’appelle »Benoît »…. Ou plutôt Ben Oit ou Ben Ahmed ou Ben Ali…..
    Que se passe-t-il en ce moment ? Ils ont laissé les portes ouvertes dans les hôpitaux psy ? Tous les fadas sont en liberté ? On nous prend vraiment pour des imbéciles !!

    • Oui Sylvie D…..on nous prend vraiment pour des imbéciles ! mais de vous à moi, l’apathie, voire l’indifférence de l’immense majorité des français n’incite-t-elle pas à cela ?

      • Vous avez malheureusement raison ! Mais j’espère que Charlie Hebdo va réveiller quelques consciences endormies…… Je me suis régalée en le lisant ! Enfin un journal qui appelle un chat, un chat !!

  2. Si cet Afghan n’a pas toute sa tête, s’il n’est pas sûr qu’on ait affaire à un déséquilibré, on peut trancher le débat avec Madame Guillotine! Une fois raccourcie, cette chance pour la France n’aggressera plus personne ! ?
    Voilà un bon traitement contre les « troubles psychotiques »! ?

  3. Peut-être que la garde à vue lui a plu et qu’il voulait y retourner …..

  4. Chez Monsieur Poutine il ne serait plus de ce monde, mais ça c’est ailleurs.

  5. La haine du Blanc continue : http://www.fdesouche.com/878591-maire-de-new-york-envisage-de-retirer-statue-de-christophe-colomb
    Cet abruti de maire ne serait pas là où il est si Colomb n’avait pas débarqué.
    Et histoire de ne pas encore culpabiliser la France : à l’époque de la conquête des Amériques, les Français ne massacraient pas les Indiens, mais essayaient au contraire d’établir des relations commerciales, à la différence des Anglais et des Espagnols.

  6. Conclusion : encore un déséquilibré
    le monde est un grand asile d’aliéné

    • non c’est la France qui est une terre d ‘ASILE

      sans savoir combien ce terme lui va si bien

Les commentaires sont fermés.