Horde sauvage à Montluçon : ils ont fait de notre pays une contrée de barbares

Montluçon. Ses remparts, ses jardins, ses maisons à colombage. Il faudra désormais rajouter : « sa horde sauvage ». C’est que « Zaki et ses zamis » ont bien travaillé à marquer de leur empreinte le paysage médiéval : en dix jours, un viol, trois meurtres, pour ne parler que des actes les plus graves.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/crimes-en-series-a-montlucon-le-pivot-central-de-la-horde-sauvage-arrete-26-03-2017-6796359.php

Pas de quoi s’embêter, dans le centre de la France. Mais plutôt que d’arpenter les rues de la vieille ville, Zaki et ses zamis (six au total) préféraient s’en prendre aux personnes âgées ou vulnérables. En s’invitant chez elles. Pour leurs cartes de crédit et bijoux, en substance, mais aussi pour le simple plaisir de revivre la scène du film de Stanley Kubrick, « Orange mécanique », où les « héros » du cinéaste américain abusent d’une jeune femme sous les yeux de son mari.

Comme nos chances-pour-la-France sont très 2.0, et qu’elles savent se vendre, elles n’hésitaient pas à afficher leurs exploits sur les réseaux sociaux.

http://www.fdesouche.com/833597-montlucon-03-le-suspect-n1-des-meurtres-en-serie-se-vantait-detre-le-tueur-dans-une-video

Montluçon n’est pourtant pas une ville à la démographie galopante et à l’urbanisme effréné de la banlieue parisienne. Elle a connu son âge d’or avec l’industrialisation : charbon, métallurgie, exploitation du canal de Berry. Au siècle dernier, c’est l’automobile, avec Dunlop, qui a fait ses beaux jours.

Depuis 1975, sa population diminue en moyenne de cinq cents habitants par an. La part de logements sociaux y est de 19,7 %, ce qui est conforme à la loi SRU pour les agglomérations de plus de 50 000 habitants.

Bref, rien qui puisse caractériser cette ville de l’Allier comme un terreau de l’ultraviolence.

L’Express la jugeait en 2004 la ville la plus sûre de France…

http://www.lexpress.fr/region/montlu-ccedil-on-la-ville-la-plus-s-ucirc-re-de-france_480547.html

La vérité est que plus aucune ville de notre pays n’est à l’abri de ces hordes de sauvages, dont les membres manifestent autant de considération pour la vie humaine qu’un chien errant pour une fresque de Giotto.

Dans son ouvrage devenu culte, La France Orange mécanique, Laurent Obertone compare la situation de 1905 (190 000 infractions, 320 000 affaires classées, 309 homicides) et celle de 2011 (quatre millions, cinq millions et un millier).

Durant le Moyen-Âge, il se disait, dans les villes et villages, de ne pas baguenauder dans les ruelles sombres. Les mauvaises rencontres n’avaient rien d’impossible ; seulement, elles étaient rares. Les légendes fournies qui accompagnaient leur évocation révélaient, par leur prodigalité, la relative singularité des attaques. La chance de tomber sur une horde de pillards ou de malfaisants en tout genre se limitait généralement à certains coins reculés des bois et des forêts.

Nos dirigeants ont transformé notre pays en une contrée sauvage où des bandes de pillards et de malfrats s’en prennent désormais aux habitants directement dans leurs maisons. Cela n’est plus l’apanage de repères isolés ou de quartiers concentrant les immigrés extra-européens.

Dans un édito de l’Obs, en 2013, Jean Daniel, peu connu pour ses positions sécuritaires, mettait en garde contre une dérive de notre société. Il constatait l’erreur très répandue chez les bobos de penser que jamais la France ne pourrait se retrouver dans la situation sociale du Mexique, de l’Afrique du Sud ou du Brésil.

Force est de constater que cette éventualité n’est plus le fantasme de quelques fascistes en mal de sensations fortes.

 70 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Vite des frontiéres et une remigration de tous ces abrutis!
    Retour manu militari de tous les condamnes de droit commun sans aucune formalité ,pas de perte de temps !Nous sommes chez nous ,ils ne s’y plaisent pas alors qu »ils dégagent !
    Il n’y a pas d’autre solution !

  2. je me suis arrêté à Montluçon ; je ne sais pas quelle est la spécialité locale hormis le kebab qui se rencontre tous les 10 mètres

  3. je crois que nous sommes sur la planche glissante de la révolte pour ne pas dire de la révolution le plus grave dans tout ça c’est qu’en face nous aurons aussi bien des racailles que des français de souches tout ces bien pensants aplaventristes. Ces gens la n’hésiterons pas a nous tirer dessus. Nous n’aurons plus alors que deux solutions mourir au combat, ou prier allah. En ce qui me concerne je ne prierais pas et j’en emmènerais quelques uns voir si allah existe

  4. Nous n’aurons rien à organiser, ce sera le chaos et ce sont les « autres » qui commenceront, nous n’aurons juste qu’à nous défendre

  5. et si malheureusement Marine n’est pas élue, que pourrons-nous faire ?
    organiser la résistance comme lors de la dernière guerre ? je pense que si on arrive à ça…..

    • Dahier, je me posais exactement la même question ailleurs sur le site! Je comprends maintenant pourquoi il est preferable de ne pas en parler trop « ouvertement »…

      • si vous en parlez ouvertement sur un site, le nôtre par exemple vous risquez et moi avec d’être poursuivi en justice, on est sous un régime inquisiteur et dictatorial

  6. Toutes ces agressions n’aident pas nos carpettes aux pouvoirs, ils ne peuvent pas aller très loin avec çà, et c’est pas une montée de l’extrême droite en Europe qui ce passe, mais le peuples européens qui sont en colères contre la dictature union européenne de Bruxelles.
    Attendez quand les peuples européens seront libérés des dictateurs, les peuples européens seront déchaînés, ces immigrés ou d’origine immigrés seront jetés en Méditerrané à coup de pied aux culs de colère.
    Il vaut mieux qu’ils se préparent déjà maintenant à retourner chez eux.

  7. Milices de patriotes ne signifie pas forcément violence. Mais vigilance,les yeux partout,les oreilles grandes ouvertes et la langue bien pendue.
    Ces prédateurs nous prennent pour des super nazes qui ne voient rien,qui n’entendent rien et qui ont peur « de représailles » si ils font savoir ce qui se passe.
    Un quartier n’est jamais perdu s’il y a au moins 5 personnes qui font savoir qu’ils sont Là. Et pas ailleurs en villégiature chez la cousine de Mary Poppins.
    Alors ,les matures,les courageux,à vous de jouer.
    N ‘oublions jamais qu’on a à faire à des lâches ,à des merdes sans nom..Ce sont des prédateurs , Et d’une espèce non protégée,alors …….

  8. ces ordures de journalistes n oseraient pas prendre un metro seul.ils utilisent les taxis parisien payé bien sur par vos impots.ces types sont de vraies fausse couches.

  9. Hier matin, M. Dupont Aignan était l’invité à la Matinale de Patrick Cohen sur France Inter.
    Le rival assumé de Marine Le Pen reconnaît que la France court le risque d’avoir davantage d’immigrés que d’autochtones, dans peu de temps…. (Il l’a formulé autrement). Cohen a voulu lui faire dire – et reconnaître – qu’il avait parlé, lui aussi, de « Grand Remplacement ». Mais, pour M. Dupont-Aignan il s’agit là d’une caricature… Il a cependant admis et dénoncé la politique anti-nataliste de François Hollande à l’encontre des Français moyens.
    Politique mortifère qui a produit ses effets en 2016 puisque les naissances pour les Français sont à la baisse quand, comparativement, les naissances d’enfants de parents immigrés sont à la hausse ! C’est cette disproportion qui alerte M. Dupont-Aignan.
    Il a eu beaucoup de mal a exprimé toutes ses idées, dont celles relatives à l’insécurité qui touche principalement les Français les moins fortunés, ceux qui subissent quotidiennement les affres de la cohabitation immigrée…
    En effet, Patrick Cohen l’empêchait de finir ses phrases, il lui coupait la parole sans arrêt… On sentait que le journaliste de l’utra gauche était affolé que de tels propos soient proférés sur l’antenne de France Inter. Mais Dupont-Aignan ne s’est pas démonté, il est allé jusqu’au bout de son politiquement incorrect.
    Dommage qu’il se pose en rival de Marine Le Pen, qu’il se dise, lui, « non agressif », laissant ainsi entendre que la candidate FN est, elle, agressive.
    Nos compatriotes manquent de discernement et confondent trop souvent patriotisme et racisme, combativité et agressivité.

    • Mais enfin ! Dupond n’est pas le propriétaire des voix de DLF ? ou bien qu’ils se taisent et vote pour l’islam radicale terroriste, comme ça ils donneront leurs enfants en pâture, comme toutes ces femmes qui accueillent nos chances pour la France LAMENTABLE……

    • Oui c’est bien la que le bas blesse !
      J’ai peur que dupont Aignan et asselineau melenchon cheminade siphonnent les voix de Marine pour les resservir à LRPS

      • ils sont là pour ça… mais en face Mélenchon et Poutou feront pareil pour Macron et Hamon,

  10. c’est exact ça fais pensé de plus en plus au situations vécus dans des pays comme le Mexique ou la Colombie et ça grasse a nos gouvernement laxistes qui trouvent que ces barbares sont des chances pour la France . il faudras tot ou tard que nous peuple français nous nous mobilisions en milices populaires pour défendre les notre car l’état nous abandonnes et les  »élites » on démissionnés depuis longtemps . j’espere que le mois qui arrive seras salvateur et que les français voterons pour la candidate qui rétablira l’ordre . patriotisme ou barbarie !

    • Je suis sûr que les économies feront de nous des morts !
      Le gouvernement sous la pression de Bruxelles a décidé d’empêcher les états de se payer des services publics y compris la protection et la police ! Cela revient à se défendre soi même .. nous feront notre police comme nous faisons nos documents administratifs avec internet !
      Ils nous font payer des impôts et charges de plus en plus cher mais nous devons nous débrouiller seuls pour nos services publics !
      Nous payons pour aider les pauvres mais on crée les resto du cœur et nous donnons de l’argent pour les alimenter et tout est comme ça !
      C un système qui nous broie

  11. Beaucoup de ces paumés deviennent à force de mauvaise came et de jeux vidéos des psychopathes en sentiment de toute puissance. Notre société n’a pas de plan B pour les sauver de la déchéance et je soupçonne nos dirigeants d’avoir voulu cet état de fait et aussi de vouloir carrément notre peau, d’une manière plus perverse encore que les nazis avec les juifs!
    P.S. : Au Mexique, en Afrique du sud ou au Brésil, certes criminalité importante, mais on a au moins le droit d’avoir des armes pour féfendre sa peau.

    • Et au Brésil, un délinquant n’a pas intérêt à venir se plaindre s’il est blessé en pénétrant dans le domicile ou la propriété de quelqu’un…. Il risque gros aussi bien de la part de la Police que des habitants !

  12. J’ai du mal à croire que sept merdes pour la France peuvent mettre sous leur coupe toute une population.
    Il doit bien se trouver quelques hommes résolus pour éliminer (même discrètement) cette vermine puante.

Les commentaires sont fermés.