Je n’aurai dorénavant plus aucune pitié pour les enfants palestiniens

Diffusé dans « Envoyé spécial » ce 25 mai 2017, Amos Gitaï signe une version 52 minutes de son long-métrage documentaire A l’ouest du Jourdain, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2017.

Il donne notamment la parole à ces Palestiniens et Israéliens qui pensent que le dialogue, le vivre ensemble et la paix sont encore possibles, et que l’on entend si peu aujourd’hui.

J’aimerais aussi y croire… mais comment ?

Et comment y croire quand au cours de ce documentaire, un enfant palestinien scolarisé en 6éme, clame haut et fort, qu’il veut foncièrement et fièrement mourir en martyr…

Obstiné, inflexible, le sourire aux lèvres, il énonce ce désir de folie meurtrière comme une fin en soi, SON objectif vital ( quel paradoxe ! ).

Avoir ainsi la grâce d’Allah, être né pour ça, en « serviteur ».

Tel est son but.

Mais sait-il vraiment ce que cela signifie et pourquoi ? Son obstination sans arguments réels m’en font douter.

Et quand le réalisateur tente de le raisonner dubitativement et je dirais sans espoir in fine, cet enfant persiste dans sa folie, dans son endoctrinement, insiste, prônant la mort ( mais pas que la sienne, en a-t-il conscience ? ) et ainsi la gratitude d’un pseudo Dieu.

Tout au nom de Dieu ! N’est-ce pas devenu plutôt un bon prétexte de barbarie et une façon d’ assouvir sa haine folle en se cachant derrière une allégorie ? Croient-ils vraiment en ce Dieu ? Je me pose la question. Car Dieu a bon dos.

Et pour ces enfants endoctrinés, est-ce une forme de résignation au final ?

Le lavage de cerveau fonctionne bien.

Mourir en Martyr, nous en connaissons tous malheureusement la signification.

Je n’ai dorénavant plus aucune pitié. Si cet enfant veut mourir, qu’il aille se pendre ou s’immoler dans son coin, je n’ai plus aucun espoir pour son entendement, mais qu’il n’emmène pas avec lui des innocents raisonnés, abonnés à la vie et non à la mort.

Mais cela, il ne le fera pas, car il n’aurait pas la grâce d’Allah, le but étant d’éxterminer les « pêcheurs « que nous sommes, sans comprendre vraiment pourquoi comme le démontre cette vidéo.

Mourir ou mourir en martyr, telle est la différence.

“La raison se perd par le raisonnement.” ( Citation d’Antonio Porchia )

 83 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Vous aurez remarqué que le père du connard de Manchester n’avait pas l’air éprouvé du tout de la perte de son fils !
    Il y a 20 ans je ne comprenais pas pourquoi, lors d’enterrement en Afrique, on embauchait des pleureuses. Aujourd’hui j’ai compris !

    Aussi, le jour où un adepte du vivre-ensemble se fait rétamer, je passerai une annonce.

  2. je n’ai jamais eu aucune pitié pour les palestiniens ou autres bosniaques c’est grave docteur ? je suis français de civilisation européenne et notre culture est gréco – celto – judéo – chrétienne et je n’ai d’égard que pour les notre . après je respecte certains autres peuples comme le japon par exemple . mais les peuples arabo – musulmans ou perses sont nos ennemis . souvenez vous de Léonidas , sachons etre ses dignes héritiés ! ces gens les  »islamistes » ils ont pitiés quand ils tuent nos femmes et nos enfants? non ! alors pourquoi avoir pitié des leurs …. surtout quand on voient le genre de petits monstres qu’ils engendrent!

  3. Il ne faut plus tendre le micro aux terroristes, quel que soit leur âge, leur nationalité ou leur sexe. Ces barbares prennent cela pour de la faiblesse de la part des Occidentaux, ça les fait doucement rigoler. Pas de pitié pour les bourreaux. Traitons les comme des ennemis, sans pitié ni compassion car eux n’en ont pas.

    Depuis des générations, ces tordus massacrent des innocents, se font tuer, répandent la terreur sur la planète, et quasiment aucun d’entre eux ne se révolte ou dénonce les agissements de leurs frères. Leur fonctionnement est archaïque, violent, inhumain.

    Pour ce qui est des enfants, perçus comme victimes avec nos yeux d’ Occidentaux, un petit rappel. Ils sont tous potentiellement dangereux, ou dévoués à la cause de leur religion. C’est pourquoi les commandos infiltrés derrière les lignes ennemies n’hésitent pas à abattre les jeunes bergers ou paysans qui risquent de les découvrir. Des soldats qui n’ont pas osé ont perdu la vie à cause de leur trop grande humanité. Quand on est en guerre avec des barbares qui ne respectent aucune convention internationale, on ne joue pas les bons offices.

  4. Et en Syrie > http://www.rfi.fr/hebdo/20150731-syrie-inquietante-progression-recrutement-enfants-soldats-ypg-kurdes-groupe-ei-asl-armee-libre-al-nosra-el-assad

    Le recrutement se fait aussi à l’école, les parents ne peuvent rien dire sinon abattus.

    Certains ne font alors plus aller leurs enfants à l’école.

    Les nounours sont remplacés par des kalach, même à l’école en apprentissage

    2 balles +2 balles = 4 balles ou comment apprendre l’addition.

    L’impact psychologique est énorme, et il n’y a quasi pas de suivi psy pour les rescapés.
    Tuer sa soeur ou son père en cas de simple dispute famililale devient alors une norme…

  5. le gamin est complétement lobotomisé endoctriné et fous il y rein a faire on lui a lavé le cerveaux c’est effrayant,on a la meme choses en France et europe c’est dingue

  6. Moi de même ,quand je vois des enfants Syriens ,Afghans ,Irakiens tués ,mon cœur est dans la douleur.C est la faute aux parents ,eux qui sont censés donner l exemple à leur progéniture et pas en faire des cerveaux lessivés prêts à tuer au nom d Allah.Même si je n aurai aucune compassion pour les enfants palestiniens qui eux sont victimes ,je ne comprend toujours pas juifs et chrétiens de gauche et autres ,journaleux ,artistes ,…qui ne dénoncent jamais les dégâts de cet endoctrinement chez ces gosses et ne condamnent jamais les auteurs qui en font des monstres.L enfant naît innocent ,ces adultes pourris leurs cerveaux.

  7.  » Je n’aurai dorénavant plus aucune pitié pour les enfants palestiniens »
    Bien venue au club, je n’en ai jamais eu.

  8. Les palestiniens ne vivent que pour la guerre et le jihad. Ce peuple a toujours été incapable de se prendre en charge, il ne vit que grâce aux nombreuses aides internationales. Si on se décidait enfin à supprimer ces aides, les palestiniens devraient se mettre au boulot pour subvenir à leurs besoins, ce qui permettrait d’arrêter qu’ils passent toutes les journées à préparer des attentats.

  9. Ce sont les adultes qui sont responsables de farcir la tête de leurs enfants du dogme mortifère qu’est l’islam et d’en faire des êtres pétris de haine.

  10. En écoutant ce gamin je mesure à quel point le cerveau humain est d’une plasticité incroyable et ça m’emplit d’espoir. Il récite à merveille l’endoctrinement et le « catéchisme » que lui ont prodigués ses parents et autres éducateurs. Comme tout enfant il a une totale confiance dans ces proches et dans les enseignants et c’est ça qui fait la force de l’esprit humain. Le cerveau du petit humain est une véritable éponge et nous en avons ici l’expression la plus aboutie. Bien sûr comme ces parents vont continuer à lui bourrer le mou il va finir par se faire tuer en agressant un israélien ou se faire exploser en détruisant des vies inutilement. Jusqu’à 12/13 ans on peut encore inverser la vapeur après effectivement c’est définitivement foutu car la confiance en l’adulte se rompt. Évidemment que ce gamin de 11 ans est dangereux mais confiez le moi et je vous assure que je change sa destiné.

  11. oups

    comme quoi ils sont pres aux shahid mais PAS a toute condition

    by

  12. Que faire chez les fous ? On l’attend ce juste milieu et en alerte rouge vif.

    C’est terrible ce qui arrive à ces enfants, mais c’est certain, c’est trop tard pour eu à ce niveau là.

    Il en rêve ! Comme rêverait un petit garçon d’un jouet !

    Sommes-nous sur la même planète ? Oui malheureusement…

    Les bras m’en tombent… On le sait déjà çà, mais c’est tellement dingue !

    Et oui, Dieu a bon dos ! C’est un peu facile de se cacher derrière cette parfois pseudo croyance !

    Comme disait ( je ne sais plus qui désolée ), les islamistes ne sont pas des alcooliques. Il ne suffit pas de vouloir les déradicalier et leur faire des réunions d’islamistes anonymes !

    Je ne crois absolument pas à ces centres, où au final ils se radicalisent encore plus en se montant la tête. Encore de l’hypocrisie politique.

    En attendant c’est nous qui leur payons à bouffer, les soins etc ! je rêve !

    Mais le monde est dingue !

    On paye pour faire survivre ceux qui veulent nous exterminer sans raison !!

    Car il n’y a aucune raison à part la folie, mais c’est pire que ça.

  13. Mais voyons,c’est chouette,c’est ça le multiculturalisme,la diversité,le vivre ensemble.
    Quel apport majeur à notre civilisation,mourir ,faire péter des bombes !
    Pour les esprits chagrins,ce n’est qu’une inquiétude culturelle ,calmez-vous donc,allez au ministère de la culture ils vous expliqueront.
    Ce n’est qu’une bataille culturelle.
    Quand tu as un flingue en face de toi,c’est que du culturel.
    Eh ben moi,quand j’entends le mot culture,je sors mon révolver.

  14. Un peuple patrote est un peuple qui résiste contre les violences qu’on lui inflige. Entre la Palestine, qui endoctrine ses enfants et les prépare à devenir assassins/martyrs, et la France, qui abrutit méthodiquement son peuple avec des Hanounaneries, et stigmatise toute idée patriotique, il doit certainement y avoir un juste milieu…

  15. il y a longtemps que ce félon de Amos Gitaï aurait du etre déchu de sa nationalité israélienne et expulsé chez Abbas

    un gaucho forcené qui a eu la chance de naître au coeur de la seule démocratie du proche ( et lointain) orient…

    plus il crache sur son pays, plus il est encensé par la racaille gauchiste israélienne qui ne vaut guère mieux que lui…

    ces salopards auraient vraiment mérité de naitre en Europe centrale du 19 emme siècle, ou mieux encore, dans le monde musulman de la même époque

    ils ne pourront JAMAIS comprendre leur chace inouie d’être nés dans un pays tel qu Israel, surtout pour les ( pseudo) juifs qu ils sont

    la majorité des films de Gitaï ne sont que d’abominables critiques de la société juive traditionelle d’ Israel

    et son film de guerre (titré Kippour, je crois) est une insulte a ces milliers de garçons tombés dans l’ honneur de défense de leur patrie

    ce genre de mort ne lui arrivera jamais, hélas

    par contre se faire poignarder a mort par un de ses chéris, ne me déplairait pas…

    • L’article n’est pas concentré sur Gitai, ce n’est pas son but, mais merci pour votre avis. Que pensez-vous sinon de cette vidéo du coup ?

Les commentaires sont fermés.