3 millions de morts et d'étrangers ont voté pour Clinton… Bougez-vous pour que ça n'arrive pas en France

Nous avions déjà évoqué la fraude massive dans certains Etats démocrates où il est possible de voter sans pièce d’identité.

Le danger serait de nous croire à l’abri.

Rappelez-vous l’étonnement de plusieurs journalistes qui ont pu voter plusieurs fois, dans plusieurs bureaux de vote, aux Primaires de la Gauche.

Ils sont aux abois. Prêts à tout pour faire barrage à Marine.

Il faut absolument que les patriotes aillent démarcher les Mairies pour demander à être assesseurs. Proposez au FN qui n’a pas nécessairement de conseiller partout de les représenter, de veiller au grain…

Falsification des élections : La Maison Blanche révèle que 14% des électeurs de Clinton étaient des étrangers ou des morts

Le conseiller du 45e président américain, Stephen Miller, a affirmé qu’il possédait un grand nombre de preuves de fraudes lors de l’élection présidentielle de 2016. Pour lui, de trois à cinq millions des voix illégales ont été utilisées.

«La falsification lors de l’élection présidentielle est un problème sérieux dans ce pays. Il y a des millions de gens qui se sont inscrits dans au moins deux Etats , des personnes décédées depuis longtemps et des personnalités qui ne sont pas citoyens américains. D’après l’enquête scientifique, au moins 14% des non-citoyens ont voté lors des élections de novembre 2016. La statistique est bouleversante», a fait savoir le conseiller de Donald Trump, Stephen Miller, dans une interview à la chaîne de télévision ABC.

Cette déclaration a été faite trois semaines après le lancement d’une enquête à grande échelle, lancée par l’administration Trump, sur les fraudes électorales dont aurait profité Hillary Clinton lors de l’élection présidentielle de novembre 2016. Selon Stephen Miller, de trois à cinq millions des voix illégales ont été utilisées pour faire perdre Donald Trump.

Devant les journalistes, le conseiller de la Maison Blanche a qualifié cette affaire de «scandale», ajoutant que les Etats-Unis devraient être «horrifiés» que des personnes qui n’en ont pas le droit participent aux élections, bafouant ainsi «les droits des Américains qui respectent la loi».

D’après un sondage national mené par plusieurs universités à la fin du mois janvier 2017, au moins 6,4% des 20 millions d’adultes n’ayant pas la nationalité américaine et résidant aux Etats-Unis ont voté lors de la présidentielle. Une participation qui aurait permis à Hillary Clinton de recueillir 834 381 votes nets supplémentaires.

http://www.europe-israel.org/2017/02/falsification-des-elections-la-maison-blanche-revele-que-14-des-electeurs-de-clinton-etaient-des-etrangers-ou-des-morts/

 135 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Formidable contre-attaque de l’équipe Trump qui ne cesse d’être attaquée en ce moment par toute la clique qui a provoqué la démission de son conseiller aux affaires étrangères pour relations trop cordiales avec la Russie.
    C’est une excellente chose de que de sortir les dossiers pourris de tous ceux qui essayent de l’avoir.
    Quand Donald Trump aura les mains plus libres le système des dépouilles ,typiquement américain, va tourner à fonds dans toute l’ administration américaine.

  2. Les gendarmes du monde s’arrogent le droit international de surveiller des points de vote en Afrique mais trichent dans leur propre pays

  3. Juste un truc, Participons à la surveillance des votes et à leur dépouillement ! Jusqu’au bout….jusqu’au moment des comptes…..Et là, nous serons à même de contester les résultats ! Le problème est que nous n’allons pas au bout de la démarche (pour certain en tout cas) Il faut se battre avec les armes qu' »ils » emploient contre nous !

    • @Tabarin, bonjour !
      Tout à fait, c’est ce que j’ai toujours pensé. Et à ceux qui ont le matériel et la connexion internet suffisante, filmer. Il est impératif de le faire, si est-ce que ces élections ont cours. Au passage on pourra apprécier le taux d’invasion organisée ou non on s’en fout et ouvrir les oreilles non seulement pour faire un état des lieux mais aussi « si le français est à l’honneur » ; on risque d’avoir beaucoup de surprise en constatant que beaucoup de votant ne sont pas plus français que nous indiens et que ces votants français sont tout simplement de nouveaux français, de nouveaux électeurs. Soit que le grand remplacement est bel et bien en action.
      En ce qui concerne le parti nationaliste de Marine le Pen, il risque d’y avoir manque de bulletins de vote ; il faut être vigilant sur ce point. Et si lorsque nous votons selon l’heure, constater si l’approvisionnement en bulletin au nom de Marine se fait régulièrement. S’il y a un moindre problème il faut avertir les responsables FN/RBM de la localité la plus proche (ça peut se faire par téléphone ou mail).
      La campagne continue de s’annoncer guerrière et injuste. Un meeting de Marine dans le Jura vient d’être refusé par le maire au motif de « sécurité ». Les antifas se mobilisent avec les islamistes pour empêcher les élus nationalistes de tenir leur meetings. On remarquera que pour nuisibles qu’ils soient, les antifas de NPA (Besancenot) ne sont toujours pas mis hors d’état de nuire ; aucune dissolution de groupe n’a été requise. De plus monsieur Besancenot n’est absolument pas inquiété et bénéficie du droit à la parole sur les plateaux.
      Donc, la lutte est dure est inégale , mais il faut nous donner les moyens de la mener. Perdu ! c’est perdu d’avance on le sait ! Mais c’est pour la gagne qu’il faut y aller justement. Il faut arracher la gagne !

  4. Surtout REFUSER le vote électronique !
    Le papier c’est beaucoup mieux, on peut vérifier plus facilement et surtout !
    Beau temps ou pas le bulletin nous attend impatient et notre coeur ne l’est pas moins ! Alors on y va vaillamment sur le champ de bataille !

  5. En France les étrangers Français naturalisés à l’envi des gouvernements Sarko Hollande et tutti quanti assureront notre grand remplacement.
    Il nous faut réagir et rassurer les encore réfractaires.

  6. Toute cette clique de gauchiasse rapace devrait être en taule, ce n’est plus la fondation clinton c’est la clinton-cosa-nostra. On sait bien que la politique et la corruption vont souvent ensemble , mais alors là ce sont les champions toutes catégories de la magouille politicienne, et la justice ne s’est pas encore intéressée aux millions de dollars de dons pour Haïti qui ont disparus ( dans la caisse des clinton ?).

  7. Un gouvernement qui utilise des immigrés contre sont peuple est gouvernement de criminels génocidaires, profondément antidémocratique et une guerre contre son peuple en utilisant l’immigration.
    Dans une vraie démocratie seul le peuple légitime a des droits, pas les immigrés, les autres comme ils disent, les autres ne votent pas pour les élus, les autres ne les regardent pas, les autres font partie de l’hospitalité qui ne s’imposent pas.
    Pendant que les immigrés quittent leurs pays d’origines, les escrocs multinationales de l’establishment mondial volent toutes leurs richesses avec des gouvernements corrompus et coupable de l’exode de leurs populations.
    Le génocide est mondial et le plus grand raquette mondial des richesses des peuples monde.
    Les musulmans feraient bien d’avoir une démocratie, c’est le peuple qui est maître de sa religion comme avec tout le reste, pas les gouvernement corrompus.
    Les musulmans ne contrôlent pas leur Islam, ils en sont les premières victimes des guerres ethniques chez eux, l’islam retourné contre eux, créé par l’establishment mondial et gouvernements corrompus à leurs bottes pour voler leurs pétroles, partage des richesses sans les peuples.

  8. Daniel Goldberg
    Question N° 101979 au Ministère des affaires étrangères
    source : http://www.nosdeputes.fr/14/question/QE/101979
    Question soumise le 17 janvier 2017
    M. Daniel Goldberg attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la non reconnaissance des cartes nationales d’identité (CNI) dont la durée de validité initiale a été prolongée de cinq ans. Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité d’une personne majeure n’est plus de dix ans mais de quinze ans. Cette nouvelle durée s’applique aussi, mais par rétroactivité, aux cartes émises du 2 janvier 2004 au 31 décembre 2013 et dont la durée de validité était de dix ans lors de leur délivrance. Ces cartes sont dites « prolongées » et concernent plusieurs millions de Français. Parmi les pays étrangers qui acceptent l’entrée sur leur territoire sur présentation de la CNI, certains autorisent l’entrée avec une carte prolongée et d’autres la refusent. Les Français titulaires d’une CNI prolongée peuvent vérifier sur les sites Internet des ministères de l’intérieur et des affaires étrangères si celle-ci est reconnue par l’État dans lequel ils souhaitent se rendre. Il reste que la validité des dernières cartes prolongées expirera le 1er janvier 2029 et que plusieurs centaines de milliers de personnes resteront donc soumises à ces refus pendant encore douze ans. Il lui demande donc de bien vouloir lui faire connaître les dispositions prises par le Gouvernement pour réduire au mieux le nombre de pays refusant de reconnaître les cartes d’identité à validité prolongée.

  9. SITE : linformationnationaliste.hautetfort.com
    :: http://linformationnationaliste.hautetfort.com/
    THÈME : USA – POLITIQUE de TRUMP
    ARTICLE : C’est un scandale : Trump tient ses promesses !
    :: http://linformationnationaliste.hautetfort.com/archive/2017/02/13/c-est-un-scandale-trump-tient-ses-promesses-5910528.html
    AUTEUR : Bruno Gollnisch
    ===============================
    Soutien d’Emmanuel Macron après avoir été celui d’Alain Juppé, Alain Minc présentait le Brexit comme « la victoire des gens peu formés sur les gens éduqués ». Invité en janvier sur le site du journal Les Echos, cette figure du Système expliquait pareillement en janvier que « Les Etats-Unis d’aujourd’hui ne sont pas les Etats-Unis dont nous avons rêvé et qui nous ont sauvé », fustigeait les tenants des frontières et du protectionnisme et vantait « la mondialisation heureuse » ; « d’abord celle des centaines de millions de gens, Chinois, désormais Indiens, des pays du monde en développement, qui sont sortis de la pauvreté et qui ont fabriqué une immense classe moyenne. La mondialisation heureuse, elle relève aussi chez nous de la schizophrénie, c’est-à-dire que l’ouvrier légitimement angoissé pour son job est le même qui, le samedi après-midi, va faire ses courses chez Carrefour, et qui est un bénéficiaire de la mondialisation ».
    Outre que notre personnel politique est a priori mandaté pour assurer la prospérité des Français avant celles de Chinois ou des Indiens, M. Minc apparaît bien déconnecté du réel. Sans même parler de la flambée des prix consécutive au passage à l’euro, ouvriers et employés qui appartiennent aux catégories salariales les plus nombreuses ont un salaire moyen inférieur à 15 000 euros net par an. Alors non, M. Minc, les Français les plus modestes, pour ne rien dire des six millions de chômeurs et des huit millions de pauvres, ne bénissent pas la mondialisation heureuse quand ils doivent remplir leur caddy.
    Le procès fait aux contempteurs du laisser-faire laisser-passer intégral est bien évidemment quasi généralisé dans les gros médias, les mêmes qui fustigent le programme « irréaliste », dangereux », « inconséquent » de Marine… Qualificatifs qui sont aussi utilisés pour dénoncer les premières mesures prises par Donald Trump aux Etats-Unis, notamment sa volonté de mieux réguler les flux migratoires en provenance de pays à risques. Une décision qui n’a rien d’aberrante rappelait dernièrement Bruno Gollnisch et approuvée selon un récent sondage par 57 % des électeurs américains. L’enquête réalisée par le cercle de réflexion britannique Royal Institute of International Affairs, auprès de 10 000 Européens, sur la pertinence d’une mesure similaire, à savoir la suspension de l’immigration en provenance de pays musulmans, confirme également les inquiétudes au sein de l’UE. 41% des Espagnols, 47% des Britanniques, 53% des Allemands, 61% des Français, 64% des Belges et des Hongrois, 65% des Autrichiens et 71% des Polonais y seraient ainsi favorables.
    …/…
    ===============================

  10. a se demandé que les électeurs ne sont pas d’accord pour la tuerie humaines
    le gouvernement fait tué des gens plus ils revotent pour ses tueurs en claire ils d’accord pour se faire tué .

Les commentaires sont fermés.