Trump aux musulmans américains : « Embrassez le christianisme, payez la Jizya ou mourez ! »

16 février 2017, par Raymond Ibrahim
http://raymondibrahim.com/2017/02/16/trump-american-muslims-embrace-christianity-pay-jizya-die/
Dr. Ahmed ‘Abdu Maher 

Alors que les libéraux et gauchistes américains continuent de dépeindre l’interdiction d’immigration de Donald Trump contre sept pays musulmans dans les pires termes possibles, du « racisme » à «l’islamophobie », et que les militants musulmans continuent de prétendre avoir subi un « choc et un traumatisme », un Égyptien solitaire pose quelques questions pertinentes auxquelles peu de musulmans osent répondre.

Le Dr. Ahmed ‘Abdu Maher est un chercheur et militant politique qui apparaît régulièrement à la télévision en langue arabe et qui possède un long dossier d’exposition des institutions islamiques comme Al Azhar pour l’utilisation de textes et programmes qui font la promotion du terrorisme au nom de l’islam. Le 6 février dernier, il a posté une brève vidéo de lui-même parlant en arabe, dont voici quelques parties pertinentes traduites par l’auteur de l’article, Raymond Ibrahim :

« Chers amis, à propos de la victoire présidentielle de Donald Trump, nous aimerions poser ces questions à nos frères, les fuqaha (juristes de la loi islamique) et les ulema (érudits de l’islam) : si cet homme, qui à plus d’une occasion a annoncé qu’il ne voulait pas de musulmans, forçait, par les armes, la majorité des musulmans qui vivent en Amérique, à devenir chrétiens ou à payer la jizya, ou s’il confisquait leurs maisons, tuait les hommes et asservissait leurs femmes et leurs filles et les vendait sur les marchés d’esclaves. S’il devait faire tout cela, serait-il considéré comme un raciste et un terroriste ou non ?

Bien sûr, je ne fais qu’une hypothèse et je sais que la Bible et sa religion ne favorisent pas de telles choses, mais supposons simplement : serait-il un raciste ou pas ? Serait-il un terroriste ou non ? Comment se fait-il alors, quand on y pense, que dans notre jurisprudence islamique, que vous nous enseignez, que tous les imams conviennent que les « ouvertures islamiques » (autrement dit les « conquêtes ») soient la manière de diffuser l’islam ? Ce mot « ouvertures » [futuhat], nous devons y être sensibles ! Les ouvertures islamiques signifient des épées et des tueries. Les ouvertures islamiques, par lesquelles des maisons, châteaux et territoires ont été dévastés, font partie d’un islam que vous essayez de nous faire suivre.

Alors, je me demande O cheikh, O chef de ce centre-ci ou de ce centre-là islamique de New York, aimeriez-vous voir cela arriver à votre femme et à votre fille ? Souhaitez-vous, tel ou tel cheikh, accepter que cela soit fait à vos enfants ? Que votre fille rejoigne ce combattant (comme esclave), que votre fils rejoigne ce combattant, qu’un cinquième du  butin aille au calife et ainsi de suite ? Je veux dire, n’est-ce pas ce que vous appelez la charia d’Allah ? Alors, faisons l’effort de réfléchir pour discerner ce qui est juste et ce qui ne va pas ».

Pour ceux peu familiers avec le sujet, le Dr.Maher se réfère aux conquêtes islamiques de l’histoire, qui, dans la tradition musulmane, sont désignées en termes glorieux comme des « ouvertures » altruistes (futuhat) qui ont permis à la lumière de l’islam d’éclairer l’humanité. Pendant des siècles, les armées musulmanes ont envahi des territoires non musulmans, donnant aux habitants trois options : se convertir à l’Islam, payer la jizya (argent d’hommage) et accepter le statut de troisième classe comme dhimmi « humilié » (voir le Coran, sourate 9:29), ou faire face à l’épée, la mort et l’esclavage. La plupart ont « vu la lumière » et « le monde musulman » est né.
Non seulement est-ce ainsi que les musulmans se sont comportés vis-à-vis des non-musulmans pendant près de 1400 ans, mais la loi islamique, fondée sur la volonté transcendante et immuable d’Allah, prescrit encore cette approche aux non-musulmans.

Dans ce contexte, de quoi se plaignent les musulmans, demande le Dr. Maher. Tout ce que Trump a voulu faire était d’interdire l’immigration de pays musulmans étroitement liés au terrorisme. Qu’en serait-il s’il avait réellement traité les musulmans d’Amérique de la façon dont les musulmans ont toujours traité les non-musulmans sous leur autorité, de la façon dont la loi islamique, la charia, l’exige, qui est bien pire que simplement interdire l’immigration des pays terroristes dans l’intérêt de se préserver ?

Pour conclure, notez que si le Dr. Maher fait partie de la minorité de musulmans qui déplore ouvertement l’hypocrisie et la double moralité de ses coreligionnaires, la plupart des musulmans du monde, notamment, sinon surtout ceux d’Amérique qui feignent actuellement un traumatisme dans les propos « blessants » et « préjudiciables » de Trump, savent pertinemment de quoi il parle.

NDLR

Notre titre n’est pas, bien entendu, à prendre au sens propre, il s’agit d’une hypothèse, d’une fiction… nécessaire pour faire comprendre aux musulmans à quel point les demandes de Donald Trump sont insignifiantes par rapport à celles des musulmans qui s’installent en pays conquis.

 85 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Très bien cette fiction,
    ça ne fera pas changer d’avis les musulmans,
    Mais ça donnera à réfléchir aux bobos gauchos qui sont si indignés par les mesures de protection de D Trump,
    S’il faisait ça, il appliquerait tout bonnement les lois islamiques,
    Ne dit-on pas qu’il faut combattre ses ennemis avec ses armes ?
    c’est ce qui s’appelle rendre la monnaie de la pièce, mais virtuellement dans ce cas

  2. Parfait mais ce Monsieur parle comme si les musulmans étaient encore hors de chez nous.
    Héla ils sont chez nous depuis plusieurs générations et les hommes de loi dont il parle sont bien des juristes FRANCAIS musulmans.Ils ont étudié à ASSAS ou autres facultés.Et c’est de notre DROIT qu’il s’agit.

  3. Ce Dr Ahmed Abdu Maher parle comme un humain lui.
    Je crois surtout que l’Islam est un masque pour cacher les vrais criminels derrières et de tuer des innocents aux noms des prétextes soit disant religieuses Islamique.
    L’Islam est un masque pour les vrais assassins derrières.
    Et pour savoir tuer des innocents en toute impunité et froidement, sans aucune empathie pour les victimes, il ne faut certainement pas être humain pour en arriver là.
    Ces gens qui sont capables de faire des tueries sans pitiés, avec autant de haine et d’acharnement, ne sont pas humains.
    Nous appelons humain qui a de l’humanité, civilisé, de la compassion, de l’empathie, créateur qui ne soumettent pas les gens à l’esclavage, mais pour la liberté des gens.
    Comment peut on juger nos dirigeants après çà, qui acceptent une telle horreur comme l’Islam en Europe, qui est à des années lumière de la démocratie et de la liberté, sans même prendre la peine de vérifier la dangerosité de l’Islam, et n’hésitent même pas de nous les mettre chez nous en Europe, et même avec des insultes et des excuses bidons comme le racisme, l’Islamophobie et autres créer de toutes pièces et qui n’existent même pas en démocratie, ni dans les droits de l’homme et de l’ONU!.
    L’Islamophobie n’existent même pas dans le coran, ni aucun livres de l’Islam!.
    Les musulmans ne sont jamais condamnés pour Islamophobie dans les pays musulmans, même en Europe.
    Les musulmans, c’est les musulmans, mais nos dirigeants ils sont quoi eux.
    Nos dirigeants ne sont pas humains.

  4. Mais cela ne peut ouvrir les yeux des musulmans, ils sont aveugles et fanatique et trouveront bien une réponse, aussi débile soit-elle.

  5. Ce n’est pas adroit ce titre qui correspond à une fiction. En effet, nos ennemis pourront en faire un copié-collé en tronquant l’article, les lecteurs pressés ne liront que le titre. Tous ces gens prévenus CONTRE Trump pourront s’en servir pour accréditer ses prétendues persécutions contre les musulmans, toujours aux aguets pour se victimiser.

  6. Bravo ! Merci pour cet article !
    Voilà un homme juste, pacifiste, sage ! Une personne comme on les aime.

  7. Je reste prudent avec Trump dont je soutiens le discours mais qui n’a pas offert (mais le peut-il) les garanties de son rapprochement avec la Russie de Poutine.
    Ce serait dommage que nous retombions dans les mêmes errements et que le système le récupère comme une sorte de Bayrou à la petite semaine
    , Russie et USA ont des intérêts propres et parfois antagonistes, ce qui est naturel, mais face au terrorisme islamique ils doivent nécessairement converger, c’est vital!
    https://www.youtube.com/watch?v=tq3L1zNKULg
    Monsieur Trump ressaisissez-vous,ne laissez-pas le système vous récupérer!

Les commentaires sont fermés.