L'organisatrice de la "marche des femmes" anti-Trump, musulmane voilée nommée par Obama et proche du Hamas

Il est de plus en plus clair que la coalition anti-Trump, parmi les femmes, notamment, est menée par nos ennemis. Raison de plus, s’il en était besoin, pour soutenir Trump, plus que jamais.

Si cette  Linda Sarsour est si active et est une des femmes à la tête de la Manifestation anti-femmes, celle où l’on voile les participants, c’est qu’elle a derrière elle et Obama et ses réseaux musulmans/islamo-collabos (ceux de Clinton…)  et les terroristes du Hamas, tous effrayés par la détermination de Trump : non au djihad, non à l’occupation islamique, non au Grand Remplacement version Etats-unis.

Capture d’écran 2017-01-21 à 23.35.04

Obama a nommé Linda Sarsour comme l’une de ses «championnes du  changement ».

Capture d’écran 2017-01-23 à 09.06.15

La fille d’immigrés palestiniens a révélé au Times qu’elle s’était mariéé a 17 ans  par un mariage arrangé. Elle est décrite sur le site de la Maison Blanche comme ceci : « Ambitieuse, franche et indépendante, Linda brise les stéréotypes des femmes musulmanes, Et le patrimoine ethnique. »Pourtant elle soutient activement la charia ce qui ne semblait pas déranger l’ancien président Obama.

Elle a posé pour une photo avec Salah Sarsour, un membre de la Société islamique de Milwaukee et ancien agent du Hamas qui a été emprisonné en Israël dans les années 1990 en raison de son travail allégué pour le groupe terroriste.

 Screen-Shot-2017-01-21-at-10.05.00-AM-725x430
Lire l’ensemble de l’article ici :
https://www.europe-israel.org/2017/01/exclusif-lorganisatrice-du-mouvement-anti-trump-la-marche-des-femmes-est-une-islamiste-proche-des-membres-du-hamas/

 172 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. putain vivement qu’un jour on en ait fini avec toutes cette racaille bonne à rien sauf à se plaindre, à se victimiser, à ouvrir grande leur gueule sans avoir jamais rien d’autre à défendre que leur islam de merde…

  2. La Sarsour est pour la sharia un truc qui la cloîtrerait dans sa cuisine. C ce que j’aime chez les gens leurs incohérences.

  3. Je me demande même si ce mot du « slang » israélien ne serait pas un emprunt à l’arabe, à vérifier auprès d’une arabisante. Eva peut-être. Auquel cas, son nom fièrement affiché serait le signe d’une vocation prédestinée.

  4. A rajouter a l’article, en hebreu mderne, sarsour veut dire « maquereau » (proxénète), tout un programme, quand on voit qu’elle met les femmes américaines dans la rue.

  5. On comprend mieux !! Je pense a la bande de cons qui se sont empressés d’aller participer a cette marche des enturbannées ! Mais quels cons !!!

  6. Tant mieux, que toutes ces trahisons éclatent enfin au grand jour ! Depuis l’élection de Trump, les collabos du monde entier ont adopté une attitude tellement caricaturale, un comportement tellement éhonté, et affirment sans même se douter de leur imbécilité tant de monstruosités, que cela ne peut que contribuer à ouvrir les yeux de ceux qui hésitent encore.

  7. @Bonjour Madame Tasin :
    Merci pour l’article.
    Il y a aussi celui-ci duquel on pourra aussi s’arrêter sur deux points (entre autres)
    1°).- SOROS NAZI | L’implication de Soros dans l’anti trumisme par son soutien à 56 associations.
    2°).- L’implication d’OBAMA comme mentionné dans votre article et du fait qu’il ait laissé agir impunément Soros ; c’est de la complicité patente pour tout ce qui s’est passé dans le monde.
    ::::::::::::::::::::::::::::::::::::
    « Women March » : rien de spontané, le mouvement féministe anti-Trump a été sponsorisé par le NAZI SOROS
    -« La genèse et le développement de cette initiative tels que rapportés dans la presse suivent le déroulé typique des storytelling d’inspiration Gene Sharp et de ses « révolutions de couleur ». The Guardian parle d’un mouvement « spontané » »-
    :::::::::::::::::::::::::::::::
    SITE : europeisraël.org
    :: http://www.europe-israel.org/
    ARTICLE : « Women March » : rien de spontané, le mouvement féministe anti-Trump a été sponsorisé par le nazi Soros
    :: http://www.europe-israel.org/2017/01/women-march-rien-de-spontane-le-mouvement-feministe-anti-trump-a-ete-sponsorise-par-le-nazi-soros/
    ======================
    « Women March » : rien de spontané, le mouvement féministe anti-Trump a été sponsorisé par le NAZI SOROS [sur 403 organisations participantes, Asra Nomani en a identifié 56 financées par George Soros]
    :: https://docs.google.com/spreadsheets/d/1zYoQoffWRAHrECq2PDshlPvNpNDSLtdmNjtW-gUuhqw/edit#gid=0
    Donald Trump est désormais en fonction depuis le 20 janvier 2017. Les manifestations à son encontre ayant été apparemment de bien moindre ampleur qu’annoncé, l’attention a dévié vers un événement, devenu mouvement, la « Women’s March » (la Marche des Femmes). La genèse et le développement de cette initiative tels que rapportés dans la presse suivent le déroulé typique des storytelling d’inspiration Gene Sharp et de ses « révolutions de couleur ». The Guardian parle d’un mouvement « spontané »
    Les symboles bien identifiables sont de mise. Ici, ce sont en l’occurrence des bonnets roses à oreilles de chat.[2] En amateur chevronné de « fake news » et de conspirationnisme, on pourrait se demander si George Soros, qui a échoué coup après coup pour empêcher l’investiture de Donald Trump, est lié à ce mouvement d’une quelconque manière. Après tout, son nom n’apparaît nulle part dans les articles français ayant rapporté cette « Women’s March ». Néanmoins, la presse étrangère s’est montrée bien plus réactive et professionnelle, et a retracé le soutien du misanthrope au travers de nombreuses organisations qu’il finance. Une initiative désespérée de plus, probablement l’une des dernières, de George « le Fléau des Nations ».
    Le 13 novembre 2016, Arthur Sulzberger Jr. et Dean Baquet, respectivement éditeur et directeur exécutif du New York Times, publiaient un mea culpa pour leur couverture partiale de l’élection présidentielle américaine et leurs positionnements violemment anti-Trump et en rupture avec l’éthique journalistique.[3] Les deux hommes s’engageaient à ce que le journal fasse désormais preuve de davantage de probité. Le 20 janvier, un article de décryptage de la Women’s March titrait que « Le milliardaire George Soros est lié à plus de 50 « partenaires » de la Women’s March de Washington ».[4] L’auteur, une ancienne journaliste du Wall Street Journal, Asra Q. Nomani, qui se revendique féministe de gauche (liberal) ayant voté pour Trump, précise toutefois un distinguo de bon sens : il ne s’agit pas d’une marche des femmes, mais d’une marche de femmes anti-Trump. La base de données constituée par l’auteur est impressionnante et coupe court, par sa lecture, à tout propos supplémentaire : sur 403 organisations participantes, Asra Nomani en a identifié 56 financées par George Soros (cf. notre cartographie ci-dessous).[5] Autre détail amusant : les co-présidents honoraires du mouvement sont les activistes Harry Belafonte et Gloria Steinem. Le premier est financé par Soros[6], tandis que le combat féministe version fin années 50 – début années 60 de la seconde fut financé un temps par la CIA.[7] On attend avec impatience que les médias français, ardents chasseurs de « fake news » et serial-copieurs de dépêches AFP, rapportent le rôle de Soros dans ce « mouvement spontané » et commencent, par la même occasion, à s’intéresser au cas de George Soros et de ses réseaux français, au premier rang desquels nous trouvons Sherpa et William Bourdon. A bon entendeur…
    La « Women’s March » et ses partenaires liés à Soros et au Parti Démocrate.
    source
    [1] https://www.theguardian.com/us-news/2017/jan/14/womens-march-on-washington-protest-size-donald-trump
    [2] http://www.liberation.fr/planete/2017/01/19/le-bonnet-rose-a-oreilles-de-chat-symbole-des-femmes-contre-trump_1542610
    [3] https://www.nytimes.com/2016/11/13/us/elections/to-our-readers-from-the-publisher-and-executive-editor.html
    [4] http://nytlive.nytimes.com/womenintheworld/2017/01/20/billionaire-george-soros-has-ties-to-more-than-50-partners-of-the-womens-march-on-washington/
    [5]https://docs.google.com/spreadsheets/d/1zYoQoffWRAHrECq2PDshlPvNpNDSLtdmNjtW-gUuhqw/edit#gid=0
    [6] https://newsline.com/womens-march-against-trump-supported-by-soros-funded-group/
    [7] https://en.wikipedia.org/wiki/Gloria_Steinem#CIA_ties
    ======================

    • la presse n’en parle pas , y compris figaro,mais sur les commentaires du figaro le nom de soros est souvent cité(enfin hier!).
      quelqu’un sur bfm tv en avait parlé mais on a du étouffer le bruit..

  8. Il est évident que ces manifestations dites feministes n’ont rien à voir avec les femmes américaines ou du monde entier mais avec avec le communautarisme islamique et le nouvel ordre mondial.
    .Les feministes n’ont jamais été organisées à ce point là, dans plusieurs pays du monde à la fois le même jour et avec les même slogans à cause d’un seul homme .
    La preuve qu’elles sont plutôt désorganisées par les temps qui courent : on ne les entend plus jamais sur des faits de société CAR ILS SONT EN FAIT POLITIQUES d’ordre mondial et que pour les feministes,l’ordre mondial ce n’est pas tout à fait leur combat.
    Décidément le mensonge est le moteur de ce communautarisme mondial barbare.
    Le plus triste c’est de faire croire à de toutes jeunes femmes que l’on se préocuppe de leur avenir alors que c’est exactement le contraire.
    On se sert de leur innocence pour mieux les assassiner .

    • leur innocence….oh là! comme vous y allez; elles n’ont plus 10 ans celles que j’ai vues.
      si à leur age elles ne sont pas f….de comprendre qu’on les manipule c’est qu’elles sont trop connes. alors leur avenir je m’en contrefous. par contre ça risque de déstabiliser le nouveau pouvoir qui se met en place et c’est plus grave et plus important que l’ avenir de ces gourdasses.

  9. et ces gourdasses, complètement dégénérées, qui défilent derrière ça!!!!!!!!!!!!!!c’est le plus grand coup qu’on pouvait porter au féminisme.
    elles méritent toutes d’etre emburkanées et cloitrées jusqu’à la fin de leur vie.

Les commentaires sont fermés.