Bobigny : la presse islamo-collabo y passe et minimise… Les hordes islamisées peuvent continuer

« Une camionnette aux couleurs de RTL a été incendiée. Dans une déclaration, la radio indique que son équipe sur place a été « choquée mais pas blessée » et « condamne cet acte de violence », assurant « qu’elle ne cédera à aucune forme d’intimidation ». Sous les gaz lacrymogènes, la manifestation a pris fin en début de soirée. »

Où voyez-vous qu’il soit question de la violence des racailles ?
Où voyez-vous qu’il soit question de la violence d’origine étrangère ?
Où voyez-vous qu’il soit question de la violence communautariste ?
Où voyez-vous qu’il soit question de djhad ?
Où voyez-vous que soit évoqué le beau modèle, Mahomet, qui détruit et tue ?
Nulle part. Par contre les prétendues violences policières….
Par contre les excuses données aux fauves et la désinformation….
La parole donnée à ceux qui brûlent et détruisent, pas un mot donné aux policiers caillassés, qui tombent régulièrement dans des guet-apens…

« La police viole », « je ne suis pas un bamboula », « la police tue des innocents », pouvait-on lire sur des pancartes. Encadrés par un impressionnant déploiement policier, les manifestants, dont de nombreux jeunes, s’étaient réunis devant le tribunal de Bobigny. La préfecture de Seine-Saint-Denis n’est qu’à une dizaine de kilomètres d’Aulnay-sous-Bois, où le jeune homme de 22 ans a été interpellé le 2 février dans la cité des 3.000.

« On nous dit – Ferme ta gueule, mets-toi là -. On nous met des petites claques »

L’affaire, devenue hautement politique, a ravivé la délicate question des rapports entre jeunes et forces de l’ordre en banlieue. « Tout le temps, on se fait contrôler, agresser. On nous parle mal. On nous dit – Ferme ta gueule, mets-toi là -. On nous met des petites claques », a raconté un jeune homme d’une vingtaine d’années, Kenzo.

 
Les medias complices de leurs protégés.
Même quand ils sont leurs cibles.
Jusqu’à quand ?

 178 total views,  1 views today

image_pdf

30 Commentaires

  1. Sur BFM, la fillette aurait sauvée par un manifestant,
    ce dernier a été chaudement félicité par la préfecture de police,
    qui dit vrai ?
    ou :
    le manifestant après avoir incendié le véhicule, a sortie la fillette de la voiture ?

  2. Je me demande si le mot patriote veut encore dire quelque chose pour bon nombre de nos compatriotes et spécialement pour bon nombre de journalistes. Je m’interroge sur la fonction de ces derniers. – Bien sûr il reste des journalistes honnêtes soucieux de la vérité, mais combien ? – Rapporter l’évènement tel qu’il est, – ce qui est à mon sens le devoir de chaque journaliste qui se respecte – ou calomnier et taper sur ceux qui défendent l’ordre dans notre pays. Bon sang, ils ne savent plus ce qu’est aimer sa patrie, ses institutions, sa constitution ? A part vivre de numérique et de calomnies que savent-ils faire ? Quel est leur but, et pour qui roulent-ils. Il n’y a pas un jour sans que nos valeurs, nos représentants de l’ordre, nos institutions soient mis à mal par ces incendiaires. Où veulent-ils mener la France ? Quel plan étaie leurs articles et leurs buts ? Je ne suis pas partisan de la théorie du complot, mais je suis acculé à considérer ce point. Tout m’y pousse. Les ennemis de la France incendient, brûlent, volent, agressent, et voilà que la « journalopie » s’attaque sans cesse à nos policiers. Un jour le peuple français vous demandera des comptes. Oui ! Car toute action suppose une réaction. Chers journalistes, je vous invite à retrouver votre indépendance, votre dignité. Je vous conseille de retrouver « l’honnêteté de l’information », ainsi que votre conscience professionnelle en neutralisant toute influence extérieure qui vient remodeler votre constat et faits sur le terrain. Faite-le et vite. Qu’il y ait des fonctionnaires ripoux, je le concède. Mais est-il juste de jeter l’opprobre sur l’ensemble de la profession ? Vous vous prenez pour les Zoro de l’information, mais malheureusement vous êtes les bouffons de la « bien-pensante » telle une allumette dans des flots agités. Retrouvez votre dignité, et faites votre travail comme il se doit. Notre barque prend l’eau, et nous y sommes tous concernés ; alors ne brisez pas le peu qui reste dans l’espoir de voir un paquebot pointer à l’horizon. Car je vous le dis, ce n’est pas un paquebot qui pointera sa proue mais un croiseur bien décidé.

  3. Finira-t-il par y avoir une cassure entre les journalistes de terrain voyant les choses plus telles quelles sont et les « journalistes » haut-placés chargés de déformer la vérité ???

  4. Présentation des faits, par exemple sur France-Inter : Des « casseurs » se seraient glissés dans la foule des manifestants, lesquels étaient à 99,99% des gens parfaitement pacifiques. On connaît la zizique … Si demain, un policier devait laisser la vie au contact de ces sauvages, Hollande en serait le premier responsable, s’étant rué au chevet de l’africain blessé avant toute enquête, et les autres seraient les journalistes qui, par leur couverture de l’affaire, ont, en quelque sorte invité les « banlieues sensibles » à bouffer du flic.

  5. Bobigny : les CRS sauvent une fillette de 6 ans des flammes d’un véhicule incendié par les manifestants Par Francois le 11/02/2017
    21h43
    Partager sur Facebook
    Partager sur Twitter
    Les violences à Bobigny ont vu quatre véhicules incendiés, dont l’un d’eux avait une fillette à son bord, sauvée de justesse. [..] Des passants ont découvert qu’une fillette de 6 ans se trouvait à l’intérieur d’un véhicule enflammé par les casseurs et ont immédiatement appelé les CRS à l’aide. Les forces de l’ordre sont rapidement intervenues et ont sauvé la fillette de justesse. […]

    • et les journalistes de dire : NON ce ne sont pas les forces de l’ordre qui ont sauvé cette petite fille mais un manifestant …répété en boucle !! c’est dire l’importance de la chose , le journalisme dans toute sa splendeur ! car , à moins d’avoir une case en moins , je me demande si c’est d’une importance capitale de savoir si c’est un manifestant ou la police qui a sauvé cette enfant, l’important n’a pas été de dire qu’une enfant a failli mourir dans une manifestation complètement incontrôlée, par des casseurs ! et là que ce serait il passé ? Une contre manifestation pour dire ça suffit, nous voulons un gouvernement digne de ce nom !!

    • il faut etre un peu tare pour laisser un e gosse de 6ans au milieu dune foule de degeneres pauvre gamine qui a du avoir lapeure de sa vie

  6. Violences policières??? Hier soir j’ai vu le reportage de ces NOUVELLES EMEUTES à la télévision, qui ne sont pas étonnantes, puisque le 1er magistrat de France a donné son aval, plutôt que de soutenir comme il le devrait la police de la Nation. Un adulte noir d’une quarantaine d’années a dit ceci devant les caméras, en parlant de ceux qui étaient en train de JETER DES PIERRES SUR LES FORCES DE L’ORDRE sur le pont surplombant la scène de la manifestation : « Oh, ça, c’est les petits, ils font des bêtises… ». DES BETISES??? Oser qualifier de bêtises le fait que DES MINEURS et d’autres plus âgés jettent des pierres sur les représentants de l’ordre? VOUS RENDEZ-VOUS COMPTE??? DES « BETISES » ??? ALORS QU’IL S’AGIT DE REBELLION ET D’AGRESSIONS CARACTERISEES!!! Alors, selon vous, qui doit réellement s’indigner??? Combien de temps les Françaises et Français vont-ils accepter LES ZONES DE NON DROIT, LES TRAFICS EN TOUT GENRE, ET L’ISLAM ENVAHISSANT ET CONQUERANT QUI NOUS IMPOSE LES VOILEES, LE HALAL, LES CAIDS, ET L’INTOLERANCE LA PLUS ABSOLUE???

  7. Il y a l’information et le TRAITEMENT DE L’INFORMATION.
    Le journaliste est le traiteur d’information.C’est ça qu’ils apprennent dans les écoles de journalisme,pardon de manipulationisme.
    Traiter l’information.
    Déjà,c’est un exercice périlleux,chaque mot rajouté est un mot de trop;
    Mais quand il y a volonté d’orienter l’information selon des directives politiques,idéologiques ou financières,alors là les virtuoses du traitement donnent le meilleur d’eux même.
    Quel pied d’avoir la mission sacrée de prendre les gens pour des cons et de se planquer derrière les oripeaux d’Albert Londres,Sullitzer (le Prix),de ZOLA et ce qui reste des grands harangueurs de foule et justiciers de la plume dont ils bafouent chaque jour un peu plus l’oeuvre .
    Quel pied de se planquer sous le passe -droit de la carte de presse et de bafouer chaque jour un peu plus la confiance aveugle du citoyen lecteur ou auditeur.
    Ne comptez pas aujourd’hui que quelconque journaliste défende quelconque cause.Non,il est là jusqu’à l’ecoeurement pour servir l’audimat ou le tirage de son torchon.
    Mais attention,messieurs de la médiasphère,les lecteurs auditeurs ont les yeux et les oreilles de plus en plus éduqués.
    Pas plus tard qu’hier -comme chaque jour , CHAQUE JOUR -UNE NOUVELLE TOMBE par une dépêche de l’AFP (sauf que maintenant c’est direct par smartphone): 250 jeunes se battent avec les policiers à Bobigny,45blessés légers,tentative de meurtre sur une fillette de 10 ans enfermée dans une voiture,4 voitures détruites,actes de pyromanie,dégats matériels importants,destruction de biens privés et publics,24 individus en garde à vue,de nationalité française ou double nationalité franco-marocaine,franco-tunisienne,franco algérienne,parmi eux des étrangers issus de pays musulmans,des délinquants fichés par la police,certains portant bracelet électronique déjà condamnés.au total 75 individus interpellés et présentés immédiatement à un juge ……….
    MAIS MESSIEURS LES JOURNALISTES,SI VOUS ECRIVEZ CELA PERSONNE NE VOUS LIRA OU NE VOUS ECOUTERA.
    Non,les mots qui »accrochent »,car il s’agit d’éperonner le poisson lecteur ou auditeur sont bien différents,une espèce de bouillie ,de diarrhée informatoire informe,à laquelle nous sommes habitués,c’est presque rassurant .
    DONC,voici les infos de la matinée (dimanche)
    « gropuscules qui viennent perturber……. »
    « se sont affrontés……… »
    en titre : »Casseurs contre forces de l’ordre »
    et bien sûr le gargarisme de base : »Manifestation à Bobigny contre les violences policières …… » AHHHH tout est dit,la messe est dite.
    A AUCUN MOMENT ON NE PARLE DE LA VIOLENCE DE CES TUEURS ORGANISES MAIS ON PARLE DE VIOLENCE POLICIERE,bien entendu.
    A lors bien sûr l’auditeur telespectateur est bouleversé par tant de VIOLENCE POLICIERE (la violence policière qui met la planète à sac,qui est responsable de tous nos malheurs évidement……… ),le pauvre lambda qu’on cueille au petit dejeuner le dimanche matin avec toute cette violence (sous entendu qui n’est que policière) en face de ces gropuscules de justiciers chevaliers blanc de la justice qui n’ont que leurs mains nues,nouveaux gueux contre les oppresseurs du pouvoir,nouveaux chevaliers de la croisade des albigeois se battant loyalement pour plus de justice te de liberté…………NON MAIS ON SE FOUT DE LA GUEULE DE QUI ?
    Faudrait boycotter tous ce journalisme de merde ,mais on adore ça ,pas vrai,on adore qu’on nous mente,qu’on nous manipule, c’est un jeu sans fin.
    Ah ben oui,il y a une petite fille de ????ans _au fait ils n’ont donné aucun chiffre ,parce que pour cela il faut vérifier et comme ils sont trop ramiers pour vérifier leurs infos_ qui a failli être assassinée MAIS TOUT LE MONDE S’EN FOUT,surtout le dimanche matin.
    Allez,messieurs les journaleux,vous avez encore de beaux jours devant vous,Albert Londres peut se retourner dans sa tombe,mais ça aussi tout le monde s’en fout.Aviez-vous prévu ,Monsieur qu’un jour il existerait des sites de REINFORMATION ,oui sûrement car vous ,contrairement à ces touilleurs de merde ,vous connaissiez la triste nature humaine à laquelle nous appartenons tous.Les sites de réinformation, c’est un peu l’antidote que nous attendions tous.

    • voir « l observatoire des journalistes et de l’information médiatique  » dont le président est Claude Chollet

  8. Tout est bon pour islamiser la France et surtout pour ne pas se faire traiter de racistes car ça pourrait nuire à leurs précieuse carrière. Tout le reste ils s’en tamponnent.

  9. Nous avons créé des ghettos immenses,l’islam n’a pas grand chose à voir avec ça !
    Il s’y enraciné tout naturellement, vu la population en cause, mais toutes ces foules de jeunes qui défilent contre les soi disant violences policières ,se foutent de l’islam comme de leur première »Nike »!!!
    Le problème est bien plus vaste!
    Comment rétablir l’ordre Républicain avec ces foules ghettoisees dont tous les membres sont loin d’embrasser l’islam ?!
    Par ailleurs, comment respecter les représentants de l’ordre,quand eux mêmes s’abaissent à agir et parler comme les racailles qui leur font face?
    Ah, c’est sûr, lesdits représentants de l’ordre Républicain sont bien plus à l’aise avec les manifestants de la Manif pour tous!
    Le coup de gueule à sens unique, c’est pas mon truc,j’ai trop souvent été témoin de l’attitude méprisante de flics, comme le tutoiement intempestif, même à mon égard.
    Et pourtant, je soutiens ,malgré tout la police,in fine…
    C’est que la schizophrénie, m’habite sans doute.

    • Bonjour Jarczyk ,
      ce que vous dîtes est vrai , je me rappelle quand ce fût la cohabitation le gouvernement Jospin avait mis en place ces  » ilotiers  » , ils tutoyaient déjà les petites frappes des cités et rigoler avec eux .Et cela dans combien de villes de France ? Et après les policiers s’étonnent que les racailles d’aujourd’hui n’ai ni crainte ni respect envers les représentants de la loi .

      • Comme ils avaient ordre de jouer la  »proximité » les policiers adoptaient certaines expressions des djeun’s…
        Et puis,parfois,la proximité se changea en promiscuité, jusqu’au mimétisme, sur fond de décor cannabise…
        L’ère Sarkozy ne fut plus vraiment favorable à la première, après la fonte des effectifs policiers et puis vinrent s’y ajouter les risques terroristes et l’accroissement du sentiment d’injustice sociale,économique, juridique, soigneusement attisé par les Tarik Ramadan, Sopo,Diallo etc et les médias …Les flics sont devenus les otages et malheureusement les victimes d’une politique laxiste et ce ,bien avant que Hollande ,Cazeneuve et Taubira sévissent!
        Je ne suis pas toujours tendre avec eux et surtout pas avec les deux principaux syndicats qui filent doux devant le Politiquement Correct ,les récentes déclarations du Maire de Bobigny ,ancien syndicaliste,habitué des plateaux TV ,sont affligeantes, de mon point de vue.
        Mais le fossé est si profond entre ces  »territoires » et la République, sur fond de crise économique et identitaire,que les responsables politiques sont pris de court ne sachant que faire devant cette partition de fait.
        C’est bien après une reprise en main des plus energiques que l’on pourra,demain ,vivre en une France apaisée !

  10.  » Les medias complices de leurs protégés.
    Même quand ils sont leurs cibles.
    Jusqu’à quand ?  »
    Et bien jusqu’au  » bout  » .
    L’idéologie gauchiste n’autorise pas d’en sortir , sauf les pieds devant . Et c’est d’ailleurs ce qui arrivera.
    Ca me rappelle un truc qui s’appelle….. l’islam.
    Rien d’étonnant que ces deux là se fréquentent.

  11. Moi je ne comprends même pas que l’équipe de RTL puisse être choquée. Ils ont eu la chance d’être approché par ces autres qui nous enrichissent.
    Choqué par un apport culturel ! Ils sont un tantinet racistes chez RTL ?

  12. Dommage que le message que j’ai écrit hier sur la présence de Thuram à France Inter pour accabler la police – en omettant de donner les raisons de la présence de la police et des contrôles : les trafics de drogue dans les banlieues – ait disparu….

  13. des violences urbaines, des vitrines brisées? en Seine St Denis:? en fait en fait le quotidien de nos flics c’est tellement banal que tout le monde comprend qui sont les voyous !

  14. « Ils » s’en prennent à leurs folliculaires : Finalement la justice immanente existerait !

    • Je ne serais pas étonné que l’Etat prenne en charge la perte financière, sachant que les émeutes populaires sont présumées exclues des garanties d’assurance…
      Donc toutes ces dépenses, sauf clause contraire, sont à la charge des innocents qui ont le malheur d’avoir leur commerce ou leur propriété plus généralement sur le passage de ces hordes.
      Démonstration de force en somme.
      Qui peut encore vouloir voter Fillon et « les Républicains », alors qu’ils ne prônent pas l’immigration zéro, qui relève du bon sens tant économique que sécuritaire ? Puisqu’il n’y a pas de politique d’assimilation forcée, se forment des communautés et on arrive à la même situation qu’aux Etats-Unis où une bavure policière contre un Noir est vécue par certains comme une agression contre leur communauté. Tu parles d’un modèle.

  15. J’ai suivi la totalité de cet évènement à Bobigny, sur la retransmission en direct faite par RUPTLY. J’ai été choqué de la violence réelle des manifestants. Une véritable émeute, voitures brûlées, abris bus saccagés, une fillette a failli brûler dans un véhicule … Mais les médias minimisent ces faits : « une manifestation » devant le palais de justice de Bobigny en faveur de Théo. Point barre, circulez, y avait rien à voir …. petit fait divers, sans conséquences !!! De quel côté la désinformation fait son œuvre ? Mais des médias traditionnels bien sûr … n’est-ce-pas le Décodex de l’immonde qui participe au masquage des réalités !

Les commentaires sont fermés.