Limoges : le FN dit ce qui se passe aux urgences, la Licra dépose plainte

Quand ce n’est pas la LDH, c’est le Mrap, quand ce n’est pas le Mrap c’est le CCIF, quand ce n’est pas le CCIF c’est SOS Racisme, quand ce n’est pas SOS Racisme c’est la Licra… Bref, la délation, ça marche fort et ça rapporte gros à toutes ces officines grassement subventionnées par le contribuable pour faire leur  sale boulot, l’islamisation de la France.

Si les sites et associations patriotes sont dans l’oeil de Moscou, ils ne sont pas les seuls. Les militants et élus FN sont dans le collimateur. Il faut tuer dans l’oeuf la divergence, la dissidence, la parole vraie. Surtout interdire de dire le vrai.

Les faits ?

Les urgences de Limoges, un jour comme hélas tous les autres ont reçu un CPF (Chance Pour la France)  qui trouvait que les choses n’allaient pas assez vite et a insulté le personnel, féminin, et lui a craché dessus…

Action… Réaction. La norme dans un monde normal

En janvier 2017, le magazine municipal « Vivre à Limoges » publie une tribune libre signée des trois élus FN de la ville, intitulée  « Retour vers le futur au CHU », tribune qui a été, selon l’un d’entre eux, Vincent Gérard, écrite par lui seul.

Rien que du bon sens, me direz-vous ? Aux yeux de Résistance républicaine, certes, mais pas aux yeux de la Licra.

Pensez, écrire que « Les femmes qui pour nos invités ne seraient culturellement pas respectables et donc pas respectées » et  » devrait-on préparer nos épouses et nos filles à subir, comme à Cologne et dans d’autres villes allemandes, les viols collectifs, les humiliations et les violences sous couvert d’une France « terre d’accueil  ?»  ça serait-y pas de l’incitation à la haine, Madame Michu ?  Voire carrément de la haine raciale  ?

En tout cas, pour la Licra il n’y a aucun doute, et hop une plainte à instruire, histoire d’occuper le tout nouveau Président local de la Licra, Philippe Merlier, que l’on imagine scrutant désespérément la prose des patriotes limougeauds, afin de se faire repérer et espérer ainsi une belle montée en grade dans la féodalité gauchiste… Histoire, aussi, d’occuper nos vaillants juges et policiers désoeuvrés, comme chacun sait.

Bref, la police est chargée d’aller enquêter aux urgences, histoire de vérifier si l’histoire racontée par nos trois élus FN ne serait pas une invention….

Je n’ai aucune crainte, nous connaissons tous la réponse, les témoignages de personnels des urgences régulièrement agressés par des Chances Pour la France fleurissent, même en plein hiver.

Mais même si l’incident est véridique, même si Vincent Gérard a été à juste titre scandalisé et a crié son ras-le-bol… emporté par son élan, il a fait, selon les critères de la Licra, une ENORME faute, il a évoqué le statut de la femme en terre musulmane, les viols de Cologne, bref, il a suggéré que le vivre ensemble ne coulait pas de source pour des immigrés issus d’une culture profondément misogyne, pour ne pas dire violente avec les femmes.  Même Pascal Hilout, né au Maroc, élevé d’une mère voilée, éduqué dans une école coranique et… devenu apostat de l’islam le disait. Mais il a été condamné pour cela. Et c’était déjà la Licra, qui avec 4 autres associations, menait la danse, il y a 6 ans à Paris.

Pourtant…

Pourtant, Vincent Gérard aurait pu parler des Yezidies vendues comme esclaves sexuelles, il aurait pu parler des malheureuses gamines enlevées par Boko Haram, violées, frappées, tuées, vendues, épousées pour un soir… Il aurait pu parler de Katia Bengana, assassinée à 17 ans  pour avoir refusé de porter le voile en Algérie, il aurait pu parler de ces femmes brûlées vives, comme Sohane Benziane, immolée pour avoir refusé les avances d’un musulman…

Il aurait pu citer le coran :

« Les hommes sont les responsables des femmes (ont autorité sur elles), à cause de l’excellence d’entre eux qu’Allah a accordé, ainsi que de la dépense qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont celles qui sont dévotes, qui protègent, même ce qui est caché, ce qu’Allah a protégé. Et quant à celles dont vous craignez l’infidélité, exhortez-les, abandonnez-les dans leurs lits, et battez-les. Si elles viennent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles. Allah demeure, Haut, Grand, vraiment! »

Il aurait pu, même, encore plus simplement, rappeler l’article   de la Déclaration des droits de l’homme en islam, Déclaration du Caire, signée par les 57 pays musulmans, qui date de 1990, et dont l’article 6 est explicite. En islam, il n’y a d’égalité entre homme et femme qu’au plan de la dignité humaine :

Il aurait pu, enfin, rappeler l’arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’homme de 2001, confirmé en appel en 2003 qui confirme le statut inférieur de la femme en islam :

 » Il est difficile à la fois de se déclarer respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et de soutenir un régime fondé sur la charia, qui se démarque nettement des valeurs de la Convention, notamment eu égard à ses règles de droit pénal et de procédure pénale, à la place qu’il réserve aux femmes dans l’ordre juridique et à son intervention dans tous les domaines de la vie privée et publique conformément aux normes religieuses. »

Bien évidemment Vincent Gérard n’avait pas la place d’ajouter tout ceci, et en sus il ne pouvait pas deviner que l’inénarrable et incontournable Licra, par la grâce de son nouveau Président désireux de faire du zèle, Philippe Merlier,  ouvrirait sa grande gueule pour chercher midi à 14 heures.

Espérons que le procureur appliquera la loi, rien que la loi, et classera l’affaire. La montagne qui accouche d’une souris…

 

 173 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. @Christine ou @antiislam ( modérateur)
    quelques petits crachats ? bof, c’est rien ça , de toute façon « ils » sont habitués à cracher partout !
    Mais des bonnes menaces de mort, ça au moins c’est quelque chose !
    Voir mon petit article du 8 mars 2015 à propos des « djeunes » qui menaçaient l’accueil d’un hôpital du 17 :
     » à partir de maintenant, vous allez soigner que des arabes, vous entendez , que des arabes ! sinon, on va revenir vous égorger !! »
    La presse n’en a pas parlé bien entendu, mais mes amis , oui.

  2. il y a une seule solution ; remigration,
    qu’ils aillent cracher au bled, sur leurs chèvres !

  3. Dissolution de toutes ces associations anti-racistes.
    Quant au personnel de l’hôpital, j’espère qu’il corroborera les faits aux policiers. Y en a marre de l’islamo-racaille.

  4. Il nous faudra bien un jour ( très proche j’espère ) dissoudre toutes ces associations de merde qui sont racistes contre le VRAI peuple français de souche et qui nous coutent très cher . On va bientôt régler les comptes à tous ces salopards .

  5. c’est digne des heures sombre de l’histoire.
    la G…est toujours à l’oeuvre avec ce régime..

  6. Vraiment personne ne peut couper les subventions de ces associations????
    C’est une association , elle a droit d’exister, mais de ses dons, et non pas sur l’argent public.
    Ce n’est rien que d’appliquer la loi.

  7. Le problème : on peut malheureusement compter 1) sur les policiers pour mettre M. Vincent Gérard en garde-à-vue et dresser un PV qu’ils remonteront au « parquet » (mot que j’écris volontairement sans majuscule), 2) sur le procureur pour poursuivre M. Gérard.
    Ne vous demandez pas pourquoi la France va si mal. Quand les gouvernants que l’on a peuvent compter sur des fonctionnaires comme ça…

  8. Au lieu de remercier la France pour tout ce qu’elle représente et présente comme aides, soins, bienveillance, on crache sur son personnel féminin. Cela devient une habitude ! Au lieu de vouloir préserver tout ce dont la France à fait pour arriver à assurer un bien être à la personne, on laisse des sous hommes détruire des valeurs et des biens acquis à force de combat et de dévotion. Mais où va-t-on ? Non ! Je refuse cette situation, et chaque fois que nos valeurs sont piétinées, chaque fois que notre personnel est agressé, chaque fois que la France est attaquée dans sa dignité et son intégrité, je boue prêt à me battre pour ma Patrie, et condamne toute attaque dirigée à ma France et à ses patriotes. Je recevais les gendarmes chez moi il y a un mois suite à une dégradation de mon véhicule ; je leur ai fais part de mon soutien, ma sympathie et ma gratitude. Leur réponse ne se fit pas attendre : « Nous en avons plus que besoin Monsieur, merci ».
    En France, la femme est reine, sacrée et est au même niveau que tout homme. Si ces gens ne le reconnaissent pas, alors à coup de pieds dans le cul, qu’ils aillent ailleurs.

Les commentaires sont fermés.