Hommage de Trump à Martin Luther King, les autres sont verts…

Ce sacré bonhomme ose tout.
Attaqué par John Lewis, traité de raciste, Trump dégaine avec une rapidité stupéfiante, tire et fait mouche.
Premier coup, il met John Lewis devant la réalité des Noirs, réalité due aux 8 ans de présidence Obama :

Vendredi, l’élu démocrate John Lewis, 76 ans, déclare dans une interview, qu’il considère le président Trump comme «illégitime», et qu’il n’assistera pas à l’investiture, prévue le 20 janvier. Dans cette interview accordée à l’émission «Meet the Press», cette figure historique des droits civiques, ajoute qu’il pense que les «Russes ont aidé l’élection de cet homme», d’où son refus de le considérer comme légitime. Elu au Congrès américain depuis 1987, ce sera la première fois qu’il n’assiste pas à l’investiture d’un président américain.  

Donald Trump a répliqué samedi, bille en tête. « Le parlementaire John Lewis ferait mieux de passer du temps à s’occuper d’aider sa circonscription, qui est dans un état déplorable et qui se désintègre (sans parler de la criminalité qui la gangrène) plutôt que de se plaindre à mauvais escient des résultats de l’élection. Paroles, paroles, paroles – pas d’action ni de résultats. Regrettable! », a-t-il écrit.. http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-americaine/trump-rencontre-le-fils-de-martin-luther-king-apres-avoir-attaque-un-de-ses-proches-17-01-2017-6579513.php

Second coup, il rend hommage à Martin Luther King et rencontre le fils de celui-ci.
Capture d’écran 2017-01-17 à 18.49.38
 
 
Réponse du berger à la bergère : « Honorez-le pour le grand homme qu’il était! »
La leçon est double. Il rend hommage à un Noir,  Noir qui luttait pour les droits civiques et l’égalité des Noirs, il n’est donc pas raciste. Et il rappelle que cet homme était un lutteur, quelqu’un qui agissait, qui n’attendait pas que la manne céleste lui tombe dessus, sous prétexte qu’il était noir..
Bref, la discrimination positive devrait perdre encore quelques points aux Etats-Unis…
Pendant ce temps, en Europe, droidelhommistes et remplacistes sont atterrés, Trump leur pique leur copie… Ce diable d’homme brouille tout… et la Bourse n’en finit pas de grimper…

 134 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

    • Ce n’est pas en français, donc inintelligible pour la plupart d’entre nous désolée

  1. Donald Trump et il devait savoir aussi que le grand Martin Luther King, un pasteur assez lettré ne portait pas forcément l’islam dans son cœur.
    Donald Trump est très très loin d’être raciste mais aussi très très loin d’être un imbécile quelle belle claque il envoie tous ses détracteurs point d’exclamation

  2. ah ! oui ! surtout bfm, quelle bande de truffes ceux-là,
    Suffit de voir la tronche des présentateurs et présentatrices, que je n’appellerai pas journalistes,
    Le lendemain de l’attentat du 14 juillet, une de ces écervelées, demandait au commentateur sur place, avec la mine aguichante des vendeuses de bagnoles d’occasion :
    « Alors, machin, est-ce que le sourire est revenu sur la promenade des anglais ce matin ?
    Mais où vont-ils chercher de pareilles tares ?

  3. Et pendant ce temps, ne sachant plus que faire, BFM TV annonçait ce matin que selon les sondages (?) la cote de popularité de TRUMP serait au plus bas avant même d’être investi.
    Les c… ç ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.

  4. J’attends avec impatience la réaction de Hollande, la lumière de l’Occident , à cet hommage de Trump à Luther King.
    Je crois savoir qu’il a déjà fait une syncope en apprenant la nouvelle.

  5. Vous savez ce qu’il est pour ses adversaires ? Un allez-retours de baffes en permanence. Il n’arrête pas de les déboussoler complètement ; ils sont au bord de la crise de nerfs ; en fait, non ! ils y sont en plein dedans.
    Ils vont bien trouver le moyen de nous l’amocher ; espérons que non ! mais une bête féroce acculée est encore plus dangereuse.

  6. Bien joué Monsieur Trump, il a l’aire de bien connaître les zigotos manipulateurs aux pouvoirs, les arroseurs arrosés et prit dans leurs propres pièges.
    Mais en plus, ces manipulateurs montrent leurs vrais visages,  » des escrocs manipulateurs » qui ont oublié le respect du vote du peuple américain, que l’on soi d’accord ou pas, ou que cela plaise ou pas avec Trump et sa politique, c’est le peuple américain qui a choisi, point barre!.

  7.  » The times, they are a-changin’  »
    Les temps changent !
    Comme chantait un prix Nobel de littérature ( Bob Dylan )
    Oui, les temps changent, et certains ont du mal à l’admettre !
    Ainsi, sur france inter, aujourd’hui, vers 20h, dans  » l’ heure bleue  » , la présentatrice pouvait se permettre de dire :
     » maintenant que Trump est élu, nous devons penser l’impensable  »
    C’était bien sûr péjoratif de sa part .
    Mais je préfère y voir un signe positif : maintenant on peut penser ce qu’on n’avait pas le droit de penser .

  8. Et les va-t’en-guerre et « leftists » effarouchés organisent des émeutes pour l’inauguration, étant allés jusqu’à menacer de mort Andrea Boccelli s’il venait chanter à l’inauguration comme il l’avait prévu. Devant le sérieux des menaces, Andrea Boccelli a dû renoncer. Ici aussi, c’est la démocratie vue de la main gauche…

  9. Ce type me semble de jour en jour plus formidable. Il ose, lui ! On veut un Trump, en France, ou bien son pendant féminin : MARINE.
    TRUMP est occupé au moins pour 4 ans, ALORS VOTEZ MARINE

    • Je prends mon Larousse (Mon Noël 1961) « formidable » : du latin « formidare », avoir peur ;qui est à craindre . Amitiés !

Les commentaires sont fermés.