Donnons à la Marine nationale les moyens de protéger nos zones de pêches exclusives, par Marion Le Pen

Donnons les moyens à la Marine d’assurer la souveraineté de notre zone économique exclusive par  Marion Maréchal Le Pen
Question écrite au Gouvernement de Marion Maréchal-Le Pen, Député de Vaucluse:

Marion Maréchal-Le Pen alerte M. le ministre de la Défense sur l’état des moyens consacrés à la surveillance de la zone économique exclusive.
Fin janvier, des bateaux de pêche vietnamiens, arraisonnés et conduits dans le port de Nouméa pour avoir pêché illicitement dans les eaux françaises de Nouvelle-Calédonie, ont réussi à échapper à la vigilance des autorités. La Marine nationale, en pénurie de bâtiments, n’a pas pu les intercepter avant leur sortie de la zone économique exclusive. Ces ruptures capacitaires profitent aux pêcheurs étrangers qui pillent les ressources halieutiques de la ZEE française. Ainsi, la Marine a arraisonné 20 bateaux vietnamiens et rejeté 30 tonnes de poissons à la mer sur les six derniers mois au large de la Nouvelle-Calédonie.
De nombreux bâtiments sont en fin de vie : les P400, les Falcon 200 Gardian, les frégates de surveillance du type Floréal. La Marine estime qu’il lui manque 50% des moyens nécessaires pour assurer correctement la surveillance et la protection de l’ensemble de la ZEE française.
Au regard des difficultés de la Marine nationale à préserver la souveraineté de notre zone économique exclusive, elle demande si le programme BATSIMAR ne devrait pas être avancé de 2024 à 2018 et s’il ne devrait pas compter 18 bâtiments au lieu des 15 actuellement prévus. Suite à la perte des capacités amphibies à cause du retrait des Batral, elle demande si un nouveau programme ne devrait pas être envisagé.

 
http://www.frontnational.com/2017/02/donnons-les-moyens-a-la-marine-dassurer-la-souverainete-de-notre-zone-economique-exclusive/

 78 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. On est vraiment dans la merde, les copains,
    si rien ne change, on ne pourra plus tenir longtemps

  2. Tous les efforts financiers portent actuellement sur l’accueil des migrants, bateaux affrétés pour aller les récupérer, centres d’accueil, formation, apprentissage de la langue, stages rémunérés, logements remis à neuf pour les héberger,
    le reste, notre indépendance nationale, notre marine nationale, ils s’en foutent éperdument, nos possessions maritimes, c’est le dernier de leurs soucis,
    Ils obéissent aux directives de l’UE, dont le but est le grand remplacement,
    hier, j’ai vu aux infos, un jeune du nord qui expliquait que sa candidature dans la sécurité avait été refusée, puis il a lu dans le journal local que 5 migrants avaient été pris pour cette formation
    L’UE veut que nos enfants se retrouvent dans la merde, ils sont condamnés au RSA ou aux petits boulots temporaires,
    Prochainement, les français deviendront réellement les souschiens , avec la persévérance et l’énergie appliquées dans ce processus par l’ue et le gouvernement,
    autre reportage sur un garage, dont le propriétaire est un muzz, et les apprentis des chômeurs en cdd , placés là durant qq mois, en attente….

  3. Le délitement de la France est « en marche forcée ». Nous sommes de plus en plus vulnérables car incapables de faire « la police » dans la métropole mais également dans les ZEE. Cela sent l’abandon de ce qui est notre patrimoine national. La gauche ,Macron compris se sont disqualifié. Le message lancé au monde : la France est bonne à prendre . Il suffit de soudoyer nos zélites et le tour est joué. Déjà vendus les aéroports de Toulouse,Lyon,Nice ….à qui le tour ? Les chinois achètent des terres . Les chantiers navales sont cédés, etc…L’industrie est exsangue . Il est plus que temps de réagir. Une occasion se présente, elle ne se représentera jamais . Si vous voulez encore vivre en France correctement ,il ne vous reste qu’une solution une seule; vous la connaissez comme moi !

  4. Ben oui la Marine Française ne peut pas recueillir les clandestins qui traversent la Méditerranée , et aller surveiller les zones économiques exclusives .
    Nos politocards qui ont déconstruit nos Forces armées le savent très bien .

  5. Bravo à Marion Le Pen de soulever cette question, cruciale pour beaucoup de pays, et beaucoup plus rapprochés que la Nouvelle Calédonie.. Qu’en sera-t-il par exemple après le « Brexit » pour l’Atlantique côté Bretagne, et la Manche côté côte d’Opale?
    Au peu que j’en sais le « droit de la mer » est actuellement régenté par l’U.E. Que se passera-t-il après les élections de l’automne 2017 en Allemagne?

Les commentaires sont fermés.