Les recettes de la réussite de Trump : protectionnisme économique, gestion de l'immigration, sortie de l'UE

Cet homme nous ravit. Ses positions jugées iconoclastes par les journaleux et politiques sont les nôtres et cela fait un bien fou de les entendre relayées par l’homme qui va être, dans 4 jours, à la tête de la première puissance mondiale.

Première puissance mondiale qui oeuvre depuis des décennies pour que nos Etats nation disparaissent au sein d’une UE appliquant ses règles pour nous faire disparaître.

Alors, ce gigantesque coup de pied dans la fourmilière que Trump a commencé à donner, via un entretien publié et dans le Bild allemand et dans The Times anglais,  quel régal…

« Angela Merkel ? Elle a fait une « erreur catastrophique » avec les réfugiés. L’OTAN ? Une organisation « obsolète ». Le Brexit ? « Un succès » qui devrait conduire d’autres pays à « quitter » l’Union européenne. »

Et voilà notre Donald qui parle de rencontrer Theresa May, de conclure avec le Royaume Uni un accord commercial et pointe du doigt les causes du succès du Brexit :

« Les gens ne veulent pas que d’autres gens viennent dans leur pays et les dérangent. »
 « Regardez l’Union européenne. C’est, en gros, un instrument pour l’Allemagne. C’est la raison pour laquelle je pense que la Grande-Bretagne a eu bien raison d’en sortir (…). Les individus et les pays veulent leur identité. Les Britanniques voulaient leur propre identité. Je pense sincèrement que s’ils n’avaient pas été contraints de prendre tous ces réfugiés – avec tous les problèmes qui vont avec –, alors il n’y aurait pas eu de Brexit. Ça a été la goutte qui a fait déborder le vase. Si vous me posez la question, je vous dirai qu’il y a d’autres pays qui sortiront [de l’Union européenne]»
Il en profite pour tirer sur Merkel et sa politique d’immigration  :

« Nous ne voulons pas que des gens de Syrie viennent chez nous, des gens dont nous ignorons qui ils sont, explique le président américain. Je ne veux pas faire comme l’Allemagne. A ce propos, je dois dire que j’ai beaucoup de respect pour Merkel. Mais je trouve que ce qui s’est passé là-bas est très malheureux. Vous savez que j’aime l’Allemagne, parce que mon père venait d’Allemagne. Mais je ne veux pas qu’on se retrouve dans la même situation. Nous avons déjà assez de problèmes comme ça. »

« Nous aurions dû créer des zones de sécurité en Syrie, estime le président américain. Cela aurait coûté moins cher. Et les Etats du Golfe auraient dû payer, parce qu’après tout, ils ont plus d’argent que quiconque. »

 
Et il annonce la couleur. Protectionnisme économique également… Chacun est libre de vendre ce qu’il produit où il veut… mais aux Etats-Unis l’étranger paiera 35 pour cent de taxe sur chaque objet fabriqué ailleurs qui entrera aux USA. Simple comme Trump. Et totalement opposé à l’UE.

« L’Allemagne est un pays génial, un grand pays producteur. Quand on va sur la 5e Avenue [à New York], on voit que tout le monde a une Mercedes garée devant chez lui, pas vrai ? Or le fait est que vous [les Allemands] êtes très injustes avec les Etats-Unis. Combien de Chevrolet avez-vous en Allemagne ? Pas beaucoup, peut-être aucune, dehors on n’en voit pas une seule. Ça doit marcher dans les deux sens. Moi je veux que ça soit juste. (…) Vous pouvez fabriquer des voitures pour les Etats-Unis, mais vous devrez payer 35 % de taxes sur chaque voiture qui entre aux Etats-Unis. »
Et c’est la mort annoncée de l’Otan :
J’ai dit il y a longtemps que l’OTAN avait des problèmes. En premier lieu qu’elle était obsolète parce qu’elle a été conçue il y a des années et des années et parce qu’elle ne s’est pas occupée du terrorisme. […] En deuxième lieu, les pays [membres] ne payent pas ce qu’ils devraient.
Y a-t-il autre chose à dire ? Si l’on en croit le raisonnement et l’exemple de Trump, le programme de Marine Le Pen est gagnant…
Source des citations de Trump.
C’est pourquoi le choeur des pleureuses européennes, Merkel et Ayrault en tête pleurniche…
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1011045/europe-allemagne-otan-union-europenne-ue-brexit-bmw-automobile-donald-trump

 

 149 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Moi je ne dirais pas que l’ Allemagne est plus forte que nous je dirai plutôt que la France est plus faible et je dirais que ce n’est pas étonnant notre pays est dirigé depuis quarante ans par des incompétents sans stratégie et sans vision sur le long terme et le résultat est là . Un pays très endetté , un pays vidé de ses industries lourdes et moyennes , des records de chômage ,des records de dépenses ,un peuple démobilisé qui a perdu le sens de son avenir . Alors que faire ? dans un premier temps arrêter cette trajectoire de mort et remercier tout nos incompétents , mai 2017 doit servir a ça sans aucune hésitation il en va de la survie de notre pays . Les hauts postes d’un pays ne devraient être accessibles qu’aux gens très compétents ayant un haut niveau de patriotisme et d’honnêteté ces trois qualités sont incontournables pour sauver notre pays j’espère que notre peuple va finir par l’admettre et prendre rapidement le taureau par les cornes .

  2. Ils ont drôlement les chocottes que Trump soit capable de dissoudre l’OTAN

  3. Son analyse sur l’allemanistan devrait plaire à Eric Zemmour aussi , puisque ce dernier disait que l’europe de bruxelles n’était là que pour servir le marché des fridolins.
    D.Trump met en lumière les faiblesses de l’europe avec l’otan , moukère merkel s’indigne car le président Trump a mis dans le mille.

  4. Enfin un président portant les idéaux de la résistance républicaine française, il est enfin temps de réagir, n’êtes vous pas d’accord vous aussi qu’il faut prendre des mesures fermes car les gens ne réfléchissent pas assez sur les événements se produisant en France ? Il faut ouvrir les yeux des français !

  5. Voir vidéo
    Migrants : Trump dénonce une « erreur catastrophique » de Merkel. (Màj : « une déclaration de guerre à l’Europe » pour Valls) Par Koba le 16/01/2017
    20h07
    Interrogé sur BFMTV, Manuel Valls a qualifié les propos de Donald Trump sur la politique migratoire allemande de « déclaration de guerre à l’Europe« .
    « Beaucoup pensaient que Donald Trump après son élection allait se calmer, on oublie qu’un populiste peut vouloir mettre en oeuvre son programme, c’est une provocation, c’est une déclaration de guerre à l’Europe« , a assuré Manuel Valls.
    « Le président des Etats-Unis propose tout simplement la dislocation de l’Europe« , a poursuivi le candidat pour qui « le destin de la France est lié à celui de l’Europe« .
    bfmtv
    La politique d’accueil des réfugiés qui a été celle de la chancelière Angela Merkel a été une « erreur absolument catastrophique », estime le prochain président américain, Donald Trump, dans une interview au quotidien britannique The Times. « Je pense qu’elle a commis une erreur absolument catastrophique, à savoir accepter tous ces illégaux », déclare-t-il au Times.
    L’Allemagne a accepté sur son sol en 2015 près d’un million de migrants et de réfugiés arrivés en Europe en grande partie par la voie des Balkans. Bon nombre d’entre eux fuyaient des conflits au Proche-Orient ou en Afrique.
    Le Figaro

  6. Le vrai Fillon, c’est aussi l’approbation du CETA au Parlement européen
    16 janvier 2017
    Communiqué de presse de Sylvie Goddyn et Jean-François Jalkh, Députés français au Parlement européen
    ::http://www.frontnational.com/2017/01/le-vrai-fillon-cest-aussi-lapprobation-du-ceta-au-parlement-europeen/
    Les députés européens de la commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire ont voté ce matin à Bruxelles sur la ratification du très controversé accord de libre-échange avec le Canada, plus souvent appelé CETA.
    Cet accord ne tient aucunement compte du principe de précaution. Il met en péril notre santé car il laissera arriver sur le marché européen des produits quotidiens et des aliments que nous avons pourtant interdits comme les OGM ou le bœuf aux hormones.
    Il met aussi en péril nos emplois car c’est une porte ouverte à une concurrence déloyale par des produits moins règlementés.
    Alors que les députés européens de la commission ENVI ont pour mission de protéger la santé et l’environnement, les députés Les Républicains ont proposé la ratification de ce traité. Soutenue par de nombreux élus socialistes, cette proposition a été largement adoptée.
    Les députés Front national ont bien entendu voté contre cet accord de libre échange qui confiera notre santé à un obscur comité mixte sans aucun contrôle démocratique. Le processus parlementaire n’est pas terminé et toute la délégation Front national reste mobilisée pour protéger la santé et l’emploi des Français.
    ===========================

  7. ===========================
    Emmanuel Lechypre, petit soldat du néo-libéralisme
    ::http://www.ojim.fr/portraits/emmanuel-lechypre-petit-soldat-du-neo-liberalisme/
    QUI QU’EST CE MÔSSIEU ?
    « Le SMIC est une véritable machine à fabriquer des chômeurs et des travailleurs pauvres »
    – Journaliste et économiste français ; conférencier spécialisé en économie connu pour ses positions social-démocrates, voire carrément néo-libérales.
    ——— Il a résolument pris parti pour la loi travail de Myriam El Khomri en mars 2016 ; favorable au travail le dimanche et à la loi Macron.
    ——— membre de la Société d’économie politique depuis 2007 ; société savante née en 1842. Fondée par les disciples de Jean Baptiste Say actuellement dirigée par Valérie Plagnol, par ailleurs directrice des études économiques pour d’importants établissements financiers en France et à l’étranger et qui a également fait partie du Conseil d’analyse économique auprès du premier ministre de 2006 à 2010.

    ===========================

  8. Rien qu’avec ses prises de positions avant son investiture, cet homme restera dans la mémoire des Américains et grandira l’honneur de son pays.
    Mais ou habite le Trump Français ? Marine doit s’inspirer de ses méthodes et faire de ce magicien un ami de la France, car la sincérité et le patriotisme ne font partie de notre paysage politique.

  9. Il a tout à fait raison et je suis très contente qu’il soit président. Les peuples doivent revenir à la raison. Les prochains à sauter le pas doivent être les Néerlandais, ensuite, nous devrons montrer que nous sommes courageux et voulons prendre notre destin en main.

  10. S’il ne se fait pas assassiner par le système, il sera un grand président…

    • Exact.
      j’ai bien peur qu’il n’ait un accident un jour ou l’autre, ou un « pépin de santé » sérieux nécessitant des soins l’écartant du pouvoir pour de nombreux mois….

Les commentaires sont fermés.