La Déclaration sur les Droits des peuples autochtones est faite pour moi : j'en demande le statut

JE DEMANDE LE STATUT DE PEUPLE AUTOCHTONE

La Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones parle de moi : j’en demande le statut

Moi, blanc, né français, de parents nés français, eux-mêmes nés français et ce depuis au moins 1692, demande pour moi, mes descendants et mes semblables, le statut de peuple autochtone.
Devant, l’envahissement de mon pays et de l’Europe, par des hordes de millions d’allochtones (se dit d’une espèce animale ou végétale d’apparition récente dans une région), la plupart africains, arabes et/ou musulmans et devant la perte de mon identité, de mes coutumes et de mon territoire avec la complicité des politiques, et avant qu’il ne soit trop tard, je demande le statut de peuple autochtone.

            Car lorsque je lis la définition du peuple autochtone  je m’y reconnais pleinement : les peuples autochtones, ou peuples indigènes, sont « les descendants de ceux qui habitaient dans un pays ou une région géographique à l’époque où des groupes de population de cultures ou d’origines ethniques différentes y sont arrivés et sont devenus par la suite prédominants, par la conquête, l’occupation, la colonisation ou d’autres moyens »(1)

            Certes cela parle des peuples du passé mais nous ne sommes plus loin d’être éradiqués de notre propre pays par génocide culturel avant d’être physique.

            En lisant les 46 articles de la « Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones »

http://www.un.org/esa/socdev/unpfii/documents/DRIPS_fr.pdf , on s’aperçoit qu’ils parlent de moi.

En voici quelques extraits pris au hasard :

Article 2  Les autochtones, peuples et individus, sont libres et égaux à tous les autres et ont le droit de ne faire l’objet, dans l’exercice de leurs droits, d’aucune forme de discrimination fondée, en particulier, sur leur origine ou leur identité autochtones

Article 7  

  1. Les autochtones ont droit à la vie, à l’intégrité physique et mentale, à la liberté et à la sécurité de la personne.
  2. Les peuples autochtones ont le droit, à titre collectif, de vivre dans la liberté, la paix et la sécurité en tant que peuples distincts et ne font l’objet d’aucun acte de génocide ou autre acte de violence, y compris le transfert forcé d’enfants autochtones d’un groupe à un autre.

Article 8  (extraits)

  1. Les autochtones, peuples et individus, ont le droit de ne pas subir d’assimilation forcée ou de destruction de leur culture.

 

            Voilà. Quand vous avez tout lu (et ce n’est pas bien compliqué à lire pour un texte officiel) vous vous rendez compte que cela parle pour notre futur. A moins qu’il y ait, sous peu, de très gros changements dans notre pays.

            Les options qui nous restent sont réduites : se soumettre et devenir un peuple autochtone, ou bien résister et vaincre ou mourir les armes a la main.
Mais ceci est une autre histoire !
 
 

 185 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. J’ai essayé d’en parler au Parti Populaire mais je n’y suis pas arrivé pour je ne sais quelle raison.
    Il faut espérer que les patriotes se servent de ce texte très actuel pour défendre notre civilisation, c’est une véritable bombe dans la bobosphère !

  2. Ils pleurent des larmes de crocodiles parce que c’est pourtant c’est bien ce qu’ils ont planifié : ‘l’instauration de l’esclavage moderne en Europe »
    ___________________________________
    SITE : euractiv.fr
    :: https://www.euractiv.fr/
    THÈMES : EUROPE – ECONOMIE – SALAIRE – INQUIÉTUDE des syndicats
    ARTICLE : La baisse des salaires inquiète les syndicats
    :: https://www.euractiv.fr/section/europe-sociale-emploi/news/etuc-wages-in-europe-are-too-low/
    ==========================
    La baisse des salaires inquiète les syndicats
    17/02/2017
    – « Les salaires sont bas et n’évoluent pas », a regretté Ronald Janssen, conseiller en matière de politiques économiques auprès de la Commission syndicale consultative (CSC).
    Alors que l’Europe peine à se remettre de la crise économique, l’écart entre les riches et « les autres » se creuse, selon la Confédération européenne des syndicats.
    La Confédération européenne des syndicats (CES) veut voir les salaires augmenter. Elle a lancé, le 14 février, une campagne en ce sens, pour orienter l’économie dans la bonne direction au lendemain de la crise
    « Les salaires sont bas et n’évoluent pas », a regretté à l’occasion de cet événement Ronald Janssen, conseiller en matière de politiques économiques auprès de la Commission syndicale consultative (CSC).
    Plusieurs représentants syndicaux ont fait remarquer que nombre de citoyens vivant dans la rue ont en réalité un travail, mais que leur salaire s’avère trop faible pour leur permettre de vivre dans des conditions décentes.
    « Les salaires se sont effondrés au cours des dix dernières années: ils n’ont pas diminués, ils se sont effondrés! » a martelé le secrétaire général du CES, Luca Visentini.
    D’après la secrétaire confédérale de la CES, Esther Lynch, la négociation collective reste le meilleur moyen d’atteindre des niveaux de salaires raisonnables. « Cette réalité doit se refléter dans les politiques de l’UE et de ses États membres, ainsi que dans une nouvelle série de négociations collectives tant attendues », a-t-elle ajouté.
    « Je suis convaincu que la négociation collective demeure la principale question à considérer à l’heure actuelle », a également indiqué le président de la Confédération des syndicats indépendants en Bulgarie (CITUB), Plamen Dimitrov.
    D’après Christian Wigand, porte-parole de la Commission européenne, l’UE n’a toutefois pas de compétence exclusive pour légiférer sur la rémunération ou sur la mise en place d’une réglementation sur la fixation des salaires. « Il revient aux partenaires sociaux et aux autorités de chaque État membre de prendre les décisions nécessaires à ce sujet », a-t-il rappelé.
    Le porte-parole a cependant ajouté que la Commission avait émis des recommandations sur l’évolution des salaires visant à davantage indexer ceux-ci sur la productivité. « L’emploi et la croissance sont évidemment au cœur des préoccupations de la Commission », a-t-il assuré. « Dans le cadre de ses travaux sur la gouvernance économique, la Commission se concentre sur le triangle vertueux consistant à stimuler les investissements, poursuivre des réformes structurelles et garantir des finances publiques responsables. »
    L’effondrement des salaires a provoqué une baisse considérable de la demande, un cercle vicieux aux conséquences des plus néfastes pour l’économie européenne. « Les travailleurs européens ont besoin de salaires plus élevés pour soutenir la relance économique, favoriser la stabilité des prix et promouvoir une répartition équitable du profit », a continué Ronald Janssen.
    Cependant, d’après le maire d’Oslo, Raymond Johansen, un modèle unique ne serait pas adapté à la diversité culturelle d’un continent aussi vaste que l’Europe. « Le marché économique est un excellent outil », a-t-il souligné. Selon lui, le recours aux avantages fiscaux pourrait aider à stabiliser les prix.
    Nicolas Schmit, ministre luxembourgeois du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, a indiqué que les mesures prises par le CES à ce sujet étaient « absolument nécessaires ». « Nous devons avoir une discussion sérieuse avec tous ceux qui se considèrent progressistes », a-t-il précisé. « L’Allemagne est en partie responsable de ces perturbations au sein de l’Union monétaire. »
    « Pourquoi l’Europe a-t-elle besoin d’une augmentation salariale? Parce que nous le méritons tous, sans exception », a conclu Plamen Dimitrov.
    ==========================
    AUSSI :
    ——–
    I.- Le Parlement en faveur du salaire minimum pour toute l’UE
    :: https://www.euractiv.fr/section/europe-sociale-emploi/news/meps-call-for-eu-law-requiring-national-minimum-wage-in-every-country/
    II.- Les disparités de salaires en Europe demeurent criantes
    :: https://www.euractiv.fr/section/europe-sociale-emploi/news/eu-riven-by-big-wage-disparities/

  3. Très bonne idée, super-résistant !
    constituons un groupe et déposons la demande à l’ONU,
    ça ne coûte rien d’essayer, et au moins , ça fera réfléchir certains et soulèvera le problème, porté sur le plan international,
    nous aurons peut-être le soutien des us,
    il faut trouver un avocat qui ficèle l’affaire

    • Tout ce qui peut porter sur le devant de la scène médiatique notre combat pour la France et susciter l’interet est bienvenu: Je revendique ce statut moi aussi.

  4. Je suis complètement d’accord avec Super Resistant d’une part et avec Nicolas F d’autre part.
    En effet, je revendique mon droit à continuer à exister et à vivre en France, selon mes coutumes et traditions, pour moi et mes descendants, parce que ce droit nous a été octroyé par la lute, les efforts et les sacrifices de mes ancêtres depuis 1610 ( mon premier ancêtre connu était Maître Maréchal Ferand dans le Dauphiné en 1610, l’année où Henri IV fut assassiné par Ravailliac)
    Quand à Micron, je considère que non content d’être politiquement inconsistant
    ( jamais élu et sans programme) il a fallu en plus qu’il se rende coupable du crime de haute trahison en crachant sur la France à l’étranger en croyant se donner une stature internationale.
    La trahison, de toutes façons c’est son mode d’exister.
    Nous avons été témoins de son attitude vis à vis de Minable 1er qui l’avait mis au devant de la scène et du parti qui le nourrissait.
    Alors selon lui, la France serait coupable de crime contre l’humanité pour être intervenue en Algérie.
    Donc tous les gens qui ont vécu là bas et tous les militaires du contingent qui y ont accompli leur service, dont feu mon frère, seraient des criminels de guerre?
    Et les felouzes qui coupaient les texticules de leur prisonniers pour les leur enfoncer dans la bouche avant de les egorger, c’étaient quoi?
    Si cette espèce d’ignare, avait étudié l’histoire de France, sur laquelle il crache au lieu de peloter sa prof de français, il saurait que la France est allé en Algérie pour mettre fin aux razzias des pirates barbaresques qui venait piller les villages des côtes méditerranéennes et enmener en esclavage hommes ( qu’ils castraient) femmes et enfants.(Cf le massif des maures et les tours sarrasines)
    Ce faisant, elle a apporté aux autochtones, paix, sécurité, civilisation, santé et éducation.
    Enfin, je me demande ce que diraient d’une telle situation où se trouve la France d’aujourd’hui les troupes révolutionnaires de 1789 et les poilus couillus de 14-18, et surtout ce qu’il feraient.
    Croyez vous que les premiers accepteraient d’être morts sur les barricades pour libérer la France des privilégiés ennemis du peuple, pour en retrouver d’autres aujourd’hui ?
    Croyez vous que les poilus accepteraient d’avoir donné leur vie dans les tranchées pour contenir l’invasion ennemie pour qu’aujourd’hui nous soyons à la botte de l’Allemagne qui nous impose les migrants qui nous détestent.
    Ces Hommes là nous manquent, car eux auraient fait un sacré ménage à la fois dans la classe politique, dans les banlieues et au siège des institutions européennes.
    Avec eux, l’ordre républicain régnerait partout en France, et personne ne moufterait
    Parce qu’ils en avaient, eux.

  5. je revendique ce droit étant d’une famille autochtone depuis au moins 1465,
    ma famille a payée le droit du sang sous tous les rois de France, sous le directoire et au service de l’empereur, par la suite plusieurs membres de ma famille ont aussi payé le prix du sang sur tous les champs de bataille, 1870, 1914/1918, 1939/1945 dans la resistance, l’Indochine , Vietnam, guerre d’algerie…
    donc oui je me considère comme Francais a part entière et fière de l’être, je suis donc un autochtone en voie de disparition!

  6. Macron cet imbécile n’ a pas parlé de l’attaque du peuple français par des envahisseurs musulmans qui ont pris les armes contre les autochtones.Quel connard de parler de crime contre l’humanité en algérie.
    Il a vraiment perdu la tête.C’est le peuple français qui est attaqué,décimé,assassiné par des barbares venus du sud de l’Europe (encore une belle assertion du sociologue Duconlajoie.).
    L’homme libre de la nation française mis en esclavage par des barbares (envahisseurs ,terme de la Grèce antique), l’histoire recommence mais Macron a séché l’école pour faire le galant avec sa prof dans les beaux quartiers .
    Retour à l’école pour tous nos politiques amnésiques, même ceux qui vont se faire virer .Et aux armes, citoyens patriotes.
    Quand une nation est attaquée,lâchement assassinée,par les moyens les plus abjects,la trahison,la takyia,le fanatisme,cela s’appelle :crime contre l’humanité.

  7. Merci super-resistant2017 de nous rafraîchir la mémoire avec cette déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones , je revendique aussi ce DROIT étant un autochtone et faisant parti du peuple souche de ce pays qu’est la France .

  8. Je revendique ce droit aussi étant autochtone et indigène de la France. Ce qui est demandé contre les français dans d’autres pays, doit être appliqué pour les français dans leur pays la France qui est envahie, et si on laisse faire colonisée ce qui n’est pas loin d’arriver.

Les commentaires sont fermés.