Hollande abandonne Hamon, il votera Macron qui a d'ailleurs le même programme que lui

Il a décidé enfin décidé de sortir du bois, de cesser de tirer les ficelles de la marionnette Macron pour avouer qu’il s’agit bien de sa créature, qu’il a décidé de faire naître il y a deux ans.

Il est beau le PS.

Elle est belle la caricature de démocratie interne avec le vote des Primaires… qui n’a servi qu’à se débarrasser de Valls et Montebourg. Il fallait absolument faire élire un repoussoir et Hamon était le meilleur pour ce poste.

Ce n’est pas le débat d’hier soir qui va changer notre regard, celui des Français sur le pauvre taré obnubilé par le revenu minimum universel et l’école à la Belkacem, où démagogie et fric coulent à flots.

Hollande a appliqué notre méthode des Horaces, éliminant un à un tous les rivaux de Macron, son dauphin, son clone…

Le seul but de Hollande, une fois digérée la blessure d’amour-propre liée à sa propre déconfiture, c’est de faire en sorte de ressusciter via Macron et surtout d’avoir l’assurance que son oeuvre de destruction massive de l’Etat-nation France et de la civilisation occidentale sera pérennisée, aboutie.

 

Hollande estime que le programme de Macron est “un copier-coller du sien de 2012”

Présidentielle. Selon un article du magazine du Monde, François Hollande affirme en privé qu’Emmanuel Macron présente aujourd’hui un programme exactement identique à celui qu’il défendait en 2012.

François Hollande est embêté. Le président de la République ne sait pas quel candidat soutenir pour l’élection présidentielle. Le frondeur Benoit Hamon, qui a critiqué son action pendant le quinquennat, ou le traitre Macron qui l’a poignardé dans le dos après qu’il l’eut propulsé sur la scène politique ? Selon un article du magazine M, en privé, l’ancien premier secrétaire du Parti socialiste a fait son choix.

“François Hollande dit que cette élection était gagnable”

“Il ne croit pas qu’Hamon puisse présider avec le programme qu’il a” glisse un de ses proches aux journalistes du Monde. Il s’en veut, comme le confie aussi un membre du gouvernement : “François Hollande dit que cette élection était gagnable. Mais il a beau refaire le film dans tous les sens, il n’y a pas d’autres explications à sa non-candidature que ses propres erreurs”. Les journalistes ajoutent que le président se sent “bien plus en phase avec le programme d’Emmanuel Macron”, et précisent que, de l’aveu même du chef de l’Etat (qui n’est cependant pas cité), le projet du leader d’En marche! est “un copier-coller du sien de 2012”.

 102 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. C’est aussi la recommandation de l’ex-ministre corrompu Le Drian, qui prétends rassembler la bretagne dans son voeu. Pauvres bretons! Région hyper polluée, islamisée à outrance avec les dégats habituels qui en résultent, éleveurs déséspérés…mais qui persistent à suivre aveuglément ceux qui les emmènent en toute certitude à l’abattoir! Et sympa pour MLP qui est tout de même une bretonne, elle. Une bretonne qui aime son pays et ne veux pas le suicider

  2. Hollandouille ne pouvait que soutenir macron. En effet, pour continuer d’exister, le vide ne peut s’assosier qu’au vide. Dès qu’il y a de la matière, le vide cesse d’exister…

  3. Et oui, super collabo a vu dans ses médias subventionnes que Micron aurait « gagné » le débat d’hier soir… Monsieur 4% n’hesite jamais a essayer de s’approprier un peu des miettes de la gloire supposée des autres.
    Pourtant, certains disent que selon une majorité « d’internautes » (terme plus que vague), ce serait notre petit staline local qui aurait ravi la première place hier soir…
    Méfions nous des sondages

  4. Mais il n’y a que les neuneus pour ne pas voir que Macron, c’est Hollande repeint en djeune! Si ce Macron -piège -à -cons se retrouve à l’Elysee le navire France sera définitivement coulé.

  5. Et un million de cocus de plus: Ceux qui ont voté Hamon aux primaires! Et en plus, ils ont payée 1 € pour se faire b..r (à ce prix là, ils ne pouvaient pas espérer plus!)
    Hamon n’est quand même pas stupide à ce point. Il connaissait parfaitement la manipulation pour éliminer Valls et Montebourg. SI Macron est élu, gageons qu’Hamon gagnera un poste de ministre.

  6. En-fin! Hollande reconnaît que Macron est bien celui qu’il a choisi pour successeur! Cette information est primordiale, pour nous patriotes, au moment où le PS implose, nombre de socialistes et Verts se ralliant au candidats d’En Marche. Nous devons impérativement informer nos proches que voter pour Macron c’est prolonger le socialisme de Hollande pendant 5 années supplémentaires. Information à partager largement sur Internet ! Ce mardi un vent mauvais souffle sur le PS : affaire Le Roux, disparition d’un vieux briscard…

  7. En ce qui concerne Macron, il fallait se demander comment un illustre inconnu pouvait se trouver tout-à-coup projeté au poste de ministre de l’économie et des finances, d’un gouvernement dit « socialiste » qui plus est, alors qu’il venait de la banque et de ce monde de la finance dont Hollande avait pourtant bien dit que c’était son seul ennemi…
    Il aurait fallu trouver bizarre aussi qu’il démissionne de ce gouvernement, comme s’il craignait que le bilan tout simplement désastreux de ce dernier ne soit gênant… pour la suite de son cursus…
    On aurait peut-être alors mieux compris pourquoi il ne voulait surtout pas participer à la primaire du PS : ce faisant, il aurait couru le risque d’être éliminé et ne pas être candidat.
    Or, ceux qui sont derrière lui avaient besoin d’un outsider pour en faire le nouveau président à leur botte. En plus de l’avoir tiré de leur manche pour le projeter sur le devant de la scène, il fallait donc le détacher du PS pour qu’il n’en subisse pas la mauvaise image mais apparaisse aux yeux de Français trompés par les médias comme l’homme neuf pour qui voter.
    Si les Français qui ne se sont posé aucune question réfléchissaient, ils comprendraient que Hollande quant à lui n’a jamais été le mou qu’ils ont sans arrêt dénoncé, mais qu’ils se sont bien fait avoir. Hollande n’a jamais eu cure du chômage dont il ne s’est jamais occupé, il s’en foutait parce que ce n’est pas ce qu’on lui a demandé.
    Hollande a été chargé de faire passer le mariage homosexuel et le vote des immigrés. Contre vents et marées, ce « mou » a fait passer le « mariage pour tous » sans sourciller ni changer sa ligne d’une virgule. Et il aurait été tout aussi inflexible sur le deuxième volet de son programme s’il avait eu le temps de s’y coller.
    Hollande qui n’a pas voulu se re-présenter a fait bien mieux en trouvant son successeur et en sachant par avance que celui-ci allait être élu et qu’il poursuivrait la politique de leur employeur commun – après l’avoir jeté sur le tapis comme un atout sans que personne, déjà, n’ait rien vu venir !
    Mais là où cette manœuvre pourrait bien se révéler géniale, c’est que Macron, cette créature de Hollande, cet homme « neuf » qui se présente comme « n’étant ni de droite, ni de gauche » va pouvoir, sur les débris du parti socialiste et des LR qui se désintégreront sur eux-mêmes à l’issue du score minable que vont faire leurs champions Hamon et Fillon à la présidentielle, en attendant d’achever de crever aux législatives, Macron va pouvoir se présenter comme le « rassembleur » qui pourra créer le nouveau parti unique qui rassemblera enfin en une seule formation les vieux complices de l’UMPS – devant laquelle le FN ne pourra plus ni faire le poids ni espérer de reports de voix !
    Christine dit dans son article : « Il est beau, le PS ». Mais cela fait longtemps que le PS n’a plus de « socialiste » que le nom. Comme le LR, c’est une formation désuète parce que toutes deux font référence à des concepts (« socialisme », « république ») qui ne sont plus en phase avec la mondialisation et ses nouveaux enjeux, et le problème de ces gens-là, c’est maintenant de créer une nouvelle vitrine qui fasse mieux vendre le nouveau produit.
    Et maintenant, il est temps de dire qui sont « ces gens-là », ces types qui tirent les ficelles depuis les coulisses, qui sont les employeurs de Hollande et de Macron. C’est une association de malfaiteurs et elle a un nom : BILDERBERG.

    • Très bonne analyse…
      Raison de plus pour réagir. Il est encore temps.
      Battons tambour et, tous unis, soutenons Marine !

    • Bravo, Gift, pour votre perspicacité peu commune ! Vous avez tout vu, tout senti, tout compris !
      Nous sommes des jouets dans les mains de ces monstres, et après on vient encore nous parler de démocratie !

    • L’implication de Macron dans le Bilderberg a été dévoilée courant 2014.

  8. Normal ! Fidèle à lui-même ; traître et ennemi de la finance comme tout le monde le sait !

Les commentaires sont fermés.