La gauche officielle est finie, elle essaie de faire diversion avec la légalisation du cannabis

La gauche officielle est finie…
Elle agite ses vieilles lunes pour faire diversion.
Au programme du premier débat pour les primaires de gauche : la légalisation du cannabis.

La question épineuse du cannabis. C’est Sylvia Pinel qui a mis le sujet sur la table. Favorable à sa légalisation, comme Benoît Hamon, l’ex-ministre du Logement voit cette problématique comme « un enjeu de santé publique » et appelle les responsables politiques à « regarder la réalité en face ». Abondant dans le même sens, l’éphémère ministre de l’Education nationale a quant à lui déclaré que « la prohibition est strictement inefficace » sur ce sujet, jugeant même que « le tout répressif a amené les désordres liés au trafic ». Si Vincent Peillon ne se prononce pas, Manuel Valls a réaffirmé sa position. Il est fermement opposé à la légalisation du cannabis et entend mettre l’accent sur la prévention. « Il faut des interdits dans la société. Si on légalise, il y aura du cannabis plus dur, coupé autrement et qui alimentera d’autres trafics », a-t-il jugé. Jean-Luc Bennahmias a de son côté fustigé « 40 ans d’hypocrisie » et a reconnu avoir fumé du cannabis occasionnellement.
http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-gauche/2017/01/15/35005-20170115LIVWWW00121-en-direct-primaire-a-gauche-deuxieme-debat-bfm-bfmtv.php`

Même si j’y suis favorable(1), à condition que l’usage ait lieu dans un cadre purement privé du début à la fin de la cessation de ses effets, force est de constater que ce débat ne conviendrait qu’à une société connaissant un âge d’or. Nous sommes plutôt à l’âge de fer, voire à la toute fin de l’âge de fer selon la classification d’Hésiode !
Autant certaines questions sociétales me semblaient importantes à trancher car une relecture républicaine du droit français de la famille méritait d’être achevée (processus s’inscrivant dans la longue histoire, dès la législation républicaine de 1792), autant la question du cannabis est futilissime étant donné qu’il existe déjà de nombreuses drogues légales pour ceux qui n’arrivent pas à vivre sans se polluer l’organisme (tabac et alcool) et coûter cher non seulement à eux-mêmes mais à la société.
Il y a tant de soucis plus importants à régler.
Vite, que ces politiciens dégagent !
 

Note de Christine Tasin

Cette prétendue légalisation du cannabis est bien, comme le souligne Maxime, un moyen de faire diversion, d’occuper le terrain en évitant de parler des choses qui fâchent. En effet, si, pour cette unique fois je suis d’accord avec Valls, à savoir que autoriser la consommation des drogues c’est faire tomber les derniers interdits et, à un moment où alcool ( une de nos traditions et de notre art de vivre) et tabac sont criminalisés ce serait un sacré paradoxe que les saloperies importées du Maroc ou d’Amérique du Sud viennent empoisonner les nôtres avec notre bénédiction !

Enfin, on soulignera  l’hypocrisie majeure de tous ces pourris qui défendent la légalisation des drogues. Leur consommation est en fait légalisée depuis des lustres en France ! Même les dealers dealent tranquillement sous le nez des voisins et des pandores, alors, les consommateurs… On entend ces jocrisses affirmer que l’énorme consommation de drogue en France serait due à la pénalisation, quand il n’y a plus de pénalisation, que les politiques eux-mêmes reconnaissent sans état d’âme consommer ou avoir consommé de la drogue !

Des jocrisses, des salauds, et des assassins. De nos enfants.

 81 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Les ravages sur le cerveau sont indéniables,
    Les jeunes fument de plus en plus tôt, puisque les petits beurres les attendent à la sortie des collèges pour leur offrir gratuitement et avec un sourire complice le premier joint .
    Le mot haschich a donné le mot assassin,
    Au moyen-âge, en Afghanistan ,une secte musulmane de tueurs à gage fumait du hasch avant ses expéditions meurtrières , pour se donner plus de force et se désinhiber,
    Le terme a donné les haschichins, puis assassins

  2. Et je ne suis pas du tout d’accord pour dire qu’alcool et tabac coutent cher à la société,
    Quand on sait qu’un paquet de cigarettes coute aux environs de 30 ctes, et qu’il se vend 6 à 7 €,
    je dirai que c’est une manne inépuisable pour les caisses de l’état, et cela représente des sommes faramineuses,
    Sans doute espèrent-ils en retirer encore plus avec le cannabis ?

  3. Encore une fois, la véritable cause n’a même pas été « évoquée »,
    Qui trafique du cannabis en France ?
    De quel pays vient cette drogue ?
    Depuis quand la consommation a-t-elle explosé ?
    Vous connaissez la réponse,
    Un bon coup de pied au cul pour les réexpédier de l’autre côté de la méditerranée, en voilà une solution plus réaliste et plus conforme à la protection des jeunes des collèges.
    Sous prétexte qu’ils ont incapables d’enrayer le fléau, et pour cause, puisqu’ils ne veulent pas toucher à leurs protégés,
    sous ce prétexte fallacieux, on doit légaliser le cannabis ?
    Des démissionnaires, rien que des démissionnaires….

  4. le benmiamia,je le verrais bien comme marionnette de l’ex bébêtes show,
    comment ont-ils pu accepter la candidature d’un pareil clown, on a même l’impression qu’il a pris sa fumette, avant de venir sur le plateau

  5. Bcp plus de répression envers les dealers en s’en prenant au portefeuille! confiscation des biens aquis avec l’argent de la drogue: immobilier, grosses voitures… contrôles de la provenance de l’argent! destitution de nationalité,
    mutation des peines de prison en explulsion définitive dans les pays d’origine,
    Pour les consommateurs, des amendes en fonction de la quantité et différentes drogues en leur possession!
    arrêter de les encourager en leur fournissant seringues et salles de shoot! sevrage naturel par le travail d’intérêt public!

  6. légaliser la consommation est débile!!!
    controler la distribution et produire en France oui. La distribuer dans un circuit officiel oui. pour moi il n’y a que dans ce cas là ou la légalisation deviens valable. Il ne faut pas se voiler la face. Les gens consomment le cannabis (même si j’y suis totalement opposé) alors pourquoi laisser des économies parallèles grossir alors que l’argent généré pourrait se faire pour la nation.
    Je ne dis pas que cela est une bonne chose. Mais malheureusement c’est la situation actuelle.
    Je sais aussi que ce n’est pas quelque chose de bénéfique pour l’organisme, mais en gardant la tête dans le trou nous ne réglerons rien.
    Cet argent pourrait servir à financer des projets nationaux (militaire, retraites pour nos anciens qui pour la plupart touchent un revenu modeste,)
    Car que nous le voulions ou non, une partie de la population consomme du cannabis (aussi bien des pères de familles, que des mères au foyer et non pas uniquement des délinquants)
    Mais voir des réseaux dans des cités faire autant d’argent (sous la protection politique bien entendu car ou iraient ils chercher leurs argent au noir vu que de nos jours la carte bleue a pris le relais de notre bonne vieille monnaie.)
    Et pour l’avoir vu de mes yeux!!!!
    Mais je ne suis pas convaincu que la classe politique veuille régler ce problème puisque intimement convaincu qu’ils en tirent pour certains quelques revenus indirects substantiels!!!!

  7. Je ne comprends pas ces gauchistes : voilà 5 ans qu’ils font la guerre aux fumeurs de gauloises en augmentant les prix de façon honteuse, en mettant le paquet de clopes affreux (du coup j’ai offert un bel étui à une copine fumeuse) le tabac tue (mais l’état ne crache pas sur les taxes que ça lui rapporte), le fumeur devient un pestiféré et v’la t’y pas la belle idée socialo légaliser le cannabis. Bravo les bolosses, combien d’accidents de la route provoqués par des jeunes sous l’emprise de cannabis, de faits délictueux commis par des shootés? On pourrait presque croire qu’il deviendra inoffensif parce que l’état s’en mettra plein les poches. Encore 4 mois….. ça va être long !

  8. je savais que nous avions des mafieux pourris dans le milieu de la politique ….si en plus on a des camés !!!!……putain on est beaux !!!!

  9. Tout est bon pour récupérer des voix! vu les millions de consommateurs ! ça peut rapporter gros!

  10. Aucune drogue n’est inoffensive. Certaines de ces substances toxiques ont subi des hybridations qui les rendent encore plus dangereuses http://www.caat.online.fr/coinjeunes/vfcannabis.htm.
    Établir une différence entre drogue dure et douce relève à mon sens de l’escroquerie. Le drogue a pour effet entre autre de désinhiber, de lever les blocages pour le meilleur peut-être, mais surtout pour le pire. Il suffit pour s’en rendre compte de comptabiliser le nombre de crimes, d’accidents, de vies détruites suite à la consommation régulière de ces subtances agressives aux effets secondaires désastreux et parfois irréversibles http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/7729-fumer-un-joint-cannabis-statistiques-et-effets-sur-la-sante.
    Légaliser ce genre de substances revient à empoisonner en toute impunité la partie la plus vulnérable de la population, tout en faisant l’impasse sur l’extrême souffrance du drogué en cure de désintoxication ou qui est tout simplement en manque.
    Ces produits sont cependant plus chers que le pétrole et donc plus rentables pour tous les trafiquants et ceux qui financent le terrorisme http://www.medias-presse.info/letat-islamique-et-la-mafia-italienne-associes-dans-le-trafic-de-drogue/53081/.
    Même si cet article date de deux ans, il est instructif sur la question http://finalquaidatpe.canalblog.com/archives/2015/01/19/31344104.html.

    • Je suis tout à fait d’accord avec Christine.
      Je suis sûre d’ailleurs que la consommation de drogues a sa part de responsabilité dans la déliquescence de notre Société tant cela perturbe le jugement et l’activité cérébrale (avec des traces indélébiles au niveau du cerveau, à vie objectivées pour certaines drogues), sur le moment certes mais souvent aussi à très long terme (tous les effets n’ont pas été évalués, et le long terme est difficile à mesurer et anticiper). Les passages à l’acte très violents le sont souvent sur fond de consommation de drogue, c’est un constat.
      Quand on a vu, par exemple, des délires à type de paranoïa se développer pour certains consommateurs de cannabis à plus ou moins long terme, c’est très inquiétant…. Il y en a qui diront que la structure paranoïaque était déjà là et que la drogue, désinhibant, l’a révélée (il y en a qui savent « tout » !), mais certains cas contredisent absolument ces assertions qui n’ont de toute façon aucun support clinique avéré car très difficile à évaluer.
      Il me semble, il y a un certain temps, que j’avais lu un article ou vu un documentaire (mais je n’ai pas plus de précisions) qui révélait que les pays qui avaient légalisé le regrettaient…. A vérifier….

    • Je suis d’accord tout à fait avec votre propos Lavéritétriomphera.
      D’ailleurs on constate que maintenant, dans la rue, il est courant de « fumer » en toute quiétude son « joint » au vu et au su de toute le monde, ce que l’on ne voyait pas auparavant.

  11. Et si on s’occupait sérieusement du narco -État qui produit cette saloperie par milliers de tonnes? A qui fera -t-on croire qu’on ne peut pas détecter et couler, je dis bien couler, les bateaux rapides qui font la navette entre le Maroc et l’Espagne, alors que les points de départ sont parfaitement connus.
    Est -ce que nos « autorités « craindraient d’indisposer le monarque ou son entourage? On ne me fera jamais croire que cette production quasi industrielle se fait sans la bénédiction des hauts personnages du pays.
    En outre, sachant que l’argent de la drogue finance aussi le terrorisme, pourquoi ne pas appliquer aux trafiquants les lois anti – terroriste?
    On a mis les moyens pour éradiquer la piraterie des somaliens, on pourrait maintenant s’attaquer sérieusement aux narcos.
    A moins que cela ne dérange des intérêts inavouables…

    • Bonjour,
      Pleinement d’accord.
      Les USA vont répandre, par avion, des herbicides sur les plantations de cocaïne latino-américaines.
      Il serait temps de taper du poing sur la table avec le Maroc dont la politique cynique empoisonne notre jeunesse.
      Mais nos politiques tremblent devant les pays de la Oumma.

  12. Et oui, c’est comme avec tout le reste et frontières toutes grandes ouvertes, nos escrocs aux pouvoirs ne s’attaquent déjà pas à des simples voleurs de GSM, alors avec la drogue.
    La prohibition est strictement inefficace car ils ne font rien pour non plus, pas plus que les Djihadistes musulmans qu’ils laissent courir chez nous en Europe.
    Ces escrocs qui nous gouvernent enlèvent toutes défenses immunes des pays européens pour être à leurs total mercis.
    Nous n’avons aucune défense avec ces escrocs, sans frontières, sans miradors, rien!.
    Je préfère, des frontières, des murs et des miradors que les attentats chez nous.
    Ils ont du sang sur les mains avec les attentats, c’est des assassins!, des criminels!, des bourreaux!, jamais! je donnerai la main à ces ordures!, Nuremberg! pour ces ordures.
    Seul les escrocs dictateurs ne supportent pas le référendum, le peuple pourrait avoir son mot à dire.

  13. Quand on connaît les dégâts des drogues sur le cerveau.
    A se demander si ils ne souhaitent pas abrutir encore plus la population ?
    Benhamias dit en consommer, à voir dans que état il est je me demande qui ça peut faire rêver.

    • Il ose dire çà publiquement, et bien!, et on laisse parler des gens comme çà, cela ne m’étonne pas que nous sommes dans le merde avec ces gens là.
      Ils devraient demander de faire venir le cartel de la drogue pour faire les lois chez nous, ce serait plus direct au moins.
      Les al Capone ne se cachent plus!, ils font même de la politique publiquement!.
      Madame Tasin au secours!, vite Eliot Ness.

  14. Et si on légalisait l’usage des kalashnikov ?
     » il faut bien regarder la réalité en face  » comme dit Hamon
    et ça peut être  » un enjeu de santé publique  » comme dit encore Hamon.
    Ce n’est pas faux : tout dépend de qui utiliserait les kalashnikov dans ce cas, parce que, pour l’instant, ……..

Les commentaires sont fermés.