Moins six hier soir, pendant ce temps la France Macron se pavane…

Hier soir, il faisait – 6,2 ° dehors, là où j’habite.
De nombreux Français en souffrent : les SDF qui meurent dans la rue, ceux qui ont un travail mais pas de logement, et dorment dans leur voiture.
Ceux qui n’ont pas de quoi se payer une nouvelle chaudière quand l’ancienne a rendu l’âme.
Ceux qui habitent dans une vieille maison et à qui on a fourgué le chauffage électrique et qui y dépensent plus de la moitié de leur maigre retraite, c’est le cas de ma voisine.
Pendant ce temps, la France Macron se pavane :
http://www.larep.fr/orleans/meteo/mode/2017/01/18/les-quatre-pieces-incontournables-pour-garder-le-style-lorsqu-il-fait-froid_12246119.html
C’ est quoi déjà la mode en hiver,  » pour garder le style  » ?
Qu’un quotidien généraliste ( la République du centre n’est pas un journal de mode ) puisse publier un tel article, sans le moindre recul du genre :  » c’est quand même futile  » en dit long sur le  » journalisme « .
J’aurais bien pardonné :  » les grandes tailles devenues saillantes  » ( Il y a longtemps que l’orthographe a disparu ), mais ça a un côté Rocco Sifredi qui me fait rigoler .

 185 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Il est beau le  » journalisme  » d’aujourd’hui ! on nous bassine avec des conneries dont on a rien a foutre du style une dinde siliconée inculte qui se fait faucher pour des millions de bijoux , encore une qui a fait fortune avec son cul , il est certain que ça ne pouvait être avec son cerveau . Pendant ce temps des gens qui ont bossé toute leur vie crèvent de faim , le décalage est énorme ! ça ne peut plus durer , Idem quand je vois des footballeurs sachant a peine lire et écrire toucher des dizaines de millions pour taper dans un ballon , dix ou quinze fois plus qu’un chirurgien qui sauve des vies tous les jours je me dis qu’on marche sur la tête !! Pareil pour les  » salaires  » ahurissants de certains parrains de la télé , et pendant ce temps beaucoup de gens finissent le mois au centime prés , et encore quand ils ne font pas crédit et se retrouvent a découvert avec des frais a payer car le malheur des uns fait le bonheur des autres ! C’est aujourd’hui la règle !!

Les commentaires sont fermés.