Du catastrophique état de l'Amérique après Obama (2), parlons de la dictature Obama…

Les medias américains ont beau jouer les offusqués, crier au scandale, dire que l’on n’a jamais entendu un tel discours lors de l’investiture d’un Président de la République, l’état de l’Union est terrible, comme l’explique, à coups d’exemples et de statistiques officielles Guy Millière, dans son troisième tome consacré à Obama.

Nous avons déjà évoqué le problème du chômage et de la pauvreté dans un premier volet de compte-rendu du livre.
http://resistancerepublicaine.com/2017/01/12/bilan-obama-429-de-chomeurs-aux-etats-unis-cest-ca-le-modele-macron-fillon-1/
Voici une deuxième série d’extraits, très clairs. En attendant un troisième volet.
6 pages scannées qui donnent une image d’Obama très éloignée de celle que medias et politiques du monde entier tentent de donner depuis 8 ans.

Si on résume, Obama a fait des pieds et des mains pour contourner la constitution dont il a répété qu’elle était un inconvénient et le Congrès américain.

Le Congrès n’est pas d’accord avec lui ? Il refuse tout compromis et maintient sa position jusqu’à ce que le Congrès, de guerre lasse et de peur de voir l’exécutif immobilisé lâche.
Le Congrès a voté des lois qu’il désapprouve ? Il modifie grâce à des décrets ces lois et les dénature.
Il fait modifier par une agence à ses bottes les règles d’Internet, en faisant un outil de communication-restriction selon ses règles.
Le Congrès ratifie les traités ? Obama évite de passer par le Congrès en promulguant des traités qu’il appelle accords, échappant ainsi à la ratification constitutionnelle par le Congrès.
Il en est de même pour la déclaration des guerres, devenues des « opérations militaires » échappant à la ratification du Congrès.
Et il a clairement porté atteinte à l’indépendance du pouvoir judiciaire… Lire notamment la page 36 ci-dessous avec l’exemple du Ministre de la justice.
 
Cliquer sur les images pour les voir plus nettes.
Numériser 10 - copie
 
obama2

obama3

 
 

 114 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Bonjour Xtemps,
    Nul ne doute plus que les différents pouvoirs centralisés qui servent le peuple ont été et seront toujours corrompus, y compris les référendums.
    Il est plus que difficile, voire impossible, de sortir intacts de cette tyrannie et dictature organisées à tous les échelons de la société où, changer de dirigeants, peut s’avérer parfois encore plus dangereux sauf, à de rares exceptions près, où se profilent à l’horizon des Hommes ou des Femmes d’Exception, qui marquent, un temps, l’histoire par leur sagesse.

  2. Vous imaginez des personnes qui détiennent des hauts pouvoirs d’une hyper puissance comme les USA, les dégâts énormes qu’ils ont dû commettre aux USA comme en dehors des USA, et des dégâts d’une importance mondial.
    Les américains ont une très grande responsabilité avec une hyper puissance pareil, et à ne pas laisser entre les mains de n’importe qui.
    Si des hauts rangs ont pu le faire avec les USA, les vassaux des USA de l’Union européenne ont pu se le permettre aussi, cela fait beaucoup de monde à condamner!, et il devient compréhensible que certains ont bien peur du Président Trump et le comportement de le diaboliser publiquement, pour le discréditer comme Président des USA.
    Les dictatures, ont toujours tenté de centraliser leurs pouvoirs aux politiques, économique, comme avec tout le reste et surtout de passer outre de la souveraineté du peuple et renverser tous les pouvoirs qui sont sur leur chemin.
    J’ai pensé, depuis un certain temps, que trop de pouvoir entre les mains de quelques uns et surtout avec certains, est toujours risqué et très dangereux, c’est la tyrannie assuré pour les peuples sous ces pouvoirs là.
    Les descriptions que vous venez de décrire, n’est rien d’autre qu’un état Fasciste mondial, Madame Tasin.
    Le pouvoir doit toujours être dans sa plus simple expression démocratique et décentralisateur avec les différents organes qui servent le peuple, c’est à dire que, le pouvoir ne doit pas dépasser le peuple lui même et les élus comme des laquais de service du peuple et non pas avec des élus aux pouvoirs, mais surtout le peuple aux pouvoirs et seul souverain, avec le référendum obligatoire et une constitution qui suit avec le peuple, où les élus ne doivent avoir aucune souveraineté, ni aucun pouvoir, avec comme seul objectif et devoir de servir que le seul peuple qui les a élus comme ses représentants et pas les immigrés qui ne les ont pas élus, car ils ne sont pas les représentants des immigrés.
    Et sont les raison pourquoi le racisme et autres raccourcis ne sont que des insultes et humiliations de la part des élus envers le peuple qui doivent le servir et des excuses bidons pour ne pas céder le référendum au peuple souverain, et pourtant obligatoire en démocratie.
    Et si vous avez le peuple ne connaissant pas ses droits, c’est un peuple qui se fait avoir par des escrocs aux pouvoirs, qui lui vident ses caisses de l’état, comme ses poches et tout le reste avec, comme nous pouvons le constater actuellement avec les pouvoirs en places, qui ne sont rien d’autres que des pilleurs d’états et des Fascistes centralisé par l’union européenne et les USA dictatoriales.

  3. Ces traités ou « accords » sont, fort heureusement, dénoncés par le Président Trump qui souhaite faire annuler la plupart d’entre eux.
    L’islamo hussein risque de virer « au blanc » de rage et on ignore, pour l’instant, si c’est la probable annulation de ses traités-accords qui le rendront encore plus parano ou bien l’idée insupportable de ne plus être mi-noir, mi-gris, comme ses frères de sang, et être considéré comme blanc, blanc cassé certes, mais quelle offense pour cet anti-blanc.

Les commentaires sont fermés.