Obama faisait prévenir les convois de l'EI 45 minutes avant un bombardement (Obama 3)

On s’étonne que l’Etat islamique ait pu prospérer et résister pendant des années, au grand ébahissement de tous les observateurs…

En lisant le livre de Guy Millière  Après Obama, Trump ? on apprend des choses surprenantes et surtout soigneusement cachées par les medias dominants.

Nous nous sommes déjà intéressés au chômage et  à la pauvreté
http://resistancerepublicaine.com/2017/01/12/bilan-obama-429-de-chomeurs-aux-etats-unis-cest-ca-le-modele-macron-fillon-1/
ainsi qu’à ce qu’il faut bien appeler « la dictature Obama »
http://resistancerepublicaine.com/2017/01/21/du-catastrophique-etat-de-lamerique-apres-obama-2-parlons-de-la-dictature-obama/
Aujourd’hui nous vous livrons quelques savoureux passages consacrés à la lutte ( si on peut appeler cela ) d’Obama contre l’Etat islamique. Edifiant.

La coalition contre l’Etat Islamique élaborée en juillet 2014 par Obama n’agit quasiment pas, non : seules les forces aériennes américaines sont intervenues, à l’exception de quelques actions françaises et d’une action jordannienne (menée après l’assassinat d’un pilote de la Royal Jordanian Air Force). Il y a eu jusqu’à présent (NDLR le livre a été publié début 2016), en moyenne, moins de bombardements américains en un mois qu’il n’y en eut en une demi-journée lors des opérations menées en Afghanistant en octobre 2001. 

Les règles d’engagement de l’armée de l’air américaine contre l’Etat Islamique ont stipulé jusqu’à une date récente qu‘aucun camp d’entraînement ne devait être visé, et les bombes étaient lâchées, surtout, sur des installations vides, ou dans le désert. Nombre d’avions de combat américains rentrent encore sans avoir largué leurs bombes : l’ordre de larguer des bombes est annulé dès qu’il semble exister le moindre risque qu’il y ait  » des victimes civiles ». Un convoi routier de l’Etat Islamique a été attaqué par des avions américains en novembre 2015, mais d’autres avions américains étaient venus quarante-cinq minutes auparavant disséminer des messages avertissant que le convoi allait être bombardé (1).

L’immense majorité des attaques contre l’Etat Islamique viennent, pour l’heure, du protectorat iranien en place à Bagdad et de milices chiites armées par l’Iran. La seule ville de Syrie arrachée à l’Etat islamique, Palmyre, l’a été par l’action de l’armée russe.

(1) www.breitbart.com/national-security/2015/06/24/impossible-rules-of-engagement-zero-civilian-casualties-in-isis-battle/

 

Il est évident que les Palestiniens, comme Al Qaïda, comme l’EI, prospèrent à cause de notre peur de faire des victimes civiles. On n’a pas le choix, espérons que Trump ne suivra pas l’exemple d’Obama, en tout cas il n’en prend pas le chemin.

Espérons qu’il ne cèdera pas aux sirènes de la bien pensance et de l’humanisme béat qui fait préférer à certains les autres avant les nôtres.

 
 
 
 

 55 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Marcello vous avez entièrement raison, faut il être naïf pour avaler sans cesse les mensonges d’état et des merdias corrompus au point de ne plus réfléchir du tout!

  2. Certains tombent des nues … posez vous la question suivante : comment une bande de bédouins soit disant « mise au ban international » a t elle pu prospérer malgré une coalition internationale pour la détruire, si ce n’est avec la complicité des USA, le bras armé du « petit pays qui dirige le monde » ?
    Pourtant avec le recul , les exemples des tours jumelles, de Saddam et Mouammar auraient pu apporter un début de réponse.
    Et oui , ils ont osé le faire !
    ( “Seuls les plus petits secrets ont besoin d’être protégés. Les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique.”
    Marshall McLuhan )

  3. Mais au fait barry soetoro-obama devrait être en taule pour faux certificat de naissance.

  4. Même sans être un spécialiste, on se doutait bien que le frère musulman hussein obama faisait tout pour aider l’état islamique , il n’a jamais condamné le terrorisme islamique, il s’est prosterné devant les saoud, il fait venir aux Etats-Unis des musulmans en priorité. On devrait mettre sa photo pour illustrer un guide pour les nuls qui aurait pour titre : « la taqyia pour les nuls ou comment un musulman doit se déguiser pour entuber les occidentaux du vivre-ensemblisme. »

  5. C’est pour cette raison qu’il était particulièrement furieux contre Poutine, lui qui a réglé l’affaire en 3 coups de cuillères à pot

  6. L’EI avait donc 45 minutes pour amener un maximum de civils à l’endroit qui allait être bombardé…

  7. Les preuvent de la complicité d’haut bas mat (muzul) avec les muzuls + l’anglotaire et ho l’an douille , la raby saou dite , la catare , l’al magne , seaureau et Cie. pour islamisé le monde – Nous allons grace au leader D T en faire la démonstration au grand jour des peuples formatés. Pour éradiquer le mal , il n’y a que le rentre de dans .

  8. on s’en doutait un peu qu’ils bombardaient parfois en plein désert , il y a eu des articles là-dessus. Quand on pense qu’un seul missile vaut 400 000 euros , par exemple , les bombes ne doivent pas être non plus données, même en solde ou en promotion , le cochon de contribuable US peut toujours payer, pour faire plaisir aux bobos et aux antifas.
    Et de toute façon, on n’a jamais vu une guerre où on prend tout son temps pour mettre tous les pauvres civiles à l’abri.
    Les barbares savent que les européens chipotent là-dessus et ils se cachent minablement derrière leurs civils et même leurs petites filles.
    Mais ça, la presse bien pensante ne le montre jamais.

  9. Richard Millière ?!
    Christine , vous vouliez dire Guy Millière , je suppose . ( tout en haut de l’article , 3ième ligne .)

Les commentaires sont fermés.