Dorénavant il est interdit d'utiliser le mot "clandestin", stigmatisant…

Traduction pour Résistance républicaine par Steve Preve 
Il est évident que tout cela va arriver en France incessamment sous peu…

 25 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Cela se passe en Italie.
    Mais en France, cela ne pourrait jamais arriver parce que nous avons des intellectuels intègres et objectifs.
    Quoique …..

  2. Quoi ? Non, assez de Novlangue. Un clandestin est un clandestin, et je m’en fous de les stigmatiser. En refusant de nommer un chat, un chat, c’est nous que l’on stigmatise. Alors je continuerai de dire que ces envahisseurs sont des clandestins.

  3. Tous ces pseudos intellos de mes deux comment sérieusement à me les briser menu menu , et je continuerai à les appeler clandestins ou clandos et j’emmerde le politiquement correct .J’ai les mains qui me démange , je suis prêt à leur distribuer des claques de cow-boy à tous ces pseudos intello .

  4. MOI JE LES APPELLE « CLANDOS, RÉFUGIÉS , HORS LA LOI, MIGRANTS »
    je répète ::
    « CLANDOS, RÉFUGIÉS , HORS LA LOI, MIGRANTS »

  5. Ils passent les frontières illégalement, ce sont des clandestins. Point. Ensuite il y a aussi les envahisseurs. Point.

  6. Je n’ai pas pu m’empêcher de rire tellement ils se foutent de la gueule du monde avec ça ! S’introduire illégalement/clandestinement sur un territoire, qu’il soit passoire ou pas c’est de l’immigration illégale contre laquelle ça se dit lutter. Mais faudrait les faire passer pour des bestioles bien sous tous rapports qui n’ont rien fait de mal, répréhensible ou illégal.
    Ceci dit, une fois le rire passé, c’est la grosse rage qui monte.

  7. Non, c’est un intestin « irrégulier » qui se balade illégalement sur nos territoires, en y créant le désordre et en y répandant sa m… , euh, ses excréments! 🙂

  8. La linguistique est une grande spécialité italienne.Dans les années 80 ,un collectif de feministes italiennes se demandait s’il y avait un parler feminin spécifique et si en gros une femme qui utilisait de « gros mots » comme c…. ,b…..,etc était feministe ou anti-feminine .La réponse était qu’elles se contentaient d’imiter les hommes dans une certaine violence verbale..
    Oui,mais ça,c’était Avant..
    Maintenant si la linguistique empiète sur nos libertés (de penser,d’expression) cela s’appelle du totalitarisme,et ça c’est encore du no limit inacceptable.
    Clandestin,c’est un mec qui veut passer dans un pays et s’y installer à l’incruste ,sans en avoir demandé la permission au préalable.et en se foutant pas mal des conséquences.
    Un HORS LA LOI.Un envahisseur.Une grosse merde.
    Battons nous pour la langue française,sa simplicité et sa clarté.
    Et merci à vous,Christine .

  9. N’importe quoi, il faut arrêter de nous emmerder, pour tout et pour rien. Un clandestin est un clandestin, point barre.

    • Salut Mefiance69
      Ces intellectuels commencent vraiment à nous souler avec leurs imprécations, leurs idéaux récitatifs.
      Vouloir à tout prix changer le monde avec leurs gérémiades et leurs gesticulations oratoires ne nous convainquent pas du tout. Il faut appeler un chat un chat et ne pas tourner autour du pot.

    • Non, ce sont des déserteurs, des envahisseurs assortis d’une présence illégale.

    • un clandé est 1 délinquant
      essayez d ‘entrer dans certains pays comme IRAN Arabie S. etc …
      même en Thaïlande , le pays du sourire
      Si vous êtes OVERSTAY >>> amande , prison , expulsion à vos frais

Les commentaires sont fermés.