Eric Zemmour : « Marine Le Pen n’a pas perdu son temps à Moscou »

Éric Zemmour : « La rencontre Poutine-Le Pen avait tout d’un adoubement »

« Bons baisers de Russie ! », a lancé ce matin Eric Zemmour sur RTL, en ouvrant sa chronique consacrée au voyage à Moscou de Marine Le Pen, qui a été reçue par Vladimir Poutine. « Quand James Bond nous envoyait ses bons baisers de Russie, a-t-il poursuivi, on était en pleine guerre froide, la Russie s’appelait l’URSS et le père de Marine Le Pen combattait farouchement le cœur du communisme mondial. Les temps ont bien changé. Quand sa fille envoie ses bons baisers de Moscou, elle en est fière et pour une fois, son père sera d’accord avec elle. A l’époque, Vladimir Poutine était un des innombrables adversaires de James Bond. Depuis lors, l’ancien agent du KGB est devenu le patron, ou en tout cas le symbole d’une Europe des nations de l’Atlantique à l’Oural, chère au général de Gaulle. Vertigineux renversement de l’histoire… »

« Marine Le Pen, a enchaîné Eric Zemmour, n’a pas perdu son temps à Moscou. Elle montre qu’elle n’est pas isolée, pas marginalisée, pas extrêmisée, pas enfermée dans son ghetto de l’extrême droite d’où elle a tout fait pour sortir, avec des succès et des échecs. »

Selon Zemmour, « la poignée de mains de Poutine » à Marine Le Pen, « c’est comme un adoubement » :

« Le voyage à Moscou pour les souverainistes, c’est l’équivalent du voyage à Berlin pour les européistes. Fillon et Macron sont eux allés à Berlin, et ont été adoubés par Angela Merkel. »

Et l’éditorialiste d’élargir son propos pour livrer cette analyse qui pourrait faire couler beaucoup d’encre :

« Le combat idéologique de notre siècle est entre la démocratie libérale et la démocratie illibérale chère au Hongrois Viktor Orban. Dans les premières, l’individu est roi. Dans les secondes, le peuple est roi. »

https://fr.novopress.info/204640/eric-zemmour-marine-le-pen-na-pas-perdu-son-temps-a-moscou/

 138 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Il serait de bon ton pour Zemmour de relire Mein Kamfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffflui l’historien devrait savoir que Adolf était de gauche social-nationaliste et qu’il avait déjoué les industriels de droite pour leur fric et matériels militaire l’extrême gauche marxiste existait bien mais l’extrême droite n’a jamais existé… Alors votre sempiternelle histoire d’extrême droite contre Marine… est une invention de la gauche pour cacher leur collaboration…

  2. Hello
    L’amitié de la France et de la Russie est une longue histoire , avec quelques passages à vide . Les deux populations s’estiment depuis longtemps .
    a+
    alain

  3. Pourquoi les sondages ne donnent-ils pas pour chaque candidat, les scores des électeurs sûrs de leur choix ?
    Ainsi en est-il dans ce dernier sondage du même institut Elabe, mais cette fois-ci commandé par BFMTV. A en croire ce sondage, Macron semblerait avoir le vent en poupe, il progresserait irrésistiblement (25,5%), « faisant presque jeu égal avec Marine Le Pen », (26%) ainsi que le clame Ruth Elkrief sur BFMTV. Marine Le Pen serait toujours en tête mais reculerait, se plaisent à souligner, mine de rien, les employés du magnat de la presse qu’est Patrick Drahi, redevable au ministre de l’Économie Macron. Tandis que Fillon qui stagne à 19% serait éliminé du second tour. Et victoire, Fillon éliminé dés le premier tour, Macron (60%) remporterait le second tour face à Marine Le Pen (40%). Tout serait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes des complices de M. Macron.
    http://franzpfifferling.over-blog.com/sondages-marine-le-pen-volontairement-sous-estimee-je

    • Acceptez-vous de cautionner ces sondages qui varient chaque jour? L’échantillonnage ne dépasse jamais les 2000 personnes. De plus, il n’est pas tenu compte de la proportion d’abstentionnistes, ce qui d’emblée fausse les résultats. J’ai consulté Internet hier, il y a près de 47 millions d’inscrits sur les listes électorales, dont un certain pourcentage de primo votants, c’est-à-dire de personnes qui voteront pour la première fois. Les instituts de sondages orientent les questions dans le sens voulu par ceux qui les dirigent. Le seul sondage valable, c’est l’élection elle-même, qui dira quelle candidate ou quel candidat aura le plus fort pourcentage de voix. Ce n’est que le 23 avril que nous serons vraiment fixé(e)s, et que nous saurons si les Françaises et Français ont fait le choix que nous appelons de nos vœux sur ce site. 😉

  4. Le microcosme politique s’étouffe de rage: avec cette longue entrevue avec Poutine, Marine prend une stature internationale !
    Les mêmes journalistes qui ricanaient de son « échec » à être reçue par Trump, ne trouvent pas de mots assez forts pour dénoncer cette rencontre avec le président d’une grande nation mondiale.
    Bien sûr ils nous ont ressorti leur vieux truc du « Poutine pas démocrate, pas recommandable ». Mais Marine est très bien rôdée maintenant, elle ne perd pas son calme (pour tout dire: sa stature de présidente) et rappelle à MM les journalistes le B.A.BA de la politique internationale: on discute d’égal à égal entre responsables sans pour cela interférer dans les affaires intérieures du pays où l’on va. Discuter ou contester la politique intérieure de Poutine n’est pas l’objectif de Marine: c’est le combat contre l’islamisme, combat qu’on ne mènera qu’avec Poutine et non contre lui.
    Rions un peu avec MM les journalistes: le candidat PS vient de rencontrer son équivalent allemand qui assure que son parti est « avec Hamon ». Ah bon ? Un parti politique étranger soutient ouvertement un candidat français, et ça ne choque personne ? Le « deux poids deux mesures » continue donc sur nos ondes, pour le plus grand profit de notre Résistance et de Marine, à qui Bourdin a essayé de faire le coup de l’indignation vertueuse:
    – « Vous pensez, Marine Le Pen, que le patron de BFMTV me téléphone pour me donner des directives? »
    Et notre Marine de répondre avec un grand sourire : Oui, je le pense.
    La tête de Monsieur le Journaliste ! Il l’a reconnu lui-même: ça l’a laissé sans voix ! (alors que Marine, du coup, en aura gagné quelques-unes)
    Il faudra pourtant bien qu’ils s’habituent, MM les journalistes, à entendre, et même sur « leurs » ondes, quelques vérités qui vont leur faire sonner les oreilles…

    • Il faut espérer qu’elle fasse 50.1 au premier tour afin de clore ce volet élections qui commence à partir dans tous les sens sauf pour MLP

  5. il y à plus à gagner , à parler à la grande Russie et ces amis, pour Marine
    et la France.

Les commentaires sont fermés.