Y aura-t-il un Maidan américain ? Trump appellera-t-il ses partisans à Washington pour le soutenir ?

 C’est commencé : le Maidan américain a fait son apparition.
 http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8186

AUTEUR : Ruslan Ostashko

=============================
C’est commencé : le Maidan américain a fait son apparition.
31/01/2017, 

Quand j’ai présenté dans l’info-sphère russe la thèse que les États-Unis se transformeraient en une Ukraine, en plus grand, beaucoup ont d’abord pensé que c’était une bonne plaisanterie politique. Mais ce qui se passe à Washington et dans d’autres villes américaines et certaines européennes montre que ce n’est pas une blague, mais la dure réalité dans laquelle nous vivons. Si nous regardons attentivement et impartialement comment l’administration de Donald Trump est ébranlée, il est facile de voir que les mêmes techniques qui sont utilisées contre lui ont été élaborés sur les places de Kiev, du Caire, de Hong Kong et de Moscou. Si nous entrons dans les détails, nous pouvons dire avec certitude qu’un Maidan américain est préparé non seulement sur le même modèle que les sanglantes révolutions de couleur des autres pays, mais avec les mêmes commanditaires. Analysons ceci.

Une vague de protestations contre le nouveau président Donald Trump déferle dans les villes américaines. Les manifestations auraient soi-disant lieu pour soutenir les droits des femmes, mais les médias américains et les manifestants eux-mêmes ont clairement dit qu’ils sont venus protester contre la nouvelle administration. Selon diverses estimations, le nombre de manifestants dans cette « action des femmes » à Washington totalise quelque 200 000 personnes, mais les organisateurs ont dit qu’ils ont une « marche d’un million de femmes sur Washington ». « Marche de millions » … cela ne vous rappelle-t-il rien ? C’est sous le même slogan que les libéraux russes organisent aussi leurs marches. Et les similitudes ne s’arrêtent pas là.

Le rôle de l’instigateur de la classe créatrice en révolte, lors du rassemblement, a été joué par Madonna qui, en passant, n’a jamais rempli sa promesse de satisfaire oralement tous ceux qui ont voté pour Clinton. En Russie et en Ukraine, le rôle de « meneur de protestation » a aussi été joué par les vedettes du rock : Shevcuk et Vakharchuk. Des manifestations en faveur de la « marche des millions » des Américains ont eu lieu dans de nombreuses villes européennes, ce qui rappelle réellement les manifestations de soutien aux Maidan et Bolotnaya. Les premières fenêtres cassées et attaques sur la police sont déjà apparues, ainsi que plusieurs dizaines de personnes arrêtées que la presse anti-Trump s’est dépêchée d’appeler prisonniers politiques, manifestants pacifiques et enfants innocents. Comme la police américaine l’a signalé, des battes de baseball et des piquets de bois aiguisés apportés aux manifestations ont été confisqués à ces « enfants innocents ». Cela ne vous rappelle-t-il pas non plus quelque chose ? Littéralement, ici tous les détails – des médias défendant des « manifestants innocents » aux battes de baseball – sont des éléments que nous avons vus dans les trois Maidans.

Et maintenant quelques mots sur l’aspect le plus important, l’argent. Un ex-journaliste du Wall Street Journal a mené une enquête sur les ONG qui se sont identifiées comme organisateurs et « partenaires clés » de la « marche de millions ». Parmi ces ONG, on trouve 56 organisations qui reçoivent officiellement de l’argent des agences de George Soros. Ce sont des informations publiques. Et imaginez maintenant ce qui se passe derrière les coulisses.

Pour l’instant, la nouvelle administration tient le coup. En fait, il y avait des plans pour perturber l’inauguration, mais les partisans de Trump ont organisé une opération cachée pour filmer les « ateliers d’activistes » sur la préparation d’émeutes massives à Washington et ensuite ont fuité cette information sur Internet quelques jours avant l’inauguration. Ceci ne pouvait qu’intéresser les autorités compétentes. Les plans des soi-disant « antifascistes » impliquaient le blocage du métro de la capitale et la création d’embouteillages. Dans l’un des échantillons d’enregistrements d’un tel « atelier » pour les manifestants, vous pouvez entendre comment l’organisateur dit « un coup à la gorge fonctionne ».

Comme l’ont rapporté des journalistes pro-Trump, cette fuite d’information et l’exposition des plans ont contraint les mercenaires Clintonite à réduire considérablement leurs plans d’émeute. Les protestations se sont avérées plutôt léthargiques. Mais il faut comprendre que la prochaine fois tout peut aller différemment.

Maintenant, il est clair que les organisateurs du Maidan americain sont littéralement prêts à assiéger Trump et à s’opposer violemment à son administration jusqu’à ce qu’il soit complètement éliminé. Ils recherchent le déclencheur même qui pourrait transformer les protestations en quelque chose de massif, une accusation principale qui permettrait à un maximum de personnes d’être attirées dans les rues. Pour l’instant ils ont essayé de lancer l’opinion que Trump « déteste les femmes. » Cela n’a pas très bien fonctionné. Je suis sûr qu’il y aura d’autres tentatives d’organisation de manifestations d’Afro-Américains et d’immigrants mexicains, puis d’essais de les unir tous ensemble. La phase finale inévitable serait d’accuser Trump de trahison et de travailler pour le Kremlin, comme ce fut la façon dont ils ont abattu Yanoukovitch.

Je ne discuterai pas : c’est un bon plan. Mais là est un « mais ». Trump n’est pas Ianoukovitch et, en cas d’urgence, il pourrait vraiment appeler tous ses partisans à Washington. Il y aurait plus que suffisamment d’entre eux heureux de lui prêter leur soutien armé au cas où certaines forces de sécurité refuseraient soudainement d’obéir aux ordres de disperser le Maidan américain. Dans ce cas, le sang – beaucoup de sang – inonderait les rues américaines et les conséquences seraient imprévisibles. C’est mauvais pour le monde entier, car un Maidan dans un pays qui possède des armes nucléaires est une menace pour la planète entière.

La seule chance d’éviter une « Maidanisation » des États-Unis est que Trump et son administration commencent par priver rapidement et avec précision les principaux organisateurs de la révolution de couleur américaine de toutes leurs ressources financières. Les prochains mois montreront si la nouvelle administration a assez de force et de courage pour prendre une telle mesure.

 88 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. marcher sur des œufs, vous avez fait une description tout à fait précise et détaillée de la situation,
    on s’attendait à des ruades de la part de la clique d’obamerde-clint, mais à ce point ?
    ça aurait pu s’arrêter à qq manifs, mais les morpions ne lâchent pas le morceau,
    Et ça s’appelle des « démocrates », des démo-merdes oui,
    ça nous donne un aperçu de ce qui pourrait se passer quand Marine sera élue,
    c’est malheureux que tant de gens puissent se laisser manœuvrer de la sorte, à l’encontre de leurs propres intérêts,
    Les allemands aussi applaudissaient aux discours d’Hitler, mais lui, il était applaudi pour avoir redressé la situation économique et donné à manger à tous,
    qu’a fait Obamerde ? qui mérite tant de ferveur ?
    nada, la population est dans la merde jusqu’au cou, sinon, Trump n’aurait pas été élu,
    Malheureusement, je crains le pire, et je le craignais déjà dès le début,

  2. Pour s’en prendre à Trappes c’est encore le sinistre Sauron vous aurez bien compris que le Seigneur des Anneaux c’est Soros qui est était la manœuvre.
    Trump est le président légitimement élu des États-Unis d’Amérique, et ça toute cette oligarchie ne l’a pas digéré, mais qui s’y frotte s’y pique ils vont s’y embrocher.

    • A Trump, pas à « Trappes  » , bien sûr, la circonscription du démon Hamon.

    • ils prétendent faire un compte-rendu quand il ne s’agit que de ce que pense et dit Minable premier… aucun intérêt ils n’ont pas parlé des positions de Trump les seules intéressantes

      • @Madame Tasin, bonsoir ;
        Oui ! Oui ! Minable premier et la honte pour la France. Je ne sais même pas, avec la dimension qu’ont Poutine et Trump, comment il (minable premier mais dernier de la classe) ose faire le péteux ?
        Il a toujours la même attitude que lorsqu’il a été élu, il a endossé le costard, non pas d’un président digne de ce nom, non ! mais celui d’un acteur de cinoche, un remplaçant de « vieux dernier » !
        o;)
        Franchement il en aura fait du mal. Là c’est un mort vivant politiquement, mais il ne veut pas lâcher la dragée ils s’accroche à un poste des plus haut au sein du Conseil de l’UE pour continuer son oeuvre dévastatrice au niveau mondial. Ce type ne vaut vraiment rien !
        J’espère de tout mon coeur qu’il sera contraint de rendre des comptes au monde qu’il martyrise ce moins que rien.

  3. C’était à prévoir ! la gauche n’a jamais été bonne qu’à cela : agit-prop, manifestations, sédition… Il est à craindre que cela continue et même que cela s’amplifie.
    Une autre chose qu’il faut craindre, c’est une tentative d’assassinat contre Trump. Ces fanatiques haineux en sont parfaitement capables.

  4. pourquoi ne s’attaque-t-il pas aux sociétés de sorros comme essaie de le faire Orban en Hongrie? c’est ce fumier qui finance toute cette m…de

  5. Bonsoir Marcher sur des œufs,
    Oui, les nouvelles que l’on reçoit des Etats Unis sont très alarmantes, obamerde y fait régner un vent de folie démentielle, il veut absolument et obsessionnellement reprendre le pouvoir, Clinton n’était qu’une façade, c’est lui qui aurait tout géré à travers elle.
    Renversé de son piédestal, sa haine pathologique contre Trump est devenue extrêmement dangereuse parceque elle met en péril son grand projet de destruction de la civilisation occidentale, parceque ses projets de mondialisation sont mis à nus et sur le point d’échouer et surtout parceque il est assoiffé de pouvoir et veut être le maître de la planète.
    Ses échecs le rendent fou, au sens strict du terme, pour se transformer en paranoïa.
    Il ne fait aucun doute qu’il prépare un coup d’Etat avec des soutiens très conséquents tel que soros, les clinton, démocrates, anti Trump et pour noircir encore plus le tableau avec l’OCI et l’UE.
    hussein, doté d’un immense soutien financier parvient de fait, à corrompre toutes les institutions, ONG, presse, politiques et citoyens nationaux et internationaux : un véritable désastre se profile à l’horizon sans une réponse appropriée et très musclée de la part du Président Trump et tous ses soutiens, car il faut bien se l’avouer, le monstre qu’ils vont devoir affronter est surpuissant.
    Cette secte mondialiste, cette mafia sans foi ni loi, prête au pire, a élue « gourou » cet infâme salopard d’hussein, qui a laissé momentanément au placard son costard d’ex président-islamiste-terroriste, pour revêtir son costard de djihadiste.. La dévotion qu’elle porte à son gourou, nourrit l’égo sur dimensionné de ce kenyan sorti de la brousse, jusqu’à lui laisser croire qu’il est indestructible, parceque messager de mahomerd.
    Du jamais vu… Aucun ex-Président n’a jamais oser vouloir renverser le pouvoir de son succésseur de cette manière perfide, aux lendemains d’une investiture.
    Jusqu’à quel point, le nouveau Président Trump est-il autorisé à subir ces incitations à la haine et ne pas intervenir militairement pour faire mettre aux arrêts un hussein diabolique djihadiste qui complote des attentats nationaux en provocant des manifestations meurtrières dans le but de provoquer un coup d’Etat et inciter à l’assassinat du nouveau Président.
    Existe t-il des lois qui puissent sévir et exiger de les conduire devant un peloton d’exécution ??
    Trump va devoir user de tous les moyens mis à sa disposition, de même qu’utiliser toutes les armes et ruses de ses ennemis pour lui permettre de les éliminer avec la même férocité qu’ils cherchent à le détruire.
    Il doit également dissoudre au plus vite, l’ONU et toutes les ONG adjacentes ou indépendantes qui sont toutes alliées à ses ennemis.
    Il est possible que des accords positifs qui pourraient être pris prochainement avec Poutine, dans la lutte contre le terrorisme, pourraient être interprétés comme une déclaration de guerre par le terroriste hussein et ses soutiens qui n’hésiteraient pas à provoquer d’impensables rivières de sang.
    Cependant, cette union, pleine de bon sens, représenterait un atout majeur pour Trump, non seulement pour traquer et anéantir tous les terroristes de la planète mais aussi parceque ces 2 géants de la scène internationale se soutiendraient : Poutine a grand besoin de renouer des liens avec les États Unis pour faire annuler les embargos, y compris ceux de l’Europe, de même pour éradiquer le terrorisme à sa porte. Trump a aussi grand besoin de la Russie pour réussir son gigantesque projet de guerre contre le terrorisme international, éviter une 3ème guerre mondiale et, par la même occasion, il aurait un allié puissant pour déjouer les complots internes et externes de ses ennemis ce qui lui permettrait de les vaincre plus rapidement.
    Mais bon, ceci est juste mon point de vue personnel et je ne suis pas experte en géopolitique.
    Dans l’immédiat, la priorité des priorités de Trump doit être exclusivement cassacrée à abattre ses ennemis pour éliminer tous les obstacles qui l’empêchent de poursuivre dans la voie qu’il s’est tracée,
    Longue vie à Trump.

    • @Fallaci, bonjour ;
      -« Il ne fait aucun doute qu’il prépare un coup d’Etat avec des soutiens très conséquents tel que soros, les clinton, démocrates, anti Trump et pour noircir encore plus le tableau avec l’OCI et l’UE. »-
      Oui ! il y a quelques articles qui soutiennent cette idée et notamment une, d’une coallition internationale avec ONGs, aître Soros et autres mafieux avec la complicité du Canada qui serait ou abriterait le QG de cette rebellion (qu’ils ont le culot d’appeler démocratique pour légitimer le coup d’état qu’ils planifie.). « Un peur ALLO! ALLO ! Hussein parle aux démocrates du monde entier », comme le fit le Grand Charles en son temps.
      Notre scootériste, Misérable Normal Ier, n’est pas en reste, puisque même mort politiquement, en zombie il cherche à continuer d’exercer son pouvoir de nuisance en convoitant un poste Ultra important (je ne me souviens plud duquel) au Conseil Européen. Ainsi main dans la main toutes ces belles personnes soucieuses du bien-être des populations, du vivre ensemble et de la sacro-merdique-démocratie mondialiste, arment leur idéologie mortifère des fers qui tiendront les peuples en soumission et rendus à leur projet ; des peuples inconscients qui adhèrent et oeuvrent pour les objectifs de leurs maîtres et en sont leurs dévoués soldats avant d’en être leurs esclaves.
      -« Du jamais vu… Aucun ex-Président n’a jamais osé vouloir renverser le pouvoir de son succésseur de cette manière perfide, aux lendemains d’une investiture. »-
      Oui, comme vous dites « du jamais vu ! ». Et cela laisse entrevoir l’avancée du projet mondialiste avec tous ses engrenages d’un régime totalitaire DÉJÀ BIEN BIEN EN PLACE. Comment sinon pourraient-ils avoir cette audace d’écraser ouvertement la vraie démocratie, les peuples et bouleverser le monde ? Comment pourrait-ils avoir cette audace sans avoir l’assurance de leur succès qui garantit leur impunité ? Oui ! ils en sont à un point de non retour pensent-ils, ils ne peuvent plus envisager le retour en arrière. Souvenez-vous déjà en 2007, lors de la campagne électorale, comme Mr Sarkhözy martelait bien que le nouvel ordre mondial était en marche et que « rien ne pourrait l’arrêter », « que nous étions forcés au métissage… ». Les gens ont applaudi complètement euphoriques et n’ont pas compris ce qu’il y avait réellement derrière ces paroles. Lui savait très bien de quoi il parlait et avait les informations pour cette affirmation. Oui, c’est une mafia et un club de mafieux qui se couvre du manteau de la démocratie pour oeuvrer à couvert avec l’adhésion des masses qui applaudissent et défendent leurs maîtres.
      -« Jusqu’à quel point, le nouveau Président Trump est-il autorisé à subir ces incitations à la haine et ne pas intervenir militairement… »-
      Trump a très bien pressenti tout cela. C’est un homme actif, hyper pressé parce qu’il sait ce qui se passe et pas d’aujourd’hui. Quand on écoute ou lit ses discours depuis sa campagne électorale, tout cela ressort ; d’où sa détermination, le rythme effréné de ses décrets et la rapidité de leur application. Il sait qu’il mène une course contre la montre. Néanmoins cette coallition contre ses dispositions qui oeuvrent à casser cette attaque contre les peuples, est telle, tellement rapide elle aussi que les choses se compliquent et ne laissent présager rien de bon. C’est une révolte internationale, de l’argile contre le fer [Daniel 2:31-43], l’humanité contre le système et inversement.
      Une image représente Trump avec un énorme stylo sur l’épaule gauche en guise de Bazouka…. (jai oublié l’info et le site). Certainement lui feront-ils endosser toute la responsabilité du chaos et du sang versé (ils savent faire cela, l’histoire récente nous l’a montré).
      En ce qui concerne l’ONU ; sa position sur ce thème montre qu’il a bien compris quels sont les engrenages, véritables armes des mondialistes et il a déclaré vouloir en sortir, cela prendra 2 ans, selon ce que j’ai lu. Croyez bien que si ce n’est pas fait plus rapidement, c’est tout simplement parce que cela ne se fait pas d’un revers de main. Sauf que, le temps joue contre lui ; lui dégaine le plus rapidement qu’il le peut ; mais il n’est pas maître de tout ; malheureusement ces contre-temps tournent en faveur de l’oligarchie mondialiste.
      Quant aux ONG, et les créateurs, de ces ONG, dont Soros en premier, sont aussi sur la sellette. Aura-til le temps ? Les bâtons dans les roues sont là aussi ; mais Trump ne se laisse pas intimidé il continue sur sa lancée. Tout montre que Trump a une idée claire du système mondialiste et de son fonctionnement. C’est une course contre la montre qu’il mène. La gagnera-t-il ? J’aimerais croire que oui ….
      En attendant, comme vous dites, la première étape est celle d’abattre un à un les ennemis. Puisse-t-il l’emporter !

  6. sauf plus de femmes de gays ou assimiles que d hommes ET LES EMEUTES SONT COURANTES AUX USA GENRE FERGUSSON la garde nationale est la « 380000 HOMMES PLUS MILICES MOTARDS ECT ET TOUT CITOYEN pouvant rejoindre la garde mais cela ne s est pas produit depuis la guerre de SECESSION

  7. Peut on parler de démocratie quand ces socialauds ne respectent pas le résultats du vote populaire Américain !
    Maintenant j’imagine l’élection de MLP au second tour.
    Nous devrons, en cas de soulèvement de cette racailles gauchiasses, passer par une dictature militaire pour éradiquer cette peste.

Les commentaires sont fermés.