Rasée parce qu’elle refuse le voile, la fille de 14 ans a été retirée à sa famille

Marta Proietti  31/03/2017-
La jeune fille est originaire du Bangladesh et va au collège. La directrice a mis les gendarmes au courant de l’incident.
Les professeurs du collège l’ont vu arriver en classe avec la tête complètement rasée.
L’absence de ses cheveux, c’est le symbole de la violence perpétrée par sa famille elle-même, parce que la jeune fille refusait de porter le voile islamique. Comme le raconte le journal « Il Resto del Carlino », la directrice de l’établissement de Bologne s’est immédiatement adressée aux gendarmes pour leur signaler l’incident et dénoncer les parents de cette fille de 14 ans.
Une fois de plus le diktat du voile islamique est source de violence en Italie. Cette fois c’est arrivé à Bologne, dans la maison d’une famille originaire du Bangladesh. Celle qui en a fait les frais, pour avoir refusé de se couvrir les cheveux, comme l’ordonne le Coran, c’est une jeune fille de 14 ans à peine. Avec sa famille elle vit maintenant en Italie depuis plusieurs années et s’est très bien adaptée à l’école. Selon ce qu’ont rapporté les professeurs au « Resto del Carlino », elle a aussi d’excellents résultats. Ce sont ses professeurs eux-mêmes qui ont recueilli les « aveux », et la douleur de la jeune, après que sa mère et son père lui aient rasé les cheveux. « Qu’est-ce que tu as fait à tes cheveux ? » lui ont-ils demandé. Et elle, comme une rivière en crue, a vidé tout son sac. Elle a raconté l’horreur et la violence. 
La directrice de l’établissement bolognais a immédiatement informé les gendarmes, et le Parquet l’a retirée de sa famille. « Je ne veux pas accepter l’obligation de porter le voile, » a dit la jeune qui, chez elle, avait déjà commencé à le porter sous les ordres de ses parents. Quand ils ont commencé à lui imposer aussi pour aller à l’école, la jeune fille s’est rebellée et a commencé à l’enlever dès qu’elle sortait de chez elle. Dès que la mère l’a su, elle a décidé de la punir en lui rasant intégralement les cheveux.

 129 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. La France est laïque. En France, suivre le coran ou pas doit être un choix comme pour toutes les religions. Et les religions doivent être pratiquées de manière modérée (d’où la révolution en 1789).

    A 14 ans, c’est une fillette qui sort tout juste de l’enfance. Une collégienne qui doit aimer les licornes, les dauphins, ses amies et qui peine à comprendre le monde des adultes.

    La pression et le choc a dû être énorme. Heureusement, la justice a réagit et retiré l’enfant du danger que représente cette famille.

  2. Chaque musulman qui applique la charia est une insulte à allah !! Si allah a par exemple décidé de faire untel mohamed ou kadour pédé, c’est SA volonté! Alors les barbares machos (ceux qui voilent leur femme simplement par peur d’être cocus) qui les défenestrent ou les pendent commettent un GRAND CRIME contre allah ! Quand allah fait un autre rachid ou kebir assez intelligent pour choisir telle ou telle voie, c’est un GRAND CRIME contre allah que de le traiter d’apostat et le tuer !! Toute la charia est contre allah pour décider de punir les créatures divines. Dans les 99 noms de dieu il y a omniscient, pardonneur, généreux etc…etc…et en face de chacune de ces qualités les musulmans opposent « LEURS » sanctions terrestres ! Messieurs les sanpions laissez la liberté à vos coreligionnaires, s’ils font des fautes c’est à allah à sanctionner; mais vous avez oeur que chaque individu qui a un QI légèrement supérieur à une moule comprenne l’aspect néfaste et anti humain de la secte des 3 premiers califes (ce n’est pas Mahomet; lui n’était qu’un chef de bande pédo-barbare ) et quitte l’islam. Avec le respect des humains, de leur liberté de pensée et de critique de cette constitution de bouffons l’islam n’existerait plus en 2 générations !! D’où la nécessité des régimes autoritaire et inhumain que l’on trouve en Arabie, Iran et tous pays muzz ! L’horreur dont l’humanité devra un jour de se débarasser comme elle l’a fait avec le nazisme, stalinisme, polpotisme !!!

    • Nous, Occidentaux, devons déclarer l’islam et les rites halal incompatibles avec nos valeurs et nos lois . Le coran contamine et corrompt tout ce te tous ceux qui l’approchent .

  3. Cela fait beaucoup d’enfants a enlever a leurs parents pour les sortir de se piège mortel de l’islam !
    Il faut enlever tous ces enfants des griffes de l’Islam pour qu’ils deviennent des républicains et non des adeptes de Daesh!

  4. Des cheveux? Les femmes, il est évident qu’elles n’y ont aucun droit! On sait (je sais) qu’elles doivent aussi se raser la motte et tout autour. Les cheveux et tout le poil du visage c’est les hommes. Une large et longue barbe montre qui est l’homme dans cette société. C’est clair! Et pas difficile à comprendre. Et pas besoin d’ouvrir le coran où il n’est pas, nulle part question de ça!
    En occident de même : les hommes se couvrent les jambes et l’entre-jambes, les femmes non! Elles se couvrent les jambes et au-dessus sous une jupe et des bas. Une culotte si on insiste, mais lisez ou relisez les bons auteurs…
    Que voulez-vous, il faut bien marquer la différence sinon où irions-nous?

  5. Si on relativise, elle a eu de la chance. Pour avoir refuser de se soumettre, il y a des jeunes filles qui ont été brûlées, défigurées à l’acide, et même tuées. Et les gentils gauchistes ne voient toujours dans l’islam qu’une religion de paix et d’amour. La blague (pas drôle).

  6. _ Cette jeune fille doit etre protégée et elle l’a été pour une fois, pour ses indignes parents islamistes , retour au Bangladesh et interdiction de territoire Européen, il faut bien que l’Europe serve les vrais intérets de ces Concitoyens au lieu que merckel et junquer programme l’invasion musulmane de notre continent.

    _ Anania de Shirac.

  7. Oui, …mais cela se passe à Bologne! s'(Imaginons en France n’importe quel maire de n’importe quelle commune alerté par une directrice d’école, faisant retirer la jeune fille à ses parents pour la même raison, hein??… Qui aurait gain de cause? et l’hypothèse est-elle même envisageable? Posons-nous la question. Courageuse directrice d’école, républicaine, patriote! Cette pauvre jeune fille est mineure; ici les séïdes de Casevide aidés de ceux du CFCM auraient tôt fait de la recycler dans la normalité à base de psys(ceux-là même qui recyclent les combattants de Daesh pour les déradicaliser?). D’accord avec Nicolas F, le harlem’s desir s’en bat les c……s.

  8. un petit espoir quand même pour que ça bouge, c’est le courage de ces jeunes filles qui osent défier leurs parents. en espérant pour elles que ça s’arrêtera à la tonte des cheveux….

  9. ce qui prouve s’il en est encore besoin que cette religion de tarés est absolument incompatible avec la vie dans un pays civilisé ou évolué.

  10. En France pour l’instant, les femmes aux cheveux rasés ont le triste privilège de subir une chimiothérapie .Ce qui suscite une compassion et un respect pour leur courage dans leur combat.
    Se demandera-t-on désormais si cette femme au crane rasé est une tondue collabo musulmane ;
    Encore une horreur à supporter dans nos rues ,nos écoles, nos magasins.
    Encore une horreur barbare à cause de l’islam.
    Encore une régression pour les femmes ,une maltraitance ,une barbarie de l’islam.
    A quand un badge  » Touche pas à mes cheveux » ,hein Harlem ,on t’entend pas beaucoup sur le sujet,ministre de mes deux.

    • Relisez l’article elle a ete tondue parce qu’elle a refuse d’etre une collabo

      Post Scriptum clavier qwerty sans accents ni cedilles.

    • la chimiothérapie ne rase pas les cheveux, mais les fait souvent tomber !
      Ce qui n’empêche que cette jeune fille subie des maltraitances de la part de ses parents.
      Les enfants que l’on voient porter des voiles le font-ils d’eux-mêmes ou par obligation ? Certainement par obligation, d’ailleurs la question ne ce pose même pas.

  11. Les horreurs du coran pullulent partout . C’ l’ ennemi public mondial numéro un . Défendons nous-en en l’attaquant toujours partout !

Les commentaires sont fermés.