Simone de Beauvoir arracherait les yeux des féministes actuelles de « gogauche »


Simone de Beauvoir arracherait les yeux des féministes actuelles de « gogauche »

Le féminisme et la gogauche.

Nous sommes aux prises avec la même mouvance au Québec, celle que nous nommons la « gogauche» d’allégeance trotskiste-léniniste et bienpensante. Ce féminisme voué à une idéologie révolue a abandonné ses idéaux d’origine, soit la promotion de la condition féminine, pour ne défendre qu’une idéologie politique dont plus personne ne veut; les preuves de son échec retentissant étant la chute des régimes communistes totalitaires en Europe et un peu partout dans le monde. Pour sauver ce qui restait de ses troupes, cette gogauche s’est acoquinée avec les mondialistes de tout poil et les multiculs en tout genre.

Le multiculturalisme fait son lit avec la mondialisation. Plus de frontières, plus de peuples, plus de gouvernements nationaux et seulement des communautés où l’identité nationale est perçue comme un péché capital. Presque toutes les femmes qui militaient comme féministes à l’origine du mouvement dans les années 70 ont été exclues maintenant, quand elles ne couchent pas avec cette gogauche, le mondialisme et le multiculturalisme. Plus d’identité de femme, plus d’identité nationale et plus de liberté de parole dans le mouvement féministe pour les femmes non vendues au multiculturalisme. Ces gogauchistes de féministes seraient assez folles pour exclure Simone de Beauvoir de leurs rangs, parce qu’elle ne partagerait certainement pas l’avis qu’il n’y ait pas de culture française, comme le prétend le petit con de Macron, et ces mêmes gogauchistes de féministes seraient aussi assez malhonnêtes intellectuellement pour traiter madame Simone Veil de fasciste ou de nazie, du fait de sa non-appartenance à la gogauche française à la sauce Mélenchon. Que dirait donc Simone de Beauvoir des féministes de France aujourd’hui? Ouf! Elle en écorcherait un bon nombre au passage, elle qui ne mâchait pas ses mots et qui ne donnait pas dans la rectitude politique. Son IMAGE, elle s’en foutait éperdument. Elle pourfendrait les salafistes et les régimes politiques qui n’ont rien fait pour les combattre afin de profiter de l’électorat que cela leur apporte.

Le fanatisme de la gogauche a investi le mouvement féministe et ce n’est certainement pas ce que voulaient ses premières militantes dont je suis et qui ont quitté les rangs depuis un bon bout de temps. Vouloir que le Code civil de son pays traite également les hommes et les femmes, oui. Vouloir que pour des diplômes équivalents et une complexité du travail égale il y ait un salaire équivalent à celui des hommes, oui; vouloir que des patrons aux mains baladeuses cessent de nous tripoter sans impunité, oui.  Mais vouloir récupérer à des fins politiques partisanes un mouvement apolitique et universel seulement au profit d’une mouvance religieuse qui nie notre égalité avec les hommes, c’est NON. En se liguant contre madame Marine Le Pen, les pseudo-féministes de France se liguent contre la seule femme de France qui défend et veut protéger les femmes et les filles de son pays.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Cécile Comeau

L’ancêtre de mon père est arrivé de France en Acadie en 1632. Celui de ma mère est arrivé en 1671 en Nouvelle-France (Québec). La famille de mon père a quitté l’Acadie conquise par les Anglais pour la Nouvelle-France (Québec). Elle refusait de vivre sous un régime anglais. La pauvre, l’histoire l’a rattrapée en 1759. Nous résistons depuis au Québec...


7 thoughts on “Simone de Beauvoir arracherait les yeux des féministes actuelles de « gogauche »

  1. AvatarNICOLAS F

    Le combat pour une meilleure condition des femmes dans la société s’est terminé le jour où la pilule et l’avortement ont été autorisés en France.
    Ensuite,Elizabetn Badinter a proposé qu’une femme ne soit pas obligatoirement mère en désignant l’instinct maternel comme l' »amour en plus ».
    Au jourd’hui l’égalité des salaires reste préocupante.
    Le chemin parcouru est considérable,il faut le dire.
    Au jourd’hui les guerrières se reposent.
    La reprise du combat pourrait se faire à propos de la condition de la femme musulmane en France qui est un affront fait à toutes les femmes françaises.
    Mais les féministes ont apporté sur un plateau d’argent TOUS les droits aux jeunes femmes d’aujourd’hui et elles ne sentent plus l’immense danger qui les guette s’il arrivait qu’elles perdent ces droits chèrement acquis.
    Il faudrait que les anciennes aillent dans les écoles témoigner de ce qu’était la vie des femmes avant la contraception et la liberté de penser.
    Cette mémoire est en train de se perdre.C’est cette mémoire qu’il faut réveiller auprès de ces fofolles qui fantasment sur la soumission aux hommes
    (musulmans en l’ocurence ,de plus en lus nombreux et agressifs ) ;
    Il parait qu’aujourd’hui 90% des très jeunes femmes fantasment sur la soumission sexuelle masochiste (enquête faite suite au succès du roman « Cinquante nuances de gris ».) Il semblerait que les moeurs musulmanes soient en train d’influencer les petites filles des féministes de 68 .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Je suis en désaccord profond avec vous, le libre d’Elisabeth Badinter sur l’amour maternel (en plus ) est un ouvrage d’historien, remarquable de documents historiques et non un livre idéologique ou militant. L’amour maternel n’a rien d’inné, on l’a inventé au XIX ème siècle, cela ne signifie pas qu’avant les parents n’aimaient pas leurs parents enfants, mais ils le faisaient à force de les côtoyer, d’ailleurs dans la bourgeoisie comme dans l’aristocratie on s’occupait fort peu de la marmaille qui ne commençait à être intéressante que lorsqu’elle avait 7 ans au minimum mais le plus souvent à l’adolescence tardive quand elle sortait de pension. Autre époque, autres moeurs

  2. AvatarNICOLAS F

    Ce que je voulais dire c’est que ,après des combats qui ont changé la face du monde et place de la femme dans la société,les travaux de E.Badinter n’ont rien rajouté de bien intêressant .Déja un travail d’intellectuel « fatigué » (mais qui fit grand bruit à l’époque où ce mythique couple de socialistes -Robert et Elizabeth faisaient la pluie et le soleil dans la vie parisienne) .
    Je suis donc tout à fait d’accord avec vous. D’ailleurs à l’époque je n’avais pas acheté le livre que je trouvais un peu gadget, et même un peu abusif de parler ainsi au nom des femmes.

    1. AvatarXtemps

      Je pense qu’il ne faut pas comparer R. Badinter qui avait l’esprit libre en rapport avec les femmes musulmanes et l’Islam d’arriéré qui annihile la libre pensée dans un état végétatif en poireau intellectuelle, le nez bloqué dans le coran terre plate pour les imbéciles, qui ne peuvent même pas remettre en cause sans risquer leurs vies et sans oser aller faire pipi, caca sans la boussole et sans la permission d’Allah.
      S’il est écrit dans le coran que les nuages sont roses, et bien les musulmans sont obligés de dire que les nuages sont roses, même s’ils sont blancs ou gris.
      Pour rester finalement que des minables, comme des cabots aux pieds comme des chiens fidèles à leurs maîtres.
      La libre pensée est le moteur principale pour l’existence même de toutes civilisations possibles, que l’Islam ne pourra jamais apporter nul part, il en est même le destructeur des civilisations.
      Dans nos pays libres, nous avons le droit de se tromper et de reconstruire sur nos acquis en corrigeant nos erreurs, qui oblige justement la critique pour remettre en cause nos erreurs, que l’Islam garde chiourme ne permet de s’égarer, ni de se tromper, musulmans tenus comme des prunes, bananes de crétins obligés de faire pipi dans le trou et pas en dehors de leurs prisons mentales, comme des guignoles stupides, qu’il manque plus le nez rouge comme les clowns de cirque.
      La voiture comme tout le reste de la technologie, vient des pays libres!.
      Les musulmans en 14 siècles, que nous ont ils rapporté, pas grand chose, et le peut qui se galvanisent vient même pas d’eux et dit par des chercheurs d’ex-musulmans qui manquent pas dans le monde.

  3. Avatarjolly rodgers

    bonjour @ Cécile Comeau , je suis tout a fait d’accord avec vous et vous avait raison de noter la stupidité de ces pseudos féministes ! vous savait il y’a aussi les pseudos anarchistes et communistes qui ne veulent pas voir se totalitarisme islamique qui est en train de submergé la France et l’Europe , toutes ces ordures d’ex soixante huitards qui ont vomis l’église , les curés , la société patriarcale …. et qui maintenant veulent nous vendre l’islam et le vivre ensemble forcé avec ces tarés qui en plus sont sexistes, racistes , antisémites , homophobes et qui pratique une  »religion » (l’islam) la plus rétrograde qui est . c’étais bien la peine les slogans » cour camarade le vieux monde est derrière toi » , pour maintenant nous imposés le vivre ensembles avec des gens qui vivent encore au moyen age ! si les vrais anarchistes ou communistes de la belle époque de la fin du 19ème siècle et début 20ième étaient là ,je pense qu’ils auraient une plume aiguisé comme une lame pour découpé et l’islam et les islamo – collabos ! Emile Armand ( anarchiste français, rédacteurs du journal l’ en dehors ) écrivais :  » je ne suis pas citoyen du monde, je suis citoyen de mon monde et dans mon monde j’accepte ou je refuse qui bon me plais  »( e.armand , initiation a l’individualisme anarchiste ) . et demain j’irais votais Marine , parce que dans mon monde je ne veux pas qu’ont m’impose l’islam et le vivre ensemble avec des gens que je n’apprécie pas, j’aime la vie , j’aime la liberté et c’est pour cela que demain j’irais votais Marine !

  4. AvatarLauzza

    Ah le MLF devenu la propriété d’Antoinette , psychanalyste tyrannique, (qui défendit Tapie ) pour rester libres ,il nous restait féministe . Déjà la gauche et l’ extrême gauche tentaient de s’infiltrer mais nous étions vigilantes .,Aujourd’hui la vraie féministe c’est Marine par son parcours ,par son programme ,par son courage

Comments are closed.