Marion Maréchal Le Pen vous dit tout, sur Marine, l'avenir du FN, la sortie de l'euro…

Benjamine de l’Assemblée Nationale, Marion Maréchal-Le Pen est souvent considérée comme l’incarnation du courant conservateur du Front National. A 30 jours du premier tour de l’élection présidentielle, le député du Vaucluse a accepté de répondre aux questions de TVLibertés. 

Interrogée par Elise Blaise et Martial Bild, elle revient sur son engagement total dans la campagne de Marine Le Pen et évoque son avenir en cas de possible victoire du FN en mai prochain. Marion Maréchal-Le Pen répond aussi sur ses relations avec Florian Philippot et sur les accusations de Christian Estrosi sur ses sympathies pour le mouvement identitaire et su sa prétendue attitude « non-républicaine ». Marion Maréchal Le Pen consacre une grande partie de l’entretien, d’une durée totale de quarante cinq minutes minutes, à l’évocation de  trois grands thèmes de la campagne de Marine Le Pen :  les reformes institutionnelles et sociétales, les réformes économiques et la très controversée politique de sortie de l’euro et les questions essentielles de politique internationale. La nièce de Marine Le Pen nous livre également ses impressions et ses attentes dans cette campagne troublée par les accointances politico-judiciaires. Elle se tient prête à occuper la place où elle sera jugée la plus utile. Un entretien en totale liberté avec celle qui inspire désormais une grande partie de la jeunesse patriote.

 123 total views,  1 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. Et on vient encore d’entendre le porte-parole du Medef nous seriner le danger de sortir de l’Euro prôné par MLP ! Sans plus d’explications….toujours l’épée de Damoclès. Selon lui le FN manipulerait les PME, petits commerçants, agriculteurs etc en exploitant la peur du mondialisme.
    Nous sommes tellement cons de ne pas nous apercevoir des bienfaits de nos frontières courants d’air.
    A la radio, France info déclarait, ce midi, qu’une vingtaine de banques masquaient 1/4 de leur chiffre d’affaire dans les paradis fiscaux ! Bienfaits de nos frontières courants d’air ?

  2. elle est vraiment brillante cette marion et d une lucidité à couper le souffle . pas étonnant que l autre carpette d estrosi ait refusé tout débat avec elle a l’époque de l election.elle vous l aurait ridiculisé le voyou d estrosi.

  3. En plus d’être fort mignonne Marion est une jeune femme très intelligente et elle défend très bien les idées populaire du Front National. Bonne continuation dans sa démarche politique.

  4. Bonjour,
    Il me semble nécessaire de tempérer quelque peu l’enthousiasme et l’impatience manifestés par certains commentaires.
    Les interdictions temporaires, les atermoiements, encouragent des études complémentaires qui ont souvent justifié cette prudence.
    Ce ne sont pas obligatoirement des esprits sclérosés mais souvent des personnes réfléchies qui refusent d’engager l’humanité sur un chemin délicat et inconnu sans avoir pu assurer leurs pas.
    C’est grâce à cette circonspection que l’humanité avance et ce que vous reconnaissez aujourd’hui comme des progrès ayant trop longtemps attendu font désormais partie de la vie mais, encore une fois, cette patience et ces recherches et études complémentaires étaient indispensables pour offrir au Monde ces progrès.
    Croyez-vous vraiment que pouvoir manger des racines, (radis, carottes, etc … ), s’est réalisé sans observations.
    Les hommes préhistoriques regardaient ce que les animaux non dangereux mangeaient et s’en inspiraient non sans risques d’ailleurs.
    Et aujourd’hui, la même prudence est indispensable dans tous les domaines de la vie dite active ; j’en suis persuadé et, en tous cas, le souhaite.
    Bonne journée.

    • Oui, c’est vrai qu’il faut innover avec prudence et avancer doucement. Le coup de la thalidomide l’a prouvé et surtout le désastre du distilbène.
      Mais ce n’est pas toujours la prudence qui a motivé les interdictions, il s’agit souvent de superstitions pseudo-religieuses.
      Après l’invention du gaz d’éclairage, interdire l’éclairage des rues parce que c’est contraire à la volonté divine qui a créé la nuit, ça peut se discuter! Pendant qu’il y était, le pape en 1832 a aussi interdit la vaccination anti-variolique alors que cette maladie était souvent mortelle ou laissait des cicatrices défigurant les anciens malades.
      Et aussi, qu’est-ce que c’est que ce chariot qui avance tout seul sans être tiré par des chevaux ou des bœufs? C’est de la sorcellerie et de la magie! C’est contraire à la bible, et le pape, en 1848, a condamné le chemin de fer comme invention diabolique. Mais heureusement, c’était trop tard, bien des pays européens avaient déjà une ou plusieurs lignes de chemins de fer et les usagers trouvaient cela bien utile.
      Auparavant, après 1760 et l’invention du paratonnerre, des procès ont eu lieu pour blasphème car cet instrument empêchait la manifestation de la colère divine envers les hommes pécheurs. Les voisins d’une demeure protégée contre la foudre avaient peur d’être punis et réagissaient …
      Une victime célèbre des superstitions condamnant les idées nouvelles est Giordano Bruno, martyrisé à Rome sur ordre du pape en février 1600. Sa philosophie hérétique contenait entre autres l’adhésion au système solaire de Copernic, l’existence des atomes limitant les dilutions, l’hypothèse de l’existence probable d’autres mondes car les étoiles n’étaient pas de simples lumignons accrochés à la voûte céleste mais étaient des astres analogues au soleil avec des planètes autour. Et aussi les autres planètes de notre système solaire pouvaient être habitées. Or, c’était l’époque où les théologiens pondaient des tonnes de réflexions sur l’incompatibilité d’une Terre mobile avec la bible. La lunette astronomique a été inventée vers 1609, le dix-septième siècle a donc été l’occasion d’user beaucoup de salive avec toutes les découvertes qui allaient en résulter. Bref, il ne fait pas bon d’avoir raison trop tôt !!

      • Bonjour,
        Je vais vous taquiner un peu.
        Quand l’abbé Lemaître a formulé la première théorie du « Big Bang », sous le nom de « théorie de l’atome primitif », les scientifiques matérialistes ont hurlé comme quoi un prêtre réintroduisait le créationisme en science.
        E pur … :=)

        • Vous avez raison de rappeler que tous les religieux ne sont pas des imbéciles. Quelquefois, l’intelligence reprend le dessus, par exemple avec Mendel et les lois de l’hérédité. Mais je peux aussi vous taquiner en rappelant que certains religieux avaient été propulsés dans cette direction par force et non par vocation, il fallait éviter que les fortunes soient dispersées entre trop d’héritiers. Le droit d’aînesse était quelquefois pratiqué. Alors, pour se distraire, plutôt que de pratiquer le bréviaire, certains s’intéressaient à la science.

          • Bonjour,
            Le brave Mendel personne ne l’a « propulsé dans une direction ».
            Il faisait pasiblement ses statisitiques, dans son coin, sur ses pois de senteur dans son petit jardin.
            C’est très poétique je trouve …
            Si on fait la liste des moines ou de prêtres qui ont contribué notablement à la science, elle est très longue …

          • J’aurais été plus clair en rappelant que les religieux ne sont pas tous des imbéciles ….
            J’ai oublié l’apport de Teilhard de Chardin avec sa loi de complexité – conscience, le pas de la réflexion, etc.

          • « Tous les religieux ne sont pas des imbéciles », dites-vous.
            Assez d’accord avec vous (exceptionnel !), il en est de-même pour les enseignants…
            Qu’il est plaisant de se taquiner, entre-soi… Isn’t it ?

    • Je suis d’accord avec votre commentaire. Et je rajouterai que parfois certains progrès reconnus, avec le temps ne sont plus considérés comme des progrès. Rien n’est absolu, tout est relatif.

  5. Marion a l’esprit très clair et connaît son sujet. Et c’est avec beaucoup d’aisance qu’elle s’exprime.
    Toutefois les deuxième et troisième minutes du début feront perdre beaucoup de voix à Marine et c’est bien dommage. Ce retour sur la seule loi correcte de Taubira est une catastrophe. C’est l’ignorance et le parti-pris au pouvoir. La justice commande qu’il y est une égalité administrative de tous les couples (mêmes lois pour tous), quels qu’ils soient. Une mairie n’est pas une église. Bien sûr, nous sommes conditionnés par notre vision de la famille et l’on croit que c’est un impératif naturel qu’un enfant ait une mère et un père. Mais en Amazonie existent des tribus où la notion de famille est absente. De chaque côté de la place centrale du village sont installées deux très grandes cases: l’une pour les hommes et l’autre pour les femmes et les enfants. Les garçons passent une initiation vers douze ans et vont vivre dans la case des hommes. Cela fonctionne ainsi depuis des milliers d’années. Il n’y a donc pas une façon unique de vivre ensemble, la vie en couple n’est pas un impératif naturel absolu.
    Quant aux homos, ils sont l’expression, comme tous les êtres vivants, d’une caractéristique naturelle particulière, il n’y a pas lieu de les stigmatiser. Ils le sont dans des textes soit-disant sacrés (juifs, chrétiens, musulmans) ce qui prouvent que ces textes ne sont pas inspirés par le Créateur … et n’ont rien de sacrés.
    Autre erreur fondamentale, l’interdiction de la GPA (gestation pour autrui). Cela relève des libertés individuelles des personnes concernées. Certains couples ont besoin de cette aide pour arriver à obtenir une descendance et aujourd’hui les techniques nouvelles permettent cette solution innovante. Mais tout ce qui est nouveau à toujours été condamné dans un premier temps et même souvent interdit. Puis, plus tard, lorsque les esprits se sont habitués, ce qui était interdit devient permis. Rien qu’au vingtième siècle, on a eu l’interdiction de la greffe du rein (la première à Boston en 1947 a été faite clandestinement dans la chambre de la malade) et dix ans plus tard, c’est la pilule contraceptive qui est interdite partout en Europe. En 1967, première greffe du coeur. Pas d’interdiction mais tellement d’émotions dues aux superstitions qu’il a fallu changer le vocabulaire: muscle cardiaque, greffe cardiaque. Plus tard, bébés éprouvettes avec les fécondations in vitro: interdites par JPII. Interdiction aussi de la mise au point du clonage humain, les dictateurs bien pensants croient tout savoir … mais dans l’avenir, lorsque les vieilles barbes aux méninges sclérosées seront parties dans les cimetières, les recherches continueront jusqu’au succès. Maintenant, c’est la GPA qui est interdite chez nous, mais pas pour bien des décennies puisque cela se fait avec succès ailleurs. Mais il y en a qui osent déplorer que c’est l’exploitation des femmes pauvres … sans délier leur bourse pour leur venir en aide et leur éviter d’avoir recours à ce revenu. A noter que certaines mères porteuses ont offert plusieurs fois ce genre de service …
    Quant aux siècles précédents, il y a de quoi écrire des livres avec toutes les interdictions qui ont été formulées puis levées. Il suffit de se documenter sur l’histoire des sciences et techniques. L’invention des boutons n’a peut-être pas été interdite, mais on lui a reproché d’inciter les femmes à la débauche: et c’est bien vrai qu’avec des fermetures à boutons, ces petites coquines de femmes peuvent se déshabiller et se rhabiller beaucoup plus vite qu’avec des fermetures à lacets.

    • Merci Armande pour ce beau et bon réquisitoire que je partage entièrement et plus encore. Je suis moi aussi consternée par cette remise en cause du mariage homo, une véritable stupidité, sans doute un os à ronger accordé à Marion. Je ne publierai néanmoins pas votre commentaire comme article, parce que le sujet est toujours aussi chaud et qu’à moins d’un mois des présidentiellles ont doit être tous derrière Marine sans nous déchirer à nouveau sur les problèmes sociétaux, dont on a déjà fait largement le tour il y a 4 ans. Amitiés

      • Bonjour Christine!
        Tout à fait d’accord pour ne pas ressortir une polémique qui divise au mauvais moment. J’ai moi-même hésité avant de me lancer dans cette bagarre. Mais je n’ai pas pu me contenir, c’est vraiment trop gros … néanmoins, il faut choisir le moindre mal qui est avec Marine, même si l’inflation réduira nos économies! Un sacrifice pour sauver le peuple français.

        • Tout à fait d’accord moi aussi j’ai du mal… J’ai mis en ligne la video sans relever ce qui me mettait en colère pour ne pas relancer un débat par essence stérile mais je suis heureuse que tu l’aies fait au travers d’un commentaire fondamental.

    •  » nous sommes conditionnés par notre vision de la famille et l’ on CROIT que c’est un impératif naturel qu’un enfant est un père et une mère ».
      Un enfant a besoin de ses deux parents pour se construire, un garçon bâtit sa virilité sur l’ exemple de son père, une fille sa féminité sur celui de sa mère. Il y a un passage dans la vie de l’ enfant dit  » rivalité » entre l’ enfant et le parent, ce qui amène l’ enfant à imiter celui -ci ou celle. Si l’ éducation est équilibrée l’ enfant deviendra un adulte responsable, sinon il deviendra un adulte infantile incapable de prendre une décision sans se culpabiliser et suivra le troupeau et le prêt à penser pour se sécuriser. Être homosexuel ça ne tombe pas du ciel et ça ne s’ attrape pas comme une maladie. Pour bon nombre d’ entre-eux , ils sont devenus justement à cause de carences éducatives et de refoulements affectifs, même si il est vraie que parfois la nature n’ est pas parfaite. Pour le respect de l’ enfant , pour son équilibre et son droit à devenir un adulte à part entière je dis OUI un enfant doit avoir ses deux parents et cela n’ est pas simple car une transition de carences éducatives même inconsciente n’ est pas à exclure.

      • Stupidités que tout cela. Ainsi les enfants nés de père disparu au combat pendant les guerres seraient voués à être des lavettes et des moins que rien parce que sans père ? Ainsi les enfants nés de mère seule ? Sans parler des grosses brutes épaisses qui sont pères et massacrent consciencieusement leurs gosses. Arrêtez donc ces idées toutes faites, rassurantes parce que faciles, la réalité et la vie c’est bien autre chose, et c’est une femme sans père qui vous le dit.

        • « Ainsi les enfants nés de père disparu au combat pendant les guerres seraient voués à être des lavettes et des moins que rien parce que sans père ? »
          Ils ne sont pas « sans père » car dans l’esprit de la mère il y avait « un père », il y avait de la place pour un autre différent indispensable à sa conception (ça c’est incontournable). Le père est reconnu en tant que tel par la mère, par la société aussi, etc….
          Ce n’est pas ainsi la présence physique d’un parent qui compte le plus dans le développement d’un enfant, c’est l’aspect « symbolique » de la place paternelle telle qu’elle est véhiculée vers l’enfant. Il y a des pères très présents physiquement qui sont absents dans leur paternité, et des pères peu présents pour x raisons qui savent être présents dans l ‘esprit de l’enfant.
          On sait tous les impacts négatifs par exemple que peuvent avoir les propos dévalorisants et négatifs d’un parent divorcé envers l’autre parent sur le développement de l’enfant.
          Ainsi, quand le père est absent, la mère peut le faire exister dans sa parole, dans sa manière de l’accepter aussi bien consciemment qu’inconsciemment.
          Dans le cas que vous énoncez Lanlignel Armand, il y a un père dans ces familles qui ne sont constituées que séparées, et cela a un sens et fait sens dans cette culture ce qui a un impact organisateur dans le développement des enfants. Ils ne sont pas sans référence paternelle.
          C’est cela l’aspect Symbolique qui est essentiel car il ne peut être déconnecté du Réel puisqu’il l’organise, ce que l’on a tendance à vouloir ignorer dans notre Société.

      • « c’est un impératif naturel qu’un enfant ait une mère et un père », je pense qu’il s’agit bien du verbe avoir et non du verbe être (qu’un enfant est). Mais à chacun ses goûts et ses interprétations.
        Il est certain que nous sommes tous conditionnés au début de la vie. C’est une base de départ indispensable. Cette base est différente suivant les peuples, les civilisations et les familles. Mais l’expérience doit amener une certaine maturité nous permettant de prendre conscience de nos conditionnements et de nous en éloigner. L’Évangile de Thomas (rejeté par les chrétiens) est orienté vers cette prise de conscience et se rapproche des sagesses orientales pour nous conduire à une libération qu’à vécue Emile Gillabert: voir ses livres, en particulier ceux de 1986 et 1987.
        Quand à la nature, elle est ni parfaite ni imparfaite, elle suit ses lois. C’est nous qui parlons d’erreurs de la nature parce que nous ne connaissons pas les lois exactes de la nature. Les connaissances d’aujourd’hui nous aident pourtant grandement par rapport à nos aïeux qui ne connaissaient pas l’existence de l’ADN et n’avaient guère conscience des notions de probabilités, de statistiques et des coïncidences qui peuvent en résulter. Toutes les combinaisons possibles peuvent exister, même celles qui sont très improbables. Lorsqu’une personne a ce qu’on appelle une maladie génétique, il ne s’agit pas d’une maladie au sens propre (invasion par un microbe ou une bactérie, ingestion de produits toxiques) mais d’une caractéristique naturelle. Même les combinaisons non viables existent temporairement: certains embryons meurent dès leur conception, ou plus tard après quelques jours, après quelques mois. Certains enfants meurent dès leur naissance, d’autres peu de temps après ou même quelques années après. Ces êtres plus ou moins éphémères n’ont pas le temps de se reproduire et pourtant la nature recommence à engendrer ces combinaisons non viables ou peu viables. Lorsque quelqu’un a un corps difforme naturel, ce n’est pas une victime d’une erreur de la nature, c’est la manifestation d’une propriété particulière de la nature et cet être ne pouvait pas connaître la vie autrement: si son ADN avait été différent pour éviter cette particularité, ce n’est pas lui qui serait né mais quelqu’un d’autre. Les textes religieux n’ont pas deviné ces propriétés de la nature, c’est pourquoi ils sont faux. Ils ne sont que des inventions humaines, c’est à dire du jus de cervelle issu des apparences. Ce ne sont pas les péchés qui sont la cause de l’aveugle né ou du paralytique mais les prêtres accusent l’aveugle et le paralytique est guéri avec la remise de ses péchés (soit disant). Ne persécutons pas les personnes ayant des caractéristiques naturelles éloignées de la moyenne.

  6. Cette jeune femme est brillante, elle est l’avenir de la France. Quel plaisir de l’écouter sans qu’un ou une journaliste lui coupe la parole. Bravo à TV liberté.

  7. C’est simple, vous êtes du côté du peuple ,du démos, et tout lui centraliser le pouvoir, et qu’ à lui seul par les représentants élus du peuple, réduit aux fonctions de laquais de service par le peuple, obliger de le servir et de le représenter, que le seul peuple qui les ont élu, avec le référendum obligatoire.
    Vous du côté de la vrai démocratie tous pouvoirs rendu au peuple et sa souveraineté rendue à sa majesté le peuple Roi.
    L’inverse vous êtes du côté de la dictature Fasciste, raquetteur qui s’accapare du pouvoir du peuple dérives totalitaires de tous les biens et richesses du peuple, que nous observons actuellement chez nous et dans le monde entier.
    Tous les interrupteurs régaliens doivent être repositionnés qu’aux seuls intérêts du peuple et seul souverain, qui a tous les droit.
    Comme la séparation des pouvoirs et uniquement tout en faveur et en direction du peuple souverain, directement premier bénéficiaire de tous les avantages.
    Nous devons lutter contre toutes les dérives totalitaires de la dictature union européenne et autres dictatures qui se gavent du pouvoir et des richesses du monde entier.
    Comme concernant la religion, comme toutes les autres activités, politiques et autres doivent rendre libre de la domination des dictatures qui s’en emparent à leurs profits centralisateur.
    C’est la domination toutes azimutes que nous devons combattre, politique, religions, économique et autres, pour éviter toutes les dérives totalitaires que nous subissons actuellement dans le monde entier.
    Et de les supplanter par le pouvoir décentralisateur de chaque peuple du monde, pour se débarrasser définitivement de l’establishment Fasciste centralisateur mondial.
    Les peuples du monde doivent apprendre à se prendre en mains, pour se débarrasser ensemble des dictatures Fascistes mondiales.
    Soyons le modèle pour le monde entier, pour un monde libre sans dictatures mondiale, font partie aussi de la résistance contre l’establishment Fasciste mondial.
    La résistance doit devenir mondial.

  8. Entretien remarquable et réponses claires avec Marion Maréchal Le Pen et les deux journalistes de TV Libertés, comme d’habitude. On se prend à rêver d’émissions politiques de même niveau et de même franchise sur nos médias nationaux (par ex: TF1 ou F2…) et d’une …intelligence et d’une loyauté équivalentes chez les autres candidats, ne serait-ce que par un déroulé aussi exhaustif des points de programme.Merci à Christine d’avoir joint cette belle et instructive petite vidéo.

  9. Ah, Marion… (soupirs)…
    Lumineuse, rayonnante !
    D’une clarté totale, avec simplicité et intelligence. La grande classe, le charme en plus.
    Merci à TV Libertés de lui avoir posé de vraies questions et de l’avoir laissée s’exprimer sans lui couper la parole. Enfin du journalisme !

Les commentaires sont fermés.