«Assez d’angélisme» : le maire de Venise promet d’abattre quiconque criera «Allah Akbar»


«Assez d’angélisme» : le maire de Venise promet d’abattre quiconque criera «Allah Akbar»

Après les attentats en Catalogne, l’édile de Venise Luigi Brugnaro a déclaré que dans sa ville, une personne poussant le cri d’Allah Akbar serait abattue avant d’avoir fait plus de «quatre pas».

Le maire de Venise n’y va pas par quatre chemins. Un journaliste lui demandant ce qui se passerait si quelqu’un venait à crier «Allah Akbar» sur la place Saint-Marc, Luigi Brugnaro a répondu du tac au tac : «Il fera quatre pas et nous l’abattrons», rapporte le quotidien italien La Repubblica le 22 août 2017.

«Parlons clairement : l’angélisme, c’est terminé», a-t-il ajouté, soulignant que, selon lui, dans le contexte d’intense menace terroriste en Europe, le cri prisé des djihadistes s’assimilait à une déclaration de guerre. «Nous nous défendons», a encore argumenté le maire de droite, qui participait à une conférence à Rimini, sur la côte adriatique.

Alors que l’Italie est en première ligne de la crise migratoire, Luigi Brugnaro n’a pas manqué de faire le lien entre sécurité et arrivée de migrants en provenance de Libye. «Nous devons faire un blocus humanitaire […] en positionnant nos navires de guerre à 13 milles des côtes libyennes», a plaidé le maire de Venise. «Nous devons porter secours à tous les migrants, puis réexpédier chez eux ceux qui n’ont pas le droit de rester [en Italie]».

A l’approche de la 74e édition du festival de Venise, qui doit débuter le 30 août prochain, l’élu a pris des mesures supplémentaires afin d’assurer la sécurité du public, «contrairement à Barcelone, où ils n’ont pas installé de protections, nous restons sur nos gardes», déplore l’intéressé.

Dans l’après-midi et la nuit du 17 août, des attentats à Barcelone et Cambrils, en Catalogne, avaient provoqué la mort de 16 personnes et en avaient blessé plusieurs centaines. Le 18 août, deux personnes avaient trouvé la mort dans une attaque au couteau en Finlande, traitée comme un acte terroriste par les autorités du pays.

https://francais.rt.com/international/42426-assez-dangelisme-maire-venise-promet-abattre-allah-akbar
__________________________________

Et en plus ça se permet d’exiger ; aucun respect, aucune dignité :
«Nous ne sommes pas des terroristes» : à Rome des migrants expulsés exigent un logement…

Note de Christine Tasin

Le Maire de Venise va être traîné dans la boue… Au tribunal peut-être ? Sauf si les Italiens ont assez intelligents pour ne pas voter l’équivalent de nos lois dites anti-racistes…

Ils nous répètent sans cesse que nous sommes en guerre mais ils ne voudraient pas la faire, la guerre… Intenable.

Bref, ce qui se passe chez nos voisins est fort intéressant…

On rappellera que Allah Akbar est bien un cri de conquête musulmane et que le pousser dans la rue est un cri de djhad. Il a donc entièrement raison de ne pas attendre la voiture-bélier, le couteau et autres armes pour tirer sur celui qui ose. D’autant plus qu’à présent ils sont tous prévenus.

Vous allez naturellement entendre les pleureuses essayer de vous enfumer. Peu importe. C’est nous qui sommes envahis, c’est nous qui sommes tués, c’est nous qui devons ne pas prendre de risque.

Quand on pense à ce sinistre Barbarin qui a fait installer en haut de la cathédrale de Lyon le cri du djihadiste…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


18 thoughts on “«Assez d’angélisme» : le maire de Venise promet d’abattre quiconque criera «Allah Akbar»

  1. Avatarjames49

    Tant mieux et j’espère que ça va se généraliser partout en Europe et les faire reculer une bonne fois pour toute sans qu’ils aient envie de revenir une fois pour toute!!!!!

  2. Avatardurandurand

    Bravo à ce Maire italien qui ne mâche pas ses mots , et ce qu’il dit tient du principe de précaution ,en disant qu’ils abattraient celui qui criera  » a la ok bar  »
    c’est l’exemple que devrai suivre chaque maires des 36000 communes de France c’est à dire appliquer le principe de précaution . Je sais , je rêve en pensant cela .

  3. Avatardahier

    Bravo monsieur le maire ! que votre initiative soit suivie partout en Europe avant que cette racaille comprenne qu’elle n’est pas maîtresse chez nous !

  4. AvatarJ

    Enfin, on dirait que certains retrouvent du bon sens. Il faut que ça fasse tache d’huile partout en Europe et dans le monde.

  5. AvatarJ

    Enfin, on dirait que certains retrouvent leur bon sens. Il faut que ça fasse tache d’huile partout en Europe et dans le monde.

  6. AvatarFrontalier74

    Je ne savais pas pour cette gargouille… J’ai dû chercher sur internet.
    Effectivement, elle existe sur la cathédrale de Lyon. Ça alors !

    1. frejusienfrejusien

      Traduit en français, ça passe inaperçu,
      Néanmoins, la gargouille ressemble étrangement au diable musul, il ne lui manque même pas les cornes !

  7. Avatarhathoriti

    en voilà un « qui en a » ! Bravo au maire de Venise ! Mais il est vrai que cet homme courageux va être traîné dans la boue…

  8. AvatarAnne Lauwaert

    oui mais… cette gargouille « dieu est grand » a la forme d’un diable… il faudrait examiner cela de plus près…

  9. AvatarRévolution

    de toute façon on devra agir de même partout
    il ne faut pas aller bien loin pour voir cette merde
    à Calais il y aurait fort à parier que les armes vont parler

  10. AvatarRévolution

    Il ne faut pas attendre le fameux cris pour agir
    qui vous dit qu’il utiliseront toujours leur cris de guerre
    en plus sans parler des islamistes=tueur
    il y a des migrants qui foutent la merde partout, ils sont revendicatifs
    et agressifs et dérangent pas mal de citoyen
    islamiste ou pas tout ce qui est venu de pays sous développé
    vivant à l’heure de la jungle
    et qui envahissent l’Europe est un danger
    et le gouvernement il fait quoi
    les chiens aboient ; la caravane passe.

  11. frejusienfrejusien

    Bonne idée, à appliquer partout où cette engeance pullule , c’est à ce moment là que la peur pourrait changer de camp,
    bien entendu, cette décision sera vivement critiquée sur les merdias habituels et discutaillée en long en large et en travers

Comments are closed.