Journaliste, qui t’a fait roi ? Le Monde financé par google, pour quoi faire ?

Publié le 11 février 2017 - par - 7 commentaires

« Journaliste qui t’a fait roi ? » Bernard Beguin 1988
http://www.pearltrees.com/quikoo2013/presse-ancienne-1/id8748814#item128063864
_________________________________________

 

ARTICLE : [Dossier] Decodex : Le Monde financé par Google, l’effet boomerang
http://www.ojim.fr/decodex-le-monde-finance-par-google-leffet-boomerang/

==================================
– Boomerang : « acte d’hostilité qui se retourne contre son auteur », Nouveau Petit Robert, édition 1993.
– « Prends garde de cracher contre le vent » Proverbe navajo.

Connaissez vous le Fonds pour l’Innovation Numérique de la Presse, le FINP ? Non ? C’est pourtant le fonds Google pour la France distribuant la manne à la « bonne presse ». Si vous allez sur le site de cette discrète association loi de 1901, { http://www.finp.fr/ } vous saurez … et bien presque rien. Ni les rapports d’activité (le dernier remonte à 2013) ni à qui a été distribué la manne, ni qui sont les membres du conseil d’administration, tout au plus aurez vous le nom d’un obscur président. Début février 2017 la dernière actualité postée remonte à juillet 2015. On a connu Google plus réactif.

À moins que… À moins que ni Google ni les heureux bénéficiaires ne souhaitent trop se vanter des détails de l’aide de la multinationale américaine. Tout juste sait-on (mais pas à partir du site) qu’en 2014 le fonds a profité à des « pauvres » : Les Échos comme Le Figaro (2 millions d’euros chacun, Arnault et Dassault remercient), Le Parisien, Rue 89 et quelques autres. Et que sans doute en 2015 et/ou 2016 Le Monde a reçu une partie du trésor comme l’apprend un article du 17 novembre 2016 du quotidien « Le Monde a fait partie des projets soutenus par le FINP et la DNI pour la refonte de ses éditions mobiles, le développement de la vidéo, le lancement de Snapchat Discover, Le Monde Afrique et un futur service de démontage de rumeurs » (c’est nous qui soulignons).

Un soutien de combien on ne saura pas.

Mais alléluia il est né ce petit service de démontage, c’est Decodex.

Note de Christine Tasin

Ces financements s’ajoutent aux subventions fort généreuses de l’Etat français… Benjamin Dormann qui a écrit un livre fort intéressant en cours de ré-édition,Ils ont acheté la presse : Pour comprendre enfin pourquoi elle se tait, étouffe ou encense

 disait la semaine dernière aux Bobards d’or que la presse française recevait plus de 2 milliards de subventions, ce qui revenait à 9000 euros par journaliste…

Par ailleurs les grands patrons de presse, qui sont aussi des intérêts dans de multiples entreprises sont à la tête d’empires qui dépassent l’imagination.

La presse subventionnée par le contribuable appartient à des gens qui, comme  Xavier Niel   accroissent à chaque heure leur patrimoine de 200000 euros…

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Journaliste, qui t’a fait roi ? Le Monde financé par google, pour quoi faire ?”

  1. Marcher sur des oeufs Marcher sur des oeufs dit :

    SITE : ALTERMEDIA FRANCE-BELGIQUE
    :: http://www.altermedia.info/france-belgique/

    THEME : SYRIE des vérités et des sornettes cautionnées par Décodex, ou la vraie fausse info selon saint Duconox

    ARTICLE : « Les médias traditionnels ont menti » – conclusion du député Nicolas Dhuicq de retour de la ville d’Alep.
    :: http://www.altermedia.info/france-belgique/uncategorized/le-depute-nicolas-dhuicq-de-retour-de-la-ville-dalep-les-medias-traditionnels-ont-menti_177918.html

    AUTEUR : François

    =================================
    Le député Nicolas Dhuicq de retour de la ville d’Alep: « Les médias traditionnels ont menti »
    10/02/2017

    VIDEO : https://vimeo.com/202832078 – Durée : 16’47 »

    « J’ai été agréablement surpris de constater que cette ville était debout. Nous sommes très loin de l’anéantissement d’une ville dont on n’a pas cessé de nous parler. Contrairement à ce que les médias traditionnels ont affirmé, au moins 65 % de la ville d’Alep est debout. On n’est pas du tout dans une ville totalement rasée, totalement détruite. 20 % de la ville sont effectivement rasés mais pas tout. C’était une ville de 2,3 millions d’habitants; il reste 1,5 million d’habitants aujourd’hui et on considère qu’il y a eu 40.000 morts civils. On est très loin de l’anéantissement d’une population qui nous a été décrit ! ».

    Député « Les Républicains » de l’Aube depuis juin 2007, Nicolas Dhuicq s’est rendu à Alep le mois dernier { http://www.lci.fr/politique/noel-armenien-a-alep-et-rencontre-avec-bachar-al-assad-malgre-les-polemiques-le-filloniste-thierry-mariani-et-jean-lassalle-nicolas-dhuicq-deux-autres-deputes-retournent-en-syrie-2020501.html }. Aux côtés de deux confrères députés, Thierry Mariani et Jean Lassalle, Nicolas Dhuicq s’est rendu dans la ville syrienne à l’occasion du Noël arménien. Une initiative personnelle afin de s’informer de la situation sur place. Durant des mois, tant sur le plan géographique que politique, les médias ont présenté le conflit sous un regard niant cruellement la réalité des faits.

    Des adorateurs de la mort qui ne pensent qu’à tuer

    Pour les médias traditionnels, « le Président Assad est responsable de tous les maux de la Syrie. Depuis le début de ce conflit, ils ont une vision monomaniaque considérant également qu’il existe des rebelles modérés. Bien entendu, il n’y a plus de rebelles modérés. C’est vraiment une lutte pour la civilisation contre des gens qui sont des adorateurs de la mort qu’ils soient de Daech ou d’Al Nostra ! Ils ne pensent qu’à massacrer, qu’à tuer, qu’à interdire aux femmes d’être l’égale des hommes, qu’à empêcher les petites filles d’aller à l’école et qui apprennent aux enfants de 10 à 11 ans comment décapiter les adultes ! »

    « Une vision monomaniaque » de la Syrie : les médias ont du mal admettre qu’ils ont pu se tromper

    En permanence, les médias sautent d’un sujet à l’autre. Il faut du temps pour expliquer ce que je viens de vous dire, or les médias traditionnels ne vous offre pas ce temps-là, à l’exception de radios…

    « Au moment où nous étions sous les roquettes d’Al Nostra à l’aéroport d’Alep avant de repartir, la télévision syrienne montrait des images d’obus de mortiers français en parfait état. Quelle est leur provenance ? »

    Le député Nicolas Dhuicq espère retourner à Alep enfin en paix

    Nicolas Dhuicq s’était fait la promesse de se rendre à Alep dès la libération de la ville. Son vœu a été exaucé. Il espère maintenant pouvoir retourner sur place.

    « Les Syriens m’ont enrichi humainement. Il ont permis de m’aider à devenir je l’espère meilleur et c’est pour eux que je veux me battre. J’ai un vœux, j’aimerais être très vieux un jour et aller avec mes petits-enfants à Alep pour voir cette cité reconstruite et les gens vivre en paix ».

    Un entretien avec Armel Joubert des Ouches pour Réinformation.tv { http://reinformation.tv/ }

    =================================

  2. Avatar marre-du-PS dit :

    UN DAVID PUJADAS GAGNE EN UN MOIS CE QUE MA RETRAITE ME VERSE UN AN. Toutes ces « petites gens » du monde médiatique n’ont pas de mal à vivre! Pour avoir une fois travaillé dans une annexe d’une radio, il y a bien des années, je puis vous dire que journalistes et acteurs ont des sociétés de production, et que ces gens ne sont pas à plaindre financièrement! Quand on voit qu’ils viennent dire aux smicards de se serrer la ceinture, alors qu’ils rentrent bien bronzés après chaque période de vacances scolaires, il y a de quoi hurler!

  3. Avatar Xtemps dit :

    Il faut casser la machine à la foutre la merde partout dans le monde, quelques petits attentats s’imposent par des commandos, seraient bien utiles.

  4. Chris2a Chris2a dit :

    Dans le monde occidental, le pouvoir est détenu par les me.dias et les juges rouges …
    DTrump est en train de s’en apercevoir …

  5. Avatar bm77 dit :

    Cela ne m’étonne pas et le cas du Parisien est symptomatique de ces revirement de lignes éditoriales créées par le fait que les médias sont subventionnés par des faiseurs d’opinion qui vont tous dans le même sens du Mondialisme à tout crin et qui leur imposent de faire attention à ce qu’ils écrivent.
    Le Parisien qui était un journal populaire au sens de proximité avec les gens a entrepris depuis déjà quelques années un revirement à 360 degré en devenant un torchon comme les autre suintant la bien pensance et le politiquement correct à la sauce socialiste, voir son traitement de l’affaire Théo, et cela se retrouve même dans ses éditions locales qui maintenant se mettent aux services de certains élus souvent de gauche en se censurant pour gommer des faits de délinquance qui porteraient atteinte à l’image de certaines communes.
    J’ai moi-même été le témoin de faits de délinquances concernant des voitures brulées par exemple dont les journalistes locaux du Parisien ne se sont pas fait l’écho alors qu’ils sont toujours prêts à sauter sur le premier chien écrasé.
    Il y a bien une volonté avérée de taire les choses et de limiter la portée de réelle de la délinquance.
    La doxa au pouvoir ne pouvait laisser cet outil dangereux de témoignages irréfutables dans les mains de n’importe qui!

  6. frejusien frejusien dit :

    oui, le fric peut tout,
    et là, on est bien arrivé à la dictature du pognon,
    plus aucune information fiable,
    des faits graves passés sous silence,
    des faits mineurs démultipliés et dramatisés, montés en épingle pour faire réagir le gogo, et le pousser dans la direction voulue,
    c’est la manipulation de masse,
    ça marche très bien, la preuve …

    je voudrais signaler la position de SFR, (je ne sais pas à qui appartient ce groupe)
    sfr m’a collé d’office un abonnement TV-internet comprenant seulement en sus de qq chaines tnt, la célèbre chaine AL JAZEERA?
    Un an après, sfr m’ajoute sans me demander mon avis, un abonnement supplémentaire à sfr presse : cad un choix à eux : libération, l’express etc…
    si c’est pas de la dictature !
    après de multiples réclamations, sfr ne m’a toujours pas enlevé ces suppléments

Lire Aussi