« Les violées, fermez vos gueules, c’est pour le bien de la diversité »

Jusqu’où la collabo ?!

Filles, femmes, garçons violés, par pitié, n’envenimez pas les choses, fermez-là ! Tout pourrait aller sur des roulettes si vous pouviez faire l’effort de garder pour vous les débordements des mâles en rut qui, en somme, n’ont fait que prendre leur pied et c’est vrai que ce faisant, ils se sont emmêlé les pinceaux en vous forçant à le leur faire pendre !

ChuuUUUuut ! Plus de bruit,
C’est la ronde des b.tes,
Chut, plus de bruit c’est la ronde des b.tes !
En diligence, faites silen-ence,
Hurlez sans bruit,
C’est la ronde des b.tes !
http://www.mamalisa.com/?t=fs&p=3056&c=22

Et l’élue britannique Naz Shah récidive… Elle se bat contre les medias qui publiraient des articles qu’elle estime islamophobes…

Une élue britannique appelle-t-elle les filles violées à «la fermer pour le bien de la diversité» ?
:: https://francais.rt.com/international/42388-elue-britannique-appelle-t-elle-fille-violees-fermer-bien-diversite

La députée Naz Shah concentre les critiques pour avoir retweeté un message appelant les filles abusées sexuellement à Rotherham – ville au centre d’un scandale pédophile impliquant des personnes originaires du Pakistan – «de fermer leur gueule».

La députée britannique travailliste Naz Shah a suscité la controverse outre-Manche, après avoir «aimé» et «retweeté» un message aux contenu pour le moins sulfureux.

«Ces filles abusées à Rotherham et ailleurs devraient juste fermer leur gueule. Pour le bien de la diversité !», pouvait-on lire sur le message en question, en provenance d’un compte parodiant l’éditorialiste britannique de gauche Owen Jones.

So first Naz Shah was suspended for anti-semitic comments, and now she « likes » and « RTs » this! Welcome to the modern day Labour party! pic.twitter.com/wyiObq666c— Jon Donnis Ⓥ ?? (@JonDonnis) 23 août 2017

La députée de 43 ans a rapidement effacé son «retweet» et son «j’aime», son porte-parole plaidant l’erreur accidentelle, selon des informations rapportées notamment par le Daily Mail.

Une explication qui est loin d’avoir convaincue Rebecca Hilsenrath, responsable de la Commission pour l’Egalité et les Droits de l’homme au Royaume-Uni : «Naz Shah devrait être plus avisée. Nous devons mettre les victimes de ces crimes horribles au cœur du débat et toujours rappeler que le silence ne sert pas la diversité», a-t-elle déclaré, selon The Sun.
La question brûlante de l’origine des agresseurs

Depuis au moins une quinzaine d’années, les scandales pédophiles éclaboussent la ville de Rotherham, où un réseau de violeurs majoritairement d’origine pakistanaise sévit.

Mais la question de l’origine des agresseurs est brûlante au Royaume-Uni. Mi-août, la députée travailliste Sarah Champion a été contrainte de démissionner de son poste de secrétaire d’Etat pour les Femmes et l’égalité du cabinet fantôme de Jeremy Corbyn, après avoir écrit un article dans le Sun dans lequel elle affirmait que la «Grande-Bretagne a[vait] un problème avec les hommes britanniques d’origine pakistanaise qui viol[aient] et exploit[aient] des filles blanches». Elle concluait son papier par un appel au gouvernement à enquêter sur les raisons qui poussent tant d’hommes partageant le même héritage culturel derrière les barreaux, après avoir abusé sexuellement de jeunes filles.

Jugeant ces propos inappropriés, le chef du parti travailliste lui avait demandé de quitter son cabinet fantôme, selon le Telegraph. La députée Naz Shah, avait à cette occasion écrit une lettre ouverte au Sun, critiquant des articles qu’elle estimait islamophobes.

 100 total views,  2 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Et si c’est elle qui se faisait violer pour le bien d l’humanité.

  2. Pourquoi ne pas pondre une loi qui punirait tout viol par la castration. Plus de sexe, plus de viol.

  3. Oooooh la reine d’Angleterre est très âgée ! 90 ou 91 ans ! Que diable voulez vous qu’elle fit ? Sans préjudice du fait que c’est une monarchie constitutionnelle et qu’elle n’a aucun pouvoir. Elle n’est qu’un « pot de fleur » si vous me permettez cette expression. Non, ce n’est pas d’elle qu’il faut attendre quelque chose. Il faut que les peuples s’organisent et punissent ceux qui font ça c’est tout. La solution proposée par Didier me paraît très opportune … Je la préconise depuis un certain temps déjà. Ce serait, je pense, de nature à les calmer. Du moins si cela arrive à quelques petits camarades de leur genre, ils réfléchiront avant d’agir. Hein ?

  4. Voir le site Nonali d’une clarté édifiante sur la soi disant religion Musulmane qui n’est ni plus ni moins qu’une secte tueuse au profit de tous les débiles et dégénérés qui trouvent la une raison de dominer par la peur (islam veut dire soumission ) d’ailleurs existe t ‘il un pays musulman ou les droits de l’homme sont respectés?Si oui donnez -moi vite son nom !,ou l’on peut dire du mal du prophéte Mahomet dont les écrits sont édifiants sur sa vie dissolue!,sans étre interné d’office sans autre forme de procés et ou l’on accepte de croire et de ne pas croire ,de respecter la femme!?
    Si vous trouvez alors je deviendrai musulman ,mais c’est pas demain la veille

  5. Voir le site Nonali d’une clarté édifiante sur la soi disant religion Musulmane qui n’est ni plus ni moins qu’une secte tueuse au profit de tous les débiles et dégénérés qui trouvent la une raison de dominer par la peur (islam veut dire soumission ) d’ailleurs existe t ‘il un pays musulman ou les droits de l’homme sont respectés?Si oui donnez -moi vite son nom !,ou l’on peut dire du mal du prophéte Mahomet dont les écrits sont édifiants sur sa vie dissolue!,sans étre interné d’office sans autre forme de procés et ou l’on accepte de croire et de ne pas croire ,de respecter la femme!?
    Si vous trouvez alors je deviendrai musulman ,mais c’est pas demain la veille

  6. Mais quelle ordure musulmane !

    Déchéance de nationalité et direction le bled à la rame sur un radeau, afin de découvrir la joie de vivre et l’égalité homme-femme, ainsi que l’immense respect de la gente féminine pratiqué dans le monde arabo-musulman !

  7. Dans le beau pays de l’arabie saoudite, voici comment règnent la « paix et l’amour » de la religion musulmane, voici comment on ravale des êtres humains en citoyen de seconde zone, c’est une dépêche Radio Vatican au sujet des populations de Qatif
    « Une opération de destruction et de répression perçue comme une punition par la population et qualifiée de violation des droits de l’Homme par les Nations-Unies. Par ailleurs, dix Prix Nobel du monde entier viennent de lancer un appel pour exhorter l’Arabie Saoudite de ne pas exécuter quatorze chiites condamnés à mort pour des violences commises lors de manifestations en 2011 et 2012. »
    http://fr.radiovaticana.va/news/2017/08/24/arabie_saoudite_riyad_en_op%C3%A9ration_destruction_dun_village_chiite/1331433

  8. Il faut couper la pissette à tout les violeurs. Ils seront incapable de pisser debout et ils vont ne plus pouvoir fréquenter les urinoirs pour hommes. Mais qui aura le courage de faire une loi dans ce sens. Il y a trop de lâcheté dans les gouvernements. Il y a trop de couille molle. Mais que fait la reine d’Angleterre ? Elle devrait intervenir mais elle ne peut pas parce qu’elle est une poupée de porcelaine sur le plan politique.

  9. MONSTRUEUX MAIS NORMALE D UN PIONT DE VUE MUZZ

    complement

    Egypte : l’islam justifie le pillage, l’esclavage et le viol des infidèles (éminent religieux musulman)

    L

    http://www.postedeveille.ca/2011/06/egypte-lislam-justifie-le-pillage-lesclavage-et-le-viol-des-infideles-eminent-religieux-musulman-.html

    Viol et pillage dans le monde musulman

    http://www.meforum.org/2921/viol-et-pillage-dans-le-monde-musulman

    Une femme politique koweïtienne pour la légalisation de l’esclavage sexuel

    Les hommes pourraient utiliser les prisonnières de guerre, détaille-t-elle.

    http://www.atlantico.fr/atlantico-light/deputee-koweitienne-pour-legalisation-esclavage-sexuel-428706.html

    par ailleurs le genocide est lagale dans la sharria
    et le viol pour contraindre a la conversion

    mais aussi pour dimminuer la demographie des non muzz ce qui est une forme de genocide

    voir la sterelisation des seul femme non muzz

    by

  10. hi MONSTRUEUX MAIS NORMALE D UN PIONT DE VUE MUZZ

    complement

    Egypte : l’islam justifie le pillage, l’esclavage et le viol des infidèles (éminent religieux musulman)

    Le site Observatoire de l’islamisation présente le prédicateur esclavagiste comme suit : «Abi-Ishaq al-Huwayni est un des prêcheurs vedette de la chaîne égyptienne Al-Nas TV, créée en 2006 par un riche Séoudien. Son idée pour redresser l’économie ? Relancer le djihad en vue de la capture d’esclaves et de saisies de biens (le fameux tribut). Représentant un poids non négligeable, les salafistes viennent de sceller un accord électoral avec les Frères Musulmans pour les prochaines élections… Les livres de Al-Huwayni sont commercalisés (exemple 1 et 2) en France dans les milieux salafistes…dont les librairies ont pignon sur rue à Paris (rue Jean-Pierre Timbaud).»

    Il s’avère que l’interview de ce prédicateur postée ici a été donnée il y a 18 ans. Invité à expliquer ses propos en ondes la semaine dernière… il les a confirmés ! Sur son site Internet, il explique d’ailleurs que «les Salafistes regroupent l’élite de la société, que leur capital se réduit au Coran et la Sounna selon la compréhension des pieux prédécesseurs, et qu’ils ont des principes auxquels ils tiennent et qui ne changeront pas au fil du temps.» Cet homme enseigne aussi la paix et la tolérance. S’exprimant sur les évènements actuels dans les pays du Golfe, il a dit que «si les Rawafidh (les Chiites) accèdent à une cité ils la détruiraient et humilieraient ses honorables ; ils empoisonnent l’ambiance là où ils parviennent.»

    Dans Viol et pillage dans le monde musulman publié par le Middle East Forum, Raymond Ibrahim fait le lien entre cette idéologie suprémaciste criminelle et le traitement des chrétiens en pays musulmans.

    « Quand je veux une esclave sexuelle, je vais au marché, je choisis la femme que je désire et je l’achète. » – Abu Ishaq al-Huwaini

    __________________

    Le pillage et les atteintes à la vie et à la dignité des Chrétiens dans le monde islamique sont-ils des phénomènes accidentels, le résultat des habituels causes désignées par l’Occident – pauvreté, ignorance, injustice –, ou a-t-on affaire à un processus systématique bénéficiant d’un soutien idéologique total.

    Le pillage et les atteintes à la vie et à la dignité des Chrétiens dans le monde islamique sont-ils des phénomènes accidentels, le résultat des habituels causes désignées par l’Occident – pauvreté, ignorance, injustice –, ou a-t-on affaire à un processus systématique bénéficiant d’un soutien idéologique total.

    Arrêtons-nous sur les dernières nouvelles en provenance du monde musulman :

    Au Pakistan : Des propriétaires musulmans ont labouré au tracteur un cimetière chrétien pour s’emparer illégalement du terrain. Une jeune mère chrétienne a été violée par six hommes.

    « Dans les deux cas, la police a protégé les accusés.

    En Iraq : Sa famille n’ayant pu payer la rançon de 70.000 euros exigée par ses ravisseurs, un jeune chrétien enlevé a été décapité.

    « Ce meurtre avait pour but d’intimider les Chrétiens, de sorte qu’à l’avenir ils paient plus rapidement les rançons exigées ».

    En Egypte : Des jeunes filles chrétiennes sont régulièrement enlevées et contraintes à la conversion ou au concubinage (ce qui revient au même) et « détenues comme esclaves virtuelles ».

    Rien de surprenant à cela quand on écoute les propos du prédicateur musulman Abu Ishaq al-Huwaini :

    Si nous pouvions réaliser une invasion djihadiste ne serait-ce qu’une fois par an, ou, si possible, deux ou trois fois, alors beaucoup de gens dans le monde deviendraient musulmans. Et si certains s’opposent à notre dawa [prosélytisme], ou se mettent en travers de notre route, nous devons les tuer ou les prendre en otages, ou confisquer leur fortune, leurs femmes et leurs enfants. De telles batailles empliront les poches des Mujahids [combattants], qui pourront ramener chez eux trois ou quatre esclaves, trois ou quatre femmes et trois ou quatre enfants. Cela pourrait s’avérer une opération rentable si vous multipliez chaque prise par 300 ou 400 dirham. Cela pourrait constituer une sorte d’abri financier permettant à un djihadiste, en cas de besoin financier, de vendre une de ses prises (c’est-à-dire esclaves). [Texte traduit par Nonie Darwish ; enregistrement arabe original ici].

    (Voir l’intégralité de l’interview sur Al Youm 7, dont je traduis ci-dessous des extraits).

    Selon Huwaini, quand des Musulmans avaient envahi et conquis une nation non musulmane – au cours d’une opération de djihad offensif – les infidèles et les personnes de leur entourage qui refusaient de se convertir ou de payer la jizya [impôt personnel frappant les non-musulmans] et de vivre comme des dhimmis soumis, devaient être capturés en tant que ghanima ou « butin de guerre ».

    Huwaini citait le Coran comme référence d’autorité – se vantant d’avoir [à son appui] un chapitre entier intitulé « butin » – ainsi que la sunna [tradition] de Muhammad, et évoquant précisément le célèbre hadith Sahih Muslim, dans lequel le prophète ordonne aux armées musulmanes de proposer trois choix aux non-musulmans : la conversion, la captivité, ou la mort ([auxquelles peut se substituer] l’esclavage).

    Huwaini affirmait que les infidèles captifs [qui constituent un] « butin de guerre », doivent être partagés entre les combattants musulmans (c’est-à-dire les djihadistes) et exposés sur le « marché aux esclaves où les jeunes femmes esclaves et les concubines sont vendues ». Il les désignait par leur appellation coranique déshumanisante : ma malakat aymanukum – « ce que possède votre main droite » – c’est-à-dire dans ce contexte, des esclaves sexuels : « Vous vous rendez au marché et vous l’achetez [la femme esclave], elle devient alors votre concubine légale – bien que sans contrat, sans tuteur ou quoi que ce soit de ce genre – et ceci a l’accord des ulémas [érudits religieux] ».

    « En d’autres termes », concluait Huwaini, « quand je veux une esclave sexuelle, je vais au marché, je choisis la femme que je désire et je l’achète. »

    Toutefois, pour éviter que les Musulmans se mettent à attaquer n’importe qui, Huwaini avait soin de souligner que l’Islam interdit aux Musulmans de piller ou de réduire en esclavage des individus ou des hérétiques musulmans, tels que les Shiites. Il prenait pour exemple la guerre entre l’Iran et l’Iraq, affirmant qu’un Sunnite n’a pas le droit de mettre en esclavage une femme shiite ou d’en abuser, « car elle reste une musulmane et est donc considérée comme libre ».

    Malheureusement, la position de Huwaini n’est pas « radicale ». Il faut se souvenir que quand on demanda, en direct à la télévision au Cheikh Gamal Qutb si l’Islam permet aux hommes de violer leurs captives, celui qui fut autrefois grand mufti de l’université la plus qualifiée en matière d’Islam, Al Azhar (l’institution qui promulgua jadis l’ordonnance religieuse permettant aux femmes de « donner le sein à des adultes »), il refusa de répondre, et comme on insistait, il se mit en colère et quitta le plateau.

    Pour en revenir aux actes barbares par lesquels nous avons commencé cet article, posons-nous la question suivante:

    A la lumière de ce qui précède, faut-il s’étonner qu’en régime islamique des Chrétiennes soient régulièrement violées et mises en esclavage, alors même que les « humanitaires » occidentaux baillent d’ennui ?

    Source : Viol et pillage dans le monde musulman, par Raymond Ibrahim, Middle East Forum, 1 juin 2011

    http://www.postedeveille.ca/2011/06/egypte-lislam-justifie-le-pillage-lesclavage-et-le-viol-des-infideles-eminent-religieux-musulman-.html

    Viol et pillage dans le monde musulman

    http://www.meforum.org/2921/viol-et-pillage-dans-le-monde-musulman

    Une femme politique koweïtienne pour la légalisation de l’esclavage sexuel

    Les hommes pourraient utiliser les prisonnières de guerre, détaille-t-elle.

    http://www.atlantico.fr/atlantico-light/deputee-koweitienne-pour-legalisation-esclavage-sexuel-428706.html

    par ailleurs le genocide est lagale dans la sharria
    et le viol pour contraindre a la conversion

    mais aussi pour dimminuer la demographie des non muzz ce qui est une forme de genocide

    voir la sterelisation des seul femme non muzz

    by

  11. Les multiculs ont tous les droits et les victimes aucun. Nos valeurs occidentales, ils s’en branlent. Quiconque veut dénoncer le multiculturalisme et ses dérives se fait traiter de raciste, de xénophobe ou d’islamophobe par les bienpensants de la gaugauche et leurs amis salafistes.

  12. Encore une démonstration de la très forte cohésion de la Oumma.
    Une musulmane défendra toujours des musulmans face à des infidèles, même si ce sont des violeurs criminels comme dans la cas présent.
    L’amalgame, c’est ce qui assure la cohésion du groupe.

    • En effet, aucune solidarité féminine, juste les muzz qui se serrent les coudes, dans l’ignominie de leur comportement dépravé

  13. Ce qui prouve bien qu’en dehors de leur intégration de façade, des islamistes dorment. D’ailleurs, qui est-elle, cette Naz Shah soumise pour donner des leçons aux autres ? Ce qu’elle préconise aux femmes violées et traumatisées, qu’attend- t-elle pour offrir gratuitement son bottom ?! Et dire qu’il y a eu des gens pour l’avoir élue. Les mots me manquent tellement je suis sidérée, écœurée, pour qualifier ce comportement indigne. Si seulement les hautes instances britanniques pouvaient balayer cette ordure et ne pas se contenter de la blâmer verbalement……

  14. avec un maire pakistanais à Londres (Sadi Khan ) il est évident que les anglais sont devenus masos ou idiots comme a dit quelqu’un » c » LE VIEUX LION MALADE!!! »

Les commentaires sont fermés.