Salariés détachés, le vrai scandale c'est l'Union européenne

Les PME sont la plus grande source d’emplois en Europe (99,8%) et pourtant ce sont elles, dirigeants et salariés, qui souffrent le plus des directives européennes, et notamment de la directive sur les salariés détachés.
Florian Philippot l’explique très bien dans cette video, en deux minutes :
Nous donnons  à l’UE 22 milliards… elle nous en rend 13. Le reste, 9 milliards, part dans les poches des fonctionnaires de Bruxelles et dans les pays de l’est notamment qui ensuite vont nous concurrencer de manière déloyale qui nous envoient leurs travailleurs détachés qui prennent nos emplois et paient les charges sociales dans leur pays d’origine… On les finance avec notre argent et ils tuent nos entreprises. On permet grâce à notre argent l’installation d’usines grâce auxquelles on délocalise…
L’urgence est de supprimer cette directive sur les travailleurs détachés.
Il y a à peu près 500000 travailleurs détachés en France  qui créent une concurrence terrible et déloyale pour les travailleurs français,  tirent vers le bas les salaires et font mourir des PME françaises chaque année.

Philippot : « Chaque année, l’Union européenne… par Europe1fr
 

Pour en savoir plus sur la directive sur les travailleurs détachés, directive initialement appelée directive Bolkestein, puis directive Services, ou encore la directive de 1996 sur le travail détaché qui produisent un monstrueux dumping social :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Directive_Services
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/20060114_Expose_sur_Bolkestein.pdf
http://www.jennar.fr/tag/bolkestein/

 159 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. A quand un débat Marine/Micron dont le programme prévisible sera + d’UE, + de mondialisation et de concurrence déloyale, + d’immigrés candidats allocataires pour relancer la consommation, le tout pour le + grand profit des grands trusts qui font fabriquer et vendre de la M…. !!!….

  2. L » UE est la base de tout ce qui se passe en France . L’immigration débridée, pas de frontières pour les clandestins ni pour les marchandises. Impôts servant à « aider » des pays nous faisant ensuite concurrence. Soutien à la Grèce, pour une dette abyssale, qui accentue la nôtre, déjà énorme. Multitude de fonctionnaires et élus payés par nous , etc l’ Europe nous saigne et en veut toujours plus ; Nous n’avons aucun intérêt, à continuer dans cette fédération qui ne dit pas son nom. Sortons vite de ce merdier ,nous ne tiendrons pas longtemps .

  3. Tout ce que nous voyons sont voulus et planifiés d’avance, en détruisant les petites et moyennes entreprises, c’est pour les remplacer par les grandes multinationales qui ne paient eux que 8 % de taxe avec toutes les faveurs des états corrompus, les parachutes dorés et autres avantages, comme la surexploitation des pays du tiers monde.
    Des multinationales qui appartient à l’organisation criminel, qui volent tous les peuples du monde, des milliers de centaine de milliard de dollars par an.
    Ils centralisent tout à leurs pouvoirs totalitaires, politique, économique, juridique, les médias, artistique, scientifique, pharmacopée, médical, enseignement, et il a encore.
    C’est toute une armada en place dans le monde entier.

  4. il n’y a pas que sur les chantiers où le Français n’est plus parlé! Il est vrai que plus on monte dans les « hautes couches » de la société moins ça sent la merde!
     »
    Après c’est plutôt « la merde dans les bas de soie » comme aurait dit N.B

  5. les boites intérims appuis carrément les demandeurs d’asiles aux prés des préfectures , avec la complicités des entreprises! sur les chantiers et dans bien d’autres structures ont parlent de moins en moins français ( voir parfois carrément plus ) .

  6. Si encore cette péréquation (si on veut voir les choses sous un angle positif) servait à bâtir une « Forteresse Europe », le sacrifice vaudrait peut-être le coup. Les pays issus de l’élargissement sont ceux qui ont le mieux défendu la civilisation européenne ces derniers temps. Orban est bien plus européen (au sens civilisationnel du terme) dans sa politique qu’un Hollande ou une Merkel. Or, les dissensions révélées par l’accueil massif des migrants montre qu’il n’y a rien à en attendre.

  7. J’avais également remarqué une pratique, celle-ci favorisant pus le « plombier nord-africain ou du Proche et Moyen-Orient ».
    Beaucoup d’entreprises ont été amenées, voire contraintes à la « restructuation », mot magique pour ceux qui l’ont imaginée.
    Donc, quelques années en arrière, de la décennie antérieure, la mode était de fermer pour restructuration. Au passage on laissait sur le carreau les employés qui tristement allaient pointer chez ‘Paul dit l’employeur’; les entreprises, je crois percevaient une indenmnistion ou une aide à la restructuration ; on rouvrait, mais tout à coup, les visages avaient également été réfectionnés.
    Pierre, Paul, Jacqueline, Jeannette… continuaient sans doute de serrer la pince de Paul Emploi parce qu’o n’en reconnaissait aucun ; ils avaient poussé jusqu’à changer « leur petit nom » et même leur patronyme.
    ???
    Mais, bon ! peut-être ai-je le mauvais oeil et mauvais esprit !

  8. Bonjour,
    Philippot énonce une vérité première : l ‘ U « E » nous prend 22 milliards et nous en rend 13.
    Et en plus nous devons subir les affiches sur les chantiers qui appellent à rendre grâce à cette pourriture du style: « Ici l’Union « Européenne » vous construit » etc etc
    Quant à la Pologne, piquant nos emplois, abreuvée de nos subventions, elle est tellement reconnaissante, tellement solidaire de l’ U « E » qu’elle s’empresse d’acheter des F16 américains plutôt que des avions français !
    En septembre 39 c’est pourtant la France qui a joué son va-tout pour elle, alors que les USA ont sagement attendu que l’Allemagne leur déclare la guerre près de deux ans après.
    Les peuples n’ont que des intérêts et cette U « E » est fondamentalement hostile aux nôtres …

Les commentaires sont fermés.