Le grand mufti du Liban reçoit volontiers les femmes non voilées, sauf Marine Le Pen


CQFD

La preuve par neuf que le sac d’embrouille du mufti, des journaleux et des Onfray ce n’est que de la poudre aux yeux, que de la manipulation.

Il fallait que Marine paraisse méchante ? Il fallait que Marine paraisse détester l’islam ? Il fallait surtout essayer de mettre Marine mal à l’aise ? Non. Il fallait que Marine, décontenancée, accepte le voile, afin de perdre des voix patriotes, tout simplement.  Et l’ambassadeur de France, dûment chapitré par Hollande avait bien dû susurrer l’idée à l’oreille du mufti…

Inutile de chercher midi à 14 heures.

Entre takiya et coups fourrés, tout est bon pour se débarrasser des authentiques républicains, laïques et féministes.

 93 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. il aurait peut-être suffit à Marine le Pen de refuser de porter le voile sans décider de s’ en aller.
    Elle a refusé le voile et elle est partie sans attendre de réponse selon ce que j’ai lu.
    Était ce compliqué de refuser le voile et attendre la réponse ?

    • il n’y avait pas de réponse à attendre il y avait déjà eu des échanges la veille où elle avait indiqué qu’elle porterait le voile

  2. Le foulard, une protection de la cavité? Comprendre le Coran est pas compliqué.

  3. Je suis même étonné qu’on réagisse aux sautes d’humeur de ce personnage insignifiant. Si ça se trouve, boubaker a été outré aussi. Et on s’en fout tout autant…

  4. Marine a d’autant mieux fait de ne pas lui faire cette concession qui était en réalité une humiliation – et n’en doutons pas « une mise à l’épreuve » !

  5. Hollande, son ambassadeur et le grand Mufti n’ont qu’à aller se faire … rhabiller !

  6. Pauvres muzz ! De plus en plus cons ! La pîteuse tactique se retourne contre ses maniganceurs, et Marine gagne des points au lieu d’en perdre. Même chose pour le petit coup-fourré de la convocation policière en France : elle refuse et gagne à nouveau des voix !
    Et nos journaleux de constater, piteux, que son électorat est insensible à ces manoeuvres, et que son « socle électoral » est plus que stable.
    Ben oui, on est comme ça nous la fachosphère, on est bas du front, on comprend rien à vos explications, en plus on sait pas lire.
    On est totalement IRRECUPERABLE, vous dis-je.
    On désespère tous les journalistes, sans parler des philosophes qui s’évertuent, en vain, à nous faire peur avec le spectre de Marine.
    On est des ânes, on comprend rien. On est des boeufs, on n’écoute rien, on avance, on avance, on trace notre sillon et quand il est fini on en trace un autre.
    Au fait, l’âne et le boeuf, c’est pas ces animaux qui accompagnaient un certain Jésus à sa naissance ? Qui le réchauffaient de leur haleine et de leur bonté naturelle ?
    Mais les journalistes et les philosophes d’ici ne croient pas aux belles histoires, ils ne croient ni à la bonté ni au travail. La preuve c’est qu’ils sont journalistes et philosophes, certains étant même des cumulards en la matière. Ils ne savent plus parler (l’ont-ils su un jour?) aux ânes et aux boeufs, le monde des choses simples leur est devenu totalement étranger.
    C’est pourquoi ils ne comprennent pas, ils ne comprendront jamais Marine ni son électorat. Dommage pour qui ?

    • Vous avez bien résumez la situation. Plus on tape sur MLP, plus elle monte dans les sondages. Il serait plus utile de parler de son programme sur le fonds.

Les commentaires sont fermés.