Nonie Darwish: Trump est attaqué parce qu'il a désigné le djihad comme ennemi.

Ce que ne comprend pas l’Occident, c’est que l’islam admet que le contrôle du gouvernement a une place centrale en islam et que les musulmans doivent, tôt ou tard, exiger de vivre sous un gouvernement islamique.
La plupart des gens dans le monde ne comprennent pas qu’une grande partie des médias américains a lancé une guerre de propagande contre l’Administration Trump, tout simplement parce qu’il désigne le djihad islamique et préférerait que ce soit une Amérique forte et prospère qui soit le chef de file mondial plutôt que de voir une dictature, laïque ou théocratique, jouer ce rôle.
L’islam affirme être une religion abrahamique mais, en réalité, l’islam est apparu six cents ans après le Christ, non pas pour soutenir la Bible mais pour la discréditer, non pas pour coexister avec les « peuples du livre », les juifs et les chrétiens, mais pour les remplacer, après après les avoir accusés de falsifier délibérément la Bible.
L’islam a été créé en tant que rébellion contre la Bible et ses valeurs et il compte sur des mesures gouvernementales pour ce faire.
L’islam politique et légal (la charia) est bien plus qu’une religion. Le premier amendement est-il un pacte suicidaire .
Nonie Darwish

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nonie_Darwish

 71 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. il y a bcp de cours à donner aux blancs sur la réalité de l’islam,
    c’est l’ignorance qui les égare

  2. C’est dur de lutter contre les cons parce que comme disait Brassens « quand on est con, on est con ». Trump a du boulot.

  3. C’est ce que beaucoup ont du mal à comprendre: L’islam n’est absolument pas une religion comme les autres.
    Avec les religions Abrahamiques la religion côtoie et cohabite avec un gouvernement laïque élu par le peuple.
    Avec l’islam le gouvernement ne peut être laïque car tout gouvernement en pays musulman est au service de l’islam, et en est la fidèle représentation politique.
    Ce que se gardent bien de dire les musulmans de France et que feignent d’ignorer les intellectuels soumis à l’islam.
    Rien d’étonnant à ce qu’une majorité de jeunes musulmans ne reconnaissent pas la république.
    Sachant ce mode de fonctionnement, invariable d’un bout à l’autre de la planète, ce sont bien les politiques qui trahissent leur pays, et pour les traitres il existe la cour martiale.
    Ne sommes nous pas en guerre ?

Les commentaires sont fermés.